AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

The past..is six feet under !!! [FB PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: The past..is six feet under !!! [FB PV] Jeu 9 Mai - 1:49




When light meet with darkness




C'était terminer, il y avait maintenant deux semaines qu'une partie de ma vie c'était éteint pour laisser place à un gouffre d'ont je n'avais pas prévue. Joe D.Foster, Francisco Arkham et moi-même avions complètement stoppé la progression de l'équipage des poings bouillants, certains ont fuis alors que d'autre ont abandonné et sont maintenant enfermer à Impel down dans le premier niveau mais dans le cas du capitaine et de son jeune frère, mes jeunes fils n'ont pas eu la même leçon. Minashigo Zaimon est désormais dans le royaume des morts et à bord d'un cercueil dans mon propre navire, vogue silencieusement vers North Blue, la destination pour son enterrement est Tansé, son île natale, là ou J'avais promis de le faire enterrer à ses parents des années auparavant. Minashigo Kayl lui était en liberté, je n'avais aucune idée de sa localisation mais selon son grand-frère, il élève des pingouins sur une île nordique à l'aide de Sylvanna Wingel. Sylvanna, la princesse du défunt royaume de Yuki, que faisait-elle en vie et avec l'un des deux garçons responsables de la mort de son univers et du mien? J'ignorais tous de cette histoire mais désirais en connaître davantage alors je fis circuler sur toute les mers les nouvelles de la mort de Zaimon et que j'invitais Kayl et Sylvanna à l'enterrement en promettant de les laisser partir libre rien que cette fois.

Ainsi donc après 3 semaines il serait mis en terre, le délai était long certes mais le corps bien conserver et je voulais donner le plus de chance possible à mon autre petit fils de ce joindre à moi, j'avais tout dit dans mon message concernant mon identité, le monde entier savait maintenant que mon véritable nom était Minashigo Walter, grand-père de Zaeth aux poings bouillant et de Kayl la flèche noir. Ma réputation à jamais changer, d'un côté car j'avais caché ma vrai nature et d'un autre côté parce que j'étais l'un des principaux acteurs de son meurtre, qu'elle genre d'homme prendrait la vie de sa propre famille aussi facilement? La réponse est simple, aucun homme ne le peu très facilement, le coup de grâce fut le l'acte le plus difficile de toute ma vie bien qu'il fut asséner en un seul instant, cet instant me hantera toute ma vie j'en suis sur. Depuis notre départ je n'ai quitté aucune fois ma chambre, en faite ce n'est pas tout à fait vrai, j'ai descendu deux fois visiter son cercueil sans que personne sauf les gardes en postes ne soit au courant. Ces soldats charger de garder un œil sur le corps inerte de mon petits fils ont été mis au courant de ma part de d'une façon assez directe et violente que je ne tolérerai pas que cette information ce propage, ainsi donc je n’ai jamais quitté ma cabine. Mon arrivé sur Tansei fut quelques jours avant la date prévue de l'enterrement, une troupe de marine m'y attendait pour sécuriser les lieux, beaucoup d'arrangement semblait avoir été fait pour ma part dans le but de rendre ce séjour semble un peu plus agréable mais je refusais obstinément tout confort, je dormirais et vivrais seul dans la maison de ma famille, une vieille cabane sur le bord de la mer, éloigner de la civilisation. Je descendis du navire en premier alors que dans le navire les hommes s'occupais de le nettoyer et de refaire le plein des stocks et bien sûr décharger les bagages inutiles, le cercueil en faisait en quelque sorte partie et je m'arrangeais pour ne pas avoir un contact avec celui-ci tout du moins visuelle.


¨Bon, alors qui d'entre vous a été charger de m'accueillir qu'on n'en finisse au plus vite...je suppose qu'il s'agit de vous¨

dit-je en pointant du doigt une dame habiller dans une tenue digne de la marine, une blondasse assez âgée mais qui avait gardé des teint de jeunesse, je ne l'avais jamais vue et donc son nom m'étais inconnu. Pour moi qui avait une bonne mémoire des visages, si le sien m'étais inconnu c'est qu'elle n’avait pas fait grand chose d'extrêmement notable ou qu'un grade très inférieur l'affublais. Les gens propageais dans la marine toute sorte d'information, autant des images que des détails psychologique sur tout et n'importe quoi. Ma réputation d'homme extrêmement attentionné qui ne respectais pas à la lettre le code d'éthique, d'un gars brave et empathique, calme et attentif, venais de probablement prendre un gros vent. Je n'étais plus le même, l'enterrement d'un proche influençais grandement le caractère et ont pouvait mettre mon attitude comme un résultat de cet évènement futur mais au fond de moi je me sentais complètement perdu, je me sentais perdre le cap sur ma vie maintenant que mon but primaire était accomplis. Je ne sentais plus la nécessiter de vivre, je ne savais plus que faire autre que de laisser le temps couler et voir ce que cette mise en tombe me révélerait comme futur.

¨Pour votre accueil et votre dévotion a votre grade, beaucoup de petit privilège en ville m'ont été programmer mais je ne désire aucunement me mêler à la foule et rester simplement le plus tranquille possible dans ma maison, je vous offre de prendre ma place et si vous le désirer ma porte sera ouverte s'il faut discuter de quoique se soit durant les prochains jours.¨

Je n'avais aucune émotion propre, qu'un simple ennuie totale et un désintéressement à cet île qui n'avait que générer une floper de pirate qui de nos jours sont enchainer entre les murs de diverses prison. Je ne désirais pas partager le fond de ma penser, visiter l'île et voir les changements ou même être en compagnie de qui que se soit de provenance de ce petit monde.

* Que quelques jours et ensuite je vais pouvoir quitter cet endroit de malheur et refaire le voyage vers Grand-line et continuer mon travail...que quelques jours...cela me semble déjà beaucoup trop long....*




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: The past..is six feet under !!! [FB PV] Jeu 9 Mai - 11:25
















Rencontre

A peine rentré à la base et notre héroïne devait retourner en mission. Elle n'avait pas le temps de souffler, mais elle avait pris goût à ce train de vie. Elle avait tout quitté pour embrasser la vie de soldat et elle ne regrettait rien du tout. Cette fois-ci, sa mission serait plus simple que les précédentes, du moins elle l'espérait fortement. Elle était chargée de la délégation du Contre-Amiral pour un enterrement sur une île de North Blue. Tchss !! Olivia détestait profondément cette région et préférait éviter d'y mettre les pieds. Elle avait un lourd passé dans cette région et elle n'avait aucune envie qu'il resurgisse. Elle devait faire attention dans cette contrée. Elle avait quitté le Royaume de Yuki depuis déjà de nombreuses années, mais on était jamais assez prudent.

Debout sur le pont du navire, elle regardait vers l'horizon. L'histoire de quelques secondes, elle se remémora le visage de sa mère et de ses longues années de maltraitance. Elle chassa prestement ses mauvaises pensées de son esprit et alla dans la salle de repas. Il n'y avait personne, c'est vrai, elle était seule sur ce coup. Les autres marines s'occupaient de faire fonctionner correctement le navire. Elle ne faisait pas cet équipage, ni de leur mission, elle était simplement de passage. Son supérieur c'était arrangé pour la faire embarquer sur le rafiot. Le navire faisait route vers un camp de North Blue. Tansé était sur le chemin, un gain de temps et d'argent pour le gradé. Elle n'était pas toujours très bien vue sur les autres embarcations. On la traitait souvent comme une sainte ni-touche ne voulant pas se salir les mains ! Les soldats avaient totalement raison. Elle n'était que là le temps du voyage et n'était pas d'une très grande aide. Elle étudiait dans un coin la navigation, les astres, les océans et quand elle était un peu au calme, elle s'entrainait pour parfaire ses techniques de combat.

Elle n'était vraiment pas emballée par cette mission. Elle connaissait simplement le Contre-Amiral de nom. Elle aurait voulu en apprendre un peu plus sur lui, mais les gradés ne voulurent pas lui donner la moindre information. Pourtant cet homme était une pointure de la marine, pourquoi personne ne désirait lui en apprendre plus sur son parcours ? Il y avait une couille dans l'engrenage. Elle devait être sur ses gardes et se méfier de cet officier. On ne savait jamais à quoi s'attendre ! Après quelques jours de voyage, notre héroïne débarqua sur le quai de Tansé. Une île assez verte avec un climat agréable pour une île de North Blue. De larges montagnes trônaient dans l'arrière pays du bout de terre. Elle se dirigea directement vers l'hôtel de ville pour prendre ses ordres. Hélas, il n'y avait pas grand monde dans le coin. Elle prit alors l'initiative de rejoindre le cimetière et le lieu de l'enterrement.

Un homme l'interpella et était fier de voir qu'elle s'impliquait déjà à la tâche en observant les lieux. Il lui divulgua quelques informations et cinq moquettes lui furent confiées. C'était vraiment sa chance ... Elle avait une vraie délégation digne de ce nom ! Non, mais c'est une blague !!! Elle était déjà très peu gradé, alors comment protéger un Contre-Amiral avec que des jeunes fraichement sortie du camp d'entrainement ? Elle espérait profondément que tout se passerait comme prévu. Elle espérait vraiment qu'elle n'est pas à engager un combat avec les jeunes. Elle ne voulait pas perdre des hommes et toute seule, elle ne serait certainement pas de taille contre beaucoup d'agresseurs. Les hommes se mirent en ligne sur les quais de la citée. Tout était prêt pour accueillir la venue du Contre-Amiral Minashigo Noah.


Mes respects Contre-Amiral, bienvenu sur Tansé. Tout est prêt pour vous accueillir et les futurs évènements. Je suis chargé de votre sécurité durant tout le long de votre séjour sur cette île. Je ...

Elle écouta les dires de l'officier. Elle sentait une grande pointe d'amertume et de tristesse dans ses dires, faits et gestes. Comment pouvait-elle pallier à ce genre de fait ? Elle ne savait pas vraiment faire avec les autres. Elle était trop empathique pour réfléchir correctement dans ce genre de situation. Elle fit vite un signe à ses sous-fifres. Ils iraient se mettre en place dans les alentours du cimetière. Elle resta de marbre et essaya de refouler ses émotions. Elle se mordit les lèvres et resta seul devant l'imposante silhouette du Contre-Amiral.

Faîtes comme bon vous semble Contre-Amiral, mais je serai comme votre ombre. Je ne vous lâcherais pas d'une semelle.

Elle devait rester ferme et montrer qu'elle ne cèderait pas aux caprices de l'officier. Elle venait déjà d'alléger le dispositif, elle ne pourrait pas faire mieux. Elle était chargée de sa sécurité et elle ne partirait pas bénéficier d'un bon buffet ou d'autres coquetteries au détriment de sa mission. Mira n'était pas très connue au sein de la Marine, mais c'est avec un tel esprit qu'elle arriverait à évoluer au sein de cette institution. Elle voulait progresser sur l'échelle hiérarchique. Elle devait exécuter les moindres missions de A à Z !!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The past..is six feet under !!! [FB PV] Jeu 9 Mai - 16:53




Home Sweet Home




Elle serait donc comme mon ombre, elle dont je n'avais maintenant la certitude du visage et dont le nom et le grade m'était encore inconnue. Je la regardai de haut un moment, très sévère comme si j'étais mécontent de sa réponse ce qui était le cas. Elle avait bien effectué le salut militaire mais manquer à la présentation et de plus elle n’écoutait pas mes ordres. Sur ce point elle me ressemblais beaucoup même si les ordres de plus haut gradé devais primé sur moi en ce moment bien qu'a y réfléchir qui avait bien pu lui donner des ordres, être au-dessus de moi et s'intéresser à ce qui se passait dans un recoin perdu de North Blue. J'eux envie de lui rabattre son caquais mais je me devais d'avouer qu'elle avait du cran et que j'aimais bien ça. Lui donner un conseil cependant ne lui ferais pas de mal.

¨Ce n'est pas dans mes préférences du moments mais puisque vous semblez rester de fer sur mes talons je ne vais pas vous obliger a renier vos principe, un petit conseil pour une prochaine mission du genre, veuillez statuer votre nom et grade à un officier supérieur, il arrive parfois que nous n'avons pas les informations sur chaque marine, surtout ceux de bas grade qui n'ont pas été présent dans de grande victoire.¨

Je regardais les soldats s'éloigner et je leur lança un cris les immobilisant tous, je leur renseigna sur le fait qu'il n'étais pas nécessaire de se poster autour de ce cimetière et m'excusa de ne pas avoir donner plus d'information. Toute la compagnie pus entendre ma voix, j'ordonnais que le cercueil soit tenue dans le navire jusqu'à demain matin très tôt et ensuite il serais acheminer jusqu'à ma propre demeure a l'ouest de l'île, la tombe familiale était déjà prête à l'accueillir. L'enterrement aurait lieu le lendemain matin vers les 10h, jusqu'à ce moment précis tout soldats présent devaient rester en poste et s'occuper du ravitaillement et de la sécurité de l'île. Je regardais Olivia un instant et soupira.

¨Puisque vous ne voulez pas me perdre de vue...aussi bien venir à la demeure familiale, il y a suffisamment de place pour héberger jusqu'à 6 personnes.¨

C'était une façon de dire que si elle se devait d'emporter des soldats avec elle, qu'il n'y aurait que quatre autre place disponible dans la maison. Sur ce je n’attendis même pas qu'elle soit prête ou qu’elle est réagis et commença à marcher d'un pas ferme vers la cabane au bord de la mer, la route était longue mais les chemins bien éclaircis et souvent sur la plaine, certain passage coupais dans les forêts mais ceux-ci était court et sécuritaire. La cabane fut enfin visible, 35 minutes après avoir quitté le port, une grosse maison fait de planche et entourer à certain endroit par plusieurs filet, des bateaux était déposer sur diverse tréteau, près à être décrocher en emporter sur la baie. L'état laissais un peu à désirer mais le tout était encore extrêmement solide et bien entretenue, les villageois aimaient tellement la famille minashigo qu'après le décès des résidents permanent, chaque semaine un grand ménage de la maison était effectuer. La journée à peine commencer il me restait amplement le temps de faire n'importe quoi, le mieux aurait été de visiter les gens et les remerciés d'entretenir la maison mais je n'avais pas le cœur à les rencontrés en ce moment, ce qu'il me fallait c'était de me changer les idées.


*Tsss pourquoi pas...en souvenir du bon vieux temps hein...Squallo*

Je me souvenais de mes journées en compagnie de l'un de mes deux fils, l'oncle Squallo comme disait les gamins dans ce temps-là, j'étais venue leur rendre visite avec ma douce Éliza, alors que les femmes s'occupais de préparer les repas et que les gamins s'amusais avec leurs amis, moi de mon côté j'accompagnais mon garçon sur le bord du large quai, deux panier et canne à pêche à la main. Les pieds trempés dans l'eau pendant près de trois heures nous reprenions le temps perdu en taquinant les poissons. Cette journée avait été si calme et si plaisante que les mémoires vinrent me calmer sur la situation présente. Je fouillais dans le débarra et trouva la même canne brune que j'avais utilisé ce jours-là il y avait plus de 10 ans ainsi que tout le reste du matériel et entraina le tout vers le quai, je retirais mes bottes, plongea les pieds dans l'eau froide mais revigorante et lança ma ligne avec au bout du crochet des vers qui se cultivais sous une souche d'arbre près de la maison.

*Paix et sérénité....mais qu'est-ce que...elle m'observe toujours celle-là*

Je tournais le regard vers elle.

¨Avez vous quelque chose à dire ou faire? Si vous voulez tellement garder les yeux sur moi il est possible de le faire à une distance plus...moins proches.¨

J'étais presque hostile envers elle, j'abusais franchement de son statut et du contexte. Je me mis à penser que je poussais la marge trop loin et que les émotions prenais le dessus sur mes responsabilité, après tout je devais moi aussi veiller sur eux.

¨Excuse moi, je n'ai pas voulu être aussi désagréable envers toi, tu as des obligations à respecter et fait admirablement bien voir même presque trop bien ton job. Alors...raconte moi donc un peu ton histoire ou tout du moins ce qui ne te gène pas, d'ou vient tu et pourquoi la marine plutôt qu'une vie tranquille? ¨

Je tirais sur ma ligne, quelque chose avait mordu mais m'échappa malheureusement avant que je ne puisse en voir les couleurs, probablement un poisson chat. Je récupérai le bout de la ligne, y remis une nouvelle fois un appât et relança celle-ci aussi loin mais dans un autre angle tout en évitant soigneusement que ma compagne du moment n'ai à éviter un crochet pointu.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: The past..is six feet under !!! [FB PV] Sam 11 Mai - 13:43
















Amertume

Olivia venait de faire quelques erreurs lors de sa rencontre avec le Contre-Amiral. Elle était vraiment une novice dans le genre et elle avait encore du mal à être à l'aise dans les commodités d'usage militaire. L'homme en face d'elle était d'une humeur massacrante, pourtant elle ne comprenait pas trop son comportement. Il aboyait ses dires sur ses subordonnés et avait un attrait très particulier pour le cercueil. Olivia avait quelques doutes, mais ne préférait pas trop s'avancer sur la question. Elle prenait sur elle et occupait son esprit avec des pensées plus positives. Elle devrait supporter cet homme durant quelques jours. Quel poids !! Elle pensait que l'officier serait quelqu'un de plus enthousiaste. Hélas, cet événement devait l'avoir fortement marquer. Elle pensa alors à ses dires, avec l'histoire de la tombe familiale. Alors ce cadavre était certainement une personne proche du Contre-Amiral.

Mira ne voulait pas trop s'avancer sur la question. Elle se contentait de suivre silencieusement les pas de l'officier. Ils entrèrent tous les deux dans une vieille demeure, mais Sanders ni porta aucun intérêt. Elle avait simplement pris en compte la divulgation d'une invitation dans cette habitation. Elle pouvait prendre ses aises dans une chambre d'hôte. Une bonne chose ! Elle pourrait se détendre et être loin de sa mission tout en gardant un oeil sur Minashigo. Un bol d'air frais ... L'étrange comportement du Contre-Amiral était toujours aussi affuté qu'une lame de rasoir. Il remit un couche à notre jeune caporal, qui essaya de garder son calme pour ne rétorquer quelques phrases à son supérieur. Elle détestait ce genre de comportement. L'arrogance était vraiment une chose qui l'exacerbait ... Elle venait d'un milieu plus que bourgeois. Elle était une ancienne noble du royaume de Yuki et elle était certainement d'une classe sociale plus élevé que ce Noah.

Le Contre-Amiral fouilla alors dans le mobilier et prit la décision d'aller pécher. Il mit tranquillement ses pieds dans l'eau et lança sa ligne au loin. Hélas, Olivia fut à nouveau la proie de son humeur massacrante. Elle en prit à nouveau pour son grade, au grand damne de sa gentillesse. Un simple sourire s'afficha sur son visage. Elle n'avait aucun intérêt à se prendre la tête. Elle était là pour la sécurité de l'officier, mais elle pouvait aussi être une personne à son écoute. Bizarrement, il retourna prestement sa veste et s'excusa au prêt de notre héroïne. Elle ne s'attendait pas à ce genre de possibilité. Elle rougit comme une grosse tomate et faillit perdre l'équilibre. Pourtant le sol n'avait pas bougé ! Le Contre-Amiral venait de la féliciter sur son travail. Elle n'avait pas l'habitude des félicitations et ne voyait pas trop l'intérêt d'en recevoir, mais pour une fois ... elle prenait les compliments avec un grand plaisir !


Pardonnez moi ... je suis un peu dans les nuages ces jours-ci. Je me nomme Sanders Olivia Mira, Caporale de la Marine. Je viens d'une grande famille du Royaume de Yuki. Je n'ai plus trop d'attache avec celle-ci. Après avoir quitté la demeure familiale, j'ai fais la rencontre d'un Vice-Amiral. C'est lui qui m'a fait entrer au sein de la Marine. Mon père était un ancien militaire, c'est peut-être pour cela que j'ai été attiré par une telle institution. Quand on est une jeune princesse, le moment vie tranquille n'a pas beaucoup d'intérêt. Ma place au sein de cette institution me permet de vivre beaucoup d'aventure. C'est la première fois de ma vie, que je me sens libre de vivre ma vie comme je l'entends.

Olivia ne voulait pas être trop précise sur son passé, mais elle espérait que cela soit suffisant pour la curiosité du Contre-Amiral.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The past..is six feet under !!! [FB PV] Dim 12 Mai - 8:55




The Bloody One




Après lui avoir fait des éloges sur son travail et m'avoir excusé de mon comportement la tension entre nous s'effaça peu à peu, je lui demandais des informations sur elle question de mieux la cerner et elle répondit avec franchise et sans dépasser les limites de son esprit. Ainsi donc elle était Caporal, une fraîche recrue ordonné de commander une troupe de soldat et accueillir un contre-amiral, vraiment elle était tombée sur un bon filon. Avant que je ne démontre une once de sympathie cependant, elle du se sentir outré d'une t'elle mission. Sa famille baignais dans la justice et dans la royauté de Yuki, franchement elle était bien plus semblable à moi que n'importe qui sur cette planète en ce moment et cela me surpris. Elle dit aussi être une jeune princesse mais je ne compris pas si elle avait choisi ces mots en voulant souligner son appartenance à la royauté ou à un statut de fille gâté et riche tout simplement. Dans l'optique ou elle était princesse, ceci m'étonnerais fort guère, j’avais été des dizaines et dizaines d'année le majordome de la véritable famille royale de Yuki à savoir les Wingels, depuis la révolution enclencher par mon idiots de petits fils par contre ce n'est plus le cas, il ne reste plus rien de cette ligné, plus rien de la royauté. Yuki avait t'elle sortie de son cauchemar et refait une autre famille royale ou bien était-ce moi qui imaginais des choses comptes tenues des dires de la Caporale.

¨Excuse moi d'être curieux, mais je dois clarifier une chose, quand tu dis être une princesse, réfère tu un sang royale de Yuki ou bien simplement que tu étais éduqué comme une petite princesse dans ta famille? J'ai servi la royauté de Yuki des dizaines et des dizaines d'années alors je trouve sa un peu déroutant.¨

Miséricorde, je venais de dire tout ce que je pensais et ce à haute voix, ce genre d'information compromettais certaine information sur moi. D'un autre côté tout les hauts-gradé sont au courant de ma vie passé et l'information devait déjà faire un voyage par le bouche à oreille, elle finirait par tout comprendre un jour et l'autre si elle ne perdait pas la vie. Qu'importe qu'elle comprenne plus rapidement qui j'étais et d'ou je venais, ces informations nous liais un peu plus elle et moi et franchement ma vie n'étais que depuis longtemps une suite de rencontre banale et sans intérêt, je me suis fait des amis certes mais aucune ne comprenant vraiment qui je suis et elle pourrait bien être la première à atteindre ce stade. J'attrapais alors qu'elle répondait à ma dernière question mon premier poisson, c'était une femelle et apparemment elle possédait en elle encore des œufs, je lui décrochai le crochet en fer de la gueule et veilla a ce qu’elle n’en meurt pas avant de la laisser retourner dans l'eau. Je remis un appât en place et relança ma ligne cette fois-ci beaucoup plus à gauche en espérant que ma dernière prise n'irais pas se prendre une seconde fois dans mon piège.

*Cette journée semble déjà tourner beaucoup plus amusante que je ne l'avais prédit, peut-être que les heures filerons entre mes doigts en sa compagnie finalement. Moi qui voulais être seul, je ne pouvais pas être plus à côté de la plaque.*

*Qu'importe la fille, qu'importe tous ces petits soldats de bas étage, tous ce que tu dois décider maintenant est de ta prochaine cible, Zaimon était le premier maintenant il y a Kayl....La vongola family aussi et ensuite il y en aura d'autre.*

*Qui est tu?*



*Qui suis-je? Je suis celui qui appuie sur la gâchette à chaque fois que tu utilise ton arme, je suis celui qui concentre ton énergie lorsque tu es énervé, je suis ta propre ombre et ton seul vrai partenaire dans cette vie et la prochaine. Bientôt je serais beaucoup, beaucoup plus fait moi confiance.*

*Dégage de la salle illusion, dégage de mes penser et laisse moi me reposer.*

*À vos ordre maître mais n'oublie pas, le chaos en toi est présent, je vais le réveiller et ensemble nous ne formeront vraiment qu'un véritable tout, ce jour-là tu me remercieras et il arrivera beaucoup plus tôt que tu ne le crois.*

*VAS T'EN !!!!*


La voix à l'intérieur de ma tête s'estompa, pendant ce cours instant ou je discutais avec un spectre sans nom provenant des tréfonds de mon esprit, mon corps quant à lui avait rester immobile et continuais a pécher sans se soucier de mon entourage, ma main vint ce placer sur mon front, ma température avait augmenter et maintenant un mal de tête énorme et une sensation de lourdeur m'envahissais le corps, la fatigue d'avoir garder les yeux ouverts durant les derniers jours ainsi que la visite de cet intrus m'avais finalement rattraper et frapper au visage aussi durement qu'une poutrelle en métal. Je tournais le visage vers Olivia, le teint blême comme un drap. Je me relevais tranquillement pour ne pas perdre pied et tomber malencontreusement dans l'eau et ramassais mes affaires avant de marcher sur le quai en sillonnant entre la gauche et la droite.

¨Je vais aller prendre du sommeil, je crois en avoir rudement besoin soudainement. Ne t'inquiète pas je n'ai pas choppé un virus mortelle ou quoi que se soit, je manque simplement d'énergie et je m'en rends compte un peu tard.¨

Je dépassais sa hauteur et me dirigeais vers la maison, laissant sur le sol de la salle principal tous l'équipement que j'aurais bien du déposer là ou j'avais tout pris il y a moins d'une heure, la fatigue m'emportant si fortement que j'en perdais même mon sens aigu du rangement. Je montais lourdement les marches et m'écroula sur le lit double que mon fils avait pendant longtemps utiliser. Il était large et confortable, bien entretenue comme toute la maison et ainsi je me couchais sur des draps neuf et non un amât imposant de poussière. Je n’eus que peu de rêve et chacun d'eux n'avait aucun sens, parfois j'étais dans le passé, parfois dans le présent, les évènements de ma vie défilais et s’entremêlait, brouillant ma propre mémoire à quelque instant avant que je rectifie moi-même les erreurs de temps et de lieux. Mon rêve se constituais au finale de ma propre personne, assied sur une chaise en bois, construisant un énorme casse-tête avec comme pièce les fragments de ma vie, c'était une sensation presque psychédélique. Je me réveillais des heures plus tard encore plus perdu que dans mes propres rêves, J'étais affamé et descendis me chercher quelque chose à grignoter, ignorant si ma protectrice était présente et ce qu'elle effectuais.








Revenir en haut Aller en bas
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: The past..is six feet under !!! [FB PV] Sam 18 Mai - 13:42
















Repos

Olivia discutait simplement avec le Contre-Amiral. Finalement, il pouvait être agréable et sa compagnie devenait des plus sympathique. L'atmosphère était détendue et notre jeune héroïne pouvait dialoguer avec sa mission durant des longues minutes. Le temps était agréable et un léger souffle venait caresser sa nuque. L'officier péchait tranquillement les pieds dans l'eau. Mira ce trouvait non loin de lui, elle était toujours prête à défendre cet homme au péril de sa vie. Elle avait signé et fait un serment. Elle devait s'engageait à exécuter ses missions jusqu'au bout. Après, il est vrai que la Marine a vocation à combattre la Piraterie. Pourtant, depuis son entrée au sein du Gouvernement, Sanders n'avait toujours pas croisé la route d'un pirate. Elle se demandait même à quoi il pouvait bien ressembler. Avec toutes ses lectures fantastiques, elle imaginait le pirate comme une bête assoiffée d'une soif de sang insatiable. Un vrai monstre violant les jeunes femmes et tuant les nourrissons. Un homme d'une large carrure portant une barbe noir et beuglant ses ordres aux quatre coins de son navire.

Elle était légèrement apeurée par cette circonstance. Elle redoutait ce moment. Un point clef qui risquerait de faire basculer sa vie. Mais, elle pourrait certainement compter sur une équipage, ou des alliés, pour la sortir d'une mauvaise passe ... du moins elle l'espérait profondément. Sa tenue était splendide. Elle gratifiait à chaque regard, le Contre-Amiral d'un large sourire. Ses yeux bleus se plongeaient dans les siens et elle n'avait pas peur de soutenir son regard. Ses cheveux voltigeaient légèrement dans les airs au gré du va et vient du vent. Elle observait l'officier tout en gardant une vision d'ensemble. Elle ne perdait pas les alentours de vue. Il fallait être prudent dans ce genre de mission. L'homme devait être cent fois plus fort qu'elle, mais elle s'opposerait tout de même devant celui-ci. C'était son rôle, sa tâche ... Et seulement morte, elle baissera les bras !


Enfaite, je fais partit d'une petite royauté qui c'est créée il y a seulement quelques années. Elle est différente de la précédente et n'utilise plus l'esclavage pour arriver à ses fins. Du moins, pas pour l'instant ! Hélas, il faut toujours être la plus parfaite dans ce genre de milieu et les tensions entre les différents nobles sont palpables. Mon père était un ancien militaire qui a sût tirer de son expérience un avantage. Il commença tout en bas et gravit les échelons année après année. Ma mère faisait partit de la royauté éloignée. Pourtant, notre famille était l'une des trois grandes assemblées de Yuki. Enfin, je n'aime pas trop parler de cela ...

Après quelques minutes, l'officier ce leva d'un bond. Il semblait exténuer et se précipita dans sa chambre. Olivia ne put que le suivre jusqu'à la demeure et le laissa libre d'aller prendre un peu de repos. Tous ses évènements ne devaient pas être évident à gérer. Le Contre-Amiral était quasiment à bout de force. Mira fit une ronde de sécurité et alla se reposer également. Elle prit une bonne douche et prit un peu le temps de s'étendre sur son lit. Cette mission n'était pas facile. Elle avait du mal avec ce genre de cas. Elle devrait s’atteler au travaille pour combler ce manque d'expérience sur le métier de garde du corps. Elle prit alors place dans la cuisine.

Elle avait fait tomber son haut d'uniforme, pour arborer un simple débardeur de couleur noir. Avec sa poitrine grandement développée, cela pouvait porter à confusion. Une paire de lunettes sur les yeux, une queue de cheval en guise de coiffure, notre héroïne prenait le temps de se répit pour lire quelques ouvrages. Une pile de bouquins était disposé sur une table. Elle lisait tranquillement des ouvrages de stratégie militaire et de l'art du combat. Dès qu'elle en avait le moment, Olivia prenait le temps de s’instruire. Son but était de gravir les échelons. Elle devait donc agrandir son coefficient intellectuel avant de pouvoir monter sur l'échelle de la hiérarchie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: The past..is six feet under !!! [FB PV] Lun 20 Mai - 7:04




The Black Desire





Je descendis tranquillement les marches, la faim me consumait et je me devais d'Avaler quelques choses pour ensuite pouvoir repartir dormir, la nuit commençais à tomber et l'enterrement était prévu tôt en mâtiné le lendemain. Contournant les escaliers j'entrais dans la cuisine que je croyais déserte bien qu'une lumière y persistait, celle d'une lampe utiliser par sa protectrice du moment, elle dévorait des yeux plusieurs livres. Le livre qu'elle avait dans les mains en ce moment même possédais une couverture de cuire rouge, les pages jaunies et ces reliures étaient dorés, pour combler le tout, l'image au-dessus du bouquin soit un insigne de la marine accompagner de trois épées croiser juste en dessous et une calligraphie bien particulière me révéla la nature de celui-ci sans que je n'ai à lire le texte. Je possédais ce livre ici-même, vas savoir s'il s'agissait de ma copie ou bien de la sienne, l'oeuvre s'intitulait ¨Bataille et Carnage Volume 6, Stratégie Désespéré.¨. Le livre apprenais aux gens comment réagir face à des situations où le tôt de survie s'élevait de zéro à dix pourcent, grâce à des scénarios bien illustrés et dans chaque cas qu'elle est la marche à suivre tout dépendant du nombre de soldat encore valide et de la disposition du terrain ainsi que des troupes. Un ouvrage complexe, très complet possédant dans les 1200 pages en comptant bien-sur les illustrations. Je passais tout près d'elle sans qu'elle ne réagisse, je ne savais pas si elle était trop concentrée ou bien si la situation pour elle n'étais que trop peu dangereuse pour s'y consacrer corps et âme. La caporal avait disposé sur son nez des lunettes pour l'aider à la lecture et laisser tomber le haut de son uniforme certainement pour se mettre à l'aise, la température était assez chaude après tout. Le fait est que j'étais sortie de mon lit sans prendre la peine de me couvrir totalement, j'avais pris ma paire de pantalon et le reste était resté au deuxième étage. J'ouvrais les tiroirs puis n'y trouvant rien de très savoureux je pris un simple panier de fruits et commença à les manger un par un, débutant par une pomme rouge.


¨Pas trop compliquer comme lecture du soir ? Le septième et neuvième de la série sont beaucoup moins lourds sur la tête et leurs situations sont beaucoup plus réalistes et fréquente dans notre vie quotidienne.¨


Je me déplaçais vers la fenêtre et pris une bonne bouffée d'air frai en regardant la plage et la mer qui s'étendait à perte de vue.


¨Quelle belle nuit, la lune est presque pleine, pas un seul nuage à l'horizon ce qui signifie une belle journée pour demain, il y aura au moins du bon dans se scénario de merde.¨


Je parlais tout haut sans m'adresser à la caporal, je divaguais entre mes pensées et l'instant présent. Je perdis soudain le contacte avec la réaliter, le tout ce passa en quelques minutes ou mon regard était fixe et mes oreilles fermer au monde réel. La voix à l'intérieur de ma tête revins, tout d'abord ce fut des grincements de dents puis de petits rires et finalement alors que la voix devenait de plus en plus claire le monstre lui-même apparue. Tout d'abord, ce fut ses yeux dans le ciel puis le sable de la plage se souleva en créa une forme humanoïde. Ces couleurs, un noir d'ébène et un bleu très profond, vint à apparaitre. La bête cauchemardesque s'approcha de moi.


¨Alors, toujours en forme partenaire ? Je vois que ta charmante compagne est toujours vivante. Plus je la regarde, plus je comprends tes raisons pour la garder. La paire de melon sur ce corps est incroyable non? Je ne te dis pas le nombre de choses qui me passent à l'esprit en ce moment. Après tout, mes pensées sont aussi les tiennes, je croyais être simplement violent, il semble cependant que je sois pervers, donc tu l'es toi aussi.¨


Je tirais une salve de balle sur la créature qui ne bougea pas d'une semelle et ricana comme un fou avant de tendre la main et m'arracher le flingue de la mienne.


¨Que me veux tu bon sang ? Laisse-moi donc tranquille espèce de démon.¨


¨Démon ? Ce que je veux ? HA !!!!! Tu ne comprends donc rien, je ne suis pas un résultat d'une force externe et je n'ai pas vraiment de volonté n'y de désire propre, je ne suis que le reflet de ta propre personnalité ou enfin d'une partie de celle-ci. Un morceaux du puzzle que tu ne croyais pas exister, voilà ce que je suis et un jour il faudra bien que tu termines ce casse-tête.¨


¨Il n'existe aucune part de moi qui possède un instinct aussi démentiel et impure, tu mens sur toute la ligne je ne te crois pas.¨


¨Alors, je mens? Dit moi, quand tu étais sur Cold Fresh tu crois avoir survécu grâce à tes habiletés ? La raison pour laquelle tu as survécue, c'est ton instinct du tueur. Chaque cible mouvante, qu'elle soit vivante ou non tu voulais belle et bien les supprimées et ne me dit pas que le tout était simplement pour obéir aux ordres, tu as adoré mettre ces robots en pièce et combattre jusqu'à ce qu'ils perdent une quantité incroyable de sang ou d'huile. J'étais là et j'ai tout vue, je t'ai poussé à faire des actes et risquer ta vie d'une manière inhabituelle pour que ta vie soit épargner et la mienne également. Pense bien à Cold Fresh mon petit Noah, je reviens plus tard et tu dois me croire sur parole, j'apporterais un très joli cadeau, ne suis-je donc pas le meilleur colocataire du monde? Gnahaha hahaha haha.¨


Je clignais des yeux avant de lever mon poing pour frapper le monstre qui avait osé s'approcher de moi, je frappais sur celui-ci et il disparu alors que je repris contacte avec la réalité, mon coup de poing avait été réel. Je déposais ma main sur mon propre front, j'étais brûlant de fièvre et de fatigue. J'avais mangé quelques fruits sans trop m'en rendre compte depuis les dernières minutes ce qui tombait à pique. Je n'aurai pas à rester davantage dans cette pièce. Je regardais autour de moi, Olivia était toujours-là, me fixant alors que son regard ce perdit dans le mien et vice-versa pendant quelques secondes, je m'inquiétais pour elle et ce que je lui faisais subir comme traitement pour une mission aussi simple bien qu'importante à ses yeux. Je quittais son regard et tentais de reprendre mes esprits en regardant un peu n'importe où en espérant trouver la sortie. Je me dirigeais vers celle-ci et remontais prendre une bonne nuit de sommeil, souhaitant la bonne nuit à la Caporal Sanders. La nuit ce passa à mon grand soulagement beaucoup mieux que prévue, évidemment des images pas très plaisante planais ici et là, la bête ne refis pas surface et mon sommeil fus réparateur. Je descendis à la cuisine, il n'y avait personne et en vérifiant l'heure je me surpris à être si matinale et si en forme. Je pris ce qui restait de la farine encore bonne ainsi que du sucre, du lait et des oeufs et quelques petits ingrédients pour confectionner un petit déjeuner. Pancakes aux fruits accompagner d'une tasse de lait et quelques petits fruits. J'attendis quelques minutes et les fis réchauffer un peu en attendant qu'Olivia soit en ma compagnie ce qui arriva quelques minutes plus tard. Les plats étaient chauds et furent servis à table en même temps, nous n'aurions pas à prendre notre premier repas de la journée seul puisque nous avions l'un l'autre.


¨Oui, un contre-amiral qui fait lui-même sa propre cuisine pour lui et son invité, voilà bien un instant d'une rareté indescriptible, veuillez prendre place et savourer cet instant, en espérant que la farine un peu vieillis ne donne pas un goût trop désagréable en bouche.¨


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 25
Points d'activités : 110
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 213
Points de popula' [PP] : 213
Divers:
MessageSujet: Re: The past..is six feet under !!! [FB PV] Jeu 6 Juin - 10:44
















Nuit

Olivia avait veillé toute la nuit dans la cuisine devant ses livres. Elle avait fait légèrement attention à la venue du Contre-Amiral. Elle avait été trop absorbée par ses lectures pour faire attention à son comportement ou ses paroles. Elle n'était pas habituellement tête en l'air, mais ses lectures la passionnait grandement. Elle y attachait une grande importance, étant donné que ses ouvrages lui permettait d'améliorer ses connaissances théoriques. Mais elle savait pertinemment que son plus grand problème était la partie pratique. Mira savait se battre, mais sa force n'était pas assez grande pour rivaliser avec des pirates. Elle avait un bon jeu de jambes, mais elle était incapable de maîtriser son fruit du démon. Elle avait été maudite par les eaux et n'était même pas capable d'utiliser son fruit à des fins offensives. Elle faisait vraiment un très mauvais soldat du Gouvernement. C'est pour cela qu'elle ne refusait pas la moindre mission. Elle fonçait toujours tête la première pour effectuer le plus de mission possible. Elle devait gagner en expérience et c'était le seul moyen pour progresser physiquement. Bien sûr, les combats étaient beaucoup plus intéressant ... mais elle prenait n'importe quelle mission comme une nouvelle opportunité. Elle voulait la moindre chance de devenir chaque fois plus fort. Même si elle ne devrait pas combattre aujourd'hui, au moins elle aurait fait la connaissance d'un puissant officier de la Marine. Elle pourrait le prendre en exemple, afin de devenir aussi talentueux que lui. C'est vrai que la place de Contre-Amiral ! C'était déjà pas de la tarte ...

Une bonne nuit de sommeil, voilà ce qui lui ferait le plus grand bien. Pourtant après avoir posé ses livres, elle préféra aller faire un tour dehors. Elle prendrait le temps d'inspecter le moindre recoin de l'habitation avant de fermer les deux yeux. Elle voulait être sûr que personne ne viendrait déranger l'officier durant son sommeil. En parlant de l'officier, il agissait parfois bizarrement ces temps-ci. Il devait sûrement être accablé par la douleur d'avoir perdu un être cher. Puis cela ne devait pas être évident de masquer ses sentiments aux autres. Mira s'en savait incapable ... c'était une de ses facettes de sa personnalité qui la rendait si unique. Après avoir quelques minutes philosophé sur sa cible, elle dégaina sa lame. Il était temps pour elle de faire quelques exercices physiques. Elle frappait dans l'air, posture après posture, afin d'acquérir une plus grande agilité. Mais la lame n'était qu'une excuse, son réel talent résidait dans ses pieds. Elle frappa plusieurs fois dans un tronc, afin d'améliorer sa résistance au choc et sa force physique brute. Olivia n'était pas une petite princesse qui avait décidé de rejoindre la Marine par caprice. Elle était rentré de son plein gré et ferait tout pour s'imposer dans ce milieu. Après une heure d'efforts, elle partit direction la douche et une bonne nuit de sommeil. Elle dormit profondément et n'entendit pas son réveil sonner. Elle sursauta de son lit remarquant qu'elle était en retard. Elle se précipita sous la douche et enfila sa tunique à la vitesse de l'éclair. Arrivé dans la cuisine, la table et un copieux petit-déjeuné était dressé. L'amiral était en train de faire la cuisine. Le rouge monta promptement à ses joues et elle s'inclina pour le remercier de se repas et pour s'excuser de son repas. Elle prit alors place et gouta simplement un gâteau.


C'est délicieux !!!

Il piqua encore quelques gâteaux et attendit que l'officier prenne place pour prendre un bon repas dans une charmante matinée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The past..is six feet under !!! [FB PV]

Revenir en haut Aller en bas

The past..is six feet under !!! [FB PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Autres Iles de North Blue-