AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Jeu 16 Mai - 20:57

Le début de l'aventure;

Agon, petite île de North Blue réputée pour son centre commercial et sa vie nocturne~

Les mains de Sunni serrent avec excitation le bois de sa petite barque. Ça y est, elle va pouvoir toucher terre, enfin. Très émotive, elle réagit comme une enfant. Ses yeux brillent, ses joues sont roses. Si elle ne risquait pas de se renverser en le faisant, elle sauterait de joie. Ça fait déjà un moment que l'île est apparue dans son champ de vision. Mais sa faible embarcation avançait avec un rythme exaspérant, et il lui a fallut attendre qu'elle l'amène lentement jusqu'au rivage. Maintenant, elle n'est plus qu'à quelques mètres. À quelques mètres de sa nouvelle vie. À quelques mètres de réaliser son rêve, de devenir une nouvelle personne. À quelques mètre de l'aventure, en somme.
Les lumières de la ville brillent devant ses yeux. Mais à vrai dire, elle ne sait pas trop ce que c'est, une ville. Oh, elle en entendu parler, bien sûr. Il y beaucoup de choses qu'elle a apprit dans les livres, et ça en fait partie. Mais c'est la première fois qu'elle voit ça pour de vrai. Jusqu'à présent, elle n'avait fait qu'imaginer. Sur Frey, son île natale, terre de fiers guerriers qui vivent selon les mêmes coutumes depuis des centaines d'années, la modernité n'a pas sa place. Son peuple vit en recul, dans le déni total.
Une certain appréhension la saisit quand elle sent qu'elle touche au but. Est-ce que les choses sont vraiment comme elle les a imaginées? La réalité pourrait la décevoir, elle le sait. Mais peut-être qu'elle n'a pas envie d'y penser. Elle s'efforce de rester positive.
Elle baisse les yeux, et observe ses vêtements. Ils sont à la mode de Frey. C'est-à-dire, de fabrication artisanale, en cuir et fourrure claire, produit de la chasse et de l'habileté des femmes du village. Ils exhalent l'odeur forte du cuir tanné. Ses cheveux sont hirsutes, comme à son habitude. Mais il parait que les femmes des villes sont très soigneuses de leur apparence. Il faudra qu'elle se renseigne. Elle possède une petite bourse de Berrys. Peut-être pourra t-elle les dépenser dans de nouveaux vêtements, plus adaptés à la situation? Elle ne pourra pas continuer comme ça sans éveiller les soupçons.
À nouveau, elle concentre son attention sur les lumières qu'elle aperçoit au loin, derrière les arbres. Elle observe leur ballet avec attention, et soupire.

Enfin, la barque frôle le sable du rivage, et échoue avec un bruit feutré dans la nuit naissante. Sunni frisonne, mais la fraicheur de l'air n'y est pour rien. C'est probablement le genre de frisson que l'on ressent lorsqu'une page se tourne.
Elle hésite un moment, avant de sauter à terre, un léger petit sourire aux lèvres. Elle se frotte les bras de ses mains, pour se rassurer plus que pour se réchauffer. Puis elle entreprend de tirer sur la corde liée à son embarcation, afin d'ancrer celle-ci dans le sable, et éviter que la marée ne l'emporte. Ce n'est jamais qu'une barque, mais ce soir là, Sunni est particulièrement précautionneuse, pour une raison qu'elle-même ignore. Une fois qu'elle s'en est assuré, elle remonte dans le petit bateau, et y récupère ses créations. Elle installe Othalaz sur son dos, dans la sangle prévue à cet effet, glisse Sowilo à sa ceinture, et fixe Wunjo à sa hanche. Ainsi bardée d'armes, elle se sent mieux. Elle se sent elle-même, fière représentante de Frey.
Elle pose le pied sur le sable avec espoir, et étudie les alentours avec attention. Est-ce qu'un chemin quelconque peut la conduire jusqu'aux lumières? L'obscurité se renforce peut à peu. Bientôt, il sera difficile de voir. Il lui faudrait une lampe, et ça, ce n'est pas quelque chose qu'elle a prévu. Et apparemment, il va falloir qu'elle traverse la forêt. Elle n'a probablement pas échoué sur la partie la plus vivante de l'île. Probablement une simple petite crique peu fréquentée. Pour une première, elle s'attendait à mieux. À un port, peut-être.
Une moue interrogative naît sur son visage, cependant qu'elle chemine en direction des arbres, comme irrésistiblement attirée. Elle pose sa main sur la garde de Wunjo, appréciant le contact du cuir rassurant sous ses doigts.

Un pas après l'autre, elle s'enfonce sous le couvert des arbres, elle les ténèbres l'engloutissent. Les sons ne lui parviennent plus. Elle n'entend plus le bruit des vagues. Le silence est pesant. Seuls ses pieds, lorsqu'ils brisent les branches mortes à chacun de ses pas, viennent rompre le mutisme de la nature. La lueur parme du ciel à la nuit tombante lui parvient faiblement entre les feuilles noires. Mais elle n'a pas le choix. Il lui faut traverser cet endroit hors du temps pour parvenir à son but. C'est l'affaire de quelques minutes, après tout, non?
Elle repense à ses origines. Ne doit-elle pas être forte? Une fille de Frey ne doit pas avoir peur du noir. Ses doigts serrent plus fort la poignée de Wunjo. Mais elle se fait violence et continue à avancer, résolument droit. Elle espère ne pas s'égarer. C'est comme un rite de passage, une initiation, un test pour prouver sa valeur, et voir si elle est vraiment prête à suivre sa voie. Peut-être est-ce la volonté d'Odin.
Quand cette pensée vient frapper son esprit, ses sourcils se froncent, sa volonté se raffermit. Elle doit le faire. Rien ne peut lui résister, maintenant qu'elle a tout quitté.

Un son parvient progressivement à ses oreilles. C'est d'abord un simple bourdonnement, auquel se joignent rapidement d'autres rythmes. Elle réalise avec effarement que c'est de la musique. Plus elle avance, plus les vibrations se font fortes. Maintenant, elle peut sentir la musique vibrer dans son cœur. Et c'est un son différent, comme elle n'en a jamais entendu. Toute sa vie, elle n'a connu que la musique traditionnelle de Frey. Ici, c'est une musique bien plus complexe, avec des instruments qui produisent des effets nouveaux pour elle.
Hypnotisée par le phénomène, ses pas se font plus rapides, et elle perce un bosquet de buissons pour émerger au cœur de la lumière.

Son premier réflexe et de se couvrir les yeux de la main. La luminosité soudaine l'aveugle. Puis elle baisse lentement ses mains, et observe. Elle se tient sur une petite place dallée avec élégance et simplicité. La musique est partout. Et les lumières, surtout les lumières. Tout n'est qu'enseignes clignotantes et vitrines éclatantes.
Il lui faut un petit moment pour s'adapter. Ébahie, sa bouche s'ouvre toute seule. Autour d'elle, quelques passants. Il y a là un couple avec un jeune enfant, et un groupe de jeunes filles, entre autres. Tous portent des vêtements simple et épurés.
Quand la masse prend conscience de sa présence, le temps s’arrête. On la dévisage, on chuchote. Les jeunes filles pouffent, détaillent la nouvelle arrivante.
-Qui c'est celle-là? T'a vu comment elle s'habille? D'où elle sort? Elle est certainement pas d'ici...
-Mais arrête! Elle est armée!
À cette constatation, l'ensemble de la foule s'exclame. Les moins courageux fuient, prétextant avoir quelque chose à faire. Sunni, quand à elle, reste incrédule. Elle ne sait pas vraiment quoi penser. Est-ce que c'est ça, la ville?
Elle n'a pas le temps de s'interroger plus longtemps, qu'une des gamines s'approche d'elle sous les regards courroucés de ses deux amies. Elle lui adresse un sourire à la fois joyeux et narquois.
-Hello... Je vois que tu débarque... Tu aurait besoin d'un bon relooking. Mais c'est ton jour de chance, je suis là pour toi, et je vais m'occuper de ton cas!
Sunni n'a pas encore répondu quoi que ce soit, que voilà qu'elle est entrainée dans une boutique par cette nouvelle connaissance.


Dernière édition par Sunni Thornhill le Sam 18 Mai - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Sam 18 Mai - 16:25





Une île bien mignonne !


J'étais sur la "Mer Bleue" à voguer sur une petite barque, je ne savais pas du tout où je me trouvais pour le moment. J'étais donc sur les flots, à me battre contre la Mer qui essayait de me faire chavirer, avec ma petite barque, je l'avais récupéré sur une île où j'avais affronté un sabreur extrêmement puissant, pour ensuite faire équipe avec lui pour combattre une sorte de géant qui était très puissant lui aussi et qui m'avait donné du fil à retordre. Je prenais soin de mes sabres en attendant d'accoster sur une île pour pouvoir me restaurer et essayer de trouver un bon lit bien douillet pour passer la nuit. Après plusieurs heures sur les mers je voyais enfin un petit bout de terre au loin, j'avais le sourire aux lèvres car j'allais enfin pouvoir reposer mes pieds sur la terre ferme et me restaurer un tant soit peu car il fallait le dire, j'avais vraiment très faim.

C'était donc avec des bruits impressionnants de mon ventre que j'accostais sur la plage de sable blanc devant un magnifique couché de soleil, je décidais donc de rester sur cette plage le temps que le soleil ne se couche. Il était tellement beau, j'arrivais aisément à le comparer avec celui d'en-haut, de mon île natale, et je me disais qu'enfin de compte, il n'y avait véritablement qu'un seul soleil et que l''on voit tous la même lumière, que l'on habite ci-bas ou bien a plus de dix milles mètres au-dessus de cette mer faite de dangers et d'aventures. J'étais émerveillé par un tel spectacle mais ce genre de choses ne sont qu'éphémères et il est rare que j'en renvoie un aussi beau, j'en reverrais peut-être d'autres, mais aucun d'une telle beauté. Je me relevais donc après en avoir pris plein la vue et je me dirigeais vers ce qui semblait être une ville, je comptais bien mettre à profit mes talents de cuisinier pour trouver un toit.

Après plusieurs dizaines de minutes à traverser les rues et après m'être fait un petit festin dans un des restaurants du coin, où j'avais du faire la cuisine pour payer le repas, car je n'ai toujours pas d'argent en poche. Enfin quoique maintenant j'en avais un petit peu, j'avais travaillé dans plusieurs restaurants en haut mais la monnaie n'était pas la même que sur la "Mer Bleue", c'est alors qu'un homme bizarre était venu me proposer d'échanger ma monnaie du ciel contre dix milles Berrys, cette appellation était celle utilisée pour nommer la monnaie d'ici, j'avais accepté sans aucune hésitations, une occasion de se faire de l'argent aussi facilement ne se représentera pas une seconde fois.

Je débouchais alors sur une rue qui était connectée directement avec la forêt. Ici, une musique retentissait, une musique nouvelle que je ne connaissais pas, c'était le genre de musique dansante que tous les jeunes habitants de cette mer aimait écouter. C'est alors que d'un coup, sortie d'un bosquet reliant la ville à la forêt, une fille aux cheveux roses et gras fit son apparition. Elle se recouvrait les yeux à cause de la lumière qui était omniprésente ici et fut rapidement remarquée de la populace, en effet, elle ne ressemblait à aucune autre fille des alentours, donc logiquement elle attirait les regards des gens mais aussi les convoitises et les critiques, mais elle calmait les ardeurs rien qu'avec la présence des trois armes qu'elle portait. Trois armes aux allures bizarres mais qui étaient assez reconnaissables dans leurs domaines respectifs, elle avait une épée bizarre ; un pistolet bizarre et un marteau bizarre, des armes bizarres quoi. Tout d'un coup, une fille s'approcha d'elle en lui proposant d'aller la relooker et elles s'en allèrent vers une boutique, pas très loin de la ville. Je vis moi aussi une de ces boutiques et j'entrais dedans car j'avais été attiré par un long manteau noir, comportant deux fentes dans le dos, de quoi y placer mes sabres haha, je l'achetais avec les Berrys que j'avais reçu de l'homme étrange et je l'enfilais, j'avais la classe avec c'était certain et je sortais avec classe, pour montrer mon enthousiasme.




Dernière édition par Azuma le Lun 3 Juin - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Sam 18 Mai - 18:12

La main de la fille serre si fort le poignet de Sunni qu'elle n'a pas d'autre choix que de la suivre. Qui aurait cru qu'une gamine comme elle pouvait avoir autant de poigne? La garce est beaucoup plus forte qu'il n'y parait... Pendant qu'elle entraine la jeune pirate dans un salon de beauté, elle ne cesse de parler. Ou elle jacasse, plutôt. Sunni n'écoute même pas ce qu'elle lui dit. Sa voix est trop aiguë, insupportable. C'est un flot ininterrompu de paroles, où Sunni parvient à repêcher quelques bribes de temps à autre.
Les lumières et les sons tourbillonnent autour de Sunni. Elle voit des tâches de couleur danser devant ses yeux, impuissante. Elle pourrait se défendre, c'est vrai, mais elle complétement sous le choc, et ça lui enlève toute combativité. Sur le moment, même ses chères créations sont sorties de son esprit, et elle en oublie qu'elle est armée. Elle ne sait même plus comment elle s'appelle, tant les événements sont rapides.

La fille relâche sa prise sur son poignet pour la jeter dans les bras d'une autre femme. L'atmosphère est emplie de parfum, et Sunni voit de nombreux flacons, délicats et colorés, sur des étagères le long du mur. La femme, grande, gracieuse et coiffée avec art, l'étudie d'un regard critique. De ses doigts fins, elle la fait tournoyer sur elle-même pour l'observer sous toutes les coutures. Elle passe sa langue sur ses dents pour déclarer avec mépris:
-Hum... Ça c'est vraiment pas bon du tout. Mais où est-ce que tu m'a déniché une souillon pareille? Regarde ses cheveux? Et ses vilaines armes ne sont pas du tout tendance! On va la débarrasser de tout ça.
Comme droguée, Sunni ne réagit même pas, alors que cette phrase aurait de quoi la révolter.
Une armée de femmes en blouses roses se précipite sur elle. Elle détachent les sangles qui maintiennent ses armes, et l'une d'entre elle s'en empare avant de repartir, les bras chargés, vers un placard où les abandonne sans autre forme de procès. Après quoi, on la tire par le bras, on la pousse derrière un paravent orné de fleurs. On la déshabille sans qu'elle puisse protester, et on la balance dans une baignoire remplie d'eau bouillante et savonneuse. La chaleur rougit sa peau. Elle tente s'y opposer, mais elle n'a pas le temps de parler qu'on lui verse de l'eau sur la tête. Ses cheveux mouillés couvrent son visage comme un rideau, la privant de la vue. On lui lave les cheveux, on lui savonne le corps jusqu'à ce que toute la crase vienne donner à l'eau du bain une couleur foncée. Puis on la sort de l'eau en vitesse, avant de la recouvrir de serviettes duveteuses, pour la sécher. Les femmes frictionnent son corps en chantant, et la tête de Sunni ballote de droite à gauche au rythme du mouvement. Puis on la revêt d'une robe de chambre rose, avant de la faire s'asseoir sur un siège face à une glace entourée de petites lampes rondes. Un incroyable ballet s'organise autour d'elle. On lui passe la brosse dans le cheveux, ils sont tirés dans tous les sens. On la maquille, on la bichonne... En quelques secondes, la petite souillon est devenue une jeune fille lumineuse. Pour couronner le tout, on lui attache les cheveux à l'aide d'une barrette dorée, relevés en chignon. Puis on la fait se lever, on lui enlève la robe de chambre, et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, elle est vêtue d'un ensemble noir et blanc en coton léger, composé d'un haut à manche courtes et d'une jupe plissée.
Enfin, les femmes se retirent, la plaçant devant un miroir en pied avant de se reculer pour lui laisser de la place. Abasourdie, elle observe son reflet. Est-ce que cette fille qu'elle voit, là en face, c'est elle? Ces vêtements sont bien trop légers... Sunni à l'habitude du froid, et de devoir porter de fourrure. Le changement est radical, peut-être même violent.
Elle se retourne et interroge du regard celles qui l'ont relookée. Elles affichent un sourire satisfait, fières de leur travail. La bouche en cœur, elle hésite.
-Combien ça va me coûter?
-Oh! C'est rien! C'était vraiment une urgence! Affirme l'une d'entre elles, tandis qu'elle secoue sa main pour appuyer ses propos.
Sunni glisse instinctivement sa main sur sa hanche, à la recherche de la poignée de Wunjo, dont elle demande le contact rassurant. Mais il n'y a rien. Ses yeux s'écarquillent avec effroi. La peur la paralyse. Sans ses armes, elle se sent nue. C'est terrible. Son cœur bat soudain à un rythme accéléré, sa respiration se fait saccadée.
Sans plus de manières, elle se jette à la gorge de la femme la fille qui l'a entrainée dans ce mauvais pas. Ses doigts s'emparent du col de son vêtement, qu'elle tire avant de la plaquer contre le mur. Elle n'a soudain plus rien d'innocent. Son regard est emplit de colère, ses sourcils froncés.
-Tu va me dire ou t'a mit mes armes, ou je t'encastre dans le mur!
-Ah! C'est bon! Ne t’énerve pas! Je ne savais pas que tu tenais autant à tes ferrailles!
Sunni rafermit sa prise et secoue la fille.
-Tu te fout de ma gueule? Mes ferrailles, comme tu dit, c'est des œuvres d'art! Dit-moi où elles sont!
La fille désigne le placard d'un doigt tremblant. Sunni la relâche, la laissant s’affaisser au sol. Puis elle se précipite vers la porte, qu'elle ouvre avec espoir. Dès qu'elle repère ce qu'elle cherche, elle s'en empare avec des gestes fébriles, les mains tremblantes. En vitesse, elle s'équipe.
Les autres femmes entourent la fille à terre et la réconfortent avec des paroles douces. Le regard de Sunni les survole, et un sourire suffisant naît sur ses lèvres. En cet instant, elle n'éprouve que du méprit pour ces gens.
-Quelle bande de chochottes...

Sans un regard en arrière, elle s'échappe du salon de beauté, malgré les cris des femmes en blouse rose. Pour le moment, sa priorité, c'est de s'en éloigner. D'un pas rapide, elle franchit la porte, et s'apprête à tourner au coin de la rue, lorsqu'elle percute quelque chose. Elle cligne des yeux, et découvre devant elle un jeune homme vêtu de cuir sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Dim 19 Mai - 13:54





Encore elle !


Je me trouvais toujours dans ce magnifique magasin, car oui je le trouvais du fait que celui-ci vend des article de toute beauté, comme la veste que je venais d'acheter tiens. Je m'attardais aussi sur le fait qu'il vendait tout aussi bien une belle paire de gants, noirs, qui allait à ravir avec la veste que je venais d'enfiler, je me décidais à les acheter eux aussi et je les enfilais sans plus attendre. J'avais vraiment la classe comme ça, j'adorais de plus en plus ce magasin et je comptais bien encore farfouiller à l'intérieur pour voir ce qu'il s'y cachait comme merveilles. Rien, on sentait la déception sur mon visage, j'avais un air abattu et je pense que tous ceux qui me regardaient maintenant savaient que j'étais au bord de la dépression.

Je me repris et me disais que j'avais déjà trouvé beaucoup d'habits et je repris rapidement le sourire, je payais ce que je devais et mon estomac m'indiquait que c'était l'heure d'aller se restaurer, donc direction un bar simple où je me présentais et commandais à manger tout naturellement. Après avoir rempli mon estomac, vint le moment où je devais payer, alors que j'allais sortir ma bourse de Berrys je fus étrangement dans l'embarras, c'est vrai, j'avais oublié que les deux articles que j'avais acheté auparavant m'avaient coûtés la totalité de mon capital, ce qui faisait que maintenant je me trouvais sans un rond en poche.

Alors petit, elle arrive la monnaie ou qui ! J'ai d'autres clients à aller servir moi !

J'esquissais un sourire confus et je savais que si je lui disais que je n'avais pas d'argents je n'allais pas m'en sortir sans faire quelques tours de pistes, je renversais donc la table sur le gros monsieur et m'en allais en courant, poursuivi par une grande partie des membres du restaurant, que ce soit serveur chef cuistot et autres, tout le monde était sur mon dos. Je réussissais tant bien que mal a les semer et je décidais qu'il était temps de quitter l'île au plus vite car là, j'étais dans le pétrin. Je tournais sur une ruelle et je me fis violemment bousculer et mis à terre, je regardais la personne qui venait de me rentrer dedans, elle me disait quelque chose, j'avais déjà vu ce visage quelque part, mais pas seulement. Oui, ces armes j'avais déjà vu ses armes auparavant, et bien elle avait bien changé en une heure à peine, je me relevais et lui tendit la main.

Ca va, tu n'es pas blessée ? Tu es la fille qui est arrivée sur l'île par la forêt et qui s'est faite entraînée par une folle et ses copines tout à l'heure ?





Dernière édition par Azuma le Lun 3 Juin - 19:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Dim 19 Mai - 16:22

-Ça va, tu n'es pas blessée ? Tu es la fille qui est arrivée sur l'île par la forêt et qui s'est faite entraînée par une folle et ses copines tout à l'heure ?
La bouche de Sunni se transforme vers une moue interrogative, comme si elle allait lui donner un baiser. Qui est ce type? Comment est-ce qu'il sait ça? Instinctivement, elle passe ses mains le long de ses côtes, histoire de vérifier que tout est bien en place.
Elle cligne des yeux et secoue vivement sa tête pour se remettre les idées en place, comme les chiens qui s'ébrouent.
-Ouais! Carrément! C'est moi! Comment tu le sait?
Maintenant que la glace est brisée, il n'est plus un simple passant par rapport à elle, et elle prend le temps de le détailler. Il a l'air très jeune, peut-être plus que Sunni. Il semble frêle, a des cheveux sombres et est vêtu de cuir sombre, et possède un regard déterminé. Et lui aussi est armé, ce qui lui fait penser qu'elle n'est peut-être pas la seule à être aussi décalée par rapport à la population de l'île. Et d'ailleurs, il n'est probablement pas d'ici, il tranche trop dans le décor.

A ce moment, la foule s'écarte, et des cris montent. Dans un nuage de poussière, plusieurs types essoufflés débarquent sur la place en courant. La colère déforme leurs traits, et ils hurlent des insultent à l'encontre de quelqu'un. Ils sont visiblement après quelqu'un, mais qui? Soudain, l'un d'entre eux pointe la nouvelle connaissance de Sunni d'un doigt accusateur et s'écrie:
-Hey, c'est lui! Choppez le!
La fille aux cheveux roses n'a pas le temps de s'attarder. Dans ce genre de situation, l'adrénaline prend le dessus, et elle sait par expérience qu'il faut agir avec rapidité, laissant l'impulsivité prendre le dessus.
-Oh putain... Je crois que ces mecs en ont après toi...
Sans le prévenir, elle agrippe son bras elle l'entraîne avec elle.
-On a pas le temps de tailler le bout de gras, faut qu'on se tire!
Avec son passager improvisé, elle bifurque sur la gauche, s'engageant dans une ruelle, sur un coup de tête. Elle ne connaît pas la ville, et le risque de se perdre est grand, mais tant pis. Il lui fallait trouver une solution.

De temps à autre, elle jette des coups d’œil derrière elle pour s'assurer de la progression de leurs poursuivants. Malgré son chemin chaotique et aléatoire à travers les petites rues de la ville, la bande continue à les suivre. Au passage, elle bouscule des habitants, percute des étalages, manquant de s'étaler au sol. L'adrénaline donne un rythme soutenu à sa respiration. Mais elle ne lâche pas le garçon, comme si sa vie en dépendait.

Au détour d'une rue, elle tourne la tête et cherche du regard ses poursuivants. Elle ne les voit plus, c'est bon signe... Elle tourne de nouveau la tête, pour replacer son regard droit devant elle... Et s'arrête net. C'est une voie sans issue. En face d'elle, un mur.
Déstabilisée, elle relâche son compagnon de fuite. Le mur se développe entre deux immeubles, et la construction grandit jusqu'à une hauteur impressionnante. Il n'y a aucun moyen de l'escalader.
Alors qu'elle se demande encore comment elle va pouvoir s'échapper d'ici sans avertir ceux qui les pistent, des bruits de pas retentissent dans son dos. La poussière crisse sous les chaussures. Elle se retourne lentement, redoutant ce qui l'attend.
Et elle n'avait pas tort. Ce sont eux. Ils sont cinq, et celui qui a prit la tête du groupe lui adresse un regard de défi, les bras croisés sur sa poitrine. Un sourire satisfait s'étend sur son visage.
-Alors ma jolie? On aide les inconnus dans la rue, maintenant?
Les autres lui répondent par des rires gras.
-C'est pas très sage, de venir en aide aux voleurs, tu sait?
Pour toute réponse, Sunni lui montre ses dents, avant de cracher par terre, comme un homme, et de déclarer:
-Va te faire foutre, gros porc!
Puis elle se tourne vers celui qu'elle a entrainé dans cette galère, et cherche une réponse dans ses yeux. Elle soupire.
-J'pensais pas que j'devrais affronter des civils sur cette île, mais ils me laissent pas trop l'choix. T'est avec moi ou pas?
A ces mots, sa main se pose sur la poignée de Wunjo, pendue à son côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Dim 19 Mai - 17:21





Course poursuite !


Je regardais la fille avec qui j'étais entré en contact avec un sourire assez confus, le même que j'avais eu avec le gros restaurateur de tout à l'heure avant de me faire la malle. Elle, elle semblait ne pas comprendre ce qu'il se passait, se faire renverser comme ça et entendre de la bouche de quelqu'un qu'elle n'a jamais vue que lui la connaît, c'est vrai que ça en aurait déstabilisé plus d'un. Puis, comme si elle souhaitait reprendre ses esprits, elle secoua son visage pour se remettre les idées en place tout en clignant rapidement des yeux et confirma ce que je pensais, tout en me demandant comment j'étais au courant de cela.

Bah il faut dire que t'as fait une entrée assez remarquée ! On me dit souvent que je colle pas avec le décor, mais toi, t'étais vraiment au-dessus !

Je disais cela tout en rigolant, j'étais vraiment maladroit avec les filles, je ne savais pas comment leur parler, si ce n'est leur dire la vérité, celle qui est apparue devant mes yeux et rien d'autres. Qui plus est, elle me regardait de haut en bas, comme-ci elle était en train de se faire un portrait de celui qui lui était rentrée dedans. Je me décidais moi aussi à la détailler, elle était habillée de manière simple, elle était désormais exactement le stéréotype d'une fille de cette île, habillée avec une petit chemise blanche et noire, faite d'une matière légère, d'une jupe de la même couleur, de quoi se mêler aisément dans la foule et, il n'y avait que ses armes qui ne passaient pas inaperçues, elles étaient vraiment totalement différentes de toutes les armes que j'ai pu voir, que ce soit en-haut ou encore depuis mon arrivée sur la "Mer Bleue".

Soudain, sans crier garde, mes anciens poursuivants venaient enfin de me rattraper. Ils étaient essoufflés et en colère, en même temps les deux vont généralement de pairs mais là, ils avaient une bonne raison. Ils me pointaient du doigt et ils commencèrent à se diriger vers nous. Soudain, sans que je ne comprenne, une pression se ressentit sur mon poignet et je fus tiré dans la direction opposé à mes poursuivants, c'était la fille que j'avais bousculé tout à l'heure qui m'entraînait. Quoi ? Elle avait elle aussi eut un problème avec ces malotrus, enfin bref l'heure n'était pas à la réflexion et je décidais de me laisser faire.

Notre fuite continuait à travers la ville, nous avions tout d'abord tournés sur la gauche et nous foncions comme des mal propres droit devant nous. Je lui faisais entièrement car je ne connaissais pas la ville mais je me rendais rapidement compte qu'elle non plus, elle choisissait complètement au hasard la direction qu'elle prenait et nous arrivions rapidement dans un cul-de-sac, en face d'un mur gigantesque entouré de deux bâtiments qui n'avaient rien à lui envier au niveau de la longueur. Je me retournais et regardais les poursuivants empêcher toutes possibilités de fuite, la fille elle, cracha par terre comme un routier après une remarque du gros chef cuistot et fit face à nos adversaires et, après l'avoir insulter se retourna vers moi pour me demander si j'étais avec elle.

Bien sûr que je suis avec toi, c'est de ma faute si tu es dans cette merde noire.

Je dégainais alors mon sabre banal et démarrait l'assaut, un assaut furieux. Mes opposants quant à eux utilisaient de longs couteaux de cuisine et ils se séparèrent en deux groupes : deux sur moi et trois sur la fille, je réussissais à me débarrasser aisément de mes adversaires en les assommant avec le plat de mon sabre et je regardais le combat de la fille tout en lui demandant.[/i]

Au faite, c'est quoi ton nom ! Moi c'est Azuma !





Dernière édition par Azuma le Lun 3 Juin - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Lun 20 Mai - 12:49

-Bien sûr que je suis avec toi, c'est de ma faute si tu es dans cette merde noire.
Cette remarque fait sourire Sunni. Est-ce que c'est une forme d'humour? Pour un peu, elle le trouverait mignon, dans le sens où il semble candide.
-Oh non, t'en fait pas! Maintenant qu'on y est...
Mais cette note d'humour et de légèreté dévie Sunni de son objectif, et elle perd pied avec la réalité, l'espace de quelques secondes. C'est une erreur qui ne lui ressemble pas. Elle sait qu'on ne doit pas baisser la garde lorsque l'affrontement est inévitable. Et dans le cas présent, ça pourrait lui coûter cher. La bande de type hostile semble prête à en découdre. Sunni ignore pourquoi précisément, mais ça semble suffisamment sérieux pour mener au combat.

C'est le petit brun qui ouvre la marche. Alors qu'il dégaine sa lame, les autres ripostent et dévoilent une impressionnante panoplie de couteaux de cuisine. Sunni hausse un sourcil, surprise par l'aspect des armes ennemies. Elle n'est pas vraiment en mesure de les critiquer, puisqu'elle même possède des armes de facture artisanale, mais elle ne s'attendait pas vraiment à affronter des cuisiniers. La situation semble totalement lui échapper. Et pourtant, ce n'est pas pour lui déplaire. Après tout, c'est ça, l'aventure, non?
Elle focalise son attention sur les types, et tire Wunjo hors de son fourreau. Elle ne l'avait pas imaginé comme ça, mais ce combat sera son baptême. C'est la première fois qu'elle va se battre contre une vraie personne, et pas contre un mannequin d'entrainement fabrication maison. C'est le moment de voir ce qu'elle vaut réellement.
Cependant, le gamin est vraiment rapide. Elle a à peine le temps de le réaliser qu'il a déjà assommé deux de leurs adversaires. Simplement avec le plat de sa lame. Sunni soupire de lassitude. Elle s’attendait à quelque chose de bien plus trépidant. Au final, ils étaient peut-être impressionnants, mais en vérité, ils ne valent pas grand chose.
-C'est rien que des cuistots furax...
Elle est un peu déçue, mais le moment n'est pas aux sentiments. Sans réfléchir d'avantage, elle range Wunjo dans son fourreau. Avec des types pareils, utiliser une épée n'est pas la méthode la plus appropriée. Elle ne va quand même pas trancher des civils en morceaux, non? D'accord, ils l'ont insultée, mais quand même... Peut-être qu'aujourd'hui, Sunni est pleine de compassion.
Mieux vaut faire comme son compagnon, et opter pour la technique "assomage". Elle passe sa main dans son dos, et glisse ses doigts dans la poignée d'Othalaz, son marteau géant. Une arme de ce calibre devrait venir à bout de leurs ardeurs.
-Bon, vous allez arrêter de nous emmerder, et on en parle plus, okay? Vous allez faire un bon petit dodo, et tout ira bien.
Sunni bande ses muscles pour supporter le poids de l'arme, et la propulse droit sur le premier type à sa portée.

Einn skot!
Spoiler:
 
Son choix est arbitraire, elle a agit impulsivement. Le geste est assez maladroit, et l'adversaire reçoit le coup sur l'arcade sourcilière. Othalaz n'est vraiment pas l'arme que Sunni maitrise le plus, mais c'est elle qui convenait le mieux à la situation.
Le type hurle et porte sa main à sa tête. Son regard est hagard, son esprit perturbé par le choc. Un de ses camarades encore debout s'exclame:
-Nan mais ça va pas? Vous êtes des malades! Allez venez les gars, on se tire!
Il les joint le geste à la parole, et ceux qui sont encore valides ramassent ceux qui sont à terre, les trainant au sol pour les éloigner de l'endroit.

Sunni les suit du regard, attendant qu'ils s'éloignent pour adresser la parole au gamin.
-Azuma... Okay. Moi c'est Sunni.
Pour un peu, elle lui aurait tendu la main pour qu'il la serre.. Il parait que c'est ce que font les gens. Évidement, sur Frey, les coutumes ne sont pas les mêmes. Les frères d'armes ont leur salut particulier. Il s'agit plus de se bousculer qu'autre chose, mais c'est l'intention qui compte. Quoi qu'il en soit, elle ne pense pas que ce genre de geste conviendrait dans la situation présente. Alors elle s'abstient, et lui adresse un grand sourire, triomphant.
-Alors, qu'est ce qu'on fait? J'ai soif moi, après tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Jeu 23 Mai - 16:55





Sunni


J'avais donné mon nom à la fille qui se battait à mes côtés et je ne comprenais d'ailleurs pourquoi elle m'avait tirée comme cela, d'après ce qu'ils disaient, on voyait bien que les restaurateurs voulaient ma peau et pas la sienne. Enfin bref, toute aide venue était acceptée avec les bras ouverts et le sourire. Elle avait tout d'abord dégainée son sabre aux allures bizarres et après avoir vu comment j'avais battu très aisément mes deux adversaires elle semblait extrêmement déçue et d'une manière ou d'une autre j'arrivais à comprendre ce ressentiment. J'étais moi aussi le genre de personne à rechercher le défi et les combats les plus difficiles.

J'observais le combat et son style de combat au sabre, mais on dirait qu'elle ne voulait pas montrer ses véritables capacités au sabre et le rangea après avoir pris son air déçu devant le fait que j'ai étalé mes adversaires. Enfin bref je soufflais de manière à montrer ma déception et à ce moment-là elle sortit une autre arme, celle qui était sur son dos et c'était son marteau. Un marteau aux mêmes allures que son épée, bizarre quoi et je voyais du mal à le maîtriser, je la comprends le marteau devait être extrêmement lourd et ses petits bras avaient du mal à le soulever. Après qu'elle ait réussie à le soulever, elle tenta une attaque frontale et simple partant du haut vers le bas et le coup touche l'arcade sourcillière de l'adversaire provoquant son saignement.

La suite me fit un peu marrer, les personnes qui nous coursaient comme des fous venaient de fuir en détalant comme des lapins, n'oubliant de prendre leurs amis qui étaient au sol mais qui ne tarderaient surement pas à se réveiller. Enfin bref, la fille qui était à mes côtés m'adressa la parole, me donnant son nom : Sunni, un prénom simple et je me disais qu'il y avait enfin quelqu'un sur cette mer qui avait un nom normal. Enfin bref elle m'adressait désormais un grand sourire qui montrait à quel point elle était fière d'elle et me disait qu'elle avait soif et me demandait ce que l'on faisait maintenant.

Ca tombe bien moi aussi, si on allait se poser dans un petit bar sympa pour discuter ?

Je n'attendais pas sa réponse que je pris les devants, il y avait un bar pas très loin et je l'avais repéré lors de notre fuite et j'y entrais, ne sachant pas si la fille me suivait mais je pensais qu'elle n'allait pas tarder et je commençais à m'asseoir sur une table et dès qu'elle arrivait et s'installait je lui posais cette question.

Alors Sunni dis-moi, d'où est-ce que tu viens ? Et aussi ces armes que t'as là, elles ont vraiment un look bizarre mais elles sont trop cools ! Comment tu les as eues ?




Dernière édition par Azuma le Lun 3 Juin - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Jeu 23 Mai - 18:19

Sunni aime que les situations s'enchainent rapidement, sans moment d'hésitation, avec assurance. Elle est surprise de constater qu'Azuma est bien plus en confiance qu'elle ne l'avait imaginé au premier abord. Par son attitude mystérieuse, son apparence frêle et l'air de celui qui vient de débarquer peint sur son visage, elle avait eut tendance à le sous estimer. Elle se dit qu'on ne l'y reprendra pas deux fois. Toujours se méfier de l'eau qui dort, dit on... Elle ne s'en souviens pas exactement, mais il lui semble qu'il existe un vieil adage de ce goût là.
Sans qu'il ne lui demande son avis, il l'entraine vers un bar, à quelques pas de là. Elle aurait pu jouer les jeunes femmes vexées. Elle aurait pu protester, attendre de lui qu'il lui demande son avis. Mais sur le moment, elle n'est pas de mauvaise humeur. Et ce n'est pas son genre. Elle apprécie toujours ceux qui savent prendre les devant. Rien que pour ça, il vient de gagner quelques point dans son estime. C'est comme ça qu'elle fait toujours. Elle classe les gens sur une échelle de son estime, et ils montent où descendent en fonction de leurs actions et de leurs dires. Jusqu'à présent, à part son père et son grand père, personne n'a réussi à en atteindre le sommet. Mais son aventure ne fait que commencer, et les choses sont faites pour changer, non?
Le pas léger, elle suit Azuma à travers le dédale de rues. Maintenant, la nuit est bien installée, et Sunni frissonnerait presque, dans sa tenue légère, à la caresse du vent léger sur sa peau. Comme une enfant, elle clopine sur les pavés, un petit sourire ravi sur ses lèvres. La soirée promet d'être belle. Un peu de détente après toutes ces émotions, ça ne fait pas de mal...

Il la mène jusqu'à une taverne de quartier, à l'aspect simple et rustique, ce qui serait presque étonnant pour une ville aussi clinquante. On lui avait raconté des tas de trucs sur les endroits de ce genre. Il parait qu'on y croise pas toujours des types très fréquentables... Mais Azuma n'a pas l'air de s'en soucier. Si lui semble calme, alors c'est probablement qu'il n'y a rien à craindre...
Tranquillement, il s'installe à une table, et elle le rejoint. Elle ne se soucie même pas des autres clients du bar, focalisée sur le petit brun. Elle est à peine installée qu'il entame la conversation, lui évitant les regards gênés.
-Alors Sunni dis-moi, d'où est-ce que tu viens ? Et aussi ces armes que t'as là, elles ont vraiment un look bizarre mais elles sont trop cools ! Comment tu les as eues ?
Elle est surprise, mais enchantée, et même fière, qu'il puisse se soucier de ses petits bébés. Ses joues se colorent d'un rose qui exprime son ravissement et ses yeux se mettent à briller.
-Ah! Je viens de North Blue. Heu... Oui, je sais, on est sur North Blue. Mais moi, je viens d'une île qui ne devrait pas être trop loin de là. J'en ai eu pour même pas un jour de voyage. Enfin je crois, on perd vite la notion du temps quand on voyage seul.
En parlant, elle fait de grand gestes avec ses mains. C'est comme ça qu'elle s'exprime, avec beaucoup de gestuelle.
-Mais sinon, eh ben, c'est mes armes à moi. C'est moi qui les ai faites, quoi. Bon, pour l'instant c'est encore du bricolage à la barbare, mais je pense les améliorer après... J'adore bricoler.
Elle se tait en se pince les lèvres, avant de promener son regard sur la salle. Des hommes à l'allure bourrue, assis au bar et à d'autres tables, l'observent. Elle ne s'en était pas rendu compte, mais le silence s'est fait. Leurs visages sont inexpressifs. Le silence s'étend quelques secondes, puis ils se détournent, reprenant leurs conversations, dans un vacarme de voix profondes.
Sunni cligne des yeux, et continue à parler.
-Donc je disais... Je viens d'une île qui s’appelle Frey. Tu connais?
Elle marque une pause de quelques seconde avant de reprendre:
-Et toi? Tu est d'où?

Une serveuse à l'allure dégingandée vient rompre la conversation. Un carnet à la main et un stylo entre les doigts, elle les interroge du regard, ne prononçant pas une paroles pour s'enquérir de leurs consommations. Sunni la regarde, incrédule, quelques secondes.
-Bah alors, qu'est ce que tu veut, chérie?
-Une bière! Et pas un truc de tapette, okay?
L'expression s'est échappée de la bouche de Sunni sans qu'elle puisse la rattraper. Parfois, sa franchise à tendance à resortir avec un peu trop de vigueur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Dim 26 Mai - 13:59





Un peu de détente, ça fait de mal à personne


Après que nous nous soyons installés sur une table du bar Sunni répondait à mes questions. Elle me disait qu'elle venait de North Blue et s'amusait en ajoutant que nous étions en ce moment-même sur cette même mer, en répondant ses joues deviennent roses, peut-être était-elle gênée de ma question et je comptais m'en excuser mais elle m'avait répondue avec un air amusé, donc je m'abstenais. Alors que ses yeux se mettaient à afficher de petites étoiles, elle enchaînait en disant qu'elle venait d'une ville non loin d'ici car elle pensait que cela moins d'un jour qu'elle voyageait et me précisait qu'elle aussi avait du mal à estimer le temps lorsque l'on voyage seul. Sur ce point je crois que j'étais bien placé pour acquiescer ses dires. Je souriais, pas à ses propos mais surtout de comment elle faisait pour s'exprimer, des énormes gestes qui se font remarqués, elle n'était pas le genre de personne à passer inaperçue.

Soudainement elle n'émet plus aucun son et je la regarde de manière à lui dire :"Pourquoi tu t'arrêtes" et j'en comprenais la raison en suivant son regard, toutes les personnes du bar l'observaient elle, installant le silence et surement une grosse pression sur ma partenaire. Quelques secondes plus tard, tous reprirent ce qu'ils étaient en train de faire ignorant totalement Sunni qui cligne des yeux assez rapidement, m'arrachant un sourire. Elle enchaîna en me disant qu'elle venait d'une île qui se nommait "Frey" et me demandait si je la connaissais, je m'apprêtais à répondre qu'elle enchaînait en me demandant d'où je venais moi-même. J'avais la bouche ouverte lorsqu'elle m'avait posée cette question, devais-je lui dire la vérité ? Énormément de personnes se sont moquées de moi lorsque je racontais mon histoire et je leur disais d'où je venais. Après quelques petites secondes de réflexion je me décidais de lui dire la vérité, sait-on jamais peut-être que sa réaction sera différente des autres.

Moi ? Si tu veux tout savoir je viens du ciel, très haut dans le ciel. Tu ne le sais peut-être pas encore mais là-haut, au-dessus des nuages de ce monde, s'en trouve un autre, composé comme ici d'îles et la mer est d'une blancheur pure, c'est de là-haut que je viens.

J'avais dit cela avec beaucoup de sérieux et alors que nous venions de commander ce que nous allions boire, je prenais la même chose que Sunni soit dit en passant, un nouveau silence s'installa, cette fois-ci tout le monde me regardait, avec leur air d'être complètement à l'ouest ils me regardaient avec un air dédaigneux. J'imaginais déjà ce qu'ils se disaient :"Qu'est-ce que tu racontes là gamin ? Si tu viens du ciel c'est que t'es mort et si t'es mort et que t'es là, c'est que t'es un fantôme.". Je n'appréciais pas du tout ce genre de regard et, alors que nos boissons arrivaient, je décidais de reporter mon esprit sur les armes de Sunni. Elle m'avait dit tout à l'heure que c'était elle qui les avait fabriquées et elle m'expliquait qu'elle comptait encore les améliorer, je fus surpris d'une telle annonce et je la regardais les yeux ronds et je commençais à m'exprimer.

Ouah mais t'es géniale comme fille ! J'aurais jamais pensé que l'on puisse des armes aussi belles et cools ! Et sinon, tu sens tous ces regards qui pèsent sur nous ?





Dernière édition par Azuma le Lun 3 Juin - 19:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Dim 26 Mai - 15:08

-Moi ? Si tu veux tout savoir je viens du ciel, très haut dans le ciel. Tu ne le sais peut-être pas encore mais là-haut, au-dessus des nuages de ce monde, s'en trouve un autre, composé comme ici d'îles et la mer est d'une blancheur pure, c'est de là-haut que je viens.
Les yeux de Sunni deviennent deux soucoupes, tant la réponse d'Azuma la prend au dépourvu. Elle est partagée entre plusieurs sentiments. Est-ce qu'il est sérieux, ou bien se moque t-il d'elle? Ou alors peut-être que...
-Par Odin! Hurle t-elle, à la plus grande surprise des autres consommateurs.
On lui adresse des regards en biais, des yeux noirs. L'un des types du bar, accoudé sur le comptoir comme un rustre, se focalise sur elle, la mâchoire de travers. Il reste silencieux, mais son visage cache de sombres pensées. Sauf que ça, Sunni ne le sait pas, totalement ignorante, elle continue sa discussion.
Elle sautille sur sa chaise, bat des mains pour exprimer son excitation.
-Oh non, c'est vrai? Il y a des îles dans le ciel? C'est vrai?
Puis son ton se fait soudain plus sérieux, et elle pointe un doigt sur Azuma. Au fond de ses yeux brille de l'espoir.
-Est-ce que c'est le Valhalla?
Puis elle retombe sur sa chaise, et fixe le plafond en réfléchissant.
-Nan, sinon ça voudrait dire que t'est mort. Sauf si t'est une Valkyrie?
Elle fronce les sourcils et lui lance un regard étrange, mélange de méfiance et de dérision. Puis elle rompt le silence et éclate de rire. A nouveau, le silence s'installe dans le bar. Certains clients grognent. Elle commence à trop se faire remarquer, ça n'est pas du goût de tout le monde.
-Ah ah! Nan, c'est pas possible. T'est pas une fille. Ou alors les Valkyries ne ressemblent pas du tout à ce que j'imaginais!
Son rire meurt dans sa gorge, et elle scrute la salle du regard. Certains se retournent lorsque les regards se croisent, mais d'autres lui opposent résistance. Sunni les affronte quelques secondes, en silence, avant de se concentrer sur Azuma. Elle déglutit avec peine. Maintenant qu'elle a prit conscience que quelque chose ne va pas, ses bras sont parcourus de frissons. La tension dans l'air est palpable.

La serveuse leur apporte deux grands verres remplis d'un liquide à la belle couleur dorée. Sunni s'empare tout de suite du sien, qu'elle vide presque d'une traite. Elle repose son verre sur la table avec fracas.
-Ah! Ça fait du bien! Qu'est ce que tu disais déjà? Ah oui, mes armes!
Elle couve du regard la poignée de Wunjo, fière de sa création.
-Un peu qu'elles ont la classe! Je suis pas une fille comme les autres. Je suis fière de mes petits bijoux, et je vais faire d'eux des armes légendaires!
Azuma semble captivé, et Sunni ne se sent que plus fière. Comme toutes les filles, elle aime qu'on la flatte, au final. Même si les raisons sont différentes...
Mais Azuma vient rapidement détruire ce petit moment de bonheur.
-Et sinon, tu sens tous ces regards qui pèsent sur nous ?
Elle ne répond pas tout de suite, se contentant de promener son regard sur les visages, de façon circulaire. Son visage se ferme, ses sourcils se froncent.
-C'est pas faux. Y a un truc qui déconne...

Une voix inconnue prend le relais.
-Ouais, j'te le fait pas dire! Y a un truc qui déconne, et c'est vous!
C'est l'étrange type du bar, qui s'est relevé en envoyant promener son tabouret. La tension fige les traits de son visage, et il exprime un excès de fureur à l'encontre de Sunni et de son compagnon. Sunni le regarde avec de gros yeux, éberluée par le tour que prend la situation. Comment est ce que tout a pu changer?
-Vous vous prenez pour qui, les deux petits rigolos? Toi la gonzesse, tu va fermer ta gueule, tu parle trop fort. Et toi, le petit, tu va arrêter de dire des conneries. Les îles dans le ciel, c'est des foutaises!
La colère monte instantanément au visage de Sunni. Son regard se fait plus sombre. Elle se relève brusquement, plaque ses mains sur la table.
-Pour qui tu te prend, connard? Depuis quand on agresse les gens comme ça? Si t'est pas content, tu te casse! C'est pas ton bar ici, que je sache?
-Nan mais hallucine? Les femmes ont du répondant, maintenant? C'te bonne blague...
Sunni grognerais presque de rage. Impulsive, elle se lance dans la bataille, et engage le combat, s'emparant d'Othalaz.

Einn skot!
Spoiler:
 
Malheureusement pour elle, cet adversaire là a plus de force que les précédents cuisiniers. De son bras, il bloque l'attaque, et Othalaz vient frapper son radius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Lun 27 Mai - 12:28





On peut être jamais tranquilles


La stupéfaction dans son regard, voilà ce que je voyais lorsque je lui disais que j'étais originaire d'îles dans le ciel, qu'un monde céleste existait ! Sachant que c'est le genre de filles qui agit avant de réfléchir, elle s'écria comme pour parler d'une divinités, la sienne se nommait "Odin", ce qui surprit les autres consommateurs qui commencent à jeter des regards de plus en plus froids et menaçant. J'observais un petit peu les personnes présentes, j'étais perdu dans mes pensées et j'en apercevais un ou deux qui n'avaient pas les idées tout à fait claires et cela se sentait. Enfin bref, je fus sortis de mes pensées par Sunni qui me posait questions sur questions, elle me demande tout d'abord si il y a vraiment des îles dans le ciel, avec les yeux pleins d'étoiles tout en s'agitant sur sa chaise, j'avais eu raison de lui faire confiance et d'un coup elle reprit un air sérieux en me pointant du doigt et en me demandant si je venais du Valhalla. Je la regardais avec les yeux ronds, je ne connaissais pas du tout cette île et si elle se trouait dans le ciel elle devait être extrêmement loin de mon île natale et mon interlocutrice se mit dans une réflexion et en parlant toute seule et d'un coup elle se met à rigoler. Elle rigole extrêmement fort et entraîne de nouveau le silence et les regards de tous les consommateurs et elle répond encore à une de ses questions et enfin elle comprenait que ses hurlements et ses fous rires ne sont pas du goût de tout le monde.

Sa réaction ne se fit pas attendre, elle les défiait du regard tout simplement et cela ne dura que quelques secondes, certains baissaient les yeux et se concentraient sur leurs boissons, d'autres la soutenaient et elle stoppait ce défi pour me fixer à mon tour, j'avais un regard amusé mais aussi sérieux. Amusé car elle me faisait marrer à regarder les gens comme ça, il fallait dire que derrière son visage de poupée, elle avait vraiment un caractère difficile à vivre, cette pensée me fit rigoler. Ensuite, un regard sérieux par rapport à ce qui se tramait dans ce bar, certes peut-être n'appréciaient-ils pas le fait que Sunni s'exclame de manière à se faire entendre mais je pense qu'ils savaient que ce n'était pas fait exprès, mais aussi avaient-ils peut-être entendus mon histoire et que, comme la plupart des gens, aient envie de me remettre les idées en place. C'est à ce moment-là que la serveuse décidait de faire son entrée, avec nos boissons sur un plateau, Sunni n'en fit qu'une traite et je fis de même, sauf que moi j'avais énormément de mal à tenir ce genre de boissons et je fus rapidement dans un état second. Je commençais alors à me gifler pour me remettre les idées en place alors que Sunni me parle de ses armes.

Soudainement, je décuvais rapidement et demandait à Sunni si elle sentait les regards qui pesaient sur nous, effaçant d'un seul coup son sourire joyeux et l'a rendant plus sérieuse que jamais. Alors qu'elle me répondait qu'elle trouvait que c'était bizarre, une voie surgit de nulle part et nous expliquait que nous étions "les trucs qui déconnent". Il se levait en faisant valser son tabouret et s'avançant vers nous, l'air menaçant en disant à Sunni de la fermer et en m'annonçant que les îles dans le ciel n'existaient pas. Cette remarque me fit monter une grande colère et avant que je ne me lève pour lui régler son compte, mon interlocutrice prit la parole en l'insultant mais une remarque de l'autre enfoiré la mettait hors de ses gongs et sa réaction ne se fit pas attendre, elle sortit son énorme marteau et plaça le même coup que face aux cuisiniers, facilement arrêté par l'ivrogne et son marteau vient frapper l'os de mon amie.

Mon sang ne fit qu'un tour, je dégainais "Kurayami no Shiro" et que je m'apprêtais à trancher la main de l'ivrogne je sentis un poing s'enfoncer dans ma chair, me faisant cracher une gerbe de sang, le foie avait été touché. Je fus repoussé de l'autre côté et m'écrasais violemment contre le mur, me faisan recracher une nouvelle gerbe de sang, je me relevais avec difficultés, qu'est-ce qu'ils avaient tous à m'emmerder comme ça ? Je rependais à ce que l'ivrogne avait annoncé tout à l'heure et je décidais de lui répondre.

Les îles dans le ciel ne sont que des foutaises ? Cela veut dire que tu renies l'existence de tous mes amis qui vivent là-haut et ça tu vois, c'est impardonnable. Je vais te tuer, te dépecer et te donner à bouffer aux monstres marins. Approches !!





Dernière édition par Azuma le Lun 3 Juin - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Mer 29 Mai - 13:41

Peut-être que Sunni est trop impulsive. Au fond d'elle, elle le sait, mais pourtant, elle agit toujours comme si elle l’ignorait totalement. Quoi qu'il en soit, il était quasiment inévitable que la scène tourne à l'affrontement. Ça aurait pu rester une simple joute verbale. Mais non, il a fallut que le marteau vienne s'en mêler. Et ce n'est pas de la faute de la bière. Il en faut plus qu'un simple verre pour la déstabiliser. Le résultat des courses, c'est que maintenant, c'est la pagaille dans le bar. L'établissement, situé dans une petite rue transversale discrète, semble être le lieu de rendez-vous pour tous les personnages les moins fréquentables de l'île. Ils ne sont même pas une dizaine, mais l'ensemble est suffisante pour semer la pagaille, surtout lorsque tout le monde se bat contre tout la monde. Et pour cause, à part Sunni et Azuma qui forment un binôme dépareillé, chacun agit de son côté, en solitaire.

La fille aux cheveux roses reçoit le retour de son propre coup directement sur le bras. Le type qu'elle a décidé d'attaquer lui est supérieur en force. Elle serre les dents lorsqu'une vague de douleur se diffuse dans ses os et ses muscles. Cet élancement lui fouette les sangs, et lui redonne un peu d'énergie. Son cœur accélère la cadence.
En revanche, Othalaz lui échappe des mains. Dans le feu de l'action, et sous le coup de la douleur, ses doigts agrippent la poignée avec moins de conviction, et l'arme chute vers le sol. C'est une très mauvaise situation. Si elle se baissait pour le ramasser, elle serrait vulnérable. C'est trop risqué. Elle ne peut pas se le permettre. Elle suit la chute d'un regard où se mêlent fureur et désespoir.

Le monde tourbillonne autour d'elle. Partout, ce n'est que bruit. Verre brisé, coups donnés. Os qui craquent, cri de victoire. Elle ne sait pas vraiment pourquoi les autres clients ont suivit, puisqu'ils n'avaient rien à voir avec le conflit d’origine. Le fait est qu'à présent, ils se battent entre eux, avec leurs poings, des verres, des chaises, et même des planches de bois sorties d'on ne sait où.
Dans la cohue, elle perçoit à peine le cri de rage d'Azuma. Un bref regard dans sa direction lui offre un spectacle auquel elle ne s'attendait pas. De sa bouche s'échappent des filets de sang. La rage habite ses traits. Il est semblable à un démon, prêt à défendre cher ses convictions.
Sunni fronce les sourcils. Ça, ça lui plaît. S'il a suffisamment de cran pou leur tenir tête, c'est qu'il est digne de confiance.

-Hey pétasse, je suis encore là!

Le type attire son attention. Dans ses mains, il fait tournoyer Othalaz. Le sang de Sunni se glace dans ses veines, elle se fige.
-C'est une chouette arme que tu à là... Dommage que ça ne te serve à rien.
-Enfoiré! Je t'interdit de la toucher! J'te laisserais pas la salir avec tes gros doigts huileux!
Cette fois-ci elle n'a pas le choix. Il aurait été préférable qu'elle n'en vienne pas à cette solution, mais la situation l'exige. Ses doigts se posent sur la garde de Wunjo. Il est temps de la baptiser, vraiment. D'un geste rapide, elle exhume la lame de son fourreau, elle celle-ci chante lorsque le métal frotte le cuir.

Hring!
Spoiler:
 
Le type plonge immédiatement sur le côté. Sunni se retourne instantanément, prête à lui assener une nouvelle attaque. A peine esquisse t-elle un mouvement qu'il fond sur elle, et elle a tout juste le temps de se protéger de son poing, qu'il propulse vers son visage. Dans un geste instinctif, elle place la lame de Wunjo entre elle et son adversaire.

Blao skjöldur...
Spoiler:
 
Le poing de l'homme vient frapper le métal. Éberlué, il observe quelques secondes de ralentissement. Elle en profite pour se relever promptement. Elle faufile sa main le long du corps du type, et récupère sa précieuse arme dérobée.
Elle a comprit qu'elle ne pourrait pas avoir le dessus. Ce type est une vraie armoire à glace, et pour le moment, elle n'est pas capable de le vaincre. Alors il vaut mieux fuir, et saisir la chance quand elle se présente.

Elle se faufile, slalome entre les belligérants. Elle peut déjà entendre le type hurler derrière elle. Si elle ne fait pas le maximum pour se tirer de se mauvais pas en vitesse, il l'aura rattrapée dans quelques secondes. Avisant Azuma, elle tend les doigts dans sa direction, s'empare du col de son manteau elle le tire vers elle.
Sans un mot, elle quitte le bar en courant, emportant son infortuné compagnon, qui n'a pas eut d'autre choix que de la suivre.

La porte se referme derrière eux, dans un concert de hurlements et de protestations. Le bois vole en éclat, et l'ennemi de Sunni émerge, brandissant son bras, menaçant.
-C'est ça cassez vous! On veut pas de vous ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Jeu 30 Mai - 19:29





Frustration


L'enfoiré, il venait de mettre en doute l'existence de mes compagnons et ça c'était la chose à ne pas faire, j'étais vraiment en rogne là et rien que le fait de le voir sourire comme le dernier des abrutis me mettaient hors de moi. Une colère incommensurable commençait à me ronger, mais l'heure n'était pas à la cuisine, si j'aurais pu, j'aurais découper son corps en fine lamelles et je l'aurais assaisonné avec une bonne bouteille de vin bien rouge, qui irait à ravir avec la sauce de sa viande : son sang. J'avais des pensées néfastes, des pensées qui faisaient que je ne souhaitais qu'une seule chose dans l'instant présent, c'était le tuer, le découper, le saucissonner : lui faire connaître les pires horreurs, comme ça il comprendra qu'il ne faut jamais me traiter de menteur, je haïssais mentir et je détestais ceux qui pratiquaient ce genre de fourberies pour arriver à leurs fins.

J'observais alors mon adversaire, les joues rosies à cause de la liqueur qu'il venait d'ingurgiter, les yeux qui me regardaient férocement, un contraste s'était crée entre les parties de son visage, d'une part il avait l'air complètement inoffensif de la part la rougeur de ses joues et d'une autre il semblait capable de tuer quelqu'un avec ce regard haineux qu'il arborait. Je craquais mes phalanges et je durcissais mon regard, le défiant, s'il croyait qu'il était le seul capable de s'énerver il avait sacrément tort ! Je fonçais vers lui et lui vers moi, le choc était rude mais l'adversaire avait un certain ascendant physique et réussissait à prendre l'avantage, je voyais aussi qu'il utilisait le même style de combat qu'un homme que j'ai affronté à mon arrivée sur la "Mer Bleue", les personnes qui maîtrisaient cet art du combat à mains nues étaient vraiment balèzes et je n'avais aucune chance face à lui.

Je me défendais tant bien que mal et je réfléchissais à un plan pour en finir avec un seul coup, il fallait que j'attende le bon moment pour placer un crochet avec mon poing en croisant celui de mon adversaire, j'avais appris que cela se nommait un contre et que, s'il était bien réalisé, l'adversaire en face tombait à 99%, de quoi ravir les plus foufous. Je remarquais dans le même temps que tous les consommateurs du bar se tapaient dessus, je ne comprenais pas pourquoi car ils n'avaient rien à voir dans l'histoire, mais ceux qui trinquaient avec joie il y a quelques secondes étaient désormais en train de se taper dessus, peut-être les effets de la boisson alcoolisé que l'on nous a servis à Sunni et moi, sauf que nous nous tapions pas dessus, nous étions déjà extrêmement occupé par nos adversaires.

Soudain je remarquais quelque chose qui commençait à me distraire et à me faire perdre ma concentration, le fait que Sunni es dégainé son épée, elle était vraiment cool mais je voyais aussi que ma compagnon était largement dominée, je décidais d'aller l'aider mais je fus accueilli par un énorme uppercut de la part de mon adversaire, qui me remit à ma place, c'est-à-dire le mur sur lequel j'avais atterri après la première offensive que j'avais subi. Je me relevais et je voyais mon adversaire commençait à envoyer un coup de poing dans ma direction : "Trop ample", le coup était beaucoup trop ample et je saisis l'occasion pour remettre mon adversaire à sa place. Il abattait son énorme main vers moi et j'esquivais par en-dessous, mon coup arrivait lui directement vers sa mâchoire et lorsque celui-ci commençait à toucher je me fis tirer en arrière par une fille, cette fille n'était autre que Sunni. Elle m'avait entraînée hors du bar et l'homme qui nous avait agressés beuglait de loin, nous parcourions quelques mètres et je m'arrêtais, obligeant ma compagnon à s'arrêter. Je la regardais intensément en essuyant le sang qui coulait autour de mes lèvres.

Tu aurais dû me le laisser, j'étais prêt à lui envoyer un énorme coup qui l'aurait mis KO, ensuite je serais venu t'aider et les aurait éclaté.

Je soupirais, elle n'avait fait que ce qu'elle pensait être juste, et je ne pouvais pas le lui reprocher et je lui souriais, enchaînant alors.

Sinon, superbe épée, tu la maîtrises bien ? Dis ça te dit de te battre contre moi, je n'ai pas pu voir encore ce que tu valais avec cette épée et étant moi-même sabreur... Enfin t'as compris quoi hahaha !





Dernière édition par Azuma le Lun 3 Juin - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Jeu 30 Mai - 20:42

-Sinon, superbe épée, tu la maîtrises bien ? Dis ça te dit de te battre contre moi, je n'ai pas pu voir encore ce que tu valais avec cette épée et étant moi-même sabreur... Enfin t'as compris quoi hahaha !
Essoufflée par le combat, cette nouvelle course et l'émotion, Sunni est pliée en deux, les poings sur les hanches et la tête vers le sol, lorsque les mots parviennent à ses oreilles. Elle ouvre les yeux et se relève lentement. Son visage se fait plus dur, et elle lui décoche un regard sombre. Est ce qu'il se moque d'elle?
-T'est sérieux?
Elle jette un regard derrière son épaule. Apparemment, les alcooliques n'ont pas l'intention de les suivre. Tant mieux. Et les lieux sont déserts, ce qui l'arrange aussi. En quelques secondes, la scène à changé d'ambiance, et Sunni est passée de la joie à la gravité.
Le truc, c'est qu'elle n'est qu'une pauvre petite débutante. Son histoire ne fait que commencer. Est-ce qu'elle pourra battre ce type? Est-ce que son honneur sera sauf? Mais elle ne peut pas refuser un combat. Ça ne se fait pas, chez les Vikings. Ce serait une insulte à la face d'Odin. Une guerrière ne doit pas fuir. Surtout lorsque le combat est proposé à la loyale. Alors elle n'a pas vraiment le choix, non? Il va falloir qu'elle assume, qu'elle se prouve à elle-même qu'elle peut le faire.

Elle n'a que quelques secondes d'hésitation. Elle accepte, bien sûr. Elle sourit, à la fois flattée du compliment sur ses armes, et à la fois anxieuse de l'issue du combat. Qui sait, peut-être qu'elle le sous estime, et qu'il est bien plus fort que ça. Il a peut-être l'air de n'être qu'un simple gamin un peu rêveur, c'est peut-être un redoutable adversaire...
Elle n'avait pas imaginé que la soirée se terminerait ainsi. Le ciel baigné d'étoiles les éclaires. Les voilà sur une place déserte à cette heure avancée de la nuit. C'est le lieu parfait, comme si le destin en avait décidé ainsi. Sunni y voit un signe. Si les choses sont ainsi, elle doit suivre le mouvement. C'est une épreuve de plus sur la longue route à venir.
-Et pourquoi pas? Ça me surprend un peu, mais j'accepte.

Elle pose ses doigts sur la poignée de Wunjo, d'abord délicatement, puis plus fermement, et la tire hors de son fourreau. Comment est-ce que les choses doivent se dérouler? Est-ce que c'est elle qui doit attaquer en premier? C'est son premier véritable combat, en quelque sorte.
Finalement, elle se décide. C'est elle qui lancera l'attaque la première. Assez maladroitement, elle décide d'opter pour une technique un peu bourrin, et de foncer dans le tas la tête la première. Une technique directe convient parfaitement dans ce cas.

Hring!
Spoiler:
 
Elle serre les dents et fronce les sourcils, solidement cramponnée à son arme, dans l'attente de la riposte de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Jeu 30 Mai - 22:19





Réveilles-toi


Le défi était lancé, à dire vrai, cela fait depuis que j'ai vu ses armes pour la première fois que je m'étais dit qu'il fallait que je l'affronte. C'est vrai, c'était une créatrice de génie, mais avait-elle le talent suffisant pour pouvoir maîtrisée ses propres créations ? C'était la question que je me posais, je n'arrivais pas à définir la réponse car plus je l'observais, plus ma réponse était ambiguë, soit elle réussissait par m'impressionner par sa force de caractère et je lui donnais des points positifs, soit elle faisait de maladresse et je lui donnais alors des points négatifs. Le tout s'annulait, je n'arrivais pas à me décider et je voulais voir ce qu'elle valait dans un véritable combat, j'allais la faire sortir de ses gonds et ressortir son véritable potentiel. Un potentiel qui était surement enfoui, caché par le manque de confiance en soi et la maladresse dont elle faisait preuve. Mon objectif était fixé, j'allais l'aider à s'épanouir.

J'observais ses réactions, on sentait bien qu'elle débutait son aventure, elle ne sait pas comment me répondre, ne répond pas et se met à avoir des tics nerveux, elle me pose des questions et n'attend pas de réponses, elle observe ce qu'il se passe autour d'elle, elle ne savait pas ce qu'elle faisait. Son regard devint soudainement plus dur et je sentais que sa joie de vivre disparaissait, laissant place à une fille sérieuse et déterminée, c'était ce genre de regard qui lui faisait gagner des points dans mon estime, les personnes déterminées dans son genre m'intéressent au plus haut point et je souriais face à un tel regard, je souriais d'anxiété et d'excitation.

Elle accepte, sourire aux lèvres, me sous-estimerait-elle ? Grossière erreur, d'après ce que j'avais vu je maîtrisais mieux l'art du sabre qu'elle, bien que je n'ai pas vraiment pu voir ce dont elle était réellement capable épée en main. La place où nous nous trouvions était baigné de lumière, la lumière des étoiles nous éclairait et celles-ci seraient nos seules spectatrices, je commençais ma concentration habituelle d'avant-combat. Une sorte de rite que j'avais l'habitude d'effectuer avant chaque combat et ce, depuis le début de mon entraînement il y a de cela dix ans, le début de mon entraînement avec un père orgueilleux et autoritaire et j'avais appris à me concentrer à une vitesse remarquable.

Elle dégaina son sabre, provoquant un petit bruit à cause de la vitesse à laquelle sa lame avait frottée son fourreau, je dégainais mon sabre normal, je ne la prenais pas à la légère loin de là, mais cet air insolent que j'avais à chaque début de combat était une sorte de test pour mon adversaire, pour savoir si il mérite ou non que j'aille à fond. Elle semblait hésitante à faire le premier mouvement et moi, qui étais généralement le premier à faire ce mouvement qui était le plus souvent décisif car grâce à lui, on pouvait dicter son rythme à l'adversaire, j'avais alors décider de le lui laisser, je laisserais l'initiative et la laisserais installer son rythme. Je me mis alors en garde, prenant une pause fière, une seule main sur la garde le corps plaçait de profil, le visage dur et confiant et c'est à ce moment-là qu'elle choisissait de prendre la main.

Elle arrivait droit sur moi, elle ne semblait pas avoir fait de plan au préalable, elle était soit courageuse, soit maladroite, je ne savais pas quoi dire car j'en avais vu tellement ce soir que les pensées que j'ai à son égard sont encore à revoir. Elle arrive face à moi et je me tiens prêt à la recevoir, resserrant ma poigne sur la garde de mon sabre je la voyais commencer un mouvement circulaire avec son sabre, je mettais simplement mon sabre. Le mouvement qu'elle avait adoptée m'avait quelque peu agacée, il était maladroit et hésitant, elle ne semblait pas à fond dans le combat malgré le regard qu'elle m'envoie et je décidais de contre-attaquer, mais je ne visais que son épée, je faisais des passes avec elle, de quoi la faire réagir et je décidais d'utiliser une technique pour qu'elle envoie tout ce qu'elle avait, je visais tout de même son sabre et n'utilisais que la partie plate du mien, il ne fallait que je la blesse malencontreusement.

Ittoryuu Iai : Ryû no Odori
Spoiler:
 





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Sam 8 Juin - 18:36

Alors qu'elle fond sur Azuma, sans prendre le temps de réfléchir, sans établir de plan au préalable, il se prépare à la recevoir. Du coin de l’œil, il lui semble qu'elle le voit grimacer. Elle ne sait pas comment elle doit interpréter cette réaction. Mais elle n'a pas vraiment le temps de s’attarder sur ce genre de détails.
Bien évidement, il n'est pas difficile à Azuma d'échapper à ce coup si faible. Elle n'ose pas vraiment le frapper. Est-ce qu'on doit se battre contre les gens en qui l'on fait confiance? Cette pratique lui semble étrange. Est-ce que c'est ça, le monde extérieur? C'est vraiment étrange. Il lui faudra probablement du temps pour s'habituer au coutumes et façons du monde. Et elle n'est probablement pas au bout des ses peines.

Le combat est engagé, et tout s'enchaîne très rapidement. Pendant quelques minutes, les deux adversaires mènent une folle danse, leur armes fendent l'air dans un ballet incroyable. Tout n'est que mouvement. Les gestes sont si rapides que tout semble flou autour de Sunni. C'est comme si elle ne contrôlait plus son propre corps. Elle halète, des perles de sueur naissent sur ses tempes, à cause de la concentration et de l'effort physique. La jeune fille réalise qu'il lui faudra beaucoup de travail pour s'améliorer si elle veut parvenir à son objectif.
Ses yeux ont presque du mal à suivre l'action, et elle ne sait même pas comment elle fait pour répondre à ses coups. C'est comme si l'adrénaline avait prit possession de son corps.

Soudain, il disparait de son champ de vision. Il fonce vers elle, frôlant le sol. Elle n'a pas le temps de le réaliser qu'il est déjà sur elle. Il exécute une de ses techniques, enchainant les coups dans un ordre précis, et Sunni ferme les yeux avec force. Elle sert les dents, tente de se protéger avec sa lame, mais se prépare à la douleur.
Mais celle-ci ne vient pas. Sa lame absorbe l'attaque, et des vibrations se rependent dans ses doigts et ses bras. Surprise, elle ouvre les yeux, et croise le regard d'Azuma. Pourquoi est ce qu'il a fait ça? A quoi est ce que sa rime?
Elle se redresse, dans un état second, comme sous le choc. L'espace de quelques instants, elle a cru que c'était fini. Mais elle comprend que c'était volontaire de la part d'Azuma. Il ne voulait pas la blesser. Elle observe le silence un moment, le temps se fige. Cet instant restera gravé dans sa mémoire. Pourtant, il faut réagir. Elle doit sauver son honneur.

Elle lui répond par un sourire, et raffermit sa prise sur la poignée de son arme, blanchissant les jointures de ses doigts.
-Okay, maintenant on y va...
Malgré son manque d'expérience, elle doit tenter le tout pour le tout. Elle ne possède quasiment pas d'attaque spéciale, aucune technique élaborée, mais elle doit faire avec. Elle fonce sur lui, choisissant à nouveau l'attaque directe. A la dernière seconde, elle envisage une deuxième solution. C'est trop simple, il a largement eut le temps de la voir arriver, il faut qu'elle utilise la ruse, autant que possible. Au lieu de l'attaquer de front, elle l'esquive au dernier instant, et se retourne immédiatement pour le frapper sur la tête, du plat de la lame.
Elle doit lui rendre la pareille. Il ne s'agit que d'un jeu, non? Elle ne doit pas le blesser, ça serait une marque de traitrise, et Sunni est une jeune femme fidèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Lun 10 Juin - 12:38





Une contre-attaque rusée


Alors que j'exécute ma technique, je voyais Sunni fermer ses yeux, je me demandais pourquoi, avais-je un air aussi assassin dans le regard qu'elle a eue un peu peur ? Je n'en savais rien, même si je savais que je n'étais pas le petit garçon gentil que l'on avait l'habitude de voir, non. Je me référençais plus à une meute de loups, encerclant sa proie et la dévorant de toutes parts. Mais bon, j'étais face à une amie, j'essayais de ne pas y aller trop fort avec elle même si je savais qu'elle pouvait parer aisément mon coup sans fermer les yeux. Ma technique se stoppait et elle ouvrait enfin les yeux, elle comprenait enfin que je n'attaquais que son sabre et elle semblait surprise en croisant mon regard, il était dur, mais un petit peu exaspéré et saoulé.

Enfin bref, j'avais stoppé ma technique et j'attendais la réponse de Sunni, elle se redressait alors car à cause de la violence de mon coup elle avait perdue l'équilibre et je sentais qu'elle arrivait peu à peu à comprendre que je n'allais pas la tuer ou quoi que ce soit du genre, nous étions amis après tout. Tout d'un coup, elle me sourit, je le lui rends même si je savais qu'il était le prélude à un assez grand combat, sa poigne se raffermit, je le vois à cause de la couleur de sa main qui change, même si elle est déjà très blanche et elle lance en quelques sortes le début du combat, avant ce n'était qu'un échauffement et j'appréciais cela.

Elle fond de nouveau sur ma personne, optant pour une attaque directe , la même que tout à l'heure ? Non, elle semblait mieux maîtrisée que la précédente et je souriais alors que je me préparais à la recevoir. Au dernier instant, elle fit changer de direction son épée, modifiant l'angle du coup, mais aussi la manière de contrer. Je la vois alors arriver avec le plat de lame qui va s'écraser sur mon visage, mais ce n'était pas sans compter mon deuxième sabre qui était encore dans son fourreau, je retirais "Kurayami no Shiro" et je le mettais en opposition à son technique et je reculais de quelques pas. Je lui lançais un petit bien joué avec un sourire et me préparais pour une nouvelle attaque, désormais avec mes deux sabres, j'étais un peu plus sérieux que d'habitude, j'espérais aussi qu'elle ne me montrerait pas un trop grand talent, j'aurai peur de la finir sinon. Je m'élançais alors, utilisant ma technique Ryû no Ikari, m'étant limité qu'à quatre coups, visant toujours sa lame.





Technique utilisée et non-décrite
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Lun 10 Juin - 13:43

Sunni croise le regard d'Azuma, et c'est comme si de l'électricité s'échangeait entre les deux adversaires, traversant leurs iris pour renforcer la tension dans l'air. Il sourit, et elle accueille le geste, lui répondant par la pareille. Elle pensait que son coup ferait mouche. Elle pensait qu'elle pourrait facilement lui donner un coup du plat de la lame sur la tête. Mais ce combat là n'a rien à voir avec celui qu'ils ont connu dans la ruelle, contre la petite bande de cuisiniers. Si ces derniers étaient faciles à avoir, ce n'est pas le cas d'Azuma. Une feinte aussi légère que celle-ci n'est pas suffisante pour berner un combattant de son niveau. Une petite voix intérieure, probablement celle que l'on nomme intuition féminine, lui souffle qu'elle n'aurait pas du le sous estimer. Surtout après ce qu'il lui à montré. Il est tout à fait capable de se défendre contre des petits coups de ce genre. Il faudrait peut-être qu'elle passe à la vitesse supérieure...

C'est alors qu'il révèle une seconde arme. La lame renvoie le reflet de la lune, une fraction de seconde seulement, lorsqu'il la sort de son fourreau. Sunni n'a jamais vu ça. Elle sait qu'on peut se battre avec deux lames, elle l'a lu dans les livres. Mais sur son île natale, personne ne se bat de cette manière. Les hommes sont trop attachés à leurs traditions, c'est bien trop exotique. Et d'ailleurs, elle n'avait jamais vu de lames aussi fines que celle qu'utilise Azuma. Il lui semble que ce sont des sabres. Elle en a vu des gravures, quelque part, peut-être...

Sunni est prise au dépourvu. Ça, elle ne l'avait pas vu venir. Il est très habile dans sa manière de manier ses armes, et il est capable de les faire tournoyer et de les mouvoir si vite qu'elle n'a que peu de temps pour réagir. Les lames fendent l'air comme les pales d'un moulin, à la différence près que c'est bien plus rapide.
Elle braque quelques secondes son regard sur le visage d'Azuma. Quelque chose à changé. Ses traits sont soudain beaucoup plus fermés. Elle devine une grande concentration chez son adversaire, et en déduit que le jeu est terminé. A présent, seule l'action compte.

Il enchaîne une suite de coups que Sunni n'arrive pas à prévoir. Les mouvements semblent totalement aléatoires, il n'y a pas de suite logique dans leur exécution. Elle grimace, et une nouvelle perle de sueur coule le long de sa tempe. Elle est totalement prise au dépourvu. Elle essaye tant bien que mal de se défendre, opposant sa lame à la sienne autant de fois qu'elle le peu. Il continue à viser son arme. Chaque coup provoque un choc dans ses avant-bras, mais ce sont des symptômes qu'un manieur d'épée doit apprivoiser. Lorsque les lames se rencontrent, un tintement métallique retentit dans l'air nocturne et se répercute sur les bâtiments. La place qu'ils ont choisit comme arène est déserte. Les maisons qui l'entourent ont toutes leurs volets clos. Sont-elles dépourvues d'habitants? Peut-être qu'il se cachent sous leurs draps, en attendant que l'affrontement prennent fin. Car tout est étrangement calme.

Un ultime coup déséquilibre Sunni. Impuissante, elle trébuche et tombe sur le sol, les fesses dans la poussière. Sans le vouloir, elle relâche son arme, qui glisse quelques mètres plus loin. Immédiatement, elle se relève, prête à récupérer sa possession.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Lun 8 Juil - 19:29






Salut !


Mes attaques fonctionnaient bien, je frappais exactement là où je souhaitais frapper, vous savez ce genre de combat où tout se passe parfaitement bien comme vous le souhaitez, pas vraiment de surprises mais surtout beaucoup d'ennuis. J'étais un peu fatigué de voir que ma partenaire n'arrivait pas à grand chose face à ma maîtrise du sabre, je pensais sincèrement que j'allais réussir à éveiller quelque chose en elle que je pensais avoir déceler, un talent, un génie peut-être mais rien.

Elle subissait alors mon offensive sans vraiment résister, elle mettait juste son sabre exactement là où je frappais, peut-être n'avait-elle pas compris que je n'avais aucune intention de la frapper elle directement mais seulement son épée qui volait après chaque échange. A la fin de ma technique son sabre s'envolait plus loin, loin d'elle. Elle voulut le récupérer mais il fallait que je lui fasse comprendre que ça ne marcherait pas comme ça dans la vie de tous les jours, j'étais gentil certes mais il fallait qu'elle comprenne que si elle rencontrait un adversaire moins sympa que moi, elle ne ferait pas long feu.

Je mettais ma lame sous sa gorge, qui devrait l'empêcher de faire un mouvement de plus et en même temps mettant fin à ce combat. Je soufflais et je rengainais mon sabre, je stoppais le combat et j'eus une sorte de vision, un souvenir plus précisément. Je m'étais rappelé avoir donné rendez-vous à un ancien ami sur une île voisine à celle-ci. Je me retournais alors et commençais à partir, laissant Sunni là, à terre.

Sunni, je sais que t'es capable de devenir super puissante, je sais pas pourquoi mais je sens que t'as une sorte de pouvoir cachée et je voulais t'aider à l'éveiller, mais il semblerait que tu ne sois pas prête. En tout cas, j'ai été heureux de faire ta connaissance mais là je dois vraiment bouger alors sur ce !

J'allais rapidement au port et pris ma barque pour suivre le courant qui, d'après certaines personnes, devraient m'emmener sur l'île là où j'avais donné rendez-vous à mon ami. J'avais fait une belle rencontre.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Points d'activités : 156
Age : 24
Localisation : North Blue

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 45
Points de popula' [PP] : 45
Divers:
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma) Mer 17 Juil - 19:46

-Sunni, je sais que t'es capable de devenir super puissante, je sais pas pourquoi mais je sens que t'as une sorte de pouvoir cachée et je voulais t'aider à l'éveiller, mais il semblerait que tu ne sois pas prête. En tout cas, j'ai été heureux de faire ta connaissance mais là je dois vraiment bouger alors sur ce !

Sunni se mord la lèvre à ce mots. Non pas par gêne, comme à son habitude, mais parce que ces mots la blesse. Évidement, son orgueil est blésé. En vraie tête de mule, cela ne lui plaît pas. Si elle avait un animal totem, ça serait probablement le pan, tant elle est fière. Un sentiment âcre se répand dans ses veines comme du poison, brûlant et qui attise son ego. Mais elle n'est pas vraiment en mesure de protester, avec une lame sous la gorge.

Il rengaine, et elle lui décoche un regard meurtrier. Ce n'est pas vraiment lui qu'elle déteste, mais plutôt le fait qu'il soit celui qui lui fait réaliser qu'elle n'est pas prête. Bien sur qu'elle le sait. Mais c'était une pensée qu'elle se refusait à formuler. Et cet abrutit l'a poussée à bout. Pourtant, même avec ça, elle n'a pas été capable de se démener. Visiblement, elle a encore du travail à donner. Il lui faudra travailler ses armes, et travailler son corps. Elle se sent comme une enfant. Si elle ne se retenait pas, elle se mettrait à pleurer.

Sans aucun tact, il la quitte, et s'en va... Vers une destination qui lui est inconnue. Elle se relève péniblement et se débarrasse de la poussière qui macule ses vêtements, penaude. Elle récupère son arme, qui a glissé sur le sol au cours du combat. Elle se retourne, mais il a déjà disparu. Elle lève faiblement le poing en l'air, prête à lui hurler un au revoir à sa façon, mais les mots meurent dans sa gorge. Tans pis.

La nuit est déjà avancée. Il serait peut-être temps qu'elle trouve un endroit où dormir. Enfin, si on veut bien encore d'elle, après tout le remue-ménage de la journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma)

Revenir en haut Aller en bas

[FB] Le debut de l'aventure (pv Azuma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Autres Iles de North Blue-