AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mer 8 Mai - 21:21

Vengeance de Chick'and'Cat
Tsume Azakeri & Sting Crusher



Trois jours s'étaient passés depuis notre passage sur cette maudite île. J'avais pu enlever les bandages, car les pouvoirs de Sting sont vraiment d'une aide précieuse. Je n'avais plus mal nulle part, il n'y avait que mon bras qui portait encore la marque des serres de l'aigle. Heureusement pour moi, le plus gros de la douleur était passée. Nous avions décidés de mettre les voiles vers le Capitaine Afro-Mango. Nous n'avions pas beaucoup d'informations sur lui, mais suffisamment pour agir. Nous faisions ça avant tout par vengeance et en second lieu, pour la Marine. Nous étions déterminés à lui apprendre à ne pas sous-estimer les Marines. Il s'est attaqué aux mauvaises personnes et ce maudit pirate va le regretter. J'avais déjà expliqué mon plan à Sting Crusher. C'était un plan risqué et nous allions une nouvelle fois risquer nos vies. Seulement, nous ne pouvions pas laisser passer ça, il en va de notre honneur. L'honneur chez un sabreur c'est important. Je ne suis pas un lâche, je ne cherche pas à piéger mon adversaire. On aurait pu choisir de retourner à Marineforde, monter une flotte de cent navires. Ainsi, en deux heures l'affaire était bouclée et on l'éclatait sans mal. Je ne suis pas comme ça, je suis un combattant et j'agis selon mon instinct. Pour moi, les combats se gagne avec la force. Il a provoqué cet affrontement, il va maintenant le regretter. Il a voulu se débarrasser de nous, car il nous craint... nous allons lui donner une bonne raison de nous craindre. Jusque là il se tenait tranquille sur son île, mais il a attaqué les mauvaises personnes. Nous étions à quelques heures de l'île en question et le soleil était haut dans le ciel. Notre objectif était l'île et ces maudits pirates. La mission était simple, exploser tout ce qui bouge et négocier ensuite. Tous les hommes étaient sur le pont, j'étais le chef et j'avais un discours à faire.

-Certains d'entre vous ne me connaissent pas, d'autres seulement de nom et peut-être que certains on combattue à mes côtés... Là où on va, ce n'est pas des vacances, nous nous rendons en territoire ennemi. Certains se demandent quelle folie m'habite ? Que nous veut cet animal... La réponse est simple, je réclame vengeance ! Afro-Mango croit qu'il peut utiliser ses misérables pions pour nous atteindre ? Il nous craint ? Très bien, dans ce cas, je me ferais un plaisir de lui défoncer le crâne... Ne croyez pas que je fais ça pour le prestige, pour la Marine ou pour une quelconque promotion... Je veux voir ces pirates morts ou au plus profond d'Impel Down ! Ils ont voulu s'en prendre à nous par la ruse, nous allons leur montrer que la ruse ne paie pas et nous allons attaquer en force !

Au départ, mes paroles ne faisaient que confirmé les craintes des soldats. Puis j'avais réussi à les rassurer, mais ma dernière phrase les avaient perturbés. Je me doutais qu'ils craignaient pour leur vie, mais ils ne s'étaient pas engagés pour faire de la figuration. Les vacances sur un magnifique navire de guerre, ce n'est pas au programme. Je voulais qu'ils soient face à la réalité, qu'ils sachent dans quoi ils s'engagent. Je ne veux pas qu'ils meurt avec des regrets. J'ai toujours fait en sorte que les soldats qui m'accompagnent soit au courant de ce qu'il risque. Ma vie je la perdrais volontiers en combattant et les armes à la main. Eux, je ne leur demande pas tant, ils ne font qu'exécuter les ordres. Il est hors de question qu'il se sacrifie pour moi. La foule commençait à s'agiter et je jetais un bref regard vers l'officier Clarkson qui demanda le silence. Il était temps faire part de mon plan, ensuite ce sera à eux de décider ce qu'ils font.

-Je ne suis pas suicidaire, j'ai un plan... Vu la situation, c'est un plan risqué. Notre objectif est une petite île qui n'est même pas référencée sur une carte. Il n'y a qu'une vielle forteresse sur cette île, notre mission sera de pénétrer dans le bâtiment et de faire le ménage... Comme vous le savez, le Caporal Sakuchi a pris la fuite et il a dû les prévenir de notre survie. Pour cette raison, nous allons faire un peu de spectacle... Moi et le Commandant Sting allons entrer les premiers aux dernières lueurs du soir, lorsque les pirates festoient. Ils ne nous prendront surement pas au sérieux, mais c'est là que vous entrez en scène... Une marée de soldats va les écraser comme des insectes ! Ils seront pris de court et nous préserverons notre effet de surprise. Ensuite, je vais avancer avec le Commandant Sting, notre objectif sera les Généraux et le Capitaine... Je ne vais pas vous mentir, vous allez de voir nous ouvrir la voie. Je donnerais ma vie pour chacun d'entre vous, mais je vous demande de préserver la vôtre... Protégez le camarade à vos côtés avant tout. Alors ! Qui a envie d'aller botter le cul à une bande de Pirates ?!

Tous s'élevèrent d'une seule voix pour me soutenir. Je n'avais rien perdu de ce côté-là, je m'étais même un peu amélioré. On m'aurait dit avant que j'entre dans la Marine que je devrais conduire des troupes de soldats, j'aurais rigolé. Voilà que pour la deuxième fois de ma carrière je me retrouve à faire un long discours. Aussitôt terminé, les matelots se mettaient à leur poste. Nous avions encore quelques heures de voyage devant nous. Il nous fallait encore préparer pas mal de choses avant l'arrivée sur l'île. Malgré que ce soit une forteresse en ruine, nous devions neutralisé les sentinelles. Clarkson m'avait conseillé d'excellent tireur pour cette mission. Ils avaient même été briefer par ce dernier. Ce n'était pas un plan parfait, mais il avait fait ses preuves sur les Blues. Certes, nous sommes sur Grand Line, mais le conflit est le même, Marines contre Pirates. La bataille serait gigantesque et violente, moi et Crusher allions devoir se surpasser sur cette mission. Cette fois-ci ce n'était pas de la rigolade, rien à voir avec les Blues. J'avais un dossier en ma possession, référençant l'équipage d'Afro-Mango. Je le montrais à Sting pour qu'il regarde nos futurs adversaires. Ils étaient six avec le capitaine et leur prime était élevée.

-Nous allons surement affronter les généraux avant le Capitaine, il est donc impératif de faire ça vite... Malgré son look ridicule, Afor-Mango a fait ses preuves en tant que pirate. Essayons de ne pas nous séparer pour agir de paire et ainsi pouvoir nettoyer rapidement. Tu sais quoi... je commence vraiment à croire qu'on attire les ennuies toi et moi... Il va falloir qu'on fasse équipe plus souvent !

Je me suis mis à rire, afin d'essayer de détendre un peu l'atmosphère électrique qui régnait sur le pont. Chacun était à son poste, tandis que j'inspectais les plans de l'île. Il y avait l'emplacement des sentinelles, mais je n'avais aucune information sur l'intérieur. J'avais tout préparé et j'espérais que mon plan fonctionne. Je profitais du calme pour me reposer un peu, la bataille s'annonçait violente. Une petite heure plus tard je remontais sur le pont, l'île était en vu, ainsi que nos tireurs. Une fois assez prêt ils descendaient les sentinelles d'une balle. Leur arme étaient silencieuses, mais d'une redoutable efficacité. Notre objectif était droit devant nous. Les soldats de la Marine se dissimulaient dans le navire, afin que la surprise soit totale. Moi et Sting descendions sur le ponton pour rejoindre l'imposante porte de la forteresse. Il n'y avait que deux gardes et ses derniers s'avancèrent vers nous en rigolant...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mer 8 Mai - 23:14


Infiltration !

Trois jours à me rappeler encore et encore le piège dans lequel nous étions tombés et en attendant que Tsume se remette de ses blessures afin de pouvoir mener une autre offensive et annihiler une bonne fois pour toutes cette bande de pirates. Durant ces trois jours, j'utilisais une fois toutes les 24 heures un peu de mes flammes pour accélérer la guérison de Tsume qui aurait du prendre au moins un mois, avec moi elle ne prit que deux jours et demi et j'étais sur que je pouvais encore m'améliorer. Après ses trois jours, nous étions fin prêts à réaliser notre vengeance, cette fois-ci, nous n'allions pas nous laisser faire. Durant ces trois joues, Tsume m'expliquait en détail son plan, comment il comptait s'y prendre, comment il comptait faire pour créer l'effet de surprise voulu, tout, dans les moindres détails. Je pensais qu'avec la trahison de Sakushi, il serait méfiant envers tout le monde, mais on dirait bien qu'il savait pertinemment qu'il n'avait aucune raison de ne pas me faire confiance, on en avait traversé des galères lors de notre mission en commun sur les Blues, ouais, on en avait bavé, c'était le moins que l'on puisse dire. Je sentais que Tsume prenait très à cœur ce projet mais pas autant que moi, j'étais dans une rage folle, premièrement cet abruti de Sakushi avait trahi la Marine et dans un second temps avait blessé mon ami presque jusqu'à la mort. Puis maintenant on se fout de ma gueule en me donnant le blaz du mec qui est à la source de mon énervement et sa localisation, c'était sur j'allais les tuer, personne à Marineford, tous six pieds sous terre même pas une tombe, on les effacera de la mémoire des gens.

Le rendez-vous était fixé sur le pont du navire de guerre qui nous transportait, moi, Tsume et l'équipage. Le Chef d'expédition l'air d'être en très bonne forme redonna confiance à ses tropes, rien de mieux que pour rebooster les troupes qu'un Chcef plein d'allure et de confiance en soi. Enfin bref après quelques temps où l'on attendait pour avoir le silence et Tsume commençait son discours, discours qui était censé rassembler nos troupes, mais à part cela il effrayait tout le monde en leur disant que nous nous jetions dans la gueule et que cela allait être risqué mais bon, au moins il leur disait la vérité il ne tournait pas autour du pot comme certains l'auraient faits. Tout ceci était poursuivi par un second discours tout aussi émouvant où Tsume expliquait son plan et commencer à rebooster ses troupes, il les excitait et les préparer pour la bataille pour qu'il soit plus efficace, c'était une technique comme une autre. Tsume s'était réellement amélioré dans l'art de faire des discours, déjà à South Blue, il avait été doué mais maintenant, c'était encore plus efficace et le résultat était au rendez-vous, toutes les voix s'élevèrent d'un coup pour ne former plus qu'une seule, cela me faisait frissonner car cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti ce genre d'excitation monter en moi, un feu brûlant qui me poussait à aller au combat.

Nous arrivâmes alors pas loin de l'île où était censé se trouver Afro-Mango et ses généraux, c'est alors que Tsume décidait de me sortir toutes les informations que nous avions sur eux et me fit une petite blague qui me faisait marrer sur le coup, surement une tentative pour faire chuter la pression sans plus, ça n'avait pas marché, malheureusement. Le temps passa rapidement et nous accostions en premier moi et Tsume, pour éviter de trop se faire remarquer, nous étions descendus après que les sentinelles se soient faits descendre, pour encore plus de discrétion, pour l'instant tout avait l'air de se dérouler à la perfection. Nous continuions notre ascension et nous nous cachions lorsque deux gardes avançaient dans notre tout en rigolant, lorsqu'ils passaient devant nous, je tranchais la gorge de l'un d'entre eux et laissait l'autre à Tsume, je décidais de cacher les corps car cela nous permettrait de continuer d'avancer sans encombres et sans qu'une alerte ne soit malencontreusement déclenchée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Jeu 9 Mai - 10:12



... Rencontre avec deux Généraux ...


Les deux pirates s'avancèrent vers nous en souriant, d'un sourire moqueur. Je comptais m'en servir pour défoncer la porte, mais Crusher avait d'autres plans. Il trancha la gorge du premier et avant que l'autre ne s'enfuit j'enfonçais mes griffes dans son ventre. Je n'avais aucune pitié pour ces pirates, hors de question de faire dans le social. On avait caché les corps et je faisais signe aux soldats de venir. Pendant qu'ils se préparaient, moi et Sting étions face à la porte. J'envoyais plusieurs lames d'air qui explosait la porte. Elle fut projeté loin dans la grande salle de la forteresse. Nous nous tenions fièrement face à une armée de pirates. Nous venions de les interrompre en pleine fête. Ils nous regardèrent, puis ce mirent à rire. Certains cris ce faisait entendre "C'est ça l'armée que Sakuchi a annoncé ?" "Haha, ils sont que deux, on va ce les faire !". Puis c'est là que les soldats de la Marine entraient à l'intérieur en criant. Les pirates étaient rapidement submerger, certains n'avaient même pas eu le temps de sortir leurs armes. J'avançais avec Crusher dans cette marée humaine, découpant tout pirates qui osaient passés devant moi. J'avais l'air calme, mais j'étais fou de rage. Je faisais tout pour le cacher, mais avec la fureur du combat c'était difficile. J'avais les yeux rivés sur l'imposante porte derrière. Une fois face à elle, je regardais Sting Crusher, puis je poussais la porte. Je m'attendais à voir les généraux ou encore plus de pirate, mais c'est toute autre chose qui me faisait face. Nous avions face à nous une petite salle, ainsi que deux autres portes. Au-dessus était inscrit "Enfer" "Désolation". Je me tournais vers Sting, mais je savais déjà laquelle j'allais prendre.

-Je prends Désolation... Occupe toi de l'autre. Je ne voulais pas qu'on se sépare, mais on dirait qu'on n'a pas le choix... On se rejoint dès que possible, surtout on ne prend pas de risques inutiles.

C'est moi qui disai ça, alors que Sting devait être le plus calme de nous deux. Moi je sentais mon sang bouillonné, il ne faisait qu'un tour au moment d'ouvrir la porte. Derrière la porte se trouvait succession d'étranges couloirs. J'avais face à moi une espèce de labyrinthe. Je sortais mes griffes et j'avançais tranquillement dans les couloirs. J'attendais de voir ce que j'allais trouver au bout, en réalité j'avais hâte de me battre. Un sourire carnassier s'afficha sur mon visage. Puis une dernière porte, que j'ouvrais sans attendre. J'arrivais dans une grande salle qui faisait penser à une arène. Il n'y avait aucune fenêtre, ni même de place pour les spectateurs. Une espèce de fosse aux lions, c'était idéal pour un combat. Je m'avançais doucement, mais j'avais déjà remarqué mes adversaires qui étaient perché un peu plus haut. L'un d'entre eux m'envoya une lame d'air que j'esquivais sans mal. Puis ils postèrent devant moi. Il y avait un homme en armure et armé d'un gros marteau. Ainsi qu'une étrange humaine, avec deux sabres et un bandeau sur les yeux.


-Je suis le Commandant Azakeri... j'imagine que vous êtes les généraux d'Afro-Mango.
-Hein ? Elle raconte quoi la bestiole ? Pwahahaha elle parle, c'est dingue ! Attend... tu vas aussi nous dire qu'on est en état d'arrestation c'est ça ?
-Non... je ne compte pas vous laisser vivant.

Ma phrase avait laissé un blanc. L'humaine n'avait pas réagi, mais lui oui, il était en colère. Il avait envie de me foncer dessus pour m'affronter. Il sortait son arme, mais l'aveugle s'avança en lui demandant d'attendre. Il râla et l'insultait, mais il s'exécutait. Il se posta a quelques mètres de moi, sans même sortir ses armes. En la voyant ainsi je rangeais mes griffes. Il n'y avait pas de raisons d'agir comme des rustres, elle semblait calme. Elle s'adressait à moi pour se présenter, ainsi que son partenaire.

-Nous sommes en effet les Généraux d'Afro-Mango... Je suis Adralis et voici Shumen. J'ai beaucoup entendu parler de toi Tsume et j'avais bon espoir que ce soit toi qui franchisse cette porte.
-La ferme Adralis ! T'es toujours aussi conne c'est pas possible. Je comprends pas pourquoi tu veux parler avec cette bestiole ! Moi je vais en faire une descente de lit du matou !

Shumen ne perdait pas un instant, il passait au-dessus de son adversaire pour m'asséner un violent coup de marteau. Je sortais aussitôt mes griffes pour me protéger de son coup. La violence me fit reculé, mais je tenais bon. Tandis qu'il hurlait dans tous les sens, Adralis se posta en retrait pour observer la scène. Il ne semblait pas s'entendre ces deux-là et j'allais surement les affronter séparément. C'était tant mieux pour moi, mais j'étais un peu déçu de ne pas pouvoir les affronter ensemble. Ce combattant n'avait aucun style, c'était un bourrin et rien d'autre. Malgré tout il maîtrisait son arme à la perfection. Ses coups étaient violents et rapides, j'avais du mal à esquiver. Il rigolait, il râlait et il parlait beaucoup, ce n'était pas l'adversaire idéal. Je voulais en finir vite avec lui, car je savais que mon véritable adversaire était cette Adralis. La différence de puissance entre les deux est énorme. Pourtant, elle se laissait marcher sur les pieds par cet abrutit. Ce combat s'annonçait intéressant. Sting Crusher devait lui aussi être tombé sur deux Généraux. J'avais bon espoir qu'il s'en sorte. Même si son pouvoir est étrange et pas des plus offensif, il savait s'en servir et c'était un excellent combattant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Jeu 9 Mai - 14:04


DeathMan et Squelettos

Je venais à peine de trancher la gorge de l'un des deux gars que je me focalisais déjà à cacher les cadavres dans les bois, pour éviter de se faire repérer avant l'heure, malgré que l'entrée que nous avions prévue n'avait rien de discrète. Après ça, je regardais la seconde qui personne qui prenait la fuit et se préparait à hurlait, j'allais l'enchaîner lorsque j'apercevais que Tsume passait devant moi, lacérant l'estomac de l'ennemi sans aucune pitié. Après ça, le Commandant qui sera surement promu après une telle mission si bien sur celle-ci se terminait par un succès et l'arrestation, ou encore la mort, du pirate Afro-Mango et ses généraux. Sans perdre une seconde après que tout notre équipage se soit mis en place, Tsume balança plusieurs lames d'air dans l'énorme porte qu''il détruisit sans trop de problèmes. Nous faisions alors notre entrée devant la horde de pirate qui composaient les faiblards de l'équipage d'Afro-Mango, lorsqu'ils nous virent, ils se mirent à se marrer, un rire qui avait le don de m'énerver au plus haut point, en plus de ça, ils disaient que nous n'étions que deux et se foutaient ouvertement de notre gueule. Puis, comme pour répondre à la provocation, tous les Marines qui avaient accostés débutèrent leur offensive, donnant l'effet de surprise tant attendu de la part de Tsume et nous prenions rapidement l'avantage même si nous étions un peu moins nombreux. Pendant ce temps-là, moi et Tsume profitions des combats et de l'étourderie des pirates pour traverser cette flopée d'hommes armés qui nous bloquaient, nous exécutions tout ceux qui essayaient de nous arrêter sans pitié, mon camarade avec ses armes, et moi avec mes serres. Nous arrivions enfin devant la porte qui n'avait rien à envier à celle du QG de Shell Town, je regardais Tsume qui fit de même et celui-ci ouvrit la porte et nous débouchions dans une petite salle où il y avait deux portes, l'une où il y avait Désolation et l'autre où il y avait écrit "Enfer", cruel dilemme n'est-il pas ? Tsume se décida à prendre la porte où il y avait écrit "Désolation", je n'avais donc pas le choix et je me ruais sur la porte où il y avait écrit "Enfer", alors comme ça j'allais connaître l'Enfer hein, j'attendais de voir. Après un bref regard vers Tsume qui semblait complètement perdu dans son énervement, je tournis la poignée et, avant d'ouvrir, la porte lui prodigua un conseil qui ne pourrait lui faire que du bien.

-Eh Tsume, calme-toi, s'énerver comme tu le fais maintenant ne fera que te porter préjudice, respires un bon coup.

Je lui avais dit ça car à côté de lui, je paraissais être le plus calme mais il n'en était rien. Dans mon ventre je ressentais non seulement de l'excitation mais aussi de la haine, de la colère et de l'amertume. De l'excitation car j'allais surement faire face à des adversaires extrêmement puissants et j'allais m'en donner à cœur joie. De la colère qui se transformait en haire pour la dure épreuve que l'on avait subi pendant notre séjour sur l'île indiquait par Sakushi. Et enfin de l'amertume parce que justement nous nous étions faits rouler dans la farine par un bleu qui avait vendu son âme, lui irait surement un Enfer, c'était quasi-sur. J'entrais donc, le stress et l'excitation augmentaient de paires alors que j'essayais de calmer ma haine pour ne pas faire de mouvements trop brusques. J'arrivais dans une énorme salle sans fenêtres mais où il y avait des torches qui faisaient son tour, surement pour l'éclairage ou pour donner un petit peu cet effet "Enfer". Je reportais maintenant mon regard sur les deux personnes qui étaient en face, ce que je pouvais dors et déjà déclaré, c'était qu'elles étaient sacrément hideuses. L'un portait un chapeau de pirate et avait un perroquet qui se tenait sur son épaule, la particularité de celui était que c'était un squelette, rien que ça. Quant à l'autre, il portait une sorte de chapeau de mousquetaire et était maquillée de manière grotesque qui faillit m'arracher un rire, mais ce n'était pas le moment de se foutre de la gueule de personnes telle qu'elles.


-Eh les affreux, je suis le Commandant Sting Crusher, je présume que vous êtes les larbins d'Afro-Mango ?
-Sting Crusher, rien que ça, le "Phénix", l'animal qui renaît de ses cendres. Et bien j'espère que tu es prêt car tu vas subir le châtiment pour avoir osé défier les pirates d'Afro-Mango, prépares-toi à subir plus de 250 morts différentes !!! Je me présente je suis Deathman et voici Squelettos, si il ne te réponds pas quand tu lui parles ce n'est pas grave c'est juste qu'il est un peu dur d'oreille.

Celui qui avait m'avait identifié n'était autre que Deathman, son compagnon, Squelettos, ne disait strictement rien, il attendait seulement, quoi, je ne savais pas mais il attendait. Alors je décidais qu'il était de passer au combat, je transformais mes bras et mes jambes seulement dans un premier temps, puis le reste de mon corps, j'étais à présent dans ma forme sacrée et j'allais leur montrer que même les ténèbres des Enfers n'arrêtaient pas la lumière du Phénix. Comme réaction, Deathman se mit à jongler alors que Squelettos ne faisait toujours rien. Soudain, celui qui se mouvait un minimum me jetait ses boules de jonglages puis claqua des doigts lorsque celles-ci arrivèrent à ma hauteur, trois explosions s'en suivirent. Je fus un petit peu secoué mais pas blessé, je l'observais alors, il avait surpris que ces trois explosions se produisent et, comme il avait l'air de se sentir chanceux, il me renvoya encore une de ses boules, je me remis sous ma forme et dégainait mon Katana que je jetais directement dans son projectile, ce qui provoqua une énorme fumée nauséabonde. J'utilisais mes ailes pour me débarrasser de la fumée qui m'empêchait de voir mais qui me faisait tourner la tête, elle était surement empoisonnée. Je reportais alors mon attention sur Squelettos qui ne bougeait toujours pas lorsque soudain, comme si cette fumée l'avait réveillé, il dégaina ses deux pistolets et il me tirait dessus, malheureusement les balles ne m'affectaient pas, ou tout du moins j'arrivais à mieux me soigner, je devais juste éviter qu'il ne touche ma tête, pour ne pas subir de trop gros dégâts. Puis vint le tour du perroquet qui m'attaquait de front, ses coups faisaient mal mais je me soignais. Après leur offensive nous reprîmes nos positions de départ pour souffler un peu.

-Eh Deathman, à quoi tu joues putain, elles sont où les 250 morts que tu lui avais promises, c'est moi qui vais te tuer 250 fois tu vas comprendre ta douleur ! Fais-lui connaître l'Enfer !!
-C'est moi qui vais vous faire connaître l'Enfer, bande d'abrutis.


Dernière édition par Sting Crusher le Jeu 9 Mai - 21:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Jeu 9 Mai - 21:07



... Le plus dur reste à venir ...


Mon adversaire était redoutable, il maniait sa massue avec précision et force. Malgré sa rapidité, j'étais toujours plus rapide que lui. Je ne réussissais toujours pas à le toucher, bien trop occuper à esquiver. J'étais maintenant persuadé que l'humaine n'allait pas intervenir dans ce combat. Je décidais donc de passer à la vitesse supérieur. J'enchaînais les offensives, de plus en plus rapide et de plus en plus puissante. Shumen était maintenant obligé de se défendre. Il subissait mes assauts sans mal. Au bout d'un moment, il arrivait à comprendre mon style de combat et il arrivait à placer des attaques. Il n'en avait pas l'air, mais il se débrouillait bien. Je tentais une offensive pendant une ouverture, mais ce dernier me fit décoller de plusieurs mètres. Heureusement, j'atterrissais sur mes pattes, mais le coup avait été violent. Il semblait satisfait et il se tournait vers sa partenaire avec large sourire. Cette dernière ne bougeait toujours pas. Sa défense et son attaque étaient impressionnante, mais j'avais trouvé une faille. Je recommençais mes assauts et il semblait s'attendre à ce que j'allais faire. Il refit la même attaque, sauf que cette fois je me positionnais sur sa masse et je décollais au-dessus de lui. Le temps qu'il reprenne en main sa masse j'étais déjà prêt de lui, prêt à le taillader.

Dragon Driller (Dragon Foreur)

Spoiler:
 

Je tournais à pleine vitesse, mais je me heurtais à son armure et il réussi à se défaire. Manque de chance pour lui, mes griffes sont redoutables. Ce n'était pas sa maudite armure qui allait m'arrêter. Elle était lacérée, mais heureusement pour lui, elle l'avait quand même protégée. Il semblait fou de rage et il se ruait sur moi en hurlant. Il n'avait plus vraiment de technique, il frappait dans tous les sens, plus aucune précision. Il était aveuglé par sa colère et ses coups étaient maintenant moins précis. J'en profitais, chaque fois qu'une ouverture se créait, j'envoyais une lame de vent bien placer. Je le touchais plusieurs fois, notamment au mollet, mais aussi au bras. Il était essoufflé et énerver, il s'arrêtait un instant pour reprendre son souffle.

-Putain ! Tu viens d'où salle bestiole ! T'as vu mon armure ? En fin de compte, ce n'est pas une descente de lit que je vais faire, mais de la bouillie !

Il arrachait violemment son armure et d'un coup ses muscles se décuplaient. Il hurlait toujours autant lorsqu'il me fonçait dessus, mais cette fois ces attaques étaient violentes. Bien plus que les précédentes, mais il ne toucherait pas un éléphant avec si peu de précision. Son imposante massue s'enfonçait dans le sol en le faisant trembler. Il avait décupler sa forcer, par je ne sais quel subterfuge, mais ça semblait fonctionné. Il commençait encore à augmenter sa musculature, mais il était de plus en plus affaiblit. Lorsqu'il se ruait sur moi j'en profitais pour utiliser le Soru et me retrouvais derrière lui. Tandis qu'il terminait son attaque, j'envoyais une énorme lame d'air. Il la pris de plein fouet et cette dernière fit une entaille dans son dos. Un cri de douleur s'échappa et je remarquai qu'Adralis avait bougé. Elle semblait surprise qu'il se soit fait avoir de la sorte. Malgré la douleur, Shumen continuait le combat. La blessure dans son dos l'empêchait de frapper fort et sa vitesse était réduite. Je n'avais plus aucun mal à esquiver ses attaques. Je rangeais mes griffes et j'attendais mon adversaire qui se ruait sur moi. Je prenais une impulsion sur mes pattes arrières et je traversais ma cible.

Perfect Cut (Découpe Parfaite)

Spoiler:
 

Il ne bougeait plus, puis il lâcha "Merde", puis il s'écroula. Je lui avais porté une attaque puissante, mais grâce à sa musculature, il avait réduit les dégâts. La puissance de l'attaque l'avait tout de même lacéré et l'entaille était profonde. Je me tournais ensuite vers l'humaine, qui s'avançait vers moi avec ses mains sur ses armes. Elle s'arrêtait à côté de son partenaire, qui était inconscient. Je regardais la scène, mais une question me vint à l'esprit.

-Pourquoi ne pas avoir combattu à deux... Il ne faut jamais sous-estimer un adversaire.
-Je sais... mais ce crétin s'était mis en tête de te vaincre seul et voilà où ça l'a mené. N'espère pas que ce soit aussi facile, je suis de loin la plus forte de l'équipage... je surpasse même la puissance de notre Capitaine...
-J'ai senti ta puissance, je sais que tu es forte... c'est maintenant que le vrai combat commence.

Si mon premier adversaire avait été terrassé sans trop de difficultés, celui-là allait être plus dur à battre. D'après ses dires, elle était bien plus puissante que son Capitaine et elle ne semblait pas mentir. Je pouvais sentir sa puissance, elle était colossale. Pour être honnête, elle semblait même être plus forte que moi. Manque de chance pour elle, c'est lorsque mon adversaire est plus fort, que je me surpasse. Tandis qu'elle sortait ses épées, je sortais mes griffes. Malgré sa cécité, je savais que ça allait être un combat violent. Je m'apprêtais surement à faire le combat le plus dur de ma vie, mais j'avais le sourire. J'avais hâte de l'affronter. Je pouvais enfin me mesurer à une sabreuse et de ce que je pouvais voir, elle était en mesure de me vaincre. Cette pensée me faisait encore plus sourire, je n'attendais qu'une chose le début des hostilités. Ce qui ne tardait pas à arrivé, elle se ruait sur moi avec énormément de rapidité. Pour l'instant, nous étions à niveau égal, nos attaques se neutralisaient...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Jeu 9 Mai - 21:59


Encore un !

Après leur avoir envoyé une menace des plus convaincantes et enfin je comprenais que Squelettos n'était pas la pour faire joli, il semblait même être le Chef du duo. Je voyais bien qu'il était le genre de personnes très vicieuses, capable de mettre en place n'importe quelle ruse pour abattre un adversaire, il n'était pas un adversaire à prendre à la légère. Soudain, après une certaine réflexion, je me décidais à attaquer de front, de toutes façons je n'avais pas le choix, je n'étais pas un sabreur et je ne pouvais pas envoyer des lames d'air, bien que mes griffes soient aussi lacérées que celles de Tsume. Je repris donc ma forme Phénix et je reprenais mon offensive lorsque soudain je vis Squelletos équiper le bec de son animal de compagnie, un perroquet, d'une sorte de bec fait en pierre et DeathMan enchaînait, en lui faisant ingurgiter une sorte de potion. L'effet fut immédiat, je n'avais pas eut le temps de faire cinq mètres que le physique du "gentil" petit oiseau changeait drastiquement, il commençait à grossir, il prenait de plus en plus de volume et son hurlement devenait de plus en plus monstrueux, il devait ma taille sous ma forme Phénix. J'observais la scène avec un grand étonnement et surtout un grand effroi, c'est vrai, quelle était cette potion bizarre qu'il avait donnée au perroquet. Enfin bref je continuais mon offensive lorsque je m'apercevais que l'énorme oiseau n'était plus là où il était censé être, c'est-à-dire dans mon champ de vision. Alors que je continuais de le chercher du regard je ressentis une douleur au niveau du foie, celui-ci venait d'être transpercer par le perroquet génétiquement modifié en question, mais comment ? J'étais pourtant un Logia, comment se pouvait-il qu'il ait réussit à m'atteindre aussi violemment, puis soudain cela fit tilt, le bec de pierre qui lui avait mis, c'était du granit marin, ça avait empêché mon pouvoir de régénération de fonctionner et je me prenais de sérieux dégâts. Je finissais ma chute dans le feu qui avait spécialement était mis pour donner un effet "Enfer".

A peine cinq secondes après que je me sois fait envoyer chier, DeathMan me balançait ses balles de jonglages, puis claqua des doigts et celles-ci explosaient, faisant découvrir toutes sortes d'artifices. Cette fois-ci ce fut un liquide hautement inflammable qui faisait son apparition : de l'essence, je voyais dans le même mon adversaire maquillé faire le signe "Yes !", signifiant qu'il avait encore eu une sacrée chance. Puis, comme vous le savez, le feu et l'essence ne font jamais bon ménage, une énorme explosion se fit entendre à l'endroit où j'étais, mais heureusement pour moi, j'avais eu le temps de me retransformer et je sortais de la zone d'explosion par la voir des airs. Là-haut me rejoignait le perroquet, je devais vraiment trouver un moyen de l'abattre celui-là et au plus vite parce que son bec en granit marin était vraiment robuste, en plus de ça ma blessure me faisait toujours souffrir, surement que quelques particules de son bec étaient entrées dans ma blessure, mais pas suffisamment pour m'empêcher d'utiliser mes pouvoirs. J'avais bien un plan en tête mais il était dangereux, j'allais faire en sorte que le perroquet élimine celui qui lui a donné sa potion magique, cela me permettrait de faire d'une pierre deux coups mais il fallait que ça marche. Je fonçais vers DeathMan et comme çi il lisait en moi il esquivait les trajectoires de la bête, je me devais d'avorter ce plan et en trouver un autre, sinon j'allais tourner en rond/

J'abandonnais toute idée de créer un plan et je décidais de y aller à la YOLO (You Only Live Once) et de miser le tout pour le tout. Je pris alors encore de la vitesse pour pouvoir mettre un peu de distance entre moi et le perroquet, puis je ralentissais progressivement l'allure afin de réduire la distance et le laisser imaginer qu'il m'attraperait, puis juste avant d'entrer dans un mur, je pris de manière soudaine de l'altitude, le perroquet, surpris se prit le mur dû à sa vitesse qui ne cessait d'augmenter. J'attendais donc qu'il sorte de son trou pour le finir, mais bon il avait l'air KO, alors je reportais mon attention sur les deux autres, j'atterrissais à cinq mètres d'eux et leur fit une petite grimace histoire de les énerver et leurs réactions fut immédiates, Squelettos sortait un bazooka tandis que DeathMan le chargeait, je la sentais mal, il n'y avait pas d'hésitation ou de questionnement sur le visage de DeathMan, il connaissait le contenu de ses boules-là et ça sentait mauvais, je pris une énorme altitude histoire d'éviter l'explosion et j'en profitais pour passer derrière les deux individus, qui pensaient m'avoir atteints. Malheureusement pour celui qui rechargeait, je venais de le lacérer violemment avec mes serres au niveau du dos et, avant qu'il ne tombe, je l'attrapais pour lui faire subir ma technique de la Frappe Atlas du Phénix, qui l'écrasait à côté du perroquet. Je redescendais alors et je faisais maintenant face au plus puissant du Duo : Squelettos.

-Alors, qui vas goûter l'enfer ?
-Gamin, tu vas payer ce que tu viens de faire !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Ven 10 Mai - 16:52



... Un duel de sabreurs ...


Nous étions tout deux du même niveau pour l'instant et on croisait le faire avec violence. L'onde de choc était violente et aucun de nous ne semblait montrer la moindre faiblesse. J'avais vu juste encore fois, elle était puissante. Je me demandais comment une combattante comme elle pouvait être au service d'un type comme Afro-Mango. Elle aurait eu sa place dans la Marine, un tel niveau avec une cécité. Bon nombre de personne n'est pas capable de tel prouesse avec leur deux yeux. En un sens nous étions pareils. Je n'avais qu'un oeil et j'étais moi aussi capable de prouesse au combat. C'était enfin un adversaire de valeur et non un bourrin comme son partenaire. Ce combat était tellement palpitant que j'en avais oublié ma haine et ma rage. Je prenais plaisir dans cette arène, j'étais dans mon élément. J'aurais pus combattre ainsi durant des jours, mais j'avais une mission. Je prenais ma décision tout en croisant le fer avec mon adversaire. Quoi qu'il arrive, je ne la tuerais pas, elle ne mérite pas la mort. Je suis sûr que Sting Crusher comprendra mon geste ou peut-être pas. Il est vrai que depuis mon arrivée sur Grand Line j'ai une nouvelle attitude. Bien plus violent et enrager, mais je commence doucement à canaliser cette force. Elle n'a pas sa place ici, ni en prison ou encore six pieds sous terre. Je voulais de nouveau rencontrer un tel adversaire.

Le combat faisait rage, les bruits d'épée résonnaient dans toute l'arène. Puis soudain, une étrange sensation, elle haussait le temps. Je pouvais ressentir le pouvoir de son Haki, ses coups étaient bien plus puissants. Elle inversa rapidement la tendance et j'étais maintenant dépassé. Je tenais bon, car je voulais préserver mes forces pour la suite. Seulement, je ne pouvais pas me permettre de traîner. J'avais réagi trop tard, l'une de ses lames croisa mon ancienne blessure. Je fis la grimace, mais ça allait, elle n'était que superficielle. Je n'avais plus le choix, j'utilisais à mon tour le Haki et contre toutes attentes c'est moi qui prenais le dessus. Je me battais avec bestialité et force, je réussissais même à la faire reculer. Son visage si calme, commençait à grimacer à son tour. Mes redoutables griffes touchaient plusieurs fois leur cible, puis on se séparait dans une dernière attaque.

-Dites-moi Commandant Azakeri... qu'est-ce que vous ressentez en combattant ?
-Je m'éclate... je vis et je prends du plaisir, particulièrement dans ce combat. Je suis né pour combattre et je mourrais avec les armes... Il n'y a que dans ces moments-là qu'on est vraiment vivant.

Elle esquissait un sourire, le premier depuis que je l'ai rencontré. Ce dernier s'effaça rapidement et elle reprit ses assauts meurtrier. Nous en avions terminé avec les démonstrations de force, on passait à la technique. C'était comme un jeu, à celui qui gagnerait dans chaque domaine. On peut dire que j'avais remporté la première manche, mais cette fois, ça s'annonçait compliqué. Elle se ruait rapidement vers moi en tournoyant. Elle donnait l'impression d'une tornade de lame. Je résistais tant bien que mal, mais ses lames me touchaient à plusieurs reprises. Lorsqu'elle se reculait pour de nouveau attaquer, j'en profitais pour utiliser l'une de mes plus puissantes techniques. Je me précipitais vers mon adversaire et je tournais autour d'elle a grande vitesse. Elle fut obligée de laisser tomber son attaque. Ma vitesse de déplacement donnait une impression de dédoublement.

Slashing Wild (Taillade Sauvage)

Spoiler:
 

À plusieurs reprises je rompais ce cercle parfait pour lui asséner de violentes attaques. De plus en plus rapidement et de plus violente. Puis je touchais une fois, deux fois et une troisième fois, ce qui lui mit un genou a terre. J'en profitais pour m'écarter et reprendre mon souffle. Cette technique est très éprouvante physiquement. Il me faut un temps de récupération après l'avoir exécuté. Elle se relevait difficilement, car j'avais fait des entailles profondes. Mon adversaire n'abandonnait pas pour autant, elle voulait en finir. Elle fit tournoyer ses lames au-dessus d'elle, je me préparais pour recevoir son attaque. D'un seul coup ses lames s'enflammait et elle enchaînait les "lames d'air enflammée". L'enchaînement était impressionnant, j'ignorais par quel miracle elle réussissait à faire ça. J'avais beau repousser ses lames d'air, la chaleur des flammes étaient difficiles à supporter. Tout en envoyant ses lames d'air, elle se rapprochait de moi. Une fois à mon niveau elle frappa rapidement par le haut. Je parais son attaque, mais la violence du coup m'avait fait reculer. Puis sans crier garde, elle me plaça un violent coup de pied qui me projeta en arrière. La violence de ce coup m'avait sonné et j'allais m'écraser sur le mur. Je décidais d'en finir avec ce combat. Je me retournais in extrémis pour prendre appuis sur le mur afin de me propulser vers elle. Je me retrouvais rapidement face elle, surprise elle ne put que se défendre, mais il était trop tard. Je combinais le Haki à ma technique.

Tornado Blades (Tornade de Lames)

Spoiler:
 

Je déclenchais une violente tornade de lame. Je brisais ses lames et elle fut projetée en arrière en laissant une magnifique trainée de sang rouge. Elle était à terre et ses lames étaient en morceaux. J'étais à bout de souffle, mais j'étais content d'en avoir terminé. Je voulais la laisser ainsi et repartir, je rangeais donc mes lames. Elle se releva, malgré le fait qu'elle était en sang et qu'elle ne tenait plus debout. J'avais réussi à la surpasser, j'étais content de moi et ça me suffisait. Je ne voulais pas en plus la tuer, mais si c'était inévitable. Elle enlevait le bandage sur ses yeux, ce qui laissait apparaitre ses yeux blancs. En me regardant avec ses yeux aveugle elle fut surprise et un nouveau sourire se dégageait sur son visage. Elle se tenait droite devant moi malgré la douleur, elle attendait le coup de grâce. Je lui refusais, je rangeais mes griffes. Son sourire s'effaça de son visage qui se durcissait.

-Pourquoi ? J'ai perdu, tu dois prendre ma vie...
-Habituellement, je ne rechigne jamais à prendre une vie, surtout celle d'un pirate... Ce n'est pas aujourd'hui que tu vas mourir, je te laisse la vie.
-Tu n'as pas le droit ! J'ai mérité cette mort avec ce combat ! Est-ce un aveux de faiblesse ? Ma cécité ? Répond !
-Rien de tout ça... Je te laisse la vie pour t'affronter de nouveau lorsque le moment sera venu. Je ne vais pas tuer un adversaire de ton talent, je ne suis pas idiot... Je veux combattre les plus forts et devenir le plus fort, mais si je les tue tous... Qui viendra me défier ? Quitte cet endroit, oubli la piraterie et a notre prochaine rencontre... prend ta revanche.
-Je... Tu n'as rien d'un Marine ordinaire Tsume Azakeri, mais c'est toi qui décide. Je te suggère de t'entraîner, lors de notre prochaine rencontre je serais bien plus forte.

J'affichais un large sourire, le premier depuis le début de la mission. Adralis aussi affichait un large sourire, c'était une promesse. Celle de nous revoir et de croiser de nouveau nos lames. Ma logique n'entrait peut-être pas dans celle de la Marine, mais je m'en foutais. Je l'avais toujours dit, quoi qu'il arrive, je suivrais ma voie et rien d'autre. Rien, ni personne ne sera en mesure de m'arrêter. Je serai libre de faire ce que je veux et d'affronter qui je veux. Je reprenais ma route en poussant l'imposante porte. Lorsque je tournais la tête, Adralis avait déjà disparue. Sur l'arène, il ne restait plus que le corps sans vie de Shumen et ses lames brisées. J'affichais un large sourire en continuant ma route. J'étais remonté à bloc pour la suite et mes blessures semblaient si légère. J'arrivais devant une imposante porte, elle était gigantesque comparée aux autres. Il y avait un second couloir et je guettais l'arrivée de mon partenaire. J'étais surpris d'être le premier, mais je savais qu'il avait réussi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Ven 10 Mai - 18:08


Fin d'un combat difficile !

Je lâchais des phrases qui étaient censées faire perdre la raison à mon adversaire, le provoquer, l'empêcher de se concentrer pour que je n'ai pas à passer un trop mauvais quart d'heure. Enfin bref je voyais Squelettos plus énervé que jamais et prêt à me faire la peau pour venger son compagnon DeathMan mais surtout son perroquet, à qui j'avais manger le mur, comme DeathMan d'ailleurs. Alors que je restais en face de lui à l'observer de manière à me moquer, lui avait son bazooka braquait dans ma direction, je me demandais à quoi il pensait et je me préparais à réagir dès que je verrai un mouvement suspect. Soudainement, le coup partit sans prévenir mais ce qui sortait de son arme n'était pas du tout ce que je m'imaginais, un bouquet de fleur fanée en sortie et m'arracha un sourire. A quoi jouait-il ? Avait-il perdu la raison, essayait-il de me tendre un piège, non je ne crois pas, il avait toujours le regard vif, déterminé, il avait surement un plan.

Il continuait à faire ses petits tours qui me faisaient de moins en moins rire, mais ils étaient très bruyants, avec l'acoustique de la salle, je n'entendais pas ce qu'il se passait ailleurs, mais je fus rapidement mis au courant lorsque un énorme choc au niveau du dos. C'était le perroquet qui avait réussi à se dégager de l'emprise du mur, libérant en même temps DeathMan, mais celui-ci était mort je crois, le choc avait été extrêmement violent. Je fus repousser dans le mur au loin et Squelettos trois couteaux à distance, je ne pouvais pas les esquiver et je ne pouvais pas me transformer car le bec en granit marin était planté dans mon dos. Les couteaux arrivèrent et ma seule défense fut de mettre mon avant bras en opposition, les trois couteaux se plantèrent dedans m'arrachant un cri de douleur. Je voyais au loin Squelettos qui semblait s'amuser de la situation et son perroquet retrouver sa taille d'origine.

-Alors petit ? Qui sait qui devait goûter l'Enfer ? Tu as peut-être vaincu DeathMan mais mon perroquet t'auras bien eu sur ce coup-là hein ?! MOUHAHAHAHAHAHA !

Il disait tout en se marrant comme un abruti de première, je le voyais alors armé son tir de bazooka, moi pendant ce temps-là, je retirais les couteaux de mon avant-bras et j'essayais de retirer le bec en granit marin qui s'était un petit peu enfoncé dans mon dos, l'extrémité seulement, je n'aurai pas de mal à l'enlever si le coup de canon n'était pas déjà arrivait. Avant que celui-ci ne m'atteigne je réussissais à le retirer et à le jeter au loin, l'explosion me fit quelques dégâts tout de même. Je sortais de l'explosion par le haut et je regardais Squelettos avec un visage très marrant, son visage lorsqu'il est surpris est assez drôle je trouve. J'arrivais devant lui et je me permettais d'aller lui faire un petit doigt d'honneur avec un "Alors, prêt à mourir ?" des plus explicites qui n'annonçaient rien de bon à ce pirate au visage digne d'un film d'horreur. Je repris une grande inspiration et je repris mon attaque, une offensive rageuse qui était destinée à en finir. J'attrapais Squelettos avec mes serres et je lui fis faire un tour complet de la salle à vitesse grand V, le perroquet essayait de nous suivre, mais sans sa potion dopante il n'avait aucune chance de nous rattraper. Je m'écrasais violemment dans le sol en donnant le nom de ma technique.

FRAPPE ATLAS DU PHENIX.

Après ça, je repris ma forme humaine et je vérifias le poul des deux généraux et, après avoir bien vérifié qu'ils étaient bien morts, je m'en allais en récupérant mon épée dans le sol. Le perroquet arrivait à fond vers moi et je l'embrochais en lui disant "Des trois, c'était toi le plus fort." et je l'envoyais au sol sans vie. Je sortais donc de la salle et j'arrivais dans un couloir où au bout j'apercevais Tsume, il avait réussi, et il avait l'air surpris d'y être arrivé avant moi. J'arrivais à ses côtés et nous étions en face d'une grande porte et je lui dis.

-Allez c'est parti !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Dim 12 Mai - 16:42



... Boomer Jack, le géant ...


Peu de temps après mon arrivée Crusher me rejoignis, j'étais soulagé de le voir revenir. Il avait l'air d'avoir souffert lui aussi, nous étions mal en point. J'espérais vraiment que ce soit la dernière porte, mais j'avais un peu de mal à y croire. D'après ce que je savais, il devait rester un autre général quelque part. Je jetais un dernier coup d'oeil à Sting et on ouvrait la porte ensemble. On déboulait dans ce qui semblait être la cour d'un château. C'était immense et j'avais du mal à avancer avec la lumière du jour qui nous éblouissait. Puis c'est là que je distinguais notre prochaine adversaire. Je tirais une grimace en le voyant. J'y avais un jour penser à affronter ce genre d'ennemi, mais là, c'était un peu tôt. Il s'agissait d'un géant et pas un petit, il était grand, vraiment très grand. Il nourrissait une bestiole qui semblait être aussi grosse que son bras. Elle était aussi moche que lui, mais elle avait l'air encore moins amical. Lorsque le géant nous vis, il se leva et je compris qu'il était encore plus grand que prévu.


Les deux étaient aussi gros que moche, mais le combat s'annonçait difficile. Nous avions tout deux eut un rude combat juste avant et nous voilà face à un géant. D'un autre côté, je ne pouvais pas cacher ma joie. C'était un adversaire de taille et dans tous les sens du terme. J'étais donc ravi de pouvoir affronter un tel adversaire et j'avais hâte de m'y mettre. Sa taille allait être un problème pour nous, car avec un doigt il pouvait nous écraser. Ce n'est pas le genre de personne qu'on invite à manger un morceau. Il s'avançait vers nous d'un pas décidé et lent. Il semblait être content de mettre fin à son ennui.

-Oh oh oh, regarde les comme ils sont tout petits petits... Comment ont-ils fait pour arriver jusque là ? Oh oh, je crois que tu vas pouvoir les manger...

Il semblait discuté avec ses bestiole qui montrait aussitôt les crocs. J'avais remarqué qu'elle reniflait l'air juste avant, elle devait avoir une mauvaise vue. En revanche, elle n'avait pas une mauvaise dentition. Ses dents faisaient la longueur de mon katana, si ce n'est plus. Il n'y avait pas vraiment pas de stratégie à adopter et j'espérais qu'il soit lent. C'était un avantage que nous pouvions utiliser avec notre vitesse. J'expliquais un plan à Sting, mais ça n'avait rien d'un plan, c'était plus des indications.

-Je crois qu'il vaut mieux attendre de voir ce qu'il vaut... mais je propose de nous faire la bestiole en priorité, je n'ai pas envie de faire bouffer et elle semble affamée... Avec de la chance, l'autre grand abrutit doit être lent.
-QUE-OUAAAA ABRUTIT ? Qui est un abrutit ? Boomer Jack n'est pas un abrutit ! BOOMER JACK VA VOUS ECRASEEEERRR !!

Il concluait ses paroles par un violent coup de poing et contre toute attente, il était d'une rapidité impressionnante. Nous esquivions l'attaque in extremis, mais il venait de faire voler en éclat tout ce que j'avais pu dire. L'immonde bestiole en profitait pour me sauter dessus, Crusher était trop long je décidais donc de la recevoir. Je sortais mes griffes et mon sabre, puis je ne bougeais pas pour préparer mon attaque. Dès qu'elle était à portée, je tournais sur moi-même et j'envoyais une puissante lame d'air. La combinaison de plusieurs lames d'air, en avait créer une géante.

Giant Wave (Vague Géante)

Spoiler:
 

L'animal se le pris de plein fouet, j'ai simplement fait un pas sur le côté pour l'esquiver. Elle s'écrasait un peu plus loin couper en deux sur la longueur. Nous n'avions pas de temps à perdre avec ça et je comptais montrer qui nous étions à ce géant. Il se releva en regardant son animal et je sentais que ça allait mal finir. Il hurla comme un fou furieux et il se ruait sur moi. Il enchaînait les coups rapide et violent. J'avais du mal à garder la cadence, car j'esquivais du mieux que je pouvais, mais il envoyait de nombreux coups. À un moment, alors que j'esquivais son poing, c'est son pied qui s'abattait sur moi je fus projeter en l'air et il m'attendait à la réception. Je ne perdais pas une pour sortir l'une de mes techniques favorite. J'entrais dans une rapide rotation et j'allais m'écraser sur son poing. Une épreuve de force allait s'engager.

Dragon Driller (Dragon Foreur)

Spoiler:
 

Son coup était violent et je me fracassais dessus avec toutes mes lames. Je pouvais sentir la chaleur du sang de sa main, mais il ne lâchait rien. Puis il pris le dessus et il m'envoya dans un mur. Je me relevais difficilement, mais j'étais toujours en un seul morceau. On pouvait voir sur sa main droite qui était en sang, que j'avais lacéré la peau jusqu'à l'os. Il avait cessé de gesticuler, surement la douleur, mais c'était l'occasion pour nous de passer à l'offensive. La blessure sur sa main devrait le ralentir un peu, même s'il était très agile pour un géant. Je revenais rapidement du côté de Sting et je commençais à accuser le coup. La succession des combats devenait difficile, mais je tenais le coup. Il était le dernier rempart avant le Capitaine. Ce n'était qu'une brute épaisse. Une technique combiné pourrait suffire pour le terrasser.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Dim 19 Mai - 11:38


Un géant !

Je rejoignais Tsume dans le long couloir qui était lié, pour se rejoindre nous avions du battre chacun deux Généraux extrêmement puissant qui m'avait non seulement donner du fil à retordre, mais il semblait que Tsume en ait également beaucoup bavé, mais il avait un air satisfait sur son visage, comme si il avait troué quelque chose qui valait le détour dans son combat. Exactement le contraire, j'avais un air morose, et je voulais tout simplement buter du pirate, Squelettos et Deathman étaient vraiment les genres de personnes qui savaient plomber le moral d'un adversaire. Enfin bref, après avoir ouvert la porte tous les deux en même temps, je me rappelais que d'après les informations de notre espion, il devait y avoir un autre Général qui je cite : "Devrait être de taille.", je n'avais pas compris sur le coup, mais lorsque je vis l'individu en question, enfin surtout ses pieds car je n'arrivais pas à voir son visage tellement il était grand. Je ne tardais tout de même pas à voir véritablement le visage de mon adversaire et, tout comme Tsume, je tirais une grimace de dégoût, à cause de la mocheté du géant qui nous faisait face, puis j'observais son corps, et je vis que sur son bras il y avait une sorte de fouine tout aussi géante, elle était aussi grosse que son bras et je tirais une autre grimace en voyant sa tête, ils étaient vraiment laids.

Enfin bref, bien que notre adversaire soit d'une laideur plus élevée que la moyenne, je me concentrais tout de même sur le fait qu'il était un des cinq Généraux d'Afro Mango et je ne pouvais pas perdre un seul instant ma concentration face à un adversaire de cette trempe, peut-être me donnera-t-il autant de fil à retordre que Squelettos et son perroquet, c'était le même genre d'adversaire en cent fois plus grands, pas de quoi s'affoler. Je regardais Tsume qui souriait, ah la la, toujours à regarder le bon côté des choses à ce que je vois, on était dans une merde pas possible mais je suis sur qu'il devait penser que c'était un adversaire de plus qui pourrait le rendre encore plus fort. Puis, le géant avançait lentement vers nous mais semblait l'air décidé et heureux, en même temps je pouvais imaginer que peu de personnes avaient réussies à l'atteindre, vu les deux autres qu'ils devaient affronter juste avant. Il adressa ensuite la parole à sa fouine, en lui demandant comment nous avions faits pour arriver jusqu'ici et il lui annonçait qu'elle pourrait nous manger, la blague quoi, comme si j'allais laisser une bestiole plus moche que mes fesses me bouffer.

Comme si elle avait compris le simple terme de "manger", la bestiole montrait les crocs, de quoi apeurer le premier Marine venu, mais moi je n'avais pas peur, si elle voulait se battre, je l'enverrais jouer avec les esprits de ses défunts compagnons dans l'au-delà. Enfin bref, Tsume commençait à m'adresser pour me donner quelques conseils pour ce combat, pour lui, le plus important était tout d'abord de s'occuper de la bête car il ne voulait pas se faire bouffer, tout comme moi d'ailleurs. Il disait que l'on pourrait se concentrer sur "l'autre grand abruti" comme il l'avait si bien dit, qui pour lui devait être surement extrêmement lent du à sa grande taille. Une remarque qui n'avait pas échappée au géant qui s'énervait maintenant, vous révélant son nom : Boomer Jack, pas très original si vous voulez mon avis. Celui-ci, prit de colère commençait à s'en prendre à nous et souhaitait nous écraser avec son poing, j'esquivais in-extremis et regardais Tsume avec le regard qui disait : "Mauvais pronostic mon pote", et c'était vrai, ce géant était extrêmement rapide, ce combat n'allait surement pas être une partie de plaisir.

La fouine avait anticipée le mouvement de Tsume et avai déjà sauté dans sa direction, j'étais vraiment beaucoup trop loin, bien que je sois très rapide je n'aurais pas le temps d'intercepter cette bestiole en plein vol. Je regardais donc la réaction deTsume qui ne se fit pas attendre, il sortait toutes ses griffes et son sabre, toute son artillerie quoi et commença l'une de ses techniques qu'il avait nommé "Giant Wave", elle consistait à envoyer une lame de vent pour chaque lames, en l'occurrence ici sept, et celle-ci se rejoigne pour n'en former qu'une qui était géante, une technique extrêmement puissante. La bestiole qui s'était pris l'attaque était désormais coupé en deux sur toute sa longueur et le géant eut pour réaction d'hurler comme un forcené à cause de la perte de son animal de compagnie, je voulais lui dire : "T'inquiètes, tu vas pas tarder à le rejoindre.". Il enchaînait les puissants enchaînements de coups violents sur Tsume qui esquivait tant bien que mal, mais il l'eut en lui en voyant un énorme coup de pied qui touchait sa cible, il allait enchaîner avec un coup de pied lorsque Tsume commençait à sortir une autre technique, il tournait sur lui-même en vrille, une épreuve de force s'engagea entre les deux adversaires qui finit avec la victoire du géant qui avait sacrifier sa main pour envoyer Tsume dans un mur, celui-ci se relevait avec une difficulté. Quant à moi j'atterrissais pas très loin et Tsume me rejoignait, accusant le coup, c'est vrai qu'il n'a pas ma capacité de régénération et qu'il avait accumulé énormément de blessures, c'est alors que j'eus une idée.

Tsume ! Balances pleins de lames d'airs dans sa direction, je vais les amplifier grâce à l'une de mes techniques !

Je commençais à agiter mes ailes, c'était un peu le prélude de la technique, j'utilisais ma "Tornade du Phénix" et, si Tsume m'écoutait nous pourrions terrasser le géant en une seule énorme attaque combinée, j'avais même pensé à un nom : "Tornado Blades", "Tornade de Lames", je trouvais que cela sonnait assez bien et cela ferait surement mouche, je laissais maintenant le soin à Tsume de se concentrer pour envoyer son attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mar 21 Mai - 9:37



... L'ultime adversaire ...


Le géant qui nous faisait face n'était pas si stupide que ça, il avait beau être le dernier général, il était costaud. Moi ça me faisait surtout sourire, des adversaires comme ceux qu'on a rencontré, on en trouve pas partout. Seulement là, je n'avais pas de stratégie pour le vaincre. L'usure peut-être, mais on allait aussi subir dans ce cas. C'est alors que Sting eu une idée, il me demanda de faire des lames d'air. J'ignorais ce qu'il voulait faire, mais je lui faisais confiance. J'attendais qu'il prépare son attaque pour envoyer la mienne, puis je comprenais rapidement où il voulait en venir. Il déclenchait une tornade et je lançais une multitude de lames d'air. Elles étaient de tailles variées, mais elle s'alliait à la puissante tornade pour se diriger vers le géant. La vitesse de rotation était telle que le géant ne put rien faire. Il tenta de l'arrêter avec son bras, mais il fut lacéré sur toute la longueur. Il se prenait la tornade de plein fouet et il s'écroula dans une longue traîné de sang qui volait dans l'air. Une technique combinée redoutable et puissante, je ne pouvais m'empêcher de sourire. Notre adversaire était à terre et au final, il n'était pas si fort que ça. Seulement, ce n'était pas terminé, il nous restait encore le chef des pirates. Je me tournais vers Crusher, qui tout comme moi commençait à être fatigué. Nous ne pouvions pas abandonner maintenant, les soldats à l'entrée attendent notre retour. Je rangeais mes armes et je prenais une grande inspiration. Je commençais à avoir mal un peu partout, mais j'avais vu pire.

-Aller, il faut qu'on finisse le travail... Nous allons enfin pouvoir trancher la tête d'Afro-Mango...

J'étais remonté à bloc malgré mon épuisement. Il ne restait qu'un adversaire, celui qui a essayé de nous faire tuer. Il allait apprendre une chose importante, il vaut mieux faire le travail soi-même, plutôt que d'envoyer des sbires incompétents. Moi et Crusher avancions vers la dernière porte qui se tenait derrière le corps sans vie du géant. On poussait l'imposante porte pour arriver dans une grande cour intérieure. Nous pouvions voir le ciel, mais nous étions toujours dans la forteresse. Il était là, assis sur un trône et il nous regardait avec un large sourire. Il semblait ravi de nous voir enfin arriver jusqu'à lui. Il s'avançait vers nous et je sortais aussitôt mes griffes, ce qui le fit se stopper net. Il pris alors la pause pour se présenter à nous. Il avait une coupe afro, une veste orange très flashy et surtout des lunettes ridicules. Il avait une dégaine digne de son nom, ridicule.


-Mon nom est Afro-Mango les coco ♫ Prosterné-vous devant moi et je vous épargnerais des souffrances inutiles ♫
-Me prosterné ? Tu m'as pris pour qui... aucun roi, ni aucun dieu ne me verra posé un genou à terre devant lui... Je te défis de me mettre un genou à terre avant que j'ai eu le temps de te découper...
-Oh oh oowh je reconnais bien là l'arrogance des gens de ton espèce, les non-humain ♫ Et vous Commandant Sting Crusher, ne voulez-vous pas vous agenouillez devant moi ? Je serai clément avec vous, votre pouvoir est des plus intéressants ♫ Le volatile que vous êtes fera un grand Général dans ma flotte ♫ Laissez donc cet animal jouer avec ces petites griffes et rejoignez-moi ♫

Il cherchait à nous provoquer et il avait réussi. Il avait un étrange sourire et j'avais l'impression qu'il attendait l'assaut de Sting avec impatience. Je n'arrivais pas à déterminer les raisons d'un tel sourire, mais il n'annonçait rien de bon. Moi et Crusher sommes à bout, nous voulons en finir avec cette histoire. Il est facile de nous énervé, mais je doute que ce soit dans son intérêt. Deux Commandants enragé suffise amplement pour le terrasser. Je ne bougeais pas, j'observais ce qui nous entourait. Il était à la tête de cette île depuis quelques années, sans que personne ne puisse le déloger. Il était réputé pour ses pièges et sa fourberie, il était un adversaire fort, mais déloyale. Il avait surement préparé ce combat avec beaucoup de précision. Il devait même nous connaître sur le bout des doigts. J'avais un mauvais pressentiment, il avait l'air encore plus déterminé que nous. Ses paroles étaient celle d'un serpent qui attendait le bon moment pour frapper. Cette fois, je n'avais pas foncé dans le tas sans réfléchir, mais qu'en était-il de Sting.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mar 21 Mai - 15:34


Afro-Mango !

Je faisais déferler ma tornade pour empêcher le géant de nous attaquer et Tsume, qui exécutait le "plan" créé à l'improviste à la lettre, balança un bon nombre de lames d'air dans la technique que j'avais exécutée. Celles-ci étaient de tailles conséquentes, mais comme ça, seuls, elles ne pourraient pas vraiment endommager le géant qui a la peau aussi dure que le roc, j'avais donc eu l'idée d'amplifier ces mêmes lames d'airs avec ma propre technique. Le résultat ne se fit pas attendre, celles-ci atteignirent un niveau de puissance encore jamais vu je pense, et le géant allait en ressentir les dégâts en premier. Il mit son bras en avant, cherchant peut-être à contenir l'attaque mais celle-ci était bien trop violente et elle lacérait le membre du colosse, puis alors que son bras se voyait inutilisable, plus aucune défense n'avait été mise en place et il se prit donc notre attaque combinée qui le tranchait de toute part. J'amplifiais alors ma Tornade pour pouvoir enfin en terminer avec ce gros plein de soupe abruti mais cela ne servait à rien, il était déjà mort et il s'effondrait lentement. Je me reposais à côté de Tsume en étant un peu essoufflé, j'essayais de récupérer de l'oxygène parce que l'enchaînement de tous ces affrontements venaient de commencer à peser sur mon corps, malgré le fait que je puisse me guérir de toutes blessures physiques, mon pouvoir n'affectait pas l'endurance, et seul un entraînement vigoureux m'avait permis d'atteindre un tel niveau. Tsume se tourna vers moi et m'indiqua qu'il était temps de terminer le travail, j’acquiesçais par un hochement de tête et nous nous dirigions vers la porte gardait par le Géant. Derrière cette porte se trouvait une cour, une cour à l'intérieur de la forteresse et il était là, le chef de cette bande de dégénérés, avec un air complètement idiot sur le visage. Il commençait à avancer vers nous et se stoppa lorsqu'il vit Tsume dégainait toutes ses lames d'un coup avec un air rageur, comme réponse, il prit la pause avec un grand sourire et j'hésitais à l'étriper tout de suite pour son manque de style. Veste orange, lunettes écœurantes et coupe afro, le pire des mélanges pour moi, j'avais déjà une raison de l'abattre.

Soudain, il s'adressait à nous avec un air assez... musical, c'était vraiment un truc que je détestais et j'étais à limite de la crise de nerf, tous ces combats m'avaient foutus en rogne et j'avais du mal à garder mon sérieux, l'unique envie qui animait mon regard était celle de l'assassiner. Il disait qu'il fallait que l'on se prosterne devant lui, j'allais lui répondre lorsque Tsume me devançait et lui disait qu'il ne se prosternerait jamais devant quelqu'un, qui que ce soit, je souriais à cette remarque car lui et moi étions souvent sur la même longueur d'onde, il arrivait réussit à m'aérer l'esprit un tant soit peu. Mais cela ne dura pas car Afro-Mango s'adressait ensuite à moi, en me disant que si je me prosternais devant lui j'aurais la vie sauve et je serai l'un de ses généraux, il précisait aussi que mon pouvoir l'intéressait et que le fait de m'avoir serait un gros plus pour lui. Je le regardais de manière dédaigneuse et je m'apprêtais à lui répondre alors que celui-ci reprenait sa petite danse.

Afro-Mango, je ne dirais qu'une chose : saches que nous ne sommes pas tes animaux de compagnie et que nous ne sommes pas venus ici pour faire ami-ami. En ce qui concerne ta proposition, tu te doutes bien que je... REFUSE !!

Après avoir dit cela je pris de la vitesse et arrivait rapidement à la hauteur de mon adversaire et m'apprêtait à en finir une bonne fois pour toutes cette mission qui commençait à me casser alors que lui continuait sa petite danse. Lorsque soudain, Afro-Mango disparut de mon champ de vision, totalement, je trouvais cela bizarre et avant même que je n'ai eu le temps de réaliser ce qui se passait je vis son tibia devant mon visage. L'idiot, il ne pensait tout de même pas m'atteindre avec une attaque aussi banale j'espère mais avant que je ne me rende compte, je ressentais la même chose que lorsque Tsume avait utilisé une aura bizarre sur les animaux géants de l'île où nous avions été pris au piège. Je ne me rendis compte que trop tard que son coup allait faire des dégâts et je n'avais même pas eu le temps de me préparer à encaisser que je fus envoyer de l'autre côté de la cour, passant devant Tsume à la vitesse de l'éclair et je fus enfoncé dans un mur. Je sortais des décombres avec un regard haineux, et mon arcade ensanglantée, signifiant que cette homme, aussi stupide soit-il était extrêmement puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mar 21 Mai - 16:58



... Un adversaire redoutable ...


La réponse de Sting Crusher ne se fit pas attendre, il refusait catégoriquement sa proposition. Je me mis à sourire, mais ce sourire disparaissait quand Sting chargea. Je voulais le retenir, mais je n'avais pas eu le temps. Il avait été rapide et il était déjà face à son adversaire, j'avais un mauvais pressentiment. Malgré un accoutrement ridicule, Afro-Mango semblait très fort et nous devions être prudent. C'est alors que je le vis disparaitre pour lui mettre un coup de tibia et ce dernier toucha sa cible. Mon partenaire traversa la cour à grande vitesse pour se retrouver dans le mur. Il se relevait et notre adversaire affichait un sourire satisfait. Il a peut-être une grande gueule, mais il savait ce qu'il faisait. Il a essayé de nous provoquer pour qu'on l'attaque au corps à corps. En une attaque, il venait de prouver qu'il était un adversaire redoutable, mais je l'avais déjà remarqué. Ce combat s'annonçait difficile, surtout après le nombre d'adversaire que nous avions combattu. Afro-Mango se mit à rire et j'avais envie de l'étriper, je sentais que ma rage m'envahissait. Il n'est jamais bon que je m'énerve dans ces moments-là, mais j'ai encore trop de mal à me contenir.

-Oh Yeah ♫ Le poulet c'est fait rétamé on dirait ♫ Le chat n'a pas foncé tel un sauvage ? Qui est l'animal dans votre duo ♫ Je vais vous écraser ♫
-Tu es trop sûr de toi l'Afro... le sauvage va te scalper...

J'utilisais le Soru et je me retrouvais rapidement face à notre adversaire, ce qui l'avait surpris. Un coup de griffe avait suffi pour avoir ma cible... son affreuse coupe. J'avais découpé sa coupe afro en un coup de griffe et j'affichais un large sourire. Ce dernier arrêta de chanter et de danser, il s'énervait et il se déchaînait sur moi. Ses coups étaient puissants et il n'avait aucun mal à frapper sur mes lames. Je me faisais rapidement submerger et il m'éjecta à on tour dans un mur. Plutôt que de retomber au sole, je me retrouvais attaché au mur, incapable d'agir. Ce dernier fit une dans et se rua rapidement sur moi. Il était trop tard pour que je me défende, il utilisait une technique "Rodéo Kick". Il écrasait son genou sur moi à pleine puissance. Je laissais échappé du sang et le mur derrière moi avait été détruit par le choc. Pas de toute, c'était un adversaire puissant et sa maîtrise du Haki était grande. Je retombais au sol, mais il n'en avait pas terminé avec moi, il me fit une souplesse arrière et je m'écrasais au sol. J'avais mal partout, mais je me relevais quand même. Ma vision était trouble et je sentais mon sang qui bouillonnait, mais je devais garder mon calme.

-Alors le matou, tu aimes ma petite danse ♫

Tout ceci allait mal finir, il était primordiale d'en finir rapidement. Je sortais mon sabre, je devais en finir rapidement, Sting avait déjà bien combattu et moi aussi. Je pris appuis sur mes pattes arrières et je me retrouvais une nouvelle fois juste devant lui. Je déclenchais une violente tornade de lames en tournant sur moi-même.

Tornado Blades (Tornade de Lames)

Spoiler:
 

Mon attaque touchait sa cible, mais en partie seulement. Il avait réussi à réduire l'attaque, il n'avait que de légères coupures sur le corps. Il m'envoyait un violent coup de pied qui me projetait une nouvelle fois dans un mur. Cette fois j'étais à terre et pour un moment. J'étais sonné et j'avais plusieurs côtes brisées. J'avais un mauvais pressentiment, le même que celui sur le navire avec ce maudit démon d'Asura. Ma vision était trouble et mon corps ne voulait plus répondre. Je laissais la suite à Sting et je me reposais un peu, mais il nous fallait être unis sur ce combat. Nous avions attaqué chacun notre tour sans résultat, il nous avait terrassé. Il était très fort et sa réputation n'était pas surfaite. De plus, la pièce semblait piégée à certains endroits, ce qui n'annonçait rien de bon pour la suite. Je prenais un peu de temps pour me reposer, mais je me relevais pour m'adosser au mur. C'est alors que je fis un truc... imprévisible et surprenant. Je sortais mon Kiseru de ma manche et je me mettais à fumer mon tabac, tranquillement. Afro-Mango se mit à sourire, mais moi pas. C'était pour essayer de me détendre et de me calmer, je ne pouvais pas déraper une nouvelle fois. L'enjeu était bien trop important pour que je perde une nouvelle fois le contrôle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mar 21 Mai - 21:09


Trop fort pour moi !

Je me retrouvais dans les décombres et je sortais d'en-dessous, le visage ensanglanté et je regardais mon adversaire avec une haine que j'avais rarement éprouvé. Un rictus apparut sur mon visage en même temps qu'une veine, cela faisait longtemps que l'on ne m'avait pas autant humilié et je ressentais une amertume impressionnante. Je crachais par terre et du sang en sortit, malgré le fait que je me sois fait repoussé comme un vulgaire vers de terre je souriais, je souriais par rapport au fait que l'excitation était là et qu'enfin un adversaire digne de ce nom se présente devant mes yeux. Une phrase cinglante plus tard que Tsume commençait à attaquer en utilisant le Soru et enchaîna en attaquant avec ses griffes, ce qui surpris son adversaire qui subissait une punition qu'il méritait amplement, un coup de griffes par-ci, un coup de griffes par-là et plus de coupe stupide. Je rigolais après la superbe manœuvre que Tsume venait de pratiquer, mais la réaction d'Afro-Mango ne se fit pas attendre et il commençait à enchaîner Tsume de coups violents et précis et il ne tardait pas à l'envoyer à mes côtés dans le mur mais il avait fait en sorte de pouvoir enchaîner en lui mettant un coup de genou dans le ventre de mon ami. J'essayais de me relever tant bien que mal mais la douleur de mon dernier combat contre Squelettos se réveillait et je crachais une nouvelle gerbe de sang, j'étais vraiment au plus mal.[/i]

Une côte brisée, voilà mon constat, et en plus, je n'arrivais pas à me soigner car c'était à cet endroit que le perroquet de malheur m'avait planté avec son bec en granit marin, et surement lorsque je l'avais retiré des petites miettes s'étaient incrustés dans la blessure m'empêchant de me soigner complètement. Pendant ce temps-là, Tsume se prit une souplesse arrière et Afro-Mango stoppait enfin son assaut et lâchait encore une de ses phrases cinglantes, pendant ce temps-là je passais dans le dos d'Afro-Mango prêt à attaquer au meilleur des moments. Celui-ci ne tardait pas à arriver lorsque Tsume utilisait sa technique qui consistais à tournoyer avec toutes ses lames, prenant la forme d'une tornade et était extrêmement dévastatrice. De légères coupures sur le corps étaient le résultat de l'attaque surpuissante qu'avait envoyé Tsume, j'étais vraiment très impressionné par la dureté du corps d'Afro, il était vraiment incroyable malgré le fait qu'il soit stupide et un coup de pied surpuissant qui le renvoyait de là où il venait.

Tsume était maintenant à terre et il fit quelque chose qui me surprit, sortant Kiseru de sa manche et commençait à fumer son tabac, cela me fit sourire et je remarquais qu'Afro-Mango avait laissé une ouverture, peut-être était-il lui aussi surpris de l'attitude de Tsume mais moi j'en profitais. Je commençais une rotation sous ma forme Phénix avec mon bec et utilisait ma technique de la Perceuse du Phénix, il ne le vit pas venir et fut surpris lorsqu'il s'était tourné ver moi et je venais de lui embrocher le bras gauche, au moins il ne pourrait plus l'utiliser, nous devions maintenant travailler en équipe avec Tsume et je me plaçais face à celui-ci. Je sentais Afro-MAngo s'énervait et celui-ci arrivait à mon niveau à une vitesse rare, étant encore plus rapide que le Soru et il commençait à m'enchaînait avec ses pieds, j'essayais de me défendre mais rien à faire, il était vraiment beaucoup trop puissant et il m'envoyait au côté de Tsume et il m'enchaînait de son attaque "Rodeo Kick" et je crachais une énorme gerbe de sang qui entachait la veste de mon ennemi, j'étais limite en train de sombrer dans l'inconscience et je voyais qu'Afro-Mango tait revenu sur sa position, un peu essoufflé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mer 29 Mai - 13:33



... La véritable puissance de Tsume ...


Tandis que je rangeais enfin mon Kiseru, je voyais Sting se fracasser juste à côté de moi. Machinalement je continuais à ranger soigneusement ce que j'avais sortie. Je l'ignorais, mais j'avais déjà basculé dans la rage meurtrière. Le sang giclais et Afro-Mango se retirait enfin, il avait mis à mal mon camarade et ça me rendait furieux. Mes yeux rouges brillaient d'une lumière intense. Je sortais mon sabre, ainsi que mes griffes, ce combat allait mal se terminer. J'avais cru une seconde que j'aurais pu résister à la tentation, mais il était déjà trop tard. Je me levais, on pouvait voir l'intensité de mon regard, ce qui attira aussitôt l'attention de notre ennemi. C'était différent de la dernière fois, cette fois je savais qui était mon ennemi ou mon allié. Mon corps répondait qu'à moitié et mon esprit était brouillé. J'avais envie de sang et j'avais envie de le taillader. Soudain, sans même m'en rendre compte, j'utilisais le Haki. Je sentais sa puissance qui m'envahissait et je ne perdais pas de temps pour attaquer. Une puissance bestiale s'abattait sur mon adversaire et le coup de lames pleuvaient sans interruptions.

Mystical Thrust (Poussée Mystique)

Spoiler:
 

J'étais entré dans mon mode mystique et rien n'était en mesure de m'arrêter, pas même Afro-Mango qui subissait mes coups du mieux qu'il le pouvait. Je prenais même rapidement le dessus avec ma vitesse. Je le lacérais à plusieurs endroits avant de lui donner un puissant coup de tête qui le fit vaciller. Il était sonné, mais surtout surpris d'une telle rage et d'une telle puissance. Il s'apercevait enfin de l'erreur qu'il avait fait. Il était tranquillement installé dans cet endroit depuis de nombreuses années et il a voulu jouer les grands pirates. Seulement, il est tombé sur un os et pas n'importe lequel. Mon état actuel me procure une puissance sans limite pendant un certain laps de temps. Il fallait faire vite maintenant, il était temps d'en finir.

-AFRO-MANGO ! Je vais détruire tout ce que tu as construits... tu vas regretter d'avoir croisé notre route, car je ne fais pas de prisonniers...

Slashing Wild (Taillade Sauvage)

Spoiler:
 

Je m'élançais pour courir autour de lui, ma vitesse augmentait de plus en plus. Je réussissais à rompre le cercle de temps en temps pour le lacérer. La combinaison de cette technique et de mon mode mystique m'épuisait rapidement, mais lorsqu'il posait un genou à terre je me reculais d'un bond en arrière. J'étais maintenant à côté de Sting Crusher et j'avais un plan béton pour le terrasser.

-Il faut faire vite... très vite, agrippe moi cette ordure avec tes serres et envoie le vers moi avec toute la puissance qui te reste, je m'occupe du reste...

Je posais à mon tour un genou à terre et je jetais un regard noir à Sting Crusher. Il devait faire vite, mais il n'avait pas besoin de savoir ce qui m'arrivait. Pas maintenant, ce n'était pas le moment des blablas. J'utilise une technique puissante et réussir à la contrôler un minimum est un exploit en soit. Il faut donc se hâter de terminer ce combat et j'avais la combinaison parfaite. Notre adversaire allait subir la puissance du duo de choc de la Marine. Je me relevais rapidement pour m'avancer vers notre adversaire et ainsi attirer son attention. Mon objectif était de combiner deux puissantes techniques. La première était celle de Sting, lorsqu'il l'enverra sur moi. Ensuite, j'utiliserais toute ma force et ma puissance pour envoyer une ultime technique. Mon objectif était simple : Il ne doit pas se relever après cette attaque. Je tournais autour de mon adversaire et rapidement Sting passait dans son angle mort, c'était le signal pour passer à l'action. La fin de ce combat allait être épique, tout comme cet affrontement, il était temps de quitter cet endroit.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mer 29 Mai - 14:11


Est-ce vraiment Tsume ?

La technique d'Afro-Mango concentrée avec le Haki m'avait vraiment fait mal, j'étais dans un sale état, il m'avait non seulement coupé la respiration en me frappant à l’œsophage mais en plus il m'avait fait énormément de dégâts, j'étais à la limite de l'inconscience. Je commençais à tourner de l'oeil lorsque je me rappelais mes ambitions, je ne pouvais perdre dans un endroit pareil, c'était le pire endroit pour perdre et surtout, c'était le pire adversaire qui allait prendre ma vie. J'essayais alors de me relever malgré les douleurs multiples que je ressentais et j'enflammais mon poing avec le Feu du Phénix, montrant ma détermination. Quant à Tsume, il avait rangé son Kiseru et avait le regard noir, il continuait de ranger calmement ses affaires, mais je sentais une aura meurtrière et glaciale l'entourait, il avait l'air d'être entré dans un état second. Il ressortait alors son sabre et ses yeux rouges se durcissaient au fur et à mesure qu'il s'équipait, je déglutis en voyant ça car c'était la première fois que je voyais Tsume dans un tel état. Je sentais alors qu'il utilisait le Haki lui aussi et il commençait à se ruer sur son adversaire, sans que celui-ci n'ait le temps de souffler, une bonne stratégie, il est en difficulté, autant en profiter !

Enfin de compte, lorsque je vois à quel point il est en train de le malmener, je me disais qu'il ne fallait vraiment pas que j'aille chercher des noises à Tsume, bien que nos objectifs soient sensiblement les mêmes, je savais que sur le moment présent, il était à un niveau au-dessus du mien. Rien que le fait qu'il maîtrise cette puissance qu'était le Haki en était la preuve, j'observais donc le combat qui s'était mis en place devant mes yeux et j'étais choqué de par la force de volonté qu'il dégageait. Afro-Mango ne tenait plus le rythme, malgré le fait qu'il maîtrise lui-même le Haki, il était dominé par la vitesse et la technique de Tsume. Un coup de tête bien placé plus tard et Afro-Mango était repoussé, puis Tsume vint à le menacer mais il semblait pressé, comme si il n'arrivait pas à maintenir une telle force assez longtemps, en même temps c'était compréhensible vu l'augmentation de niveau qu'il venait de subir, il était normal qu'il ait du mal à garder une telle force en continue. Peut-être qu'avec de l'entraînement, je pourrais moi aussi atteindre un tel niveau de force.

Suite à ça Tsume commença à utiliser une autre de ses techniques qui étaient amplifiées par son état second, il commençait à tourner à pleine vitesse autour de l'ennemi et rompait le cercle qu'il avait formé en mettant un coup à Afro-Mango, que l'on entendait moins d'ailleurs et cela faisait du bien aux oreilles. Après cette technique Tsume arrivait à mes côtés et me disait que je devais agripper l'ennemi avec mes serres et l'envoyer dans sa direction, avec un regard noir, je voyais bien qu'il avait du mal à se maîtriser et je décidais de m'exécuter en me transformant en Phénix et survolant l'endroit du combat, arrivant rapidement dans la dos d'Afro-Mango qui semblait absent et qui ne m'avait pas vu. Je l'agrippais alors et plantant mes serres dans son dos et je l'entendais crier à la mort, avant de l'envoyer vers Tsume je lui glissais quelques mots à l'oreille :"La mort, t'inquiètes elle t'attend à la fin de ta chute" et je l'envoyais avec violence dans la direction de Tsume, la victoire était notre c'était certain, Afro-Mango n'avait de toutes façons plus la volonté de se battre et c'était mieux ainsi, on voyait enfin le lâche qu'il tait. Désormais Tsume devait en finir pour que nous puissions rentrer nous reposer au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mer 29 Mai - 14:51



... Fin d'un combat acharné ...


Sting n'avait pas cherché à négocier, il avait bien compris ce qui se passait. Un tel pouvoir ne peut pas être illimité, surtout après autant d'affrontement. J'étais à bout physiquement, mais mon mental était intact. C'était suffisant pour trouver la force nécessaire et détruire mon adversaire. Ma rage était plus forte que mes blessures et ce n'était pas la première fois que je surpassais la douleur. Afro-Mango était ailleurs, complètement amorphe. Il réagissait à peine quand Crusher le soulevait avec ses griffes. La bataille avait été violente, mais il était fini. Il allait mourir ici et maintenant dans cet endroit pitoyable. Il avait compris que ses adversaires étaient bien trop forts pour lui et que personne ne pourrait lui venir en aide. Je décidais d'activer le Haki au moment où Sting l'envoyait sur moi. Tout était en place et la technique allait être violente. J'utilisais ma technique favorites, mais je la modifiais légèrement. Je prenais une puissante impulsion sur le sol et je me ruais avec puissance sur mon adversaire. Une fois face à lui, je déclenchais ma technique avec tout la violence et la rage que j'avais en moi.

Dragon Driller (Dragon Foreur)

Spoiler:
 

La sentence était immédiate, il ne pouvait rien faire. Ni son Haki, ni ses techniques ne pouvaient le sauver. Mes lames s'enfonçait profondément dans le corps de mon adversaire. Il finissait sa descente en tournoyant dans une magnifique trainée de sang rouge. J'avais une nouvelle fois réussi et mon adversaire était à terre. La victoire était notre, mais la vue de ce sang me fit frissonner, je me sentais de nouveau partir. Mon corps de répondait plus et mon regard était braqué sur Sting. Un regard noir et terrifiant, je voulais résister, mais c'était trop dur. Heureusement pour lui et pour moi, lorsque je fis un pas je m'écroulais au sol. J'étais HS, le combat m'avait vidé de toute énergie et je pouvais plus bouger. Cette fois-ci je n'étais pas tombé dans les pommes et j'avais retrouvé mon état normal.

-Désoler l'ami, mais... je crois que j'ai plus d'énergie, je suis vidé... J'ai atteints... mes limites et... j'ai les crocs maintenant...

J'éclatais de rire, c'était le moment de se relâcher un peu. J'étais sur le point d'attaquer mon ami à cause de cette technique, mais j'avais su me maîtriser. Enfin, c'était plutôt la fatigue qui m'avait maîtrisé. C'est une technique puissante et redoutable, mais très difficile à gérer. Il serait peut-être temps que je retourne chez moi pour en apprendre un peu plus sur cette étrange force. Je suis sûr que quelqu'un pourrait m'aider à ce sujet. Je me relevais difficilement, mais j'avais quand même retrouvé un peu de force quelque part. Je rangeais mes armes et je tentais de me tenir droit en souriant. De nombreux soldats de la Marine débarquaient, accompagner par l'officier Clarkson. Ils étaient contents de nous trouver encore en vie. Je leur faisais face en souriant bêtement.

-Héhé vous avez cru quoi ? On est des professionnel nous, on est...

Je m'écroulais de nouveau au sol, mais cette fois je m'évanouissais, mort de fatigue et affamé. On pouvait même m'entendre rapidement ronfler, tellement j'étais à bout de force. Le combat avait été dantesque et d'une grande violence. Nous avions dû une nouvelle fois puiser au plus profond de nous pour réussir cet exploit. La victoire était notre et j'étais content que ça se soit bien terminé pour les autres. Je pouvais dormir l'esprit tranquille et ça se lisait sur mon visage, qui affichait un large sourire. Le temps du repos était enfin arrivé et j'allais en profiter, moi qui me plaignais de trop me reposer, c'est assez drôle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mer 29 Mai - 16:01


Rentrons à la maison


Je venais de balancer Afro-Mango en direction de Tsume, j'avais le sourire aux lèvres, cet énergumène allait enfin payer pour ce qu'il a fait durant toute sa vie, mais aussi durant ce combat. Il nous avait mis tellement à mal que la sentence que Tsume allait lui infliger serait je pense, la plus belle chose qui aurait pu arriver, une sentence digne des plus grands films d'actions, une annihilation totale de cet être malfaisant qu'était Afro-Mango. Je voyais que Tsume reprenait sa concentration, il utilisait de nouveau le Haki, mais cette fois-ci j'avais l'impression qu'il maîtrisait ses mouvements et que les effets de son état second et balançait sa technique. Une de ses techniques préférées car c'est celle qu'il utilise le plus souvent, mais cette fois-ci elle me semblait différente, lorsqu'il utilisait devant mes yeux c'était souvent lorsqu'il était repoussé ou encore qu'il prenait appui sur un mur, cette fois-ci il avait pris directement son appui sur le sol et commença à tournoyer au niveau d'Afro-Mango et émit le nom de sa technique, nom que j'avais entendu à plusieurs reprises et qui généralement signifié la fin du combat, cette fois-là n'était pas une exception.

Il s'écrasait sur Afro-Mango n'arrêtant pas sa rotation et ses lames s'enfonçaient dans la chair de l'ennemi, qui fut envoyé dans le sol de l'une des plus belles des manières, tournoyant dans une sorte de tourbillon fait de rouge qui représentait son sang. Au moins il avait su partir avec beauté. Je me reposais alors sur le sol et je souriais vers Tsume qui lui semblait dans son état second et à la vue du sang, je le sentais qui recommençait à vouloir encore plus trancher et son regard se posa sur moi, il était dur et froid. J'avais eu des sueurs froides mais je décidais de me ressaisir pour l'empêcher de me tuer et je me préparais à un éventuel combat, je devais l'arrêter et je réussirais sans le tuer, il avait tuer Afro-Mango ce n'était surement pas pour mourir de mes mains. Heureusement que lorsqu'il s'avança vers moi il s'écroula de fatigue, à ce moment-là je courus vers lui pour voir comment il allait et celui-ci me disait qu'il était vidé et qu'il n'avait plus d'énergie, remarque qui me fit autant rire que lui, nous venions de survivre à un dur combat, nous allions pouvoir nous reposer.

Je le voyais essayer de se relever tant bien que mal malgré tout ce qu'il avait subi et il réussissait à se mettre sur ses deux jambes, celles-ci tremblaient mais il arrivait à rester fièrement debout, ce qui me fit sourire. C'est ce moment-là qu'avaient choisis les Marines qui nus avaient accompagnés pour voir ce qui se passait, avec en tête l'Officier Clarckson. Je les voyais souriant et riant, ils avaient réussis à vaincre leurs ennemis, surement grâce à l'effet de surprise que nous avions crées, Tsume rigolait et lâcha une remarque qui m'amusait beaucoup mais qu'il n'avait pas eut le temps de terminer car il s'écroulait de fatigue sur le sol, il s'était évanoui. Je souriais en voyant cela et je rigolais en voyant le large sourire qu'affichait Tsume, il avait été fier de lui et je pouvais dire que moi aussi. Je décidais de le porter sur mes épaules et nous nous dirigions vers le bateau pour rentrer à la base, avec à la clé un repos bien mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher] Mer 29 Mai - 17:16



... Colonel Azakeri ! ...


Je ne me souviens pas de grand-chose, j'ai dormi pendant deux longues journées. Lorsque je me suis réveillé Clarckson était là et il m'indiquait que Sting était sur le pont. J'avais encore quelques bandages, mais j'allais bien, j'étais surtout épuisé après ce combat. Une fois à l'extérieur je souriais en voyant Sting, lui aussi avait quelques bandages, mais il allait bien. Je m'isolais avec lui un instant pour lui parler. C'est alors que je lui expliquais l'origine d'un tel pouvoir. Je lui parlais de mon peuple, des mystiques et de cette étrange force. Il devait être mis au courant, car nous combattons régulièrement ensemble. De plus, sans la fatigue du combat je me serais surement ruer sauvagement sur lui. Le calme était revenu et nous étions en route pour Marinford. J'avais passé le reste du voyage à expliquer ce pouvoir à Sting. Je lui avais aussi expliqué les quelques rouages du Haki, dans l'espoir que lui aussi, il puisse un jour maîtrisé un tel pouvoir. Enfin, quand je dis les rouages, ce n'est pas vraiment ça. Je lui ai expliqué les bases à la Tsume quoi, puisque je me rappelais plus de ce que m'avait raconté mon Maître. Le reste du voyage se passait bien et nous étions contents de pouvoir enfin rentrer. Nous avions bien mérité un peu de repos après toute cette agitation. Nous étions partis depuis longtemps, mais la mission était un succès. D'ailleurs, tous étaient ravi de savoir que nous étions sains et sauf. Notre victoire avait fait beaucoup de bruit, car cet endroit était une épine dans le pied du Gouvernement. Nous avions réussi un exploit, mais nous avions un effectif compétant et important. Sans oublier les talents de Sting Crusher et les miens. Nous étions rapidement rejoint par un haut gradé de la Marine qui avait une annonce à me faire.

-Commandant Tsume Azakeri ? J'espère que vous êtes en forme, car demain il y a un rendez-vous important pour vous. Vous allez être nommé Colonel de la Marine, j'espère que vous comprenez l'importance d'un tel grade.

J'affichais un large sourire et je ne pus dissimuler ma joie. Je sautais dans tous les sens en rigolant, ce qui fit longuement soupirer le haut gradé, mais il souriait quand même. C'était parfaitement moi ça, j'étais ainsi et rien, ni personne ne pouvait me changer. J'étais le Chat Noir de la Marine et surement le plus farfelus de tous les Marines. C'était ma personnalité et j'étais content d'être nommé Colonel. Mes objectifs commençait à se préciser et j'allais pouvoir atteindre mon but ultime.

J'ai rencontré une personne très importante de la Marine, afin d'être nommé officiellement Colonel. C'était un grand privilège et j'étais conscient de mon avancée. Les jours suivants m'avaient servi de repos bien mérité. Nous n'avions pas eu de nouvelles du Caporal Sakuchi, mais quoi qu'il arrive il était un traître maintenant. Il était soit mort, soit en train de ruminer sa vengeance. Dans les deux cas, il était inoffensif, il ne pouvait rien contre la Marine. Quand bien même il s'associait au pire malfrats des mers, ils fonceraient tous dans un mur. Deux semaines plus tard je reçus une étrange lettre, mais je reconnaissais aussitôt l'emblème apposé dessus. Je croyais pouvoir me reposer un peu, mais il était déjà temps pour moi de repartir. La lettre était une demande officielle de la jeune Reine de mon île natale. Une Viver Card était présente avec pour que je retrouve le chemin de mon île. D'après les informations, une situation urgente demandait mon attention. Il était impossible qu'on me dérange pour si peu, il était arrivé quelque chose de grave. J'allais devoir former une petite équipe de personnes de confiance. J'avais déjà ma petite idée sur ceux que j'allais emmener avec moi dans un tel endroit. Les aventures ne semblent pas prêtes à s'arrêter.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher]

Revenir en haut Aller en bas

[FlashBack] La vengeance de Chick'and'Cat [PV - Sting Crusher]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Sur les mers de Grand Line-