AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[Flashback] Bienvenue parmi les monstres!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [Flashback] Bienvenue parmi les monstres! Dim 14 Avr - 22:40



****************************************************************************



Bienvenue parmi les monstres !



****************************************************************************


Mais qu'est-ce que je fais encore sur une petite île de North Blue! Cela fait déjà 4 ans que je suis coincé ici, à économiser des sous pour un damné navire et à m'entraîner pour être réellement dangereux. Voulez-vous bien me dire comment je vais faire pour affronter les grands de ce monde si je n'arrive même pas à atteindre Grand Line. Il va falloir que je me botte le cul un de ces jours, car c'est pas comme ça que je pourrai me faire voir par le gouvernement. En plus, il n'y a jamais rien qui se passe sur ce fiche bout de terre. J'arrive à rejoindre les deux bouts avec quelques contrats de chasseurs de tête, mais c'est pas avec ça que je vais atteindre mes buts! Les criminels de la région ne sont jamais bien dangereux, les seuls combats que je peux obtenir de leur part ne dure qu'entre 5 et 10 minutes, tout dépendant si je veux m'amuser ou non. La plupart du temps, dès qu'ils osent s'approcher de moi, ils finissent empaler comme des cochons à la broche ou la gueule fracassée par un bon coup de massue. Je dois avouer que traîner leur carcasse dans la boue jusqu'à la planque de ceux qui me donnent l'ordre de les abattre est assez satisfaisant. Mais aujourd'hui, c'est un temps mort. J'ai cherché des petits boulots tout l'avant-midi sans succès. Il y en avait bien que j'aurais pu accomplir, mais je ne suis pas le genre de mec à secourir les chats des arbres ou à arracher les mauvaises herbes qui poussent sur le terrain des mamies.

Ça y est, j'abandonne. Quand je n'en peux plus de ma vie, je vais toujours dans la forêt ou je peux me coucher n'importe où et jouer de l'accordéon comme bon me semble. Parfois, quand je suis chanceux, il y a des animaux qui viennent me voir pour m'amuser un peu. Une fois, j'ai même vu un ours! Ce fût mon meilleur combat cette année, ça vous donne un idée des fumiers que j'affronte habituellement! J'aperçois un endroit parfait pour la sieste et j'y pose mon corps difforme. Ne commencez pas à me faire la morale, je sais que mon physique est ridicule. J'ai bien eu une période ou j'essayais de me dire que j'étais normal, mais quand la moitié des habitants d'une ville te fuis sans aucune raison, tu finis par te dire que t'es pas comme les autres. De toute façon, je m'en fiche. Bientôt, j'aurais mon propre équipage et je naviguerai sur Grand Line. Enfin, je pourrai me battre contre des types de ma trempe!


- Gummy Gloves !

J'aime bien prononcer le nom de mes techniques, même si je suis tout seul. Ça me donne un sentiment de puissance, même si la technique que je viens de réaliser ne me sert juste à avoir des doigts. Est-ce que je vous avais dit que je n'avais pas doigt à l'habitude? C'est sûrement mon attrait physique qui m'handicape le plus! Tout juste après que des petits doigts verts aient poussés de mes tentacules, j'empoigne mon accordéon et je commence à jouer. J'adore les accords dissonants de mon accordéon, je trouve ça effrayant. Rien ne fait plu peur que la mélodie nasillarde d'un accordéon mal accordée! Soudain, un lourd son vint interrompre ma mélodie. Quoi, qui ose me déranger dans mon havre de paix? Et ça continue en plus! On dirait que quelque chose ne cesse de frapper le sol, comme si une foule de gens apeurés venaient de voir mon visage. Bon, si je reste ici, ils ne vont pas arrêtés de déranger ma musique, alors autant mieux aller faire un tour. Je me lève et je vais voir ce qui se trame.

Quoi? Des soldats de la marine? Non, impossible! Des soldats de la Marine qui s'entraînent dans le même bois où je me repose habituellement! Ils courent en cadence et tire au pistolet sur des cibles en paille. Pffff, ils ne m'ont pas l'air vraiment puissants! Mais, toutes les occasions sont bonnes pour se faire voir! Et qui sait, peut-être que quelqu'un de puissant se cache derrière ces soldats de 3e classe! On ne sait jamais. Je me dirige vers eux en prenant bien soin de faire le plus de bruit possible en marchant. De cette manière, ils vont peut--être me remarquer! À quelques mètres de leur groupe, un des soldats me remarque et me commence à me crier des imbécillités.


- Eh vous, vous ne pouvez pas être ici! Circulez!

Je ne prononce pas un mot et je continue de m'avancer vers eux. Voyez-vous, je n'aime pas trop parler, si ce n'est que dire le nom de mes techniques. Certains diront que je suis timide, d'autres mystérieux, mais moi je me dis économe. Économe sur ma voix, c'est une qualité que bon nombre de gens devraient avoir.

- Je te parle! Tu fais un pas de plus avec ta sale gueule et je te tire une balle!

- Essaie pour voir.


Aussitôt, le groupe braque leurs fusils en ma direction. Ils ont tous l'air effrayés par mon apparence! S'ils sont effrayés par moi, je ne voudrais pas les voir sur Grand Line. Ce menu fretin ne ferait pas le poids contre des pirates acharnés. Je continue de m'avancer et un des soldats ose me balancer une balle dans la tronche. Aussitôt, ma gueule explose dans une flaque de liquide vert et sirupeux. Logia surprise, imbécile!

- Dommage, je ne voulais qu'un combat. Maintenant, je vais devoir vous tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Corvin
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar
Messages : 31
Points d'activités : 121
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 20

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 631
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [Flashback] Bienvenue parmi les monstres! Mer 17 Avr - 15:00






• Rencontre ..

---------------------------------------------------------------------------------

Les informations que j'avais pu avoir lors de mes recherches au royaume de Yuki m'ont mené sur une petite île de North Blue connu comme étant une plaque tournante de la marine, c'est-à-dire que beaucoup de soldats passaient par là et apparemment mon père aussi n'était pas étranger à cette ile, il me suffisait donc maintenant de trouver quelqu'un capable de me donner les informations que je désire. L'île en elle-même était plutôt belle, le port d'une petite taille, mais les habitants chaleureux, il n'était pas rare de voir de brave homme donné quelques pièces ou un morceau de pain à un mendiant ou encore de voir des gens partir sans payer d'un magasin avec pour seul argument le lien de l'amitié. Même si j'admirais cet état d'esprit, je ne comprenais pas comment l'économie de l'ile tenait debout si tous les commerçants faisaient crédits. Malheureusement pour moi, je l'ai compris bien assez tôt. En effet, même si entre eux les habitants sont adorables, ils n'aiment pas les étrangers et ceux-ci payent souvent les crédits des autres pouvant ainsi acheter une orange au prix d'un sabre de qualité normale, autant dire que c'était une arnaque pure et dure.

Étant arrivé en fin de journée, je ne voulais pas commencer mes recherches le ventre vide et l'esprit fatigué, c'est pour cela que je me suis rendu dans un petit bar qui avait l'air fort accueillant. Pourtant, malgré cet aspect chaleureux, l'ambiance était tout autre. À peine suis-je entré dans le bâtiment que les conversations cessèrent et que les yeux se tournèrent vers moi me fixant de haut en bas avec une lueur de mépris. N'aimant pas trop être ainsi au centre de l'attention, je me suis installé le plus possible vers le fond de la salle dans un coin d'ombre. Le barman m'apporta une simple carafe d'eau et un morceau de viande froid, d'après lui il ne restait que ces plats immondes alors que je voyais bien les fourneaux des cuisines marcher à plein régime. Comme je ne voulais pas me faire remarquer, je ne dis rien, mais si jamais l'occasion se présentait, je n'hésiterais pas une seule seconde à montrer à ces personnes immondes ce que veut dire le mot « hospitalité». Après quelques minutes l'ambiance était redevenue normale, comme si les gens m'avaient complètement oublié comme pour dire que je n'étais rien à part une ombre cachant la lumière du jour, une attitude que je trouvais vraiment pitoyable.

J’ai donc rapidement fini mon repas, je ne voulais pas rester trop longtemps dans un tel établissement, sinon je risquer de m’énerver et je devais me contrôler pour ne pas m’attirer les foudres des soldats de la marine présent sur cette île, cela gâcherait mes chances de trouvé ce que je voulais. Sortant alors dehors, la pluie commençait à tomber gravement mais ce n’était même pas la peine de vouloir prendre une chambre à l’auberge, le patron trouverait sans doute une excuse pour dire qu’il est complet, je devais donc trouver un abri pour de pas finir complétement trempé. Grace à la providence, une écurie vide se trouvait pas trop loin, un bon tas de foin humide, il n’y à rien de mieux pour dormir croyez en mon expérience. M’installant alors confortablement, je me suis mis à réfléchir à mes chances de trouvait un jour mon père, des chances qui étaient vraiment mince, vu que je ne connaissais même pas son nom, je remontais à lui grâce à ses diverse mutation à travers le monde. La seule chose que je savais de lui, c’est que comme moi, il est roux et les roux, cela ne court pas la planète, au moins une bonne raison de pas abandonner. Après quelques minutes d’intense réflexion, les bras de Morphée m’emportèrent dans un profond sommeil.

Après une nuit longue et difficile, le soleil montrer enfin le bout de son nez et la pluie avait finalement cessée de tombée. Me levant lentement de mon sommier de fortune, je me suis dirigé vers la place de la ville. D’après ce que j’avais entendu la veille, quelques soldats devaient faire une patrouille à cette heure, c’est le moment rêvé pour aller récolter des informations, c’est pour cela que je me suis immédiatement mis en route. Arrivant sur cette place quelques minutes après, je vis qu’un homme bleu était en prise avec des soldats, mais ayant vu sa tête se reformer après un impact de balle, je me suis décider à l’aidé. Je me suis donc retrouvé juste à côté de lui de la vapeur commençant à sortir de mon corps.


« Excuse-moi d’intervenir dans ton combat, mais il m’en faut un vivant, j’ai quelques questions à posées. »{/b]


[b]---------------------------------------------------------------------------------


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Flashback] Bienvenue parmi les monstres!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Autres Iles de North Blue-