AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry] Dim 14 Avr - 22:50


○ Entendre de nouveau... BOOM ! ○


J'étais tout juste de retour sur les Blues. Les derniers évènements m'avaient laissé sans chef et je me retrouvais une nouvelle fois seul. Livré à moi-même je ne voyais qu'une seule chose à faire... ce que je sais faire de mieux. Je devais assouvir un besoin et une vengeance. Ces foutues Marines et leur loi à deux Berrys vont comprendre leur douleur. J'étais sur East Blue, cette mer m'a vu naître et elle me verra renaître. J'étais prêt pour entrer en action et faire un joli feu d'artifice. Il me fallait réunir plusieurs choses pour réussir mon plan. Tout d'abord, un lieu, peuplé de préférence et avec la présence de la Marine. J'avais trouvé l'endroit idéal. C'était une petite ville sur une île d'East Blue, ma mère m'y emmenait souvent pour faire des affaires. Là-bas il y a un petit bastion de la Marine, ainsi qu'un bureau de la Marine au centre de la ville. C'était l'endroit rêvé pour refaire parler de moi. Attaquer directement la Marine, c'était le plan. Je prenais mes affaires et je me dirigeais vers cette petite île. C'était une île de pêcheurs, une petite population, dans une ville tranquille. Moi je suis la tornade qui débarque dans le calme nocturne. J'étais bien décidé à faire du bruit, je n'étais pas revenu ici par hasard. J'avais une mission et je comptais la mené à bien. Si je voulais déclencher une guerre, je devais rapidement me mettre au boulot.

Une petite heure de voyage avait été nécessaire depuis Logue Town pour rejoindre l'île. C'était un endroit calme et paisible, presque paradisiaque. Sans cette foutue Marine, ce serait le paradis. Je prenais la direction d'un vendeur que ma mère connaissait bien, un certain Zixx. Il vendait souvent des pièces détachées à ma mère. Elles ne sont pas de grande qualité, mais elles ne sont pas chères. De toute façon, pour ce que je voulais en faire c'était assez. Je débarquais dans sa boutique et son visage devenait blanc.

-Je... j'y crois pas... je dois rêver... Lenka ? C'est toi ?
-Eh bah... sacré mémoire le vieux Zixx.


Il n'en revenait pas de me voir réapparaître ainsi. Il m'avait d'abord connu lorsque j'étais petit, puis quand j'étais sous les ordres de Guren. Bien sûr il avait eu vent de mon arrestation et de mon passage à Tequila Wolf. Comme tous les autres, il me croyait mort. Cette rumeur m'était décidément très utile. Je lui expliquais rapidement la situation en lui dressant une liste du matériel que je cherchais. Rien de très difficile à obtenir, il me faisait même un prix pour les retrouvailles. Je sortais de la boutique, mais je connaissais le vieux Zixx. Il allait s'empresser de tout raconter dès le premier verre de rhum. Je devais garder cet anonymat un certain temps. Du coup, juste avant de sortir... je sortais mon pistolet et je tirais une balle en plein tête. J'affichais un large sourire, ce vieux fou avait assez vécu de toute façon.

Je trouvais un endroit calme, une vieille cabane à l'entrée de la ville. Je m'installais et je préparais le nécessaire pour la fiesta. C'était une bombe assez simple, je devais simplement faire exploser un bureau. J'avoue que faire sauter la ville serait tentant, mais je ne suis pas du genre à inclure des innocents dans mes plans. Zixx ? C'est autre chose, il aurait raconté à tout le monde que je suis de retour. Pas question de faire ce plaisir à ceux qui me croient mort. Pour l'instant je le reste, tant que ça me sert. À l'extérieur le soleil descendait doucement, je profitais du calme de la ville pour me faufiler dans les rues sombres. Le bureau de la Marine était vide, je déposais simplement ma bombe sous une table. Le chrono était lancé, je grimpais la façade d'une maison pour me mettre en hauteur. Une fois arrivée en haut de la maison la plus haute de la ville, j'attendais sagement l'explosion. 3... 2... 1... BOOM ! L'explosion se déclenchait et le bureau de la Marine volait en éclats. C'était magnifique ! Je me levais d'un bon en applaudissant, je manquais même de tomber, laissant glisser quelques tuiles au sol. Des habitants sortaient de chez eux paniqués. Tous se demandaient ce qui pouvait bien se passer. Je ne pouvais m'empêcher de rire devant ce spectacle. Un rire fou à vous glacer le sang résonnait dans toute la ville. Plus bas, les Marines débarquaient enfin. La seconde partie de mon jeu pouvait commencer.

-Sur le toit regarder !
-Là aussi ! Cette fille doit être son complice ! Attraper les tous les deux ou tuer les !


Une fille ? Comment ça, une fille ? Ah ! Ce n'était pas dans le plan, je n'avais pas de complice. Foutu Marine, tous aussi crétins les uns que les autres. Je n'avais plus le choix, je me laissais glisser sur le toit pour atterrir en bas. Je retombais sur mes jambes avec mes deux pistolets en main. Un sourire carnassier s'affichait sur mon visage. Derrière ma "complice" et en face, une poignée de Marine. Ils étaient cinq ou six, huit tout au plus. Je me relevais fièrement pour leur faire face.

-Je suis Magnus D. Lenka... de la Lenka Corp. ! Souvenez vous de ce nom bande de bouffons sans cervelle ! Miss crevette je serais toi je sortirais de quoi me battre...

La "Miss crevette" en question n'était autre que la jeune fille derrière moi. Quoi qu'il arrive, les Marines nous imaginaient complices. Nous devions faire vite, il était impératif de nous débarrasser d'eux avant l'arrivée des renforts. Surtout avec Logue Town à moins d'une heure de là. Bien sûr je ne savais pas de quoi était capable la Crevette. Elle ne semblait pas très forte en l'état. Tant mieux, il y en avait plus pour moi. J'allais pouvoir me lâcher un peu et me défouler. Voilà longtemps que je ne m'étais pas dégourdit de cette façon. Je pointais mes armes vers mes ennemis, toujours avec un large sourire sur le visage. Certains sortaient leur sabre, tandis que d'autre leur pistolet. Le combat allait être féroce, mais j'avais une bonne étoile, j'allais m'en sortir... enfin je crois.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry] Lun 15 Avr - 13:03

L’océan, les vagues, les flots, et la barque. Assez solide pour traverser toute cette eau, aussi houleuse soit elle, mais pas assez développé pour choisir sa direction. De toute façon, La jeune fille n’avait pas de grande qualité de navigatrice et était partit sans la carte des océans. Elle se disait, dans un sens, que l’aventure, c’est souvent suivre les vents et affronter le hasard. N’est-ce pas madame mouette ? Un oiseau ? La terre ne devait plus être bien loin. Se redressant, Berry jeta un œil à l’horizon autour d’elle pour enfin apercevoir l’île qui attirait ces bêtes. Hissant sa petite voile, l’aventurière prit la direction de la plage pour accoster.
L’esprit libre et vide, Elle longea la plage de sable doux pour rejoindre la ville qui se dressait bientôt devant elle. La rouquine ne reconnut pas la moindre pierre, elle n’avait jamais mis les pieds ici et on ne lui avait jamais parlé de ces terres. Curieuse, son pas s’accéléra pour la mener dans le labyrinthe des rues pavé qui avait vu le jour ici. Traversant les carrefours sans réelle objectif, elle ne vit que des maisons, surement un quartier résidentiel, cependant, impossible de retrouver son chemin. Elle avait grandi dans un petit village, loin de ce genre de problème. Levant les yeux au ciel, l’idée lui vint que peut être, sur les toits, il deviendrait plus facile de se repérer. Changeant aussitôt sa route, elle n’eut aucun mal pour trouver le chemin des tuiles et rapidement surplomber la cité. C’était bien plus grand que ce qu’elle n’avait imaginé. Un peu déboussolé devant cette grandeur qui l’inquiétait bien plus que l’infini océan, elle s’assit sur le rebord de cette maison pour essayer de réfléchir un peu, mais rapidement, elle s’assoupit pour s’offrir une petite sieste loin de la houle maritime.

Les tuiles résonnantes sous les pas d’un inconnu firent doucement émerger la belle au toit dormant, mais l’explosion qui ne tarda pas la fit sursauter. Elle, qui aurait bien aimé une demi-heure de calme en plus, dût composer avec ces soudains évènements. Se relevant difficilement, les cris de marines en dessous d’elle et ce blondinet, surgissant de derrière le faîtage, pour leur tomber dessus, cette voix-là était bloquée. Ayant mieux repris ses esprits, elle tourna les talons pour s’enfuir de l’autre côté du bâtiment. Malheur, trois soldats avaient anticipé la manœuvre et s’opposer à elle. Plus d’option possible, la maison encerclé, le combat était inévitable.
Berry se sentait encore un peu endormis, mais le temps lui manquait, il fallait agir en urgence. Posant une main sur le manche de son arme et l’autre sur le fourreau, elle assura ses appuis et laissa venir ses adversaires du moment. Leurs pas étaient hésitants, ils ne semblaient pas certain de leurs mouvements en terrain instable, un avantage prononcé pour la jeune femme. Ce « Lenkas » semblait bien imbus de sa personne est trop sûr de lui, n’hésitant pas à chambrer la jeune fille pour la motiver. Légèrement vexé par ce surnom imagé, elle contra le périlleux assaut tenté par l’un de ces marines. L’œil de Gold étincela à la vue de cette opportunité en or, une grossière faille fatale se dessinait dans la garde de cette impudent qui se précipité.

- « Tempura no Jutsu ! »

S’écria la jeune femme tel une kunoichi débutante se donnant du courage. Point de sceau avec ses mains, elle dégaina simplement son arme avec toute la précision qu’on lui avait enseignée et blessa le genou de son assaillant. Ce dernier s’écroula, roulant sur les tuiles jusqu’à s’écrasé au pied de la bâtisse et de cette homme en contrebas.

- « Laissez-moi tranquille ! Je n’ai rien à voir avec vous ! »

Paniqua-t-elle se doutant que ses prochains adversaires seraient mieux avertit de la personne à qui ils s’en prenaient.
Katana dans la main gauche, de lâchant pas son fourreau à sa ceinture de sa main droite, Berry s’estimait heureuse d’avoir réduit leur nombre si facilement et restait sur la défensive, prête à recevoir les prochains assauts avec beaucoup de concentration.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry] Lun 15 Avr - 16:31


○ Une pluie de balles ○


Je faisais face à cinq soldats de la Marine, tandis que trois avait rejoint la crevette. Ma dite complice allait avoir du boulot avec ceux-là. Disons qu'elle était au mauvais endroit, au mauvais moment. Quelle idée de s'endormir dans un tel endroit aussi. De toute façon elle était bien obligée de se défendre maintenant. C'est ce qu'elle semblait faire, avec plus ou moins de réussite. Tout en se débarrassant d'un premier adversaire en lui coupant la jambe elle criait son innocence. Moi je ne pouvais m'empêcher de rire. Etait-ce une pirate ? Ou une simple touriste ? Voilà une question intéressante. Si c'est une pirate, elle ne semble pas très redoutable. Pour une touriste en revanche, c'est différent, il faut l'applaudir. Moi j'avais d'autres choses à régler que l'identité de la jeune fille derrière moi. Mes adversaires se décidaient enfin pour le combat. Le premier d'entre eux se ruait sur moi avec son sabre. Je lui fonçais dessus à mon tour. Je décochais une balle dans sa jambe et pendant qu'il s'écroulait je prenais appuis sur lui. Je sautais au-dessus de mes adversaires en vidant mes chargeurs sur eux. Un bruit assourdissant et un rire démoniaque, voilà qui était parfait pour la suite. Je devais surement être rouiller, puisqu'il en restait encore deux. Ils ont de la chance aujourd'hui ces Marines.

-Bon, Messieurs ce n'est pas que je m'ennuie, mais avant que vos camarades de Logue Town rappliquent, j'aimerais décamper d'ici. Ce fut un plaisir de jouer avec vous...

Tandis que je parlais j'avais rechargé mes armes. Je tirais une balle de chaque côté du balcon juste au-dessus de moi. Ce dernier fait de bois s'écroulait sur les deux Marines restant. L'un d'entre eux était sonné, mais l'autre se dégageait des décombres. Je me tenais juste au-dessus de lui et lorsqu'il sortait enfin la tête je décochais une balle. Voilà ce qui arrive quand je m'emporte un peu trop, je deviens violent, c'est triste. Je risque une nouvelle fois d'avoir des ennuis avec tout ça. Soudain, des coups de feu. J'esquivais facilement, mais c'était l'un des assaillant de ma "complice". Le premier tentait de la rejoindre, mais l'autre voulait venger ses camarades. Le temps qu'il recharge ses armes j'avais déjà tiré deux balles qui ne lui laissaient aucune chance. L'autre tentait toujours de rejoindre la jeune fille. La situation était amusante. Le pauvre Marine avait du mal à monter pour la rejoindre. Je grimpais rapidement de l'autre côté et je me retrouvais une nouvelle fois sur le toit. Lorsqu'il arrivait enfin en face de la crevette, je me tenais juste au-dessus de lui. Je décochais une balle spéciale qui créa explosa à l'impact. Une étrange poussière se dégagea et d'un coup le soldat ne pus s'empêcher de rire. Il en avait lâché son arme et il rigolait à s'en faire mal aux côtes. Puis il glissait sans s'en rendre compte et il continuait à rire en s'écrasant au sol. Je rageais mes armes et je me tournais vers la jeune fille.

-Eh bah, sacré aventure n'est-ce pas ? Vous êtes complice de l'explosion d'un bâtiment officiel de la Marine ! Quels sont vos réactions Miss Crevette ?

Je me suis mis à rire tout en me relevant. En regardant au loin je voyais nettement le navire de la Marine qui arrivait par la mer. Il était temps pour nous de mettre les voiles. Oh, j'ai dit "nous" ? Bien sûr, c'est ma complice maintenant. Elle a la chance d'être avec le terrible Magnus Lenka ! Ils ne sont pas nombreux ceux qui ont tenue aussi longtemps en ma compagnie. D'ailleurs la plupart s'en souviennent encore, puisqu'ils ont tous perdu quelque chose dans la bataille. Ah les belles années passé à traverser les mers en tant que pirate. Tout ceci me manquait un peu, mais ma nouvelle vie était tout aussi palpitante.

-Que dirais-tu de quitter cet endroit à bord d'un navire de la Marine ? Moi je trouve que ça pourrait être amusant en tout cas... Quel est ton nom l'ami ?

J'avais des bases ne navigation, mais ce n'était pas bien compliqué de manoeuvrer ça. Le plus amusant reste le vol, après le reste on s'en fout un peu. De plus, je voulais voir ce qu'elle avait dans le ventre cette jeune fille. Je voulais voir ce dont était capable cette nouvelle génération de Pirate. Voir s'ils peuvent égaler ou surpasser la précédente. Enfin, celle d'encore avant... ou encore avant ? Non... oui... Je n'en sais rien, je ne me rappelle plus. Bref, je voulais savoir ce dont elle était capable. De plus voler un navire de la Marine de cette taille n'était pas difficile. Notre aventure n'allait pas s'arrêter si tôt quand même.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry] Lun 15 Avr - 21:42

Les coups de feu retentissaient dans la ruelle en contre bas, preuve que cet inconnu s’excitait suffisamment pour attirer le gros des troupes sur lui. Cependant, elle ne devait pas compter sur lui ; elle ne voulait pas compter sur lui.
Se concentrant sur ses propres problèmes, Berry voulait évincer ses deux adversaires avant que ceci ne trouve leurs marques sur ce toit pentu. Elle esquissa quelques feintes avec son sabre déclenchant l’assaut des marines sur elle. La jeune femme usa de toute son agilité et la précision de ses pas pour passer entre eux, tentant au passage de les frapper, mais ils étaient cette fois-ci mieux avertit et plus prudent. La bretteuse devra jouer plus sérieusement le jeu pour se défaire de ces boulets. Encore une feinte, ils tombèrent une nouvelle fois dans le panneau. Elle fit un bond sur le côté pour esquiver leurs charges trop symétriques, et planta sa lame dans le flanc complètement nue du plus grassouillet de deux. Ne leur laissant pas une seule seconde de répit, Gold les contourna dans son élan tout en légèreté pour entailler le dos de cette même victime l’envoyant rouler sur l’autre pend de tuiles.
Un combat plus difficile qu’il n’y paraissait, la jeune fille avait juste les bonnes idées au bon moment, tous ces soucis ne venait pas d’elle mais du blondinet dont le rire résonnait dans la ruelle. Le dernier soldat sembla s’enhardir et chargea plus sûrement pour ne pas se faire prendre aussi facilement que ses camarades. La parade en seul option, Berry agrippa son arme a deux mains pour contenir le coup de sabre qui lui était destiné.

« Pour ce genre d’attentat, tu vas prendre cher, poulette ! »

Dans un duel de force, elle n’était pas à son avantage et elle se sentait reculer à chaque seconde alors que le sourire s’élargissait sur le visage de l’agresseur. Grâce à son jeu de jambes, la jeune femme parvint à s’extraire de ce duel de force, la pression ne retombais pas pour autant puisque c’était à son tour d’insister pour venger ses amis. La source des problèmes fut pour une fois la solution, le pseudo complice venant à sa rescousse mettant un terme à l’affrontement à l’aide d’une balle hilarante. Berry mit tout de suite son écharpe sur son nez car elle n’était pas vraiment d’humeur joyeuse aujourd’hui.
Il apparut près d’elle et semblait guilleret et satisfait de ses effets.

« Sacrée aventure ?! Ne m’inclus pas dans tes aventures ! Je ne suis complice de rien du tout ! »
Cette idiot riait de plus belle et cela avait le don d’agacer son monde plutôt qu’autre chose. Il enchaîna dans ses délires, voulant s’approprié un bateau de la marine à présent.
« Je suis Miss Crevette, et je suis pas ton amie ! Se mélangea-t-elle avant de souffler un coup et rangea sa lame pour reprendre plus calmement, C’est toi qui m’a entraîné la dedans, j’espère que t’as une meilleure solution m’en sortir, de préférence autre chose que se jeter dans la gueule du loup ! »

Des pas et cris d’un nouvel escadron de marine se firent entendre, les renforts n’avaient pas tardé et ça n’aller surement pas s’arranger avec la garnison qui ne tarderait pas à accoster. La jeune fille attrapa son pseudo-complice par le col et le tira jusqu’au bord du toit pour l’obliger à sauter avec elle à travers la fenêtre du bâtiment d’en face. Elle se servit de lui comme d’un bouclier humain pour ne pas se faire mal en brisant la vitre et amortir sa chute sur le plancher de cette chambre poussiéreuse. Une cachette de fortune qui ne fera pas long feu mais qui était en tous les cas bien plus discret que le sommet d’un toit. Ici, ils pourraient réfléchir plus sereinement à de vraies solutions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry] Mar 16 Avr - 17:49


○ Cacher comme des rats... ○


La crevette ne semblait pas apprécier la petite sauterie, dommage. Moi je m'amusais comme un petit fou avec ces soldats. Elle était vraiment ennuyeuse cette jeune pirate. Oui, j'en avais conclu que c'était une Pirate. Elle n'aurait pas pris les armes aussi rapidement. Bien qu'en regardant de plus prêt, elle n'a pas touchée de points vitaux. En tout cas, la crevette semblait avoir un plan pour la suite. Elle m'embarqua avec elle de l'autre côté, se servant de moi comme... bouclier ? Ah, voilà qui est original ! Enfin quelque chose d'intéressant chez elle, ce n'est pas trop tôt. Forcé de reconnaitre qu'elle savait y faire niveau acrobatie. Sauf que maintenant, nous étions cachés tel des rongeurs de laboratoire. C'était déprimant d'être dans cet endroit et je commençai à avoir faim. Je scrutais un peu l'endroit en regardant de droite à gauche. Une maison vide sans doute. L'état poussiéreux de l'endroit n'indiquait pas la présence de quelqu'un. Elle comptait me faire la visite guidée ou quoi ? Quoi que ce serait assez drôle de s'installer ici après tout. La rue était un peu agitée, il y avait de nouveaux soldats qui vinrent constater les dégâts. Ils évacuaient les blessés ou ils s'arrêtaient sur les morts. Je profitais de ce calme pour m'adosser à un mur et me laisser glisser. Tout en glissant je sortais l'un de mes pistolets. Une fois le cul par terre, je faisais tournoyer mon arme pour passer le temps.

-Tu compte rester ici combien de temps ? Ce n'est pas vraiment dans mes habitudes d'être discret... encore moins caché, surtout pour fuir la Marine.

Mon idée avec le navire était plutôt bonne. En règle générale il ne laisse jamais grand monde à l'intérieur... Ou bien c'est peut-être l'inverse ? Peu importe, ça pouvait être amusant ! Dans cette vieille baraque, ce n'était qu'une question de temps pour qu'il nous trouve. Si elle voulait s'échapper de là, elle allait devoir envisager mon option. Soudain, le silence... les soldats semblaient étrangement silencieux. Je me relevais, toujours l'arme en main et je regardai discrètement. Une troupe de soldats était arrivée. À leur tête il y avait un homme et à son uniforme, je savais qu'il était Caporal. Les choses devenaient vraiment intéressantes et un large sourire s'afficha sur mon visage. Je n'avais qu'une envie, bondir tel un fauve dans l'arène. Miss crevette allait surement encore piailler ou rester terrer ici. Ma complice ne m'était pas d'une grande aide sur ce coup.

-Oh Oh Ohw ♫ Voilà du beau monde... Il y a un Amiral de la Marine qui a rejoint la partie Miss Crevette ! Que dirais-tu d'aller jouer un peu avec lui ?

Bien sûr il n'y avait aucun Amiral, ce n'était qu'une blague. J'attendais sa réaction avec impatience. Ce serait assez drôle de la voir paniquer et courir dans tous les sens. Bien sûr, si elle reconnait un Caporal, mon plan tombe à l'eau. Un plan ? J'ai dit un plan ? Bon, ce n'est pas vraiment un plan. C'est juste que je m'ennuie, il faut bien que je trouve quelque chose à faire. Il se trouve que j'ai une complice pour m'amuser. Rester enfermer ça va me rendre dingue et je vais encore tout faire péter. Bon je n'ai pas grand-chose pour faire un grand feu d'artifice, mais j'ai de quoi faire un petit BOOM. Pour moi ce n'était pas assez et la situation n'avait rien d'amusant, je m'ennuyais de plus en plus. Du coup, je réfléchissais à une solution pour sortir de là. Je ne mettais pas beaucoup de volonté dans la tâche, puisque ce n'était pas mon idée à la base. Moi mon plan était plus simple. Seulement un poil plus dangereux.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry] Mar 16 Avr - 22:12

Ils eurent enfin un peu de calme pour penser aux évènements. Lenka faisait la moue, il voulait de l’action au point d’aller s’empaler sur les armes des marines, ou peut-être était-il simplement idiot de penser pouvoir surclasser une armée ? Que ce soit l’un ou l’autre, ce n’était pas une compagnie qu’elle apprécié dans ce genre de situation. Elle n’aimait généralement pas beaucoup avoir de la compagnie pour commencer.

« Je resterais ici le temps qu’il faudra, lança-t-elle. Je n’ai pas pour habitude de comparer la taille de mes dents avec celles d’un dragon ! Et je n’ai pas non plus l’intention d’arbitrer …. »

Elle se laissa tomber au sol, croisant ses jambes et ses bras. Elle fermât les yeux et baissa la tête pour réfléchir calmement. Elle pesé toute ses options et se souvint soudain d’un détail qui avait toute son importance dans sa situation. C’était quelque chose d’assez risquait pour elle, de totalement suicidaire pour lui, mais il aimerait sans doute ça.

« J’ai besoin d’une diversion … »

Murmura-t-elle, pensive. La rouquine n’avait pas encore prit son gouter de l’après-midi et se mit à fouillé méthodique ses poches et l’intérieur de son blouson pour en sortir un large pain au chocolat qu’elle croqua sans retenu.
Berry fut rapidement coupé dans sa réflexion, son acolyte espionnait les alentours par la fenêtre et avait vue quelques mouvements intéressant. Voilà une nouvelle qui relançait la machine à problème, et cette image ne renvoyait pas à une machine éthéré mais bien à ce blondinet intenable. Elle n’avait aucune idée de ce qu’était un amiral, mais elle se doutait que cela n’augurait que des complications.

« Un amiral ? J’en tartine sur mon pain tous les matins ! Ce qui m’inquiète, c’est son escorte. Je doute que tes chargeurs contiennent autant de balle que cette rue ne contienne de tête. En plus, je suis mal à l’aise quand je suis entourait d’autant d’homme qui me veulent … replongeant dans sa tête, elle continuait de grignoter son en-cas … chi cheulement on pouffait les dichtraire le temps de rechoindre la plache … »

La jeune fille ne doutait pas qu’un fauteur de trouble tel que Magnus ait quelques tours dans son sac pour une telle besogne. Il semblait également assez benêt et tête brûlée pour se jeter lui-même vers le centre-ville afin d’attirer le gros des troupes. Pour une fois qu’il avait le rôle de solution aux yeux de la belle, il avait tout intérêt à ne pas la décevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry] Mer 17 Avr - 8:00


○ Fuite enflammée ! ○


La crevette semblait ignoré ce qu'était un Amiral, du coup ma blague tombait à l'eau. Elle avait eu un mal fou à se débarrasser de deux soldats. Maintenant elle me dit qu'elle se fait un Amiral avec son pain ? À moins qu'elle cache bien son talent, sinon elle ne fait pas le poids, même contre ce Caporal. D'ailleurs face à un Amiral, ce n'est pas l'escorte qui m'aurait inquiété le plus. Des balles j'en ai suffisamment pour exploser chacune des têtes dans cette ruelle. Je crois que la crevette ignorait qui elle avait en face d'elle. Décidément ça devient presque frustrant de ne pas être reconnu à sa juste valeur. Toujours opérer dans l'ombre c'était lassant à la longue. Aujourd'hui j'avais enfin l'occasion de me montrer aux yeux du monde. Je n'avais plus de chef et je n'étais pas obligé de rester dans un laboratoire. Au moment où j'allais sauter dans la ruelle je me ravisais en regardant la crevette. Elle sortait un morceau de pain pour grignoter un bout... Elle se met à bouffer dans une situation pareille ? C'est moi le plus cinglé de l'histoire, non ? Après tout, si elle voulait manger pendant le spectacle. Seulement elle ne faisait pas que manger, elle semblait réfléchir. Avant que je saute à l'extérieur, elle semblait avoir un plan. Une diversion ? Ce n'est pas très original comme plan... Bien que l'idée de faussé compagnie aux Marines est assez amusante. Du coup, je reculais pour me positionner au centre de la pièce. Je farfouillais dans mon sac.

-Je te suggère de rapidement terminer ton petit encas... ça risque de devenir intéressant.

Seulement cinq minutes avaient été nécessaire pour assembler cette petite bombe. Elle tenait dans ma main, mais elle allait faire un maximum de dégâts. Je déposai l'explosif délicatement sous un meuble et un petit "CLIC CLAC" se faisait entendre. Je me tournais vers la crevette avec large sourire. Ce qui bien sûr n'annonçait rien de bon. Je venais d'actionner la bombe et j'étais là à sourire. Je jetais un coup d'oeil dehors et les gardes s'étaient éloignés pour commencer les recherches. J'attrapais la crevette par le bras et je la tirais sur le balcon avec moi. Je la soulevais pour l'envoyer sur le toit, un peu brutalement certes, mais il y avait urgence.

-Bon... je crois qu'il est temps de courir maintenant...

La fuite était lancée ! Je me retournais un bref instant, déçu de laisser derrière moi autant de Marines vivants. Puis lorsque nous sommes arrivés au bout des toits la bombe explosait dans un vacarme assourdissant. C'était une bombe incendiaire, la maison était en train de cramer et le reste avec elle, un joli spectacle. Au final c'était pas si mal que ça, quitter ce lieu en faisant cramer une maison. Si la chance était avec moi, les maisons voisines allaient y passer aussi. Voilà qui annonce une nuit mouvementée pour les Marines. Notre fuite nous avait mené à la plage et nous étions maintenant à l'abri des Marines.

-Tous ces Marines que j'aurais pu dézinguer... C'est triste, mais bon, ici ils ne viendront pas nous chercher ! Je peux t'assurer qu'ils ont assez de boulot avec le barbecue que j'ai fait ! Alors, tu es sûre que tu ne veux pas voyager à bord d'un navire de la Marine Miss Crevette ?

Elle n'allait pas accepter, elle était bien trop "gentille" pour ça. Je me demandais même ce qu'elle pouvait faire dans la Piraterie. Je voyais cette fille dans la Marine ou au Gouvernement à gratter du papier. Elle était vraiment ennuyeuse et j'espérais sincèrement rencontrer des pirates plus intéressants. Bien que je doute rencontrer des personnes aussi cinglées que moi. Qui aurait accepté de voler un navire de la Marine sérieusement ? Moi... Seulement moi et peut-être aussi mon ancien chef, mais lui il aurait explosé cette racaille de Marine sans mal. Je suis encore un peu rouillé il faut l'avouer. Tout ce temps passer dans les laboratoires ne m'a pas beaucoup servi. Mise à part élaborer des bombes... bon, d'accord c'était assez utile aujourd'hui. Bien qu'avec plus de temps j'aurais surement trouvé un moyen de faire sauter la ville entière. Cette idée à elle seule me donnait envie de retourner en ville. C'était trop tard, la fiesta était terminée et il était temps de rentrer.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry] Jeu 18 Avr - 15:59

Le jeune homme pouvait répondre aux attentes de la jeune fille. Pas étonnant qu’il puisse s’en targuer, il ne semblait pas être du genre à refuser un défi aussi inutile soit-il. Trop fier pour se retirer, pas assez humble pour se laisser manipuler. Du moins, Berry se satisfaisait de l’emprise qu’elle pensait avoir sur lui.
Il ne tarda pas à sortir ses outils pour confectionner sa diversion, restant muette, la petite rousse tenta un œil par la fenêtre pour être témoin du remues ménage dans les rues. Les soldats perdaient patience et commençait à enfoncer des portes au hasard et chercher les fugitifs.

« On a bouclé le périmètre ! Ils ne peuvent pas être si loin que ça ! » Affirma l’un d’eux pour garder ses troupes sous pression.

Si seulement il prenait le temps de lever un peu les yeux aux fenêtres des étages … Un frisson parcourut le dos de la jeune fille lorsqu’elle distingua à ses pieds les débris de verre de la vitre qu’ils avaient traversé. Il devait bien y en avoir autant qui jonchait le trottoir, juste sous les pieds des marines. Elle voulut presser son comparse, mais se ravisa, elle devait garder un air serein en toute circonstance. Quoiqu’il en soit, cet homme-là était déjà trop excité et dieu seul savait quel genre de diversion un terroriste de son genre pouvait bien inventait.
Il finit enfin son labeur et son sourire était des plus inquiétants. Il était évident que ce fou furieux venait encore de planter une bombe. Le temps de faire un peu d’exercices était revenu. Avant de se faire attraper, la jeune fille ramassa quelques éclats de verres et les lâchât sur la tête d’un trouffion sous elle pour les attirer dans le piège.
Berry se fit tirer vers le balcon puis jeter sur le toit après s’être assuré que personne ne les verrait. Ratisser les tuiles furent sans doute le premier réflexe de leurs poursuivant, ils auraient sans doute dût laisser quelqu’un posté ici. Cet amiral n’était surement pas des plus futés. Sans vraiment réfléchir à ce qu’elle faisait, elle aida le blondinet à monter sur le toit, comme quoi, elle avait un peu de sympathie pour lui à ce moment-là. La jeune fille goba son reste de gouter, se léchât consciencieusement les doigts, puis, de son pas légers et silencieux, elle prit le chemin le plus court vers sa petite embarcation, à vue de nez, sud sud-ouest.
Ils passèrent discrètement de maison en maison, parcourant une bonne centaine de mètre avant de voir les précédents abris s’embraser brutalement. Il n’avait tout de même pas osé le napalm ? Une idée intéressante, mais Gold eut une petite pensé pour les innocents habitants de ce quartier aux allures habituellement paisible. Reportant son attention sur ce qu’il se passait devant elle, les fugitifs se montrèrent très chanceux, pour une fois, de voir que le gros des troupes s’était bêtement entassé là-bas. Ils n’avaient sur leur chemin plus un seul rat pour les freiner. Un calme plat pour finir cette journée forte en rebondissement.
Lenka paraissait satisfait de son effet, mais déçu d’avoir abrégé ses jeux. S’il n’avait pas pris le temps d’enrôler une jeune candide dans ses frasques, il aurait pu se divertir jusqu’à en perdre haleine. Ainsi vont les voies du karma.

« Toujours aussi intéressé par le gros bateau ? Tu devrais apprendre à jouer avec des jouets de ta taille, pas ceux qui se voit à des kilomètres et qui attire la convoitise ou la rancune. Philosopha la gamine. Avec un engin comme ça, tu te feras attaquer par tout ce qui bouge sur les mers ! »

Berry ne doutait pas que c’était surement le but recherchait, mais à trop vouloir s’amuser dans les flammes, on a tôt fait de pleurer sur des cendres. (A croire qu’on arrivait maintenant à la morale de l’histoire)
Elle s’apprêta à tourner les talons, sa barque étant plus loin dans la direction opposée. Elle se faisait néanmoins lascive et marchait lentement, comme espérant un dernier mot de Lenka, un mot d’excuse ou un cadeau d’adieu. Non pas qu’elle s’attachait à lui, mais elle aimait toute marque de respect, qu’importe sa provenance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry] Lun 22 Avr - 10:34


○ La fin d'une courte aventure ○


Notre fuite s'était passée comme prévu et nous étions sur la plage. Les soldats étaient surement trop occupés à éteindre les flammes. Moi j'avais quand même passé un bon moment, même si c'était trop court à mon goût. J'aurais aimé jouer plus longtemps avec eux, mais ainsi va la vie. Sans la crevette dans les pattes j'y serais encore ou bien je serais derrière des barreaux. On ne le saura jamais et c'est dommage ! Sur la plage, la jeune fille se lança dans une petite parenthèse amusante. C'est le problème avec l'anonymat, tout le monde ignore qui vous êtes réellement. Ce que j'ai fait jadis n'est plus d'actualité et ce n'est même pas reconnu. Si la crevette imaginait une seconde ce que j'avais pu faire dans mon passé. Je suis persuadée qu'elle changerait d'avis et qu'elle prendrait la fuite. J'écoutais que d'une oreille ses paroles, j'avais toujours les yeux rivés sur ce navire. Seulement je devais y renoncer, maintenant c'était trop tard. Le bordel qui avait eu lieu dans la ville les avaient mis sur la défensive. Je n'avais plus d'effets de surprise et il m'en voulait. Dommage je m'imaginais déjà à bord d'un navire de la Marine. Il aurait surement finit explosé sur un port de la Marine. La crevette ne semblait pas comprendre le sens de la Piraterie. Encore moins le but des Révolutionnaires. Nous n'étions pas là pour faire de la figuration. Je ne cherchais pas à jouer au chat et à la souris avec les Marines de cette ville. Mon seul et unique but était de leur faire mal, afin qu'il craigne mon nom. Les pirates ou les révolutionnaires ne sont pas des tendres. La crevette semblait tout ignorer de ce monde cruel et sans pitié. Elle commençait à partir, doucement. Surement qu'elle attendait quelque chose de ma part... ce qui ne venait pas.

-Aller Salut la crevette ! À la prochaine ! Surtout, si jamais tu veux faire exploser quelque chose n'hésite pas... Fait appel à la Lenka Corp. il n'y a rien de mieux sur toutes les mers pour faire exploser quelque chose... ou bien quelqu'un.

Sur ces belles paroles que je ponctuais par un sourire je prenais la direction opposée pour rejoindre mon embarcation. C'était un navire ridiculement petit et amoché, mais c'était le mien. Bon, je l'avais volé, mais tout de même, il m'appartenait maintenant. J'avais une nouvelle fois frapper, mais c'était différent maintenant, je ne me cachais plus. Terminé les actes de terrorisme dissimulés. Je n'hésiterais plus à crier mon nom pour que tous savent qui est derrière tout ça. Je n'ai pas besoin de Fruit pour être craint. Mes bombes seront les plus dévastatrices à travers le monde. Mon nom résonnera à travers toutes les mers et je pourrais enfin réaliser mes buts les plus fous. Lorsque la guerre fera rage, je serais au sommet des cadavres à distribuer des armes. Peu importe leur camp, ils seront armés Lenka Corp. et je serais au sommet du monde. Je me surprenais à rêver ainsi pour si peu. Il faut croire que les flammes m'avaient un peu trop chauffer le cerveau. En tout cas, je m'en souviendrais de cette crevette. J'espérais la revoir un jour, mais un peu plus courageuse quand même. En espérant qu'elle ne se fasse pas dévorer par ce monde, ce qui n'est pas gagné. J'étais enfin face à mon embarcation, je jetais un dernier coup d'oeil au navire de la Marine. Puis je regardais la ville et un sourire s'affichait lorsque je regardais la fumée qui se dégageait. Je déposais mes affaires et je poussais mon bateau à l'eau. Je reprenais ma route sans but précis. Direction la prochaine explosion...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry]

Revenir en haut Aller en bas

[FlashBack]Les affaires redémarrent ! [PV - Gold Berry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-