AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FB] Rencontre avec une sorcière [PV: Lady Halliwel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [FB] Rencontre avec une sorcière [PV: Lady Halliwel Jeu 25 Avr - 11:39



Rencontre avec une sorcière !


Résumé des aventures précédentes

Résumons depuis le début. Zenko avait commencé son service dans la Marine en tant que Caporal, et il avait fait ses preuves sur l'île de Drum, où il avait mené une guerre farouche contre le roi de l'île et ses copains pirates. Cet exploit lui avait valu une promotion au rang de Lieutenant. Il s'était ensuite rendu sur High Island afin de peaufiner ses techniques de combat. Il avait acquis là-bas une puissance autre que celle avec laquelle il était arrivé, sans être devenu un dieu non plus. Il s'était ensuite rendu sur Vila, où il avait eu la lourde tâche de devoir stopper le général des Bloody Cross, Barry Black. Mais il avait été aidé de Joe D. Foster, le Shichibukai, qui était déjà sur l'île. Zenko frôla la mort ce jour-là, mais il fut sauvé par son coéquipier du jour. Il s'était ensuite rendu à Karakuri où il fut la cible d'un groupe de pirate trop puissants pour lui, et il fut complètement écrasé. Après ça, il continua à parcourir les mers, jusqu'au bout jour où il fut victime d'un accident de canon. Rapatrié en urgence, il rencontra à l'infirmerie la femme qu'il devait épouser une semaine après cette histoire. Sa dernière mission en date avait été effectué en collaboration avec Tsume Azakeri, un commandant-chat, et ils avaient abattus trois gros pirates ensemble.



Une rencontre étonnante !


On venait de m'envoyer à Enies Lobbye, afin que je suive un cursus d’entraînement différent de celui prodigué par la Marine. On m'avait clairement indiqué que malgré mes succès sur Kuraigana, je devais encore m'améliorer si je voulais toucher aux hautes-sphères de la Marine. C'est donc dans ce but qu'on m'avait gentiment envoyé a Enies Lobby apprendre quelques techniques enseignées là-bas. Le trajet fut long, et en mer, quelque chose d'étrange se passa. J'étais dans un Navire qui partait en guerre avec toute une flotte, sur je ne sais quelle île. Alors que nous voguions tranquillement sur Grand Line, nous aperçûmes un poisson énorme qui sortit de l'eau et goba un Navire entier. Certes, c'était une petite caravelle, mais pour gober ça, il en faut de la grandeur. Ça s'agitait sur le pont, les canons étant braqués droit vers l'eau, préparé à faire feu au moindre mouvement. J'eus alors une petite idée de comment un tel monstre était arrivé là. Je fonçais droit vers la cabine du Capitaine du Navire, et j'inspectais notre position. C'était bien ce que je pensais, nous étions à proximité de Times Arc, et une telle bestiole ne pouvait sortir que de là. Elle émergea au moment où je sortais sur le pont. Nos canons la bombardèrent, mais ils n'eurent aucun effet, tant la peau du monstre était dure. Nous n'avions qu'une seule chance pour la vaincre : que la caravelle à l'intérieur de son corps explose. De longues minutes passèrent, et soudain, le ventre de l'animal, où ce qui semblait l'être, se gonfla et explosa, projetant une gerbe de sang sur tout les navires. En voyant ça, j'étais rentré, pour arriver présentable à Enies Lobby. Nous avions eu beaucoup de chance que les explosifs situés dans la cale du navire englouti explosent au contact des sucs gastriques de l'animal. Nous continuâmes à progresser droit vers Enies Lobby, et on m'y déposa, avec mon autorisation de passage et mes affaires personnelles. Je commençais à avancer droit vers la porte, au milieu des Marines qui me faisaient une haie d'honneur, je ne savais pas pourquoi, mais je m'en foutais de toute façon. J'arrivais vite au devant de cette immense porte, qui s'ouvrit toute seule. Je la franchissais et je découvris dans quelle conditions vivaient les soldats basés ici. Leurs habitations étaient des petites maison, entassées les unes à côté des autres. Un adjudant chef se présenta à moi, et il m'emmena droit vers le haut de cette ville. Il m'expliqua en détail comment étaient placés les habitant de la base. Le rang et les petits gradés vivaient dans les premières maison de la ville, par groupes de quatre. Venait ensuite les officiers, puis les officiers supérieurs. On m’emmena donc dans la caste officier, mais dans une maison où j'étais seul. Je posais mes affaires et je me reposais un petit peu. L'adjudant-chef viendrait me chercher pour mon entraînement.

Je dormais paisiblement lorsqu'un rêve désagréable m'envahit. Je me voyait contre un adversaire inconnu, un malade mentale qui utilisait des techniques étranges. Il avait l'air moins puissant que moi, mais il réussit quand même à me mettre en difficulté. Je voyais du sang sur mes mains, et ce n'était pas le sien. Le combat continuais, et les coups entre nous étaient violents. Je ne vis pas la fin du combat, réveillé avant par l'Adjudant revenu me chercher. Il avait le tin blême, et il semblait inquiet pour quelque chose, ou quelqu'un. Je lui demandais donc où était le problème.

" D'habitude, les formations pour les Marines sont données par un Colonel, ancien agent gouvernemental, mais pour vous c'est différent. C'est un membre du CP9 qui va vous former. Ce sont tous des malades mentaux qui ne pensent qu'à tuer. Je vous en prie, soyez prudent ! "

" Le CP9..."

Le groupe d'élite du gouvernement, leurs meilleurs assassins. J'avais toujours voulu savoir ce qu'ils valaient, et j'en avait maintenant l'occasion. Nous passâmes le pont levis, et une fois arrivée devant la tour de la justice, je vis une très élégante jeune femme, qui semblait attendre quelqu'un. Lorsque nous nous arrêtâmes devant elle, je compris que c'était elle qui allait me former. Une fausse expression de bienveillance flottait sur son visage angélique. Je renvoyais l'adjudant-chef et j'observais la femme qui me faisait face. Elle avait adopté une tenue sobre, qui ne permettait pas de la distinguer au milieu d'une foule. C'étais soit un démon, soit une sainte. Et vu qu'elle était dans le CP9, c'était un démon. Mais j'adoptais comme toujours un ton amical avec une expression de bonheur sur le visage.

" Zenko Gujin, enchanté ! Je sais comment vous êtes, vous les assassins. Fourbes, prêt à devenir ami avec quelqu'un pour mieux le tuer. Cela ne m'empêchera pas de vous apprécier, mais ne me prenez pas pour un pigeon. Sur ce, une question : Je peux vous tutoyer ? "

J'avais déjà montré que je n'étais pas là pour être dupé mais pour apprendre des techniques de combat. Ça pouvait bien se passer, mais je préférait quand même poser le cadre de cette rencontre.







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Rencontre avec une sorcière [PV: Lady Halliwel Sam 27 Avr - 13:28



~~ La souffrance est un bon professeur. ~~






J'étais tranquillement et paisiblement étendue sur l'herbe, réfléchissant au passé, au présent et au futur, comme à mon habitude je me questionnais toujours sur le sens , le sens des choses, le sens de la vie, de ma vie devrais-je dire … Il est vrai que je suis plutôt égo-centrique, le monde tourne bel et bien, je ne peux pas le nier, mais dans mon esprit il tourne autour de moi … Suis dans l'erreur ? Ai-je raison ? Suis-je qu'une simple personne dans une boite parmis dans d'autres ? Je ne le pensais pas, mais encore une fois peut-être était-ce simplement une idée que je me faisais ? Je me suis importante aux yeux de la marine surement autant pour les connaissances que j'ai acquit autant que pour la force que je possède, parlons en de ma force si vous avez le temps ! J'étais loin d'être la personne la plus faible, mais ce n'était pas pour autant que j'étais la personne la plus puissante sur cette terre, bien au contraire … Je commençais à douter peu à peu après mes défaites et surtout en repassant à ce qui s'était passé avec Fukashi Baka … Ce logia, ne semblait pas si fort que ça et pourtant j'avais peiné à le combattre quant à Kyo … Pas besoin que je vous raconte vous savez très bien que ça c'était super mal fini pour moi … Je vous promet ces logias commencent à m'insupporter, c'est comme s'ils étaient des incarnations divines … Rien que d'en parler je sentais mes mains tremblaient, j'étais dans l'incapacité totale de bosser sur mes recherches même si elles étaient des plus intéressantes ! Les mutations génétiques, en effet j'essayais depuis un certains de doter des humains de caractéristiques bestiales sans pour autant passer par l'étape de zoan. Je ne me basais pas sur une simple idée, je me basais sur le faite qu'il y avait déjà dans ce monde des hommes singes, des harpies, des hommes chèvres, des hommes-poisson et tout un autre tas d'espèce aussi étrange que loufoque ! J'avais eu des résultats plus qu'intéressants, des hommes serpents particulièrement dangeureux qui n'arrivaient pas à canaliser leur haine … Sympathique, mais s'ils doivent assassiner nos hommes c'est inutile ! J'ai eu aussi plusieurs résultats à peu près concluant bien qu'à chaque fois le résultat est le même : Un rejet pur et simple du corps, des organes greffés sur le cobaye … Il devait y avoir une raison qui poussait le corps à rejetter ses organes qui ne ferait que l'évoluer, mais après avoir épuisé tous mes cobayes et surtout dans mon état de doute avancé je n'arrivais pas à réfléchir … De toute manière ce qui allait suivre n'avait rien de plus réjouissant ! On m'avait commit d'office à l'entrainement d'un bleu de la marine pour une raison à la con … « Trop de mission consécutive échouée » … S'ils me mettaient sur des missions intéressantes où il y action, sang, sexe, drogue, alcool et gros calibre (je parle d'arme là bande de tordu) les missions seraient réussites à cent pour cent et je me ferais plus jamais taper sur les doigts, mais non ils m'envoyent sur des missions pourries qui devraient être faite par de simples agents gouvernementaux qui n'étaient pas capables de maitriser les six pouvoirs ! Bref j'étais donc sur Enies Lobby pour donner un entrainement à un marine à ce que j'avais comprit … Bon je peux vous annoncer déjà la couleur, je vais lui péter la gueule, me marrer, puis me casser vite fait bien fait ! J'avais déjà donné des entrainements à des marines, mais c'était de mon plein gré et surtout pas à Enies Lobby ! C'était comme notre maison pour nous les CP9, on avait la réputation d'être le groupe des surhommes et on nous estimait beaucoup dans le gouvernement. J'avais moi même quelques connaissances ici, quelques amants, quelques ennemis, mais en général je me sentais comme chez moi. Comme dit plus haut j'étais tranquillement sur l'herbe entrain d'observer les nuages et de réfléchir, jusqu'au moment où un type que je connaissais bien me ramena à la réalité … C'était Beladj Ikmen, un des rares types qui avait mon soutien dans ce qu'il faisait et surtout mon respect ! C'était … Comment dire ça … C'était un torsionnaire, il torturait toutes les crapules pour les faire parler je l'avais vu à l'oeuvre et je peux vous dire que j'étais plutôt impressionnée, il avait tout un tas de joujou super drôle afin de faire parler les bandits en tout genre ! Bref son visage balafrée par bien des cicatrices vint me réveiller avec sa voix roque et son tact pour le moins … Discret

« Mademoiselle Halliwell, ça faisait bien longtemps qu'on ne s'était pas vu et à ce que je vois vous vous portez bien »

« Hum, j'imagine que malgré toutes ses belles paroles tu ne viens pas pour prendre de mes nouvelles, tu veux juste que j'aille bosser pas vrai ? Sinon comment va ta femme ? »

J'avoue que je m'en foutais complétement de sa femme, j'essayais juste de gagner du temps et malheureusement le balafré ne tomba pas dans mon grotesque piège, il prit ma main puis en me relevant il m'adressa quelques mots

« Il est clair que je veux vous voir travailler quant à ma femme, elle est toujours à l'hopital entre la vie et la mort depuis le jour où vous lui avez perforé la gorge avec un shigan … Cela vous revient-il »

J'acquiesçai d'un simple geste de la tête, il avait raison j'avais salement amoché sa femme le jour où elle avait osé dire que j'étais une connasse écervelée … Okay, okay, je m'étais un peu laissé emporter. Une fois debout, pendant que je suivais Ikmen jusqu'au point de rendez vous je lui pris un couteau qui dépassait de sa poche afin de faire mumuse pendant le trajet avec l'arme blanche. La tour judicière … Cela faisait bien des années que je n'étais pas venue ici et quand je reviens c'est pour entrainer une misérable mouette, bref il était là face à moi lui aussi accompagnait puis il rompit le silence en m'addressant quelques mots, on était à quoi ? Deux mètre l'un de l'autre, une distance parfait pour un meurtre simple et parfait je regardais Ikmen, il me connaissait, je le connaissais, on avait pas besoin de se parler pour se comprendre, ce fut donc d'un simple regard que je lui ordonnais d'attaquer dès lors que j'aurai fait le premier mouvement

" Zenko Gujin, enchanté ! Je sais comment vous êtes, vous les assassins. Fourbes, prêt à devenir ami avec quelqu'un pour mieux le tuer. Cela ne m'empêchera pas de vous apprécier, mais ne me prenez pas pour un pigeon. Sur ce, une question : Je peux vous tutoyer ? "

« Il est clair que vous n'êtes point un pigeon, vous êtes une mouette, misérable, audieuse, une vermine, que dis-je une bactérie ! Vous ne méritez rien d'autre que la mort et pourtant on m'a demandé vous éduquez et vous apprendre à combattre … Comme quoi même les dirigeants on pitiait de vous ! Et les personnes qui peuvent me tutoyer sont uniquement les personnes fortes, pas les minables dans ton genre ! »

Avec ma bouche je lançais un cure-dent en plein vers son visage puis avec ma main gauche j'envoyai le couteau que j'avais précédemment volé sur le Gujin. Au même moment Ikmen-chou envoya quatre de ses couteaux non pas sur Zenko, mais sur la personne qui l'accompagnait, il avait visé quatre endroit bien précis, le ventre, une épaule, la jambe ainsi que la bouche, un sourire malsain s'installa sur mon visage, on dirait pas comme ça, mais Ikmen était l'un des plus grands tueurs du gouvernement ses couteaux étaient rapide, le mien était assez précis étant donné qu'il avait coupé par la moitié le cure-dent en deux partie quasiment égale.

« C'est ou toi ou ton pote choisi vite ! »

En prononçant ses quelques mots je dégainai mon katana avant de le pointer face à mon adversaire, je demandai à Ikmen d'un simple geste de la main de s'occuper de l'accompagnant de Zenko pendant que moi je m'occupai de la mouette heureuse. J'étais en plein dans un combat qui allait me permettre de me distraire tout en me permettant d'oublier toutes les crasses qui m'étaient arrivées … Ce type allait prendre cher pour la simple et bonne raison que je m'étais levé du pied gauche ! Comme quoi y en a qui été né sous une mauvaise étoile, d'autres sont nés sous une étoile plus chanceuse, comme moi ! J'allais prendre mon pied à le trancher et même s'il ne voulait pas le montrer, on voyait clairement sur le visage d'Ikmen qu'il voulait combattre un petit peu face à quelqu'un à sa taille !





(c) mise en forme roleplay par Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Rencontre avec une sorcière [PV: Lady Halliwel Sam 27 Avr - 21:09

Bon, je résume en quelques mot comment la situation avait dégénéré. Elle était là devant moi, accompagné d'un autre type, sûrement un assassin. Elle m'avait répondu en me manquant de respect, et m'avait visiblement sous-estimé. Elle m'avait ensuite craché un cure-dent à la figure, et m'avait lancé une dague, tandis que son pote avait attaqué l'adjudant.

- Quel dommage...

Tout en prononçant ces paroles, j'avais généré deux lames. Une qui devait me protéger de ma formatrice, et l'autre destinée à faire trébucher le pauvre adjudant, dans le but de le sauver. Une fois ceci fait, j'allumais un cigare et entamais ce combat de façon joyeuse. Une technique de base pour cette allumeuse. Elle m'avait sous-estimé ? Elle comprendrait vite son erreur.

- Hedgehog man !

Spoiler:
 


Mes lames foncèrent sur elles, et au nombre de 40, elle n'avait que deux solutions : Reculer ou tenter une parade, ce qui était plutôt dangereux, car mes armes venaient de tout côtés. J'enchaînais directement avec une seconde attaque qui allait la déstabiliser. Cette technique était particulièrement meurtrière et j'allais l'utiliser dans lae but de la blesser et non pa sde la tuer, ce n'étais ni mon envie, ni mon but, du moins pour aujourd'hui. Je générais une cinquantaine de lame après avoir dématerialisé les autres, et leur faisant prendre une forme de tornade, je les envoyais dans un tourbillon dangereux vers mon adversaire. J'utilisais peu cette technique contre un seul adversaire car elle était très dangereuse et elle pouvait avoir des répercussions sur la santé de tous. En effet, je pouvais facilement perdre le contrôle des lames à cause d'une attention et ce serait alors comme projetter des confettis au canon, en remplaçant les confettis par mes lames.

Spoiler:
 

Je reculais alors par pur instinc, une fois ma technique terminée et mes lames envolées de notre dimension. [en cours]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FB] Rencontre avec une sorcière [PV: Lady Halliwel

Revenir en haut Aller en bas

[FB] Rencontre avec une sorcière [PV: Lady Halliwel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Enies Lobby-