AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[Event] Le destin des oubliés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: [Event] Le destin des oubliés Dim 26 Mai - 18:43




Les pièces avancent...


Spoiler:
 

Le destin est quelque chose d'imprévisible, malgré tout le mal qu'on peut se donner pour le comprendre, l'analyser, le prédire, il trouve toujours moyen de vous prendre de cours. Mais c'était ce qui était si beau avec lui, si enivrant ! J'avais accepté ses caprices depuis longtemps, j'avais appris avec. Voilà maintenant plus de quarante ans que je me plis à ses tours et aujourd'hui, ça ne va pas faire exception à la règle ! Le nouveau monde avait tant de chose à offrir et d'histoire à raconter, c'est la connaissance et son amassement qui sont les guides de ma vie. C'est pour cette raison que j'ai rejoins l'équipage du vieil Oonoki, pour accéder à des savoirs perdus... Mais le destin ne te laisse par faire ce qu'il veut. Et c'est ainsi, qu'en ce jour je me suis laissé guidé vers Marine ford. Tout les hommes étaient nerveux, tous savaient qu'une partie d'entre eux ne reviendrais pas. Moi... Je n'avais pas peur... J'étais serai, car quoi qu'il arrive, c'est ce qui devait nous arriver.

Les hommes étaient près et rapidement, je m'étais éclipser sur un petit navire. Le vieillard m'avait choisi pour une mission particulière... Il savait qu'il faudrait qu'il trouve quelque chose d'intéressant pour me forcer à y aller. Il n'avait pas l'âme d'un chef à qui j'aurais pu donner mon corps et mon âme, il n'avait pas l'étoffe d'un manieur de destin... Il est plutôt le minerai que le forgeron... Il ne reste plus qu'à savoir à qui il servira... L'ombre de la morte plane, je peux sentir son odeur et sa présence, entre son pas... Les hommes se sont mis à parler encore moins quand nous nous sommes écartés de la flottes principal. Calme qu'ils étaient. Muet pratiquement...

Nous avons débarqué sur une zone un peu éloigné de la grande baie de Marineford, sur les côtés, près de notre cible, le centre de communication. Le débarquement c'est relativement bien passé, peu de gens de notre côté sont morts, contre de nombreuses mouettes. L'attaque surprise ayant eu l'effet escompté. Les canons se sont rapidement tus et nous avons progressé en faisant parler le fer et couler le sang. Nous étions sur le point de mener à bien notre opération quand un petit régiment de soldat ont tenté une action dont il faudra leur porter le crédit dans les annales de cette bataille, si je m'en sors, je ferai en sorte de que ça soit fait. Même s'ils sont rapidement était balayé, leur sacrifice ne s'est pas avéré vain car il nous avait suffisamment ralenti, mes hommes et moi, pour que nous n'arrivons pas tout à fait à tend au centre de communication. La bataille sur la grande place venait de commencer et on pouvait entendre les cries de souffrance et le fer rencontrant le fer. L'odeur de la poudre étouffait presque celle du aigre du sang...

J'avais reçu un appel sur mon mini-escargophone, visiblement, nos ennemies ont eu le temps de se retourner et des renforts étaient maintenant sur place... Et les plus hauts gradés étaient en chemin vers le vieil homme ! Voilà que mes pensés se sont avérer juste, il sera le minerai d'une nouvelle destiné ! Mais il me reste moi aussi à me concentrer sur mes ennemies. La résistance se fait de plus en plus rude et j'ai du finalement donné du sabre. Traçant avec le sang de ma première victime, une peinture du guerre sur mon visage, reste résiduel de mon entraînement, c'était une marque pour attiré les bonnes grâces du destin sur moi ! Et après, je me suis abandonné à la bataille ! Nous étions à quelques mètres du centre de communication, nous couperons les yeux et les oreilles de la marine si nous neutralisons cet endroit, ils n'auront plus aucune coordination.




[ HRP: Comme expliqué dans la news, vous arrivez quand c'est le bordel, expressément dépêchés par la Marine pour retourner la situation. Hésitez pas à y aller à donf contre cette vieille ordure, ou vous êtes mal!

Ordre de post: Shizuo White - Elizabeth D. Kiss - Shinmen Takezo - Jin Kagura
Je rappelle que vous avez 48H pour poster, au premier manquement le tour saute, le deuxième c'est impitoyable. On tolèrera un retard de quelques heures, mais pas plus.
Lancez le combat directement dans vos premiers postes, histoire de gagner du temps!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Dim 26 Mai - 19:29

Bonus stage !

Victorieux. Voilà plus de deux mois à peu de choses près que nous avions réussis la capture de Tensei. L'argent avait coulé à flot et je devais avouer que ça m'avais boosté. Aussi bien moi que mes équipiers. Mon équipe technique s'en est bien sortit et pareil pour nous. Souriant en ce doux jours, nous passions proche de Marinford. Nous étions peinard, à la recherche d'action, tout en prenant malgré nous des vacances. En ce doux jours, je trainais dans la salle des machines. Le monde s'y activait et s'était amusant. Voir les engrenages tourner, certains appareils fumer, faire du bruit comparable à un ronronnement. Je discutais avec Mishini, le boss si on peut dire de l'équipe technique. Amusant, très disponible. Il bricolait un truc tout en parlant avec moi. Ce qui donnait lieu à une discutions amusante puisqu'il parlait et coupait court en me demandant des ustensiles dans sa boite à outil. Nous parlions tranquillement de tout jusqu'à ce que soudain une petite oreillette se mis à faire du bruit. Comme un den-den mushi, mais là s'était très petit et surtout... sur une portée ultra minime. Mishini me regardait en me disant que j'avais un appel important. Le remerciant, je le quitta pour alors aller dans la pièce principale où Aiko m'attendait avec le den-den mushi principal. Décroché, il avait un air apeuré. Visiblement, s'était la panique... M'assaillant, je vins à écouter ce qui se disait.

«  […]  »
«  Je vois... Nous ne tardons pas... »

Une belle merde... Souriant, je vins à m'approcher d'un panneau de contrôle puis j'appuyais sur un bouton rouge. Dès lors, une sirène d'alarme se mis à sonner dans tout l'appareil. Suite à ça, je me mis à parler dans un micro retransmettant tout ce que je disais dans l'ensemble de la machine.

«  Changement de cap... Marinford est attaqué et nous allons donner un coup de main. Direction Marinford. Elisasbeth, Liam, préparez vous, dès que nous serons à la surface, on dégomme tout... »


J'étais impatient. Vraiment impatient. Tapotant du pied, je vins à me rendre proche du sas menant à l'extérieur. Une lanterne rouge illuminait celui-ci. Signe qu'on ne pouvais pas ouvrir. J'attendais patiemment jusqu'à ce que mes acolytes arrivent. Souriant, pas le temps de les encourager. Nous allions immerger et là allait commencer le véritable fun. Après un bref choc nous secouant un peu, le haut parleur raisonna. Aiko signalait qu'on pouvait y aller. C'est donc rapidement que j'ouvris le sas et que je sortis le premier. Dehors, la baston semblait déjà être au rendez-vous.
Quittant le sous marin nouvellement apparu au centre du bassin de Marinford, je vins à poser les pieds sur terre. J'ordonnais à Liam de refermer COMME IL FAUT le sas. Pas question qu'il le laisse ouvert comme il l'a fait la dernière fois et que du coup, on s'était retrouvé avec des clodos dans le sous marin... Soupirant, j'admirais les gens se battre jusqu'à laisser plainement mon envie de baston se faire sentir. Devenant hybride rapidement, je vins à donner des coups puissants à des gens venus nous dire bonjour puis je me retourna vers mes associés.

«  En avant... Pas de quartier pour la racaille !!! »

Sans le savoir, je fonçais et donc j'emmenais avec moi mes acolytes vers le centre de communication. Endroit devant être protégé. Pas le temps de prendre des détours, j'explosais les murs en face de moi nous frayant un chemin ainsi. Sourire aux lèvres, c'est ainsi que je vins à exploser un mur pour alors dans mon champs de vision un mec en armure. Ou du moins, en pseudo armure. Ni une ni deux, je fonçais sur lui le bousculant violemment. Mais étrangement, il avait un air plus zehef que les autres. Plus plaisant... Lui, il était pas n'importe qui. C'est là que des gens de la marines criaient plus ou moins ce qui se passait. Centre d'info, ennemis, tout détruire... Oki, informations comprises, je souriais envoyant un coup de queue violent à l'adversaire en armure. La bataille était lancé et je n'attendais que les autres pour continuer à rajouter de notre sauce dans l'histoire. Le centre de comm ne tomberait pas aujourd'hui.
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Lun 27 Mai - 18:13


Les mots sont

des notes de musique.
Je venais de finir ! Un chef d'oeuvre, une merveille des mers, un rêve qui venait de se réaliser ! Non je ne venais pas de régler la fin dans le monde ou toutes les guerres qui pronent la mort et le racisme … J'ai dit un truc UTILE je vous rappelle ! Bref, je venais de réussir à finir LA musique de ma vie ! Je la bossais depuis le jour où j'ai quitté Shizuo sur notre île natale … Cette musique est douce, apaisante avec un brin de “love” ! Tout ce que je ressentais quand j'étais avec Shichou … Je commence à devenir tellement nian nian que j'ai envie de gerber … Je vais essayer de me retenir pour vomir ailleurs que sur les chaussures de Shizu' ! J'avais donc réussit un des nombreux but que je me fixais, j'affichai un sourire victorieux, non seulement pour la musique, mais aussi pour notre victoire … On avait réussi à choper Tensei ! Oui le type qui fait de l'air bizarre avec son pote fils de satan (Ouais il est roux …). On avait bien galéré pour sûr … Mais au final en bon justicier on a réussi à s'en tirer avec le pactole ! On avait réussi à être riche, riche et riche. On avait bien sûr partager la part afin de ne pas faire de jaloux même si Liam avait l'air de se ficher légèrement de l'argent … Il suffisait de lui montrer un papillon et il redevenait le petit gosse qui sommeille en lui … Mais bon ! Je fais ma mauvaise langue, mais il avait été d'une grande aide pendant notre combat ! Sans lui je serais sans doute morte ou pire défigurée ! Je lui devais une fière chandelle, mais bon c'était son job en tant que partenaire artistique de m'aider n'est-ce pas ?

Après quelques minutes à observer et à tenter de jouer ma musique, car oui je l'avais certes écrite, mais maintenant il fallait que je travaille la musique, je voulais la montrer à Shichou afin qu'il constate tout mon talent et qu'il ne répète plus que je peux “juste” faire danser les autres … Faut vraiment arrêter de sous-estimer le pouvoir du quatrième art ! L'art le plus grand et le plus beau qui existe ici bas ! Bref, après quelques minutes une alarme retentid dans tout le navire … Encore des problèmes ? Je ne savais pas ce qui allait se passer … Cela sentait certes les problèmes, mais je ne pouvais être sur de rien … Jusqu'au moment où mes soupçons furent confirmer par les dires de Mister Shichou … Marinford … Really ? Il était pas entrain de nous jouer un tour ou de nous faire une blague à la con ? On dégomme tout qu'il disait mon pitit chef … Il avait fumé de la bonne sans aucun doute ! Bref, je me rendais vers le sas afin de me casser du navire le plus vite possible … Il était vrai que je n'avais pas une grande expérience du combat, encore moins face à un pirate de ce rang là, mais malgré tout je voulais faire bonne figurer et marquer la bataille de Marinford par mes actes … Une attitude confiante, un peu trop surement, mais j'étais comme ça et ce n'était pas le plus grand pirate encore en vie qui allait changer mon caractère ! Après quelques minutes une petite annonce nous fit comprendre que nous pouvions sortir, Shizuo se hâta de se casser quant à moi après une grande expiration je sortis du navire qui nous avait été bien utile dans nos aventures … Sans doute était-il le plus grand allié qu'on avait pu cotoyer nous les Wild Huter, mais notre navire était aussi celui qu'on bichonnait le moins … Enfin, on avait bien des petites baltringues … Allié je veux dire qui soignait le bateau et qui le dirigeait, mais c'était de biens petits soins comparaient à toutes les aventures qu'on avait pu vivre et qu'on allait pouvoir vivre grâce à ce Sous-marin.

D'un petit saut j'attéris sur la terre ferme pendant que mon capitaine donnait un ordre à notre petit Liam … Il lui avait demandé de fermer le sous-marin, mais personellement j'espérais qu'il n'allait pas le fermer avant de sortir … Et oui il passerait pour un idiot, mais il doit avoir l'habitude à force non ??

« En avant... Pas de quartier pour la racaille !!! »

Et puis d'un pas rapide et bourrin notre capichef fonçait … Mais il fonçait réellement, il explosait les murs afin de nous créer un passage … Il y avait des moyens plus faciles pour se frayer un chemin, mais notre capibourrin n'avait pas vraiment la tête à ça. Les combats faisaient rages, un sourire vint se placer sur ma face quand je vis toutes les forces qu'avaient déployé la marine … Il faut avouer que c'était non seulement le plus grand ennemi de la marine qui nous attaquait, mais aussi que c'était la base la plus puissante et la plus importante des mouettes. Après plusieurs murs brisaient notre capitaine et moi-même avions face à nous un bellâtre bien armé … Je parle pas de son cinquième membre je parle réellement de son arme ! Bref, notre boss était plutôt heureux de cette rencontre et il comptait bien tuer notre adversaire … J'étais dans le coup aussi et il fallait que je fasse de mon mieux ! Je séparais mon baton avant de le faire tournoyer, des balles élèctriques commençaient à envahir le terrain … Un combat élèctrifiant allait avoir lieu et c'était pas pour me déplaire. Liam combattait à distance donc il ne se ferait surement pas toucher quant à Shizuo … Il trouvera bien un moyen de pas se prendre une ba-balle ! D'un sourire narquois j'adressai quelques mots à mon adversaire

“ Les Wild Hunter sont tes adversaires mon cher … Et prépares-toi à subir le coup de foudre ♥ ”

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Mer 29 Mai - 18:24

    Lorsque l'évènement qui allait changer la face du monde, et la vie de notre badass, s'était lancé, le samouraï était tranquillement sur North Blue, en train de se baigner dans des sources chaudes, une bouteille de saké à portée de main et deux courtisanes sous le bras. La chaleur de l'onsen, comme on disait au pays, sur sa peau lui faisait un bien fou, et lui donnait l'impression d'avoir à nouveau vingt ans... Même s'il n'en était pas si loin, avec ses vingt-huit balais. Ah la la, ça ne le rajeunissait pas. Son torse délicatement musclé reposait contre la bordure rocheuse du bain circulaire, et ses deux collègues, une jolie blonde avec des rondeurs là où il faut, et une rouquine aux doigts habiles, tâtaient ses cicatrices, lui demandant d'où elles venaient. La verticale sur son flanc? Un sabre d'ombre qu'il avait encaissé contre une jolie minette. Les trois sur son front? Une de son vieil ami Kôjirô, une d' Ito Ittosaï, et la dernière faite par un pirate du nom de Gulliper. Mais bon, énumérer l'origine de toutes ses blessures serait long et inintéressant, et il proposa donc aux demoiselles de simplement apprécier le bain et l'alcool. Il repensa à Scarlett Lollipop: il aimerait bien l'avoir dans le bain, tiens. Il se demanda s'il était possible de faire une pipe en apnée, et se jura de vérifier dès que possible... Hum, est-ce que c'est la blonde ou la rouquine qui avait le plus de souffle? Et en cas de noyade, laquelle ne voulait-il pas perdre? Il avait un petit faible pour les cheveux dorés, donc il choisit la rouquine. Alors qu'il allait transmettre sa demande pour le moins incongrue, le gérant de l'établissement thermal fit irruption, s'inclina et tendit un escargophone à notre héros, annonçant d'un ton plat et monocorde que la Marine souhaitait lui parler. Comme il commençait à être un chasseur de primes qui bicravait, il avait une ligne spéciale avec la Marine, et elle pouvait le contacter à tout moment et suivre ses faits et gestes grâce à un Den den mushi émetteur placé dans son kimono.

    Il se leva, nu comme au premier jour, glissa maladroitement sur une pierre et s'éclata le crâne par terre, jura, le visage couvert de sang, mais parvint finalement à saisir l' animal communicateur. Le soldat au bout était complètement paniqué: selon lui, Onoki D. Kaguya, le Seigneur des Pirates, attaquait Marineford, le quartier général de la Marine, et cette dernière avait besoin de rassembler tous les hommes forts pour espérer résister à l'assaut. Sa mission, s'il l'acceptait, se tenir prêt et venir défendre la place forte de la Justice. Musashi, toujours très pragmatique, et peu désireux d'avoir des emmerdes pour rien, demanda à combien s'élevait la paie. Le chiffre annoncée par tête était déjà assez élevé, et s'il tombait un général, ça frisait l'indécence. Parfait, parfait, il accepta la tâche. L'autre parut soulagé, et annonça qu'un navire rapide de la Marine allait venir le chercher, puis demanda s'il fallait prévenir quelqu'un au cas où il meure. Notre beau gosse réfléchit un moment, puis mentionna Sasaki Kôjirô, maître d'un Dojo sur la petite île de Pandora (#Borderlands) sur East Blue. L'autre acquiesça, remercia encore notre badass et raccrocha. Musashi jeta le Den den Mushi au propriétaire, puis se tourna vers ses deux compagnes, prévenant qu'il allait au turbin. Elles sortirent de l'eau, elles-aussi en tenue d' Eve, et se lovèrent un moment contre lui. Il les gratifia d'un baiser sur le front chacune, palpa leur poitrine une dernière fois, puis quitta l'onsen, sans oublier bien sûr de se rhabiller et de prendre ses armes. Lorsqu'il arriva au port, le vaisseau Marine attendait déjà: ils faisaient ça bien, les mouettes. Il monta à bord, sous la haie d'honneur des soldats, et un Colonel plutôt costaud, à la poigne de fer et aux courts cheveux bruns l'accueillit. Tous les occupants du vaisseau allaient lutter contre Onoki, et ils arriveraient d'ailleurs à Marineford d'ici quelques heures, qu'il dit.

    Pendant le trajet, Musashi resta étonnamment sérieux: d'abord parce que les Marines avec un e, ça ne courait pas les rues, et surtout parce qu'il allait sans doute livrer la plus grande bataille de sa vie: dans ce bas-monde, il y avait de nombreux adversaires pas encore à son niveau: ces beaux gosses de frère Kyookoo, Gouki et Ketsueki (#Macs #Ohwaitc'estmoi), et leur équipage, les Sons of Cortes, mais aussi Edward Rosenkreuz et ses "Noblesse" (quel nom de merde, au passage, si Takezo avait dû être pirate il aurait rejoint les Sons!). On n'entendait plus parler de Ryuuk Sawayoshi, et il y avait un petit équipage qui venait de naître en se faisant remarquer à Season Town, avec notamment Azuma, le sabreur d'il y a deux ans, ainsi que Puncho, le débile d'il y a deux ans, et Lolli donc. Ainsi que tout un tas d'autres pirates plus ou moins connus, mais, au cran encore au dessus de tous ces gens, il y avait Onoki. Il n'était pas de taille contre lui, peut-être même que vingt Musashi n'auraient pas suffi! Toutefois, il avait sans doute ses chances contre l'un des généraux: ce n'est pas comme s'il était le seul à être mandaté là-bas. Sûrement qu'il y aurait des gradés Marines, voir d'autres chasseurs de primes. Ouais, avec un peu de chance il se trouverait enfin des alliés potables. Mais bon, trêve de pensées: pour l'heure, il devait s'assurer qu'il était prêt. Il s'attacha les cheveux, nettoya et aiguisa Nobunaga, soupesa maintes et maintes fois son wakizashi, et partit dans une cale du navire pour pratiquer les mouvements de base, histoire de s'échauffer et de s'entraîner une dernière fois. Après plusieurs heures, le vaisseau était aux abords de Marineford, et un message parvint, par l'intermédiaire d'un goéland, au navire: sur la plaza, Onoki était aux prises avec des Shichibukais, un Contre-Amiral au nom naze et la directrice du CP9. Ses généraux s'acharnaient sur des points stratégiques, dont le centre de communication: et les occupants du navire où se trouvait notre badass devaient s'y rendre.

    Pour être sûr de ne pas se perdre, notre héros resta bien à la suite des hommes: en chemin, certains tombèrent, puisqu'ils rencontrèrent de l'opposition. Et quand ils parvinrent enfin au centre de communications, le kimono et la lame du natif de Wa no kuni étaient déjà marqués par du sang carmin. Quelle meilleure façon de commencer une bataille? Et il arriva juste à temps pour voir un blondinet, aux allures très homosexuelles et avec un costume de garçon de café, se changer en un MOTHERFUCKING HOMME TYRANNOSAURE! Les yeux de Musashi brillèrent de mille feux en voyant ça. Le blondigay se jeta soudainement sur un type brun et barbu en armure, qui brandissait une lame. Un des membres de l'équipage d' Onoki. Plutôt mystérieux mais connu sous le nom de Samael. Et sa prime était totalement indécente! Pendant ce temps, une charmante demoiselle aux cheveux clairs, qui rappelait un peu Lollipop à notre guerrier, lançait des balles électriques sur les ennemis alentour, leur filant un bon coup de jus. Le trio était complété par un gamin à l'air hébété, qui devait s'être perdu... Aussitôt, les rouages du cerveau de notre barbu tournèrent à pleins régimes: en voilà des compagnons! Il allait faire de l'homme t-rex son animal de compagnie (c'est tellement street cred un t-rex quoi, certains ont des pitbulls, lui il voulait le top du top!) et de la demoiselle sa pute nègre. Mais en attendant, il fallait défourailler le bien connu Samael.

    Le samouraï dégaina son sabre des cinquante, le saisit à deux mains, et bondit vers son opposant, lui envoyant un violent coup oblique, visant à le trancher de l'épaule gauche au flanc droit. Profitant de la position basse de sa lame, ne la tenant plus que de la main gauche, il entama un coup ascendant, mais au dernier moment jeta Nobunaga dans sa main droite, et frappa de la même façon que précédemment. Enfin, il termina par un puissant coup à deux mains vers le sommet du crâne, avant de se présenter d'un ton solennel:


    - Bien le bonjour, pirate. Je suis Shinmen Takezo, samouraï de Wa no kuni, et je suis ici pour prendre ta tête. Me donneras-tu ton nom, que je puisse l'inscrire sur le registre des arrivées en Enfer?
Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Jeu 30 Mai - 14:56




La mélodie du destin


Spoiler:
 

Le chemin du destin est étrange et c'est sur la route du centre de communication que va se jouer le sort des oubliés ! La guerre a quelque chose de triste et ce n'est pas le sang qui me désole, la mort ou encore le cris des hommes mutilés qui jonchent à l'instant les rues. Non... ce qui m’attriste, c'est tout ces gens qui seront les oubliés de l'histoire. On se souviendra de ceux qui ont tué Oonoki, peut être de quelques uns de ses officiers, peut-être de moi... Faire partie de l'histoire que j'ai toujours cherché à assimilé, voilà la meilleure chose que le destin peut me réserver mais souvent il est fourbe et impénétrable ! Ainsi, passant de mur en mur un étrange petit homme avait fait son apparition. Vétu comme un serveur, qui venait travailler, mais un serveur un peu... particulier ! Il ressemblait plus à monstre antique qu'à un humain... Ainsi, j'avais en face de moi un détenteur d'un zoan antique Amusant ! Enfin, il semblait raisonné à l'image de son animal, comme un chasseur car sans attendre il a tenté de m'attaquer avec un violet coup de queue. Un petit sourire en coin dans ma barbe et j'avais tendu ma main ganté de fer devant moi. Utilisant la puissance de mon Haki, noirici donc sous son effet, j'avais bloqué l'attaque sans peine. Même si la force m'avait fait reculer de quelque mètres, laissant une traîné dans le sol.

Une femme accompagné l'hybride reptilien et avait à son tour battu les bras dans le vide. Elle avait séparé un étrange bâton pour faire naître plusieurs petite sphère électrique. Les voix ne me disait rien mais il faudra se méfier de ça plus tard... Les white hunter, visiblement, il était ensemble dans un équipage... Des pirates alliés à la marine ? Non, la surprise ne leur aurait pas permis ce genre d'alliance. Des corsaires, j'en aurais entendu parlé ! Non, par déduction, il ne pouvait s'agir que de chasseur de prime. Ce nom ne m'était pas totalement inconnu à vrai dire. J'avais entendu parlé de ça quelques part, dans les journaux ! Ils ont du d’illustré il récemment ! Perdu dans mes réflexions, j'avais laissé un étrange barbu, physiquement proche de moi, ressemblance amusante, s'approcher trop près de moi. A en juger par sa tenu et son arme, c'était un samouraï, sûrement originaire du nouveau monde et de l'île de Wa no kuni ! Les voix m'avaient guidés pour anticiper parfaitement ses attaques et ainsi, courbant l'avant de mon corps vers l'arrière j'avais réussi éviter son coup oblique. C'était une coup bien porté et relativement difficile à effectuer de façon si précise. Un bon sabreur.

Mais je n'étais pas au bout de mes surprises... Feintant de façon fort habile un coup au ventre, changeant son arme à la dernière minute... Si je n'avais pas était si habile dans la maîtrise des voix qui entourent le monde je n'aurais sûrement pas pu éviter entièrement cette attaque. Mais là, j'avais vu ce qu'il s’apprêtait à faire et j'avais simplement levé mon arme pour qu'elle aille à la rencontre de la sienne. Des étincelles étaient naît de cette rencontre entre deux armes d'exception, même s'il semblait que la sienne soit de qualité inférieur à la mienne, intéressant ! Il était doué et bien équipé !Puis, il s'était pensé et avait confirmé les hypothèses que j'avais en tête. Un petit sourire en coin, il était à présent à mon tour de me présenter à ce petit Takzeo et ses compagnons d'infortune !

« - Je n'ai plus de nom, je l'ai laissé au profit d'une quête sans fin ! Maintenant, je suis Samaël ! Voyons mes amis, ce que le destin vous réserve, vous, les oubliés de l'Histoire ! Voyons qui va forger sa légende sur qui ! Acceptons tous ensemble cette danse triste, cette mélodie funeste et jouons la partitions que le destin a écrit pour nous ! »


Je n'étais pas un très bon sabreur, ma puissance résidait ailleurs, mais je savais malgré tout me débrouiller avec une lame, surtout avec cette lame là ! Une large lame, de la taille de celle d'un katana, fixé une mange de bois ancien et solide, serti d'une gemme dans la pommeau de son large manche. Ainsi, j'ai commencé à la faire tourner devant moi l’abattant d'un large mouvement de verticale, créant ainsi une lame de vent haute comme un très grand homme se dirigeant droit vers la demoiselle à l'étrange arme. Puis, prenant appuis sur mon arme, comme un athlète sur un bâton, je me suis propulsé vers l'homme-dinosaure, armant mon poing de noir, celui recouvert par mes pièces d’armure puis frappant avec force le sol à ses pieds. Puis, faisant demi-tour instantanément, j'avais cette fois tranché à l'horizontal l'air, créant une dépressurisation, et ainsi une nouvelle lame d'air se dirigeant vers le samouraï barbu !




[ HRP: Le tour de Liam a été sauté ! La prochaine fois, il est viré du combat !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Jeu 30 Mai - 15:51

Powerful opponent !

La bataille de Marinford avait commencé. Pas de quartier pour la racaille, voilà les dires de ma personne. Je ne comptais pas rester les bras croisés à me demander quoi faire. Le premier sur lequel on tombera, on le butera. Voilà la philo du jour... C'est ainsi que transformé en hybride, afin de jouir pleinement de la force tout en gardant de la vitesse que me conférait mon fruit. Bien qu'après, si on faisait un peu plus d'espace, je pourrais devenir un véritable monstre pour profiter uniquement de la force brute. M'enfin, ça, ça reste à voir. Pour l'heure, j'avais foncé tête la première dans cette bataille tombant sur un barbu. Un sale barbu qui semblait être ennemi. Tant mieux... ça m'aurait énervé de tomber sur un mauvais gars. Là, nous allions pouvoir nous en donner à coeur joie. Regardant l'homme, je remarquais qu'il n'avait pas encaisser mon attaque, il l'avait intercepté. Mon regard se dirigea vers son bras libre qui semblait noircir. À moins qu'il soit déjà comme ça dans le passé ? Je me reculais un bref instant, me prenant une petite balle électrique de la miss. L'électro-choc ressentit me donna un sacré coup de fouet à vrai dire.

« - Je n'ai plus de nom, je l'ai laissé au profit d'une quête sans fin ! Maintenant, je suis Samaël ! Voyons mes amis, ce que le destin vous réserve, vous, les oubliés de l'Histoire ! Voyons qui va forger sa légende sur qui ! Acceptons tous ensemble cette danse triste, cette mélodie funeste et jouons la partitions que le destin a écrit pour nous ! »

Un... poète ? Il n'avait que ça à faire que de sortir des paroles poétiques à un moment pareil ? C'est aussi utile que les chansons de Liam... D'ailleurs, où est ce morveux ? Ne me dite pas qu'il est absent en train de cueillir des fleurs ? Il l'a déjà fait une fois alors bon... Me retournant un bref instant, je lançais un certain regard à la belle avant de regarder l'homme au sabre. Un samouraï ? Voilà qui était intéressant. Dommage qu'il me regarde comme une bête de voir à croire qu'il aurait des tendance homozoophile... Beurk. Revenant sur l'adversaire niveau échange visuel. Son arme finissant de danser, voilà qu'il l'abattit de façon verticale envoyant une lame d'air vers ma tendre Eli.
Pas le temps de faire quoi que ce soit, de toute manière la belle n'est pas aveugle, je me retourna pour alors voir l'homme se propulser vers moi. Le choc de son coup fut tel que même s'il ne me touchait pas directement, l'impact au sol m'éjecta quelque peu en me faisant prendre des débris tout en soulevant un épais manteau de poussière.

Me reprenant le plus vite possible, ignorant le mal physique, comme les possibles raideurs au niveau des bras, je me redressais. Dans la poussière, on pourrait croire à un véritable jeu d'ombre chinoises. La mienne vint à grossir au point que la forme ne laissait pas de doute sur ce qui arrivait. Malgré le peu d'espace, j'avais décidé d'y aller fort. La seule chose qu'il faudrait, c'est qu'il ne soit pas du côté vers le poste de communication. Le détruire moi-même alors que c'est pas mon objectif, voilà une chose bien stupide...
Le manteau de poussière se brisa en deux, laissant apparaître une queue. Énorme était ce qui la qualifierais. Ma queue descendait sur lui priant qu'il soit occupé. Puis par la suite, je sortis de ce qui restait de poussière pour alors foncer vers lui. Ça devais l'étonner hein ? Voir un putain de reptile maître des terres il y a x millions d'années... Malheureusement, il ne se pissait pas dessus comme les pirates faibles. Dommage. Ma queue vint à tenter un véritable balayage, la force étant décuplé comparé au coup de tout à l'heure. Désormais, ce n'était pas un hybride en face de moi, mais un véritable mastodonte de plusieurs tonnes à la force monstrueuse.

L'objectif désormais ? Le secouer comme jamais il a été secoué... Ce n'est pas moi qui perdrais aujourd'hui... Pour les Wild Hunter et pour Elisabeth... Jamais. J'étais boosté par cette pensée, ma férocité étant devenue ma force.
(c) fiche par ocean lounge


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Ven 31 Mai - 22:41


La musique

rachète l'homme
« - Je n'ai plus de nom, je l'ai laissé au profit d'une quête sans fin ! Maintenant, je suis Samaël ! Voyons mes amis, ce que le destin vous réserve, vous, les oubliés de l'Histoire ! Voyons qui va forger sa légende sur qui ! Acceptons tous ensemble cette danse triste, cette mélodie funeste et jouons la partitions que le destin a écrit pour nous ! »

Tellement de belles paroles … Tellement de clins d’œil au quatrième art, l'art de la perfection … Tellement de peines et tellement d'émotions exprimaient par de simples paroles … J'en avais la larme aux yeux … Pourquoi fallait-il qu'un vrai artiste est choisi le camps des méchants … Même si le bien et le mal était deux notions abstraites et par conséquent subjective, j'étais convaincu que les pirates étaient le mal … Même si certains pirates faisaient profils bas et essayaient de faire bonne figure, la plupart cherchait une grande renommée en tuant de pauvres innocents (#Scarlett) … Et d'ailleurs plusieurs grands équipages étaient entrain de monter, les Sons par exemple même s'ils étaient actifs depuis quelques temps déjà … Il y avait aussi les Kage no Hi Kuro, j'avais eu vent d'un raid qu'ils avaient mené sur Season Town … J'avais à la fois de l'admiration et du dégout pour eux, mais ils avaient eu du cran pour oser s'attaquer à ses autorités et de plus ils avaient libéré un peuple oppresser ! Si j'avais été un pirate participer à ce raid aurait été un rêve. Bref, je ne suis pas là pour vous parler de mes idées farfelues, mais je suis là pour vous raconter mon combat face à cette crapule poétique (Légèrement émo sur les bords, mais bon ...).

Après avoir prononcé ces quelques mots le jeune homme envoya une lame d'air verticale sur moi qui fusait à très grande vitesse … Par chance je pus sortir de la trajectoire de la lame au dernier moment, mais c'était clair … Une lame de ce genre un peu plus près et je ne pourrais pas vraiment l'esquiver … C'était clair que j'allais devenir une gêne pour Shizuo et le barbu … Ah oui d'ailleurs le barbu ! Un Samourai avec une sale tronche nous avait rejoint pendant le combat et il n'avait pas été très utile lors de son premier assaut … Tout comme moi en faite ! Bref, le pirate s'était ensuite projeté enfin de donner un coup de poing … Noir ? A Shichou, cet ennemi semblait vraiment dangereux, mais il faisait partie de la flotte du vieux donc s'était assez logique qu'il soit fort ! Ce coup de poing avait vraiment secouer mon boss qui avait levé un immense nuage de poussière … Le moment parfait pour une offensive ! Je pointais mon arme vers mon ennemi afin d'utiliser mon Cyclone tempo ! Une partie de mon bâton avait violemment était projeté vers mon adversaire, s'en suivit une attaque de Shizuo, en effet il avait essayé d'aplatir le pirate puis il essaya de faire un balayage sur notre ennemi commun … Moi j'allais servir plus d’appât qu'autre chose, mais je comptai réellement sur le sabreur afin de vaincre notre ennemi commun. Je faisais tournoyer mes sabres afin de créer un brouillard plutôt épais autour de chaque combattant avant d'utiliser mes bulles d'airs pour former trois mirages … En effet il y avait quatre Elisabeth pour le prix d'une … Le but de cette attaque était principalement d'éviter une plausible attaque de mon adversaire, mais comment être sur qu'il ne devine pas la vraie et les fausses ?

« Samaël … Même ton nom me fait frémir … De tous les ennemis que j'ai pu rencontrer tu seras sans doute celui que je n'oublierai pas … Il est vrai que le destin a voulu que l'on s'affronte, mais je suis réellement désolée des souffrances que nous allons t'infliger … Un poète aimant le quatrième art ne peut-être fondamentalement mauvais … Alors revient à la raison et arrête donc ce combat ! Dans le cas contraire, je te fais une seule et unique promesse … Je te promet de composer le plus beau requiem que je n'ai jamais pu offrir à un mort … Un hommage à ton charme et ton talent d'orateur … »

Je ne disais pas cela dans le vent … Je voulais vraiment devenir son ami … Il semblait apprécier la musique comme moi je l'apprécie … Jamais je n'avais pu rencontrer un poète et un guerrier comme lui ! Dans ma tête tournait les même paroles « Arrête Samaël et devient bon », mais rien ne servait de le penser je l'avais donc exprimer à l'aide de ma voix … Cet homme … Je ne voulais pas lui faire de mal, il était bon au plus profond de lui et je le savais … Je le sentais et j'espérais ne pas me tromper de tout mon cœur !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Dim 2 Juin - 22:43

    Le combat commençait de fort belle manière. A coup sûr, ce serait une échauffourée sanglante, un duel de convictions, un affrontement avec sa propre vie sur la ligne! Les assauts de notre beau gosse n'étaient pour l'instant pas couronné de succès: son premier coup oblique avait été évité par son adversaire d'un simple mouvement vers l'arrière, et le second slash avait été esquivé dans la foulée. Enfin, quand à son brise-casques, le guerrier barbu l'avait bloqué avec sa propre lame, une épée plutôt agréable au regard, son métal délicat reflétant de fort belle manière la lumière de l'après-midi avancée. Au contact des deux sabres, projetant des étincelles comme elles projetteraient la volonté des deux épéistes qui se faisaient face, Nobunaga trembla et les vibrations se répercutèrent dans les bras du badass: douze ou vingt-et-un? En tous cas, c'était une sacrée épée, et s'il y avait trop de chocs il risquait de perdre sa lame. Il retint un juron, tandis que l'autre parlait d'une voix forte, d'un ton d'homme habitué à se faire entendre: un grand orateur. Il n'avait rien reçu de l'attaque du trio, ni des nombreux Marines qui jonchaient les abords du centre de communication. Un adversaire de choix en plus de ça: le samouraï se lécha les babines. Son compte en banque allait prendre du poil de la bête après cette bataille, c'était sûr! L'autre, donc, qui confirmait que son patronyme était Samaël, parlait en terme musicaux, à grands renforts de légendes, d'oubliés de l'histoire, de superlatif... Un style bien pompeux pour pas grand chose, si vous vouliez l'avis de notre chasseur de primes, mais ce qui racontait avait l'air de toucher au cœur la charmante demoiselle. Putain, les femmes! Notre beau gosse espérait qu'elle ne ferait pas dans le mélodrame: l'ennui des gens avec des sentiments, ça.

    Le pirate en armure attaqua d'abord la demoiselle, propulsant une gigantesque lame d'air vers la miss, qui l'esquiva de justesse en se décalant sur le côté. Faisant peu de cas de savoir s'il avait touché, le nakama d' Onoki se dirigeait droit vers le blondinet, recouvrant son poing ganté d'une matière noire... Peut-être était-ce le légendaire Haki, possédé par les plus grand guerriers? Sûrement, en tous cas le garçon de café encaissa le choc lorsque le barbu frappa le sol, et fut jeté quelques mètres en arrière, dissimulé par un nuage de poussières. La seconde d'après, c'était au tour de notre beau gosse de recevoir sa part: Samael lui assénait une lame d'air horizontale, et aussitôt ses réflexes prirent le pas sur son corps: il se jeta au sol, et la lame passa à quelques centimètres au dessus de sa tête, l'air gonflant son kimono sombre. Il se redressa, juste à temps pour voir qu'un dinosaure gigantesque, sans doute le serveur, fonçait droit sur Samaël, lui envoyant un coup de queue vers la taille. Musashi se prit à s'imaginer chevauchant un dinosaure: ce serait le comble de la badassitude. Décidément, d'une façon ou d'une autre, ce blondinet allait devenir son larbin. Ça serait formidable. En plus, il avait la tête à être habitué à ça! Puis, la miss aux cheveux clairs, qui avait parsemé le champ de bataille d'une brume légère, se retrouva soudainement à quatre pour le prix d'une... Était-ce là une occasion pour notre badass d'établir un nouveau record? En tous cas, elle prit la parole, s'adressant à Samaël et arrachant un soupir au natif de Wa no kuni. Comme une putain de bonne femme, elle voulait le raisonner, elle était désolée de le blesser, elle voulait qu'elle redevienne gentil, toussa toussa... Mais bordel, tais-toi nettoie, cochonne, lèche moi les noix! Et bats-toi un peu! Takezo se gratta la barbe, puis héla la demoiselle:


    - Anata wa miryokuteki, Kawaii-chan. Shikaji, choppiri moyou desu ne, moshi yurusu ka: il vient de dire qu'il a abandonné jusqu'à son nom pour sa quête, et tu espères que la demoiselle quelconque que tu es, qu'il ne connait ni d' Ève ni d' Adam, va le faire changer d'avis? Ton blabla imbitable et typiquement féminin ne servira à rien: il veut qu'on danse, alors on va danser! Et si tu veux lui rendre hommage, alors tais-toi et bats-toi! et là-dessus, notre badass se tourna vers le tyrannosaure, avant de lui dire d'un ton enjoué: Quand à toi Dinoboy, tu gères, continue comme ça... Balance ton blaze, on pourrait peut-être devenir potes avec intérêts toi et moi... Et la d'moizelle aussi!

    Plus le temps de rigoler, maintenant... Samaël attendait sa raclée! M'enfin, il faudrait que Takezo évite la rencontre entre les sabres.. Et, ce qui n'arrangeait rien, l'autre avait l'air de s'en sortir niveau esquive pure, surtout s'il possédait ce maudit Haki... Mais bon, comme toujours, notre héros allait triompher, puisqu'il était non seulement un beau gosse, mais aussi un badass. De sa main gauche, il dégaina son wakizashi, et le balança droit vers les yeux de son adversaire. Il n'était pas sûr de toucher, voire pas du tout sûr, mais qui ne tente rien. Aussitôt, abandonnant ses sandales, il prit une impulsion et fondit à la suite de sa lame courte, à la vitesse du faucon se jetant sur sa proie. Armant Nobunaga et le saisissant de ses deux mains, il balança une attaque d'estoc, droit vers le cœur de leur puissant ennemi, là où ce dernier n'était pas trop protégé par son armure. Si elle pouvait encaisser la queue d'un tyrannosaure, sans doute que même un sabre des cinquante ne pourrait pas l'effleurer... Et, prévoyant, qu'il ait touché ou non, Musashi amorça un mouvement vertical, remontant sa lame vers le visage de l'autre, histoire de...


Traduction du japonais:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Lun 3 Juin - 0:43

      « Mais ... mais, Colonel !! On a vraiment besoin d'un chasseur de prime avant de rejoindre Marineford ? On perd du temps la, on est en état d'alerte et on va jouer les bateaux de transport pour ... lui ? »


    Jin montra d'un signe de la main le dit chasseur de prime qui se dirigeait vers le navire quand il remarqua le regard plus que mauvais que lui lançait son supérieur. Le jeune caporal préféra en rester la pour le moment et rentra dans le rang de la haie d'honneur pour le chasseur de prime. Celui ci passa devant Jin sans même un regard, tandis que le blondinet grommela pour lui même. Pour sa défense, Jin Kagura était actuellement chaud bouillant pour en découdre avec les pirates qui était, en ce moment même, en train d'envahir Marineford. Mais le haut conseil de la Marine, avant de faire venir le plus de navire possible pour défendre la place forte, avait aussi demander à tout les combattants disponible de rejoindre les rangs, que ce soit des corsaires, des agents du gouvernement ou encore ... des chasseurs de prime. Et c'était donc la raison pour laquelle le navire de guerre de notre jeune soldat de la marine avait du faire un détour pour aller le chercher ... lui. Mais en valait t'il la peine ? De prime abord, ce n'était qu'un simple sabreur comme l'on peut en croiser partout sur les Blues, mais le sabre qu'il avait a son flanc, lui, n'avait rien de banale. Alors que le bateau prenait le large en direction de Marineford -enfin- Jin suivit discrètement le chasseur de prime afin d'assister a ce qui semblait être un sorte d'échauffement et d'entrainement. Au final, c'était peut être une bonne de l'avoir prit au passage celui la, il semblait vraiment savoir ce servir de son sabre, alors un allier en plus c'était une bonne chose, même si l'allier en question n'est motiver que par toutes les primes a la clé. Mais de tout cela, Jin ne dira rien, surtout après son coup de gueule un peu plus tôt contre son supérieur.

    Le Caporal retourna ensuite sur le pont afin d'aider ses camarades a la manœuvre du navire. Il s'agissait d'un bâtiment de guerre conçut pour atteindre une grande vitesse en haute mer et qui devrai rejoindre Marineford en quelques heures a peine. Bien que le travail sur le pont ne fasse pas partit de ses activités préférés en tant que membres de la Marine, pour une fois elle avait un aspect positif, celui de lui faire oublier qu'il allait certainement risquer sa vie une fois arrivée sur place. Il n'avait pas peur, mais il appréhendait le combat. Serrai t'il a la hauteur ? Arrivera t'il a vaincre les ennemis qui se présenteront devant lui ? Ne serra t'il pas un boulet plutôt qu'un atout ? Bien qu'il soit l'utilisateur d'un fruit du démon prometteur il était encore très loin d'en avoir l'entière maitrise malgré son entrainement intensif. Ses capacités seront t'elle a la hauteur de sa grande gueule ? Le jeune homme allait le découvrir très bientôt ...

    Après un voyage rapide, ils eurent enfin Marineford en vue et ce fut le choc pour l'équipage car le combat faisait rage sur la terre comme en mer. Certain des plus jeunes soldats blêmirent a la vue de tout ceci mais tentèrent de rester fier et droit pour l'honneur de la Marine. Le navire continua d'avancer, son objectif étant la défense du centre de communication, l'un des atout majeur de la base. Il ne fallait absolument pas que ce centre soit détruit sous peine d'aveugler et de rendre sourd tout le reste de l'armée. Le navire arriva enfin au port et fut accostait rapidement tandis que quelques membres de l'équipage sautèrent sur le ponton avant de rejoindre le combat en gueulant comme des ânes. Jin était parmi eux, voulant en découdre rapidement afin de se prouver a lui même ses capacités. Il en eu la chance rapidement, se retrouvant contre un pirate qui fonçait sur lui, un sabre d'abordage dans la main, tentant de l'abattre sur Jin. Ce dernier para le coup avec son avant bras, avant de lui envoyer un énorme coup de poings dans la mâchoire qui eu comme effet de la lui décrocher complètement. Première victime pour notre jeune soldat, qui repartit au combat motiver et sur de lui comme jamais. Au cœur du combat, faisant pleuvoir les coups sur ses ennemis sans aucune pitié, Jin mis plusieurs longues minutes pour rejoindre le centre de communication ou apparemment était le plus gros du combat. Alors qu'il mis un énième ennemi KO avec un coup de tête, il put enfin apercevoir la scène devant lui. Pendant quelques secondes, il crut voir un mirage quand il aperçut l'énorme silhouette devant lui. Un ... dinosaure ? Ici ? C'est quoi ce bordel ? Ami ou ennemi ? Jin secoua la tête légèrement afin de quitter du regard ce géant reptilien et de regarder le reste de la scène. Au centre de celle ci un homme en armure, une épée a la main. Autour de lui, mis a part le T-Rex, une jeune femme muni d'un étrange bâton ainsi que ... le fameux chasseur de prime. Tout trois étant au prise avec le type en armure qui semblait leur faire beaucoup de résistance. Donc c'était un pirate au prise contre trois assaillants. Par chance, il n'avait pas encore était repérer par le groupe, il fallait en profiter afin d'avoir l'ennemi par surprise ! Se plaçant dos a l'ennemi, il prit son élan afin de prendre le plus de vitesse possible, s'élança et enfin sauta dans sa direction. Pendant le saut, qui sembla duré des heures, Jin se concentra sur la solidité de son poing, près a fracasser le crane du pirate, quelque soit son nom. Alors qu'il était sur le point de lui tombé dessus, il lâcha toute sa rage et sa force dans son coup ...
Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Mar 4 Juin - 12:35




Que le soleil se lève...


Spoiler:
 

J'avais un peu sous estimé mes adversaires... Je n'étais pas contre des grands noms de la marine, contre des capitaines corsaires dont la légende égale celle du vieux boiteux... Non, j'étais avec ceux qui seront mangé par l'histoire, qui ne laisseront de trace nul part ailleurs que dans mes registres, que dans mon histoire... Oui, qui, dans dix, vingt ou trente ans se souviendra de nous ? Qui se souviendra du nom de ceux qui ont versé leur sang pour la « liberté » et pour le destin qu'il pensait avoir ? Personne... Mais je compte bien corriger se problème, même les oubliés ont droit à une brillante destiné ! Mais il faut dire que le destin n'a pas encore refermé ses griffes sur les innocents, lui, ne nous as pas oublié ! La précédente lame d'air que j'avais lancé contre la jeune femme à la combinaison moulante n'avait pas porté ses fruits, mais il il s'en est fallu de peu, j'en prends bonne note !

De même pour l'homme-dinosaure, le sol sous ses pieds avait volé en éclat et la poussière s'était invité, s'engouffrant dans nos poumons et attaquant notre visibilité. Mais j'entends, je ne vois pas... Il avait été soufflé par l'impact et avait profité de ça pour activer sa forme animal. Voilà qui risque d'être amusant ! Ainsi, l'énorme appendice caudale droit vers moi, tentant de m'écraser. Là, pas question de tenter un duel de force ! J'ai sauté sur le côté, profitant du souffle pour me retrouver encore un peu plus loin. J'ai alors tendu ma main pour attraper quelque chose, j'avais entendu l'objet arrivé, avec mon haki. Ainsi, c'était une partie de l'arme de ma demoiselle que je tenais dans mes mains. Mais je n'ai pas eu le temps de l'inspecter ou même de le détruire, je n'ai pu que le jeter sur le côté, pour esquiver le balayage du reptile disparu. J'ai pris appuis sur la queue avec ma main droite, celle qui n'est pas ganté de fer, pour effectuer un léger et habile salto au dessus de son attaque.

La demoiselle avait visiblement fait quelque chose pendant que j'étais en l'air, car elle n'était plus maintenant seul, mais elles étaient bien quatre, toutes aussi identiques les unes que les autres... Voilà qui devait être lié à cet étrange brouillard qui était apparu comme par magie ! Puis, elle s'était adressé à moi... Elle était désolé des souffrances qu'elle allait m'infliger, qu'elle ne m’oublierait pas, que je n'étais pas mauvais... Mais elle n'a rien compris, trop naïve, trop jeune... Le samouraï, qui était resté immobile pendant l'attaque, attendant sûrement son heure pour frapper, avait à son tour répondu à la jeune femme, avant que je ne puisse le faire moi-même. Il y avait du vrai dans ce qu'il disait... Mais lui aussi n'avait pas tout compris, trop... terre à terre ! Enfin, c'était amusant de le voir fricoter avec l'homme reptile !

Et il n'avait pas attendu pour se lancer à l'attaque à son tour ! Projetant sur moi sa petite lame, que j'avais intercepté facilement avec ma main gauche. Puis, comme une furie, il s'était jeté sur moi à une vitesse démontrant un maniement habile de l'arme. Il n'était pas aussi fort que le roi lézard, mais sûrement plus rapide. J'ai alors rabattu mon bras en armure avec force sur l'attaque de mon adversaire. Évitant qu'il ne plante sa lame dans les faille de mon armure. Mais il l'avait de suite relevé et un mouvement du haut de mon corps en arrière m'avait fait éviter la plus grosse partie des dégâts, pourtant, j'avais péché par excès d'orgueil et une légère estafilade était visible sur ma joue. J'ai ensuite esquissé un petit rire amusé et fait quelque pas sur le côté, rapide et précis. Je ne sais pas si les autres auraient compris pourquoi, mais le fait de voir un marine se jeter sur le chasseur de prime barbu, n'étant plus devant lui, devrait leur offrir un bon indice. Attaquer par derrière un adversaire peut être une excellente idée, sauf s'il est maître dans l'art du Kenbunshoku-haki, comme je le suis moi-même...

« - Vous n'avez rien compris... Vous êtes trop terre à terre ! Il n'y a pas de bon ou de mauvais... Il n'y a que le destin et l'histoire ! Si Oonoki gagne aujourd'hui, il sera le bon et vous serez le mal ! Moi... Je ne suis rien de tout ça ! Je me bats pour une quête qui m'est propre, une destiné que j'ai embrassé il y a des années... Je me bats pour savoir, pour comprendre ! Pour dépasser simplement le bien et le mal ! Je me bats pour le destin et l'histoire ! Et bien maintenant que nous avons un invité de plus... Il est temps pour moi de monter le niveau d'un cran ! »


Voilà un moment que je m'étais pas servi de mon pouvoir mais il était temps, je devais faire vite si je voulais que le plan du vieux marche et j'avais toujours mes propres idées dans le coin de ma tête... Ainsi, mes cheveux se sont changé en flamme ardentes, mes yeux sont devenu orange et noir. Et je pouvais sentir la chaleur de se dégager de tout mon corps. Un petit sourire en coin, j'ai planté ma lame dans le sol. J'ai croisé mes bras devant mois, puis que je l'ai écarté rapidement, faisant naître une large gerbe de flamme qui devrait frapper les demoiselles et le dinosaure en même temps. Puis, faisant volt-face dans le même mouvement, rattrapant mon arme au passage, laçant une nouvelle lame d'air, cette fois si enflammé sur le samouraï et le mystérieux marine qui s'est sans doute écrasé dans le sol.




[ HRP: Liam a été viré de l'event, l'ordre de post change donc en :

Ordre de post: Shizuo White - Elizabeth D. Kiss - Shinmen Takezo - Jin Kagura.

Je rappelle que vous avez 48H pour poster, au premier manquement le tour saute, le deuxième c'est impitoyable. On tolèrera un retard de quelques heures, mais pas plus.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Mar 4 Juin - 13:48

Powerful opponent !


Protéger le lieu principal de communication de Marinford. Au fond, plus le temps passait, plus je me rendais compte de l'importance de la chose. Après tout, si cet endroit tombe, Marinford n'aura plus d'oreilles et encore moins d'yeux. S'était donc un endroit stratégique. Parfait... J'allais m'en donner à coeur joie... Pour que les Wild Hunter empochent une grosse partie des remerciements. Si on gagne en réputation, mon dieu que ça sera cool... J'avais donc donné un puissant coup de queue vers l'ennemi. Non pas pour le biffler bien que ça pourrait le déstabiliser, mais pour le faire bouger. Après tout, s'il bouge, il manquera peut-être de concentration et ses attaques baisserons en précisions et puissance. Du moins, ça, c'est l'effet désiré. Après, entre la théorie et la pratique, il y a bien des différences. L'homme semblait esquiver l'attaque non sans mal, sa vitesse étant plus grande que ma forme actuelle. Zut. Heureusement, le barbu semblait sur le coup avec moi. Il arriva même à lui faire une petite égratignure. Chance ? Talent ? Quoi qu'il en soit, il avait de la classe c'est sûr.
Cependant, j'étais préoccupé par autre chose. Aussi ridicule cela soit-il, je me préoccupais des dires de la miss. Merde... Pourquoi elle se touchait sur ce satané barbu chevalier alors que c'est un ennemi. Pour la première fois de ma vie, j'étais jaloux et en colère contre elle et d'ailleurs, je ne tardais pas à le lui faire comprendre.

«  ELI !!! C'est pas le moment. Certes, il a plus de barbe, aime le quatrième art comme toi, mais ne baisse pas ta garde. S'il t'arrive un truc... Jte jure que tu me le paieras... Ce type est pourri jusqu'à la moelle, tu ne pourras rien en tirer alors concentre toi.. Je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que ce soit ... »

Suite à ça, alors qu'un marine avait rejoins la partie, l'ennemi commençait à discuter approuvant quelque peu mes dires. Façon de parler, j'espérais que ça la ramènerais sur terre. Qu'elle change de refrain pour aller de l'avant. Intérieurement, j'étais jaloux certes, mais elle comptait pour moi et s'il lui arriverait quoi que ce soit allant jusqu'à imaginer le pire... je serais capable d'aller la rejoindre juste pour la traiter d'idiote. Mais ça n'arrivera pas, pas aujourd'hui, ni jamais.
Avant que l'ennemi passe en mode berseker visiblement, je vins à répondre au samouraï.

«  Moi c'est Shizuo White et ma collègue et ami, Eliabeth Daisy Kiss... Nous sommes les Wild Hunter... Par contre... Battons ce type avant de parler affaire veux-tu ? »

D'un coup, l'adversaire semblait changer. Usant de je ne sais quel pouvoir, je vins à voir au dernier moment la vague de flamme qu'il envoyait en déployant simplement ses bras. Je vins donc à me placer de profil devant mes acolytes pour les protéger prenant de plein fouet la vague de chaleur ardente, du moins... une partie. Et bien que je soit recouvert d'écaille, cela n'était pas plaisant à ressentir, mais au moins, ils étaient protégés. Du moins, au moins Eli.. Serrant les dents pour ne pas hurler ou autre, je vins à avoir une idée. La vitesse ? … Peut-être que ça pourrais marcher. Bien qu'on ne savait pas que était son pouvoir, il fallait continuer de se battre.

«  … Monte sur ma queue et prépares toi...... »

L'idée ? M'en servir comme catapulte. Propulsée, sûrement auraient-elle une chance de l'avoir de court, haki ou non. Pour ma part, je me devais de prendre du repos après, sans quoi, j'y passerais, ses deux attaques m'ayant limite mis hors jeu. Plus le droit à l'erreur maintenant.
Je vins donc à me servir de ma queue comme catapulte pour ainsi la propulser sur lui à toute vitesse, du moins, si elle coopérait. Après tout, la vitesse augmentait l'effet de certaines attaques non ?

(c) fiche par ocean lounge


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Ven 7 Juin - 13:11

    Le barbu, ce vieux briscard de Samaël, avait intercepté le wakizashi dans sa main gauche. Alors qu'il chargeait avec la vitesse du tigre, notre badass s'était demandé pourquoi il continuait à utiliser cette technique: aussi loin qu'il s'en souvienne, aucun de ses adversaires n'était surpris, à part les minables, et à chaque fois ils se débrouillaient pour la rattraper et donc le priver d'une de ses armes. Mais bon, quand ça réussissait c'était classe, donc c'était sûrement une raison suffisante pour continuer à le faire. Bref, Nobunaga filait vers le cœur de l'équipier d' Onoki, mais à nouveau celui-ci démontra des réflexes décidément bien aiguisés, puisqu'il bloqua la lame avec son armure. Prévoyant, notre samouraï transforma immédiatement son assaut en un coup ascendant, et malgré la tentative d'esquive de l'autre, il réussit à trancher la joue de son adversaire, la vitesse du coup faisant gicler le sang sur son visage. Rien de grave, mais il était tout de même le premier à l'atteindre. D'un mouvement de la tête, il rejeta quelques mèches en arrière, et adressa un sourire carnassier à son opposant: bientôt, les coupures se multiplieraient, puis ce seraient les membres qui tomberaient, et enfin la tête... Mais l'autre ricana, et se déplaça, juste à temps pour que Takezo aperçoive un blondinet de la Marine en train de lui foncer dessus... Il l'avait pas déjà vu quelque part, celui-là? Mais... How about no?

    Musashi se jeta sur le côté, mais il se ramassa et s'érafla la tempe sur un débris pointu, tandis que le poing du petit soldat, étonnamment puissant, s'écrasait dans le sol, soulevant poussière et gravats. Quelle vie, j'vous jure... Notre héros se releva en grommelant, essuya son sang avec sa manche, avant de jurer parce qu'il coulait de nouveau, puis dénoua ses cheveux et attacha un bandeau sur son crâne, histoire d'épancher la blessure et surtout de les tenir quand même un peu en arrière. Pendant ce temps, Samaël racontait un peu sa vie, et ses notions, anti-manichéennes... Il avait pas faux sur certains trucs, mais par contre tout ce qui était de se battre pour le destin, l'histoire, le savoir... C'était des conneries. Tous les hommes ne se battent que pour une seule chose: survivre. Le combat, même si certains, les samouraïs les premiers, veulent lui donner un côté chorégraphié, joli, fleur bleu, est quelque chose de sale. Les membres qui volent, le sang qui giclent, les corps inanimés qui s'effondrent... Oui, c'était ça, le combat. Enfin bon, le pirate se faisait un point d'honneur d'accueillir le petit Marine, et sembla soudain activer un étrange pouvoir: ses cheveux se muèrent un flamme et ses yeux prirent des teintes ardentes... Était-ce un Fruit du Démon, ou une autre bizarrerie? Le combattant du destin lâcha sa lame, puis propulsa de tout son corps une nuée de flammes vers le quatuor d' Elisabeth, comme l'avait indiqué plus tôt Shizuo le dino, ainsi que sur ce dernier. Le reptile se dressa devant sa camarade, qui restait là plantée comme une conne... Sûrement le choc de s'être fait piétiner ses sentiments... Les bonnes femmes, putain, vraiment des puits à emmerdes! #Guts Pas le temps de zieuter les autres: son sabre en main, ce bâtard de Samaël avait balancé une lame d'air enflammé vers notre beau gosse, et le blondinet qui se trouvait à côté de lui. Musashi se porta au devant de l'assaut: le truc était trop rapide, s'il tentait d'esquiver il y laisserait peut-être des plumes. Alors, il abattit son sabre, violemment, le tenant à deux mains, espérant contenir l'assaut, et couvrir le petit Marine: non pas qu'il s'inquiète pour lui, mais c'était l'occasion de voir sa maîtrise au sabre: pourrait-il défendre d'éventuels compagnons?

    Pendant les deux premières secondes, il crut qu'il tiendrait et parviendrait à repousser la lame. Et puis il fut jeté en arrière, son sabre écarté, une profonde estafilade entamant son torse et les flammes léchant sa chair. Il se roula par terre pour éteindre le bordel, toussa avec force, puis se releva lentement. Et une nouvelle cicatrice, une! Sauf que celle-ci c'était la taille XXL. Il avait encore du chemin à faire, mais Samaël avait réussi à faire bouillir le sang dans ses veines. Il prit la parole d'un ton encore un peu haletant des suites de sa blessure:


    - Yare yare daze... Samaël, rends-moi donc un service... Jusqu'à la fin du combat, attaque-moi seulement avec ton sabre! Je te jure que je parviendrais à en triompher, foi de Miyamoto Musashi!

    De son côté, Shizuo commençait à balancer Elisabeth avec son membre caudal... Peut-être que ça la réveillerait. Musashi ferma les yeux un instant, s'immergeant dans le Bushido, imaginant son attaque trancher dans le vif de l'homme de feu. Depuis des temps immémoriaux, les samouraïs pratiquaient l'art de la visualisation créatrice, aussi appelée Ultimate Routine, Conduct of the Kings, dans leurs pays. En tant que badass, normalement, Takezo ne le faisait jamais puisqu'il n'avait pas besoin de ça pour irradier la confiance en lui, mais contre un adversaire de ce calibre, il faudrait ça pour gagner... Enfin, il n'était pas sûr que ça suffise, mais penser ça était contraire au principe même de la Routine. Bref, il visualisa son sabre fendre en deux le crâne de son adversaire. Maintenant, son corps lui donnerait les moyens d'y arriver. Il fondit sur l'autre, et tenta d'abord un coup horizontal, vers les genoux, histoire de déstabiliser l'autre, armure ou pas... Puis, aussitôt son mouvement terminé, il remonta son sabre en diagonale, du flanc de l'adversaire jusqu'à son épaule opposée et, enfin, tenant toujours Nobunaga à deux mains, il frappa violemment vers le sommet du crâne du barbu, à travers le feu et les flammes... Succès? Succès, forcément. On parle quand même d'un badass pur sang!


Traduction du japonais:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Ven 7 Juin - 14:29


— Le déshonneur !



En plein vol, le poing armé près à faire un carton sur le crane de l'ennemi, le jeune Kagura ne s'attendait absolu pas a ce que ce dernier fasse tout simplement un pas de côté pour esquiver son attaque. Le type en armure n'avait même pas prit la peine de s'en prendre a lui alors qu'il était une cible facile dans les airs, il préféra tout simplement le laisser aller tout droit, dans la direction de l'un de ses compagnons de combat, le chasseur de primes rencontrait un peu plus tôt sur le navire. Il était trop tard pour Jin à présent de changer de trajectoire, il ne pouvait aller que tout droit, droit sur le samouraï. Ce dernier, le voyant arriver sur lui sauta hors de la trajectoire en se jetant au sol tandis que le blond retomba de toute sa puissance et frappa le sol sous la frustration de son attaque raté. Sous l'impact, le sol se fissura légèrement en projetant un peu de poussière en l'air. Il se laissa tomber ensuite à genoux, la tête baisser, le déshonneur s'abattant soudain sur lui. Au final c'est pire crainte venait de se réaliser, au lieu d'être un atout dans cette bataille, il agissait comme un parfait boulet et venait de mettre en péril l'un de ses allier. Il baissa la tête ronger par la honte et ne fit même plus attention a ce qui se passer autour de lui. Il ne vit pas Samaël devenir une torche humaine et envoyait une vague de feu sur sur la jeune femme blonde. Il ne vit pas non plus le lézard géant se mettre en travers de la trajectoire du feu afin de défendre la fille et pire encore, il ne vit pas le lézard transformer sa queue en catapulte et lançait la fille comme une flèche ne direction de l'ennemi. Dommage ! Parce que ce devait être extraordinaire a voir ça ! Mais Jin finit par relever la tête lorsqu'il entendit un impact tout près de lui. Le samouraï venait de se mettre devant lui et tentait, tant bien que mal, de dévier une lame d'air enflammée. Il y mettait apparemment toute sa puissance, en tenant son sabre à deux mains afin de repoussait l'attaque du pirate, mais au final l'attaque fut plus forte que lui et le projeta en arrière, créant au passage une énorme entaille au niveau de son torse. Le jeune marine se rapprocha alors de son compagnon d'infortune, se dernier se roula sur le sol pour éteindre les flammes, afin de voir si il n'y avait pas trop de dégât. Mais alors qu'il était sur le point de lui donner un coup de main, le samouraï se releva comme si de rien n'était.

    « Pour … Pourquoi ?! »


Oui, pourquoi c'était t'il mis en travers de l'attaque ? Il c'était vu pour la première fois quelques heures auparavant et ne s'était même pas adresser la parole, alors pourquoi dont l'avait t'il protéger ? Et puis, aurai t'il fait la même chose s'il avait sut qu'il avait mis ses capacités en doute auprès de son officier supérieur ? M'enfin, il n'était pas vraiment temps de refaire le monde, il y avait toujours un ennemi des plus coriace devant eux et qui apparemment était pas près de se rendre. Le samouraï devant lui s'adressa alors à Samaël avec une demande des plus étranges. Il pensait avoir toute ses chances contre le type en armure au niveau d'un duel au sabre et lui demanda donc naturellement de l'attaquer exclusivement avec son sabre. L'adversaire aurai t'il assez d'honneur pour accepter cette demande ou alors se serrai le contraire et il se servirai de tout sauf de son sabre contre lui ? Nous allons très vite le savoir, puisque le chasseur de prime repartit directement à l'assaut, son sabre en avant. Sans perdre un instant de plus, Jin en fit de même ! Le fait d'être défendu par un type qu'il venait tout juste de rencontrer le boostant à mort pour en finir une bonne fois pour toute avec ce Samaël. Il fonça alors sur lui, attaquant le flanc opposer a celui du Samouraï. Il était le seul représentant de la Marine dans ce combat, il était alors presque obligatoire qu'il fasse beaucoup mieux que sa précédente attaque ! Il se concentra alors sur la solidité de sa main et une fois au contact l'abattit sa main a plat avec un coup tranchant en direction du cou de l'ennemi. Sans perdre un instant de plus, il effectua un demi saut périlleux arrière, dans un premier temps pour s'éloignait de son adversaire, puis dans un deuxième, une fois en équilibre d'une l'une de ses mains, se concentra cette fois ci sur la solidité de son pied le plus puissant et le balança en direction de la tête de Samaël, espérant toucher sa tempe pour lui faire de sérieux dégât.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Mer 12 Juin - 19:17





La véritable puissance...


Spoiler:
 

Mes assaillants semblaient vouloir s'y mettre à plusieurs pour m'attaquer, mais c'était en vain. Je pouvais aisément voir le mouvement et prévoir leur attaque. Lorsque je vis le dinosaure propulser sa demoiselle avec force, je fus néanmoins surpris. C'était plutôt bien vue, mais inutile. Je devais me débarrasser de ce dinosaure, il était le plus gênant du groupe. Pour commencer, je devais mettre hors d'état de nuire son projectile humain. C'était une idée ingénieuse, mais elle est à double tranchant. Je saisissais fermement mon arme et j'envoyais ma première offensive. Une lame d'air enflammée partie au contact avec la demoiselle blonde. Soudain, les deux autres passèrent eux aussi à l'action, mais c'était sans compter sur ma maîtrise du Haki de l'observation. Le premier m'attaquait avec son sabre que je bloquais sa première attaque avec mon arme. Pour la seconde, je fis un pas en arrière et j'esquivais de justesse. Sa lame fit des étincelles sur mon armure à cause du choc. Puisqu'il voulait un duel de sabreur, il allait être servi. Le dernier coup je le déviais en faisant tournoyer mon arme. Puis, je parais le premier coup du Marine, qui était le plus faible du groupe. Je n'ai pas eu le temps de répondre à son attaque. J'en profitais pour envoyer un puissant coup avec mon arme en direction du Samouraï. Je partais du bas, pour remonter vers le haut et venir au contact de son sabre. Je voulais le faire reculer pour m'occuper du Marine. La puissance du coup avait dégagé un léger nuage de poussière, c'est ce qui permit au Marine de me placer son second coup. Je pris son pied au visage, mais en un réflex je saisissais sa jambe d'une main. Je l'envoyais quelques mètres plus loin avec force et j'envoyais une nouvelle lame d'air enflammée en direction de sa chute.

-Vous n'avez aucune chance face à moi... votre nom sera effacé de l'histoire après votre défaite...

Après ses quelques mots je déposais mon regard sur le Samouraï. Celui là même qui voulait un duel de sabreur. Je lui avais déjà démontré que j'étais bien plus fort que lui. Même si je dois admettre qu'il est rapide, il est aussi insignifiant que les autres. Lorsque j'allais lui asséner un violent coup, une douleur à l'épaule. Le samouraï m'avait finalement touché. C'était une blessure insignifiante, tout juste gênante, mais il l'avait fait. Il aurait pu avoir toute mon estime en d'autres lieux, mais il était temps de lui montrer la différence de niveau. Je saisissais mon arme en bout de manche, puis je lui donnais de l'élan en partant de derrière moi. L'attaque était rapide, mais lorsque la lame se rabattait sur mon ennemi, c'était avec beaucoup de puissance. Ma force brute coupler au Haki de l'armement, pour lui apprendre ce qu'est la puissance. Un sabreur de son rang n'avait aucune chance face à moi. Il aurait pu devenir un grand sabreur, dommage pour lui, il a eu le mauvais adversaire. Je gardais toujours un oeil sur mes autres adversaires. En particulier le lézard géant, il était mon adversaire le plus puissant. Je devais même lui reconnaitre une certaine intelligence dans ses attaques. Dommage pour lui, il était le prochain sur ma liste.






[ HRP:  Le tour d'Elizabeth a été sauté, la prochaine fois elle est éliminée :

Ordre de post: Shizuo White - Elizabeth D. Kiss - Shinmen Takezo - Jin Kagura.

Je rappelle que vous avez 48H pour poster, au premier manquement le tour saute, le deuxième c'est impitoyable. On tolèrera un retard de quelques heures, mais pas plus.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Sam 15 Juin - 0:36

Powerful opponent !



La bataille devenait dangereuse. Pour sûre, il y aurait des blesssés, moi compris. Je ne partais pas vanqueur mais plutôt vaincu. Liam était mis de côté exprès pour éviter les soucis, étant trop jeune pour combattre un tel gars, quant à Eli, j'avais peur pour elle, je ne le cache pas. Pourtant, là, j'allais l'envoyer combattre. L'envoyer se battre, l'aidant pour qu'elle et moi, nous arrivions à combattre et vaincre ce jeune homme semblant terrifiant niveau puissance. Juste une de ses lames d'air enflammée avait réussis à me causer un gros dégât m'ayant empêché de faire un assaut quelconque. Doucement, j'avais propulsé d'un coup ma douce dans les airs priant qu'elle ait le temps de faire une attaque, mais voilà que l'homme lança une lame d'air enflammée qui percuta visiblement de plein fouet la demoiselle.

" ELISABETH !!! "


Voilà quelque chose qui s'annonçait mal. Ce pour quoi je me battais, celle que je voulais protéger, voilà qu'elle semblait blessé. La voyant tomber séchement au sol, tout se stoppa un bref instant autour de moi. Le temps, l'air, l'espace devenait gris comme figé. Un monde s'écroulait, une rage naissait en moi. Je me revoyais encore jeune, quand elle et moi on était tout les deux dans sa loge à Drum. La belle après un concert dormait littérallement et moi, j'approchais d'elle, posant ma main sur son front. Lentement, j'avais caressé ses cheveux la félicitant de son effort. Depuis ces temps là, j'avais eu comme un coup de foudre, une envie de protection envers elle... Et là, j'avais l'impressison que cette attaque l'avait eu, la séparant de moi.

L'idée de la mort, de la possible blessure de trop vint à me rendre fou de rage. Alors qu'il continuait à attaquer les autres, je me retournais vers lui n'ayant pas le temps d'aller examiner la belle. Poussant un rugissement dénonçant cette blessure sentimentale, je vins à saisir un gros morceau de gravat pour alors le briser envoyant les débris sur lui. Le but ? Le distraire bien que j'avais pas vu ses précédentes esquives plus qu'anormales. La suite fut plus technique. En tant que dinosaure, je ne pourrais pas le surprendre, autant mettre un éléphant dans un magasin de porcelaine. Mais en devenant un hybride, je pourrais jouir de la rapidité en plus de la force... Rapidement donc, je vins à foncer vers lui, usant des gravats pour me jouer de son angle mort.

Puis d'un coup, je surgit, brisant une pierre pour l'attraper à la gorge. Du moins, je le tentais. Ma queue tentait de s'enrouler autour de sa taille et commençait à serrer le plus fortement possible. La rage m'habitait comme pas deux. J'allais l'anéantir sur place qu'importe les blessures qui allaient en suivre. Mon regad parlait pour moi, l'homme pouvant aisément voir la détresse en moi. J'allais le tuer si j'en avais l'occasion. Levant mon bras griffu légèrement, je vins alors donner un puissant coup tentant de lui arracher son armure. Sans, il fera sûrement moins le malin.




(c) fiche par ocean lounge



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Mar 18 Juin - 20:47



    Même si le trio mettait toute sa force dans l'assaut, Samaël ne semblait pas prêt à ployer sous les attaques. Lorsque le boulet de canon Elisabeth l'approcha, il l'écarta d'une lame d'air enflammée, qui heurta la jeune femme amorphe et l'envoya bouler dans un coin. Tant mieux, pensa le badass, au moins son joli minois serait pas plus abîmé, mais bon il n'avait pas le temps d'y penser puisqu'il était occupé à lancer son assaut; son coup vers les genoux fut bloqué par le sabre du pirate barbu, tandis que son second coup fut esquivé. Mais il sentait qu'il avait presque réussi, sa lame ripant contre l'amure: la prochaine fois, il ferait une nouvelle blessure à ce gars-là, foi de Samouraï! Quand à sa tentative de brise-crânes, elle fut écartée par un mouvement circulaire de la lame. Nobunaga crissa de nouveau, tandis que Takezo retenait un juron: il aurait été malheureux que sa lame soit détruite avant qu'il n'en n'ait une nouvelle! Soudain, comme en renfort, le blondinet de la Marine, surpris que le natif de Wa no kuni ait bloqué la lame d'air seul tout à l'heure, semblait être remis de sa surprise et tenta un coup du lapin sur le flibustier. Ce dernier l'avait encaissé sans broncher, et avait repoussé notre beau gosse d'un coup ascendant de son sabre. Il avait fait exprès de viser Nobunaga, et sous la force du choc, le badass glissa en arrière de quelques mètres, le sang qui coulait de la blessure de la lame d'air créant une trace carmin sous lui.

    Alors que le Marine venait de se faire repousser après un nouvel assaut, Samaël menaça d'effacer nos héros de l'histoire... Matte, il parlait pas de les sauvegarder jusqu'à il y a quelques instants? Peut-être qu'il était fou et lunatique. Enfin bon, plus que son état mental, le chasseur de primes avait d'autres problèmes plus urgents: le nakama d' Onoki allait attaquer, soulevant sa lame à deux mains. Alors que notre héros adoptait une garde haute, il put voir son opposant arrêter son coup: son épaule s'était bloquée... Il avait réussi à lui infliger une autre blessure! Putain, heureusement qu'il servait à quelques chose, parce qu'entre Elisabeth la ghost, Shizuo le débilosaure, et le Marine inconnu qui passait plus de temps à se toucher sur notre beau gosse qu'à se battre, Samaël était pas prés de clamser! Mais du coup, il transforma son attaque en un puissant estoc, et vu comme la lame luisait, y'avait sans doute du Haki là-dedans. C'était bien sa veine, tiens! Il tenta le tout pour le tout, et abattit son katana à deux mains, frappant du tranchant contre la pointe. Il réussit à peine à dévier l'estoc vers le bas, et la force de l'assaut le souffla, l'épée le transperçant sur quelques millimètres et lui enfonçant peut-être une côte. Il tomba maladroitement sur le dos, et jura: ça faisait mal, bordel!

    A entendre les rugissements et les bruits de débris, Shizuo s'éclatait. Se relevant en grimaçant, Musashi eut le temps de voir le blondinet rapetisser et sauter partout alors qu'il était mi homme mi dinosaure, visant la gorge et l'armure du type. Notre beau gosse aurait parié cinq berries qu'il allait se faire esquiver, et recevoir en prime une mornifle histoire qu'il fasse pas trop le malin quand même. Enfin bon, ça lui avait laissé le temps de temporiser, et il se redressa d'une démarche qu'il voulait souple et classe, mais qui ressemblait plus à celle d'un type trop gros pour marcher, qui épousait un phoque au lieu de sa promise (#ASoIaFRPG), et il profita de la couverture du dinosaure pour se jeter vers son adversaire du jour. Son wakizashi lui faisait défaut et vu les petites fissures qui commençaient à parcourir Nobunaga, il pourrait sans doute plus trop s'en servir, sous peine de se voir privé de son arme. La saisissant à deux mains, il envoya d'abord un puissant coup vertical, du ciel vers la terre, vers le milieu de la figure du barbu. Une fois son mouvement terminé, il releva aussitôt son sabre, bifurquant du bas-ventre jusqu'au flanc de l'adversaire. Enfin, prenant son sabre à deux mains, il tenta un estoc vers la gorge, mais lâcha son sabre de la main droite au dernier moment, et mua son coup en une tranche de la gorge jusqu'à l'épaule bloquée du barbu.



[Elisabeth s'est faite sortir, l'ordre de post est donc: Shizuo White - Shinmen Takezo - Jin Kagura. Vous avez toujours 48h, toussa toussa]
Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Sam 22 Juin - 17:39





Que le soleil se lève...


Spoiler:
 

JEt de une. La jeune femme avait été envoyé au bûcher par son propre camarade. Qui semblait d'ailleurs hors de lui de la voir étendu là. D'un côté, il ne fallait pas la projeter droit sur moi, comme un autiste ! Il était monté sur ses grands chevaux et avait propulsé sur moi des petits cailloux en explosant avec force un bout de bâtiment qu'il avait ramassé. Un moyen idiot de couvrir son avancé. Ainsi, on ne pouvait raté un dinosaure, même en se faisant inonder de roche. Sans problème, j'avais évité les roches et bloqué la main du reptile. Il m'avait fallu que quelques pas pour voir ses crocs mordre les roches qui n'étaient pas encore tombé. Puis, enroulant sa queue que j'ai évité facilement en prenant appuis dessus pour sauter en arrière. Et je n'avais pas bougé, ses bras étant trop cours pour me griffé il s'était fatigué pour rien. Dans un assaut à la mesure de son cerveau reptilien, petit, inutile et stupide ! La jeune femme n'avait pas fait mine de bouger, bien, une de moins !

Le samouraï semblait lui encore avoir de l'énergie à revendre et surtout, beaucoup plus intelligent que son comparse dinosaure. Ainsi, profitant de la hauteur de mon saut. J'ai fait un large mouvement vers l'avant avec mon arme. Comme pour enfoncer une lance dans quelque chose. Ainsi, un petit javelot d'air enflammé s'est dirigé droit vers l'homme dinosaure qui avait réduit sa masse pour être visiblement, plus rapide, enfin j'espère, car être discret quand on est un putain de T-rex, c'est strictement impossible. Je ferais peut-être bien de l'effacer de l'histoire celui là, il y en a qui sont fait pour être oublié après tout !

Sans même tourner la tête, les voix guidant mon bras. Une fois arrivée par terre, j'ai levé la main et porté mon sabre à la rencontre de celui du samouraï barbu. Bloquant son premier coup. Puis, me désintéressant complètement du reptile. Je me suis consacré à mon adversaire du jour, pour un duel de sabre. Bloquant son coup de flanc d'un mouvement rapide du sabre, j'avais mis en place mon arme, provoquant un nouveau choc et une nouvelle gerbe d'étincelle entre nos deux armes. J'ai mis alors mon sabre pour bloquer son arme, feintant de m'être laissé avoir par sa feinte #feinteception. Mais les voix m'ont permis d'entendre ce qu'il voulait faire ! Ainsi, j'ai fait courir une flamme de long de mon épée, pour la rendre plus puissante et frappé. Non pas mon adversaire mais son sabre... Ainsi, sa lame devrait normalement voler en éclat. Le rendant pratiquement aussi inoffensif qu'une petite mouche...  




[ HRP:  Dernier tour les chéris Very Happy

Ordre de post: Shizuo White - Shinmen Takezo - Jin Kagura.

Je rappelle que vous avez 48H pour poster, au premier manquement le tour saute, le deuxième c'est impitoyable. On tolèrera un retard de quelques heures, mais pas plus.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shizuo White
Chasseur de prime confirmé
Chasseur de prime confirmé
avatar
Messages : 117
Points d'activités : 640
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 636
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Lun 24 Juin - 23:13

Powerful opponent !


Voir une amie être blessée, voir une amie chère être mise à terre, cela m'avait mis dans une colère noire que personne n'avait encore vue. Ni même Elisabeth, malgré le fait qu'elle en ait déjà vu des vertes et des pas mûres. Là, j'étais tellement en colère, que je ne réfléchissais plus, seul le frapper comptait. Quitte à y laisser la peau, j'allais lui en faire voir de toute les couleurs. Du moins, je le pensais, mais penser et faire sont deux choses différentes. Essoufflé, je n'admirais même pas l'homme qui avait esquivé chacun de mes coups n'ayant aucun mal. Je continuais le cherchant du regard, j'en voulais plus... Toujours plus. Qu'il paie pour ce qu'il a fait, à savoir, avoir mis K.O Eli... Bref, alors que je le cherchais, l'homme du regard, je vins à voir un objet foncer sur moi. Trop tard pour esquiver, je vins à me décaler le plus possible la lame d'air enflammée en forme de javelot se plantant au niveau de mes côtes à gauche.
La douleur ressentie était insoutenable. Certes, il n'y avait aucun saignement puisque la chaleur créait un effet de cautérisation, mais cela faisait quand même mal. La lame disparaissant, je vins à cesser de grogner. La douleur me faisait voir trouble... Allais-je tomber aujourd'hui ? Allongé au sol, sur le dos, je détournais la tête vers Eli qui elle aussi était dans les pommes..


«  … Eli... sabeth... »


Mon coeur battait fort... Avais-je, au fond de moi peur de mourir ? Non... La réponse était tout autre. J'avais peur de voir les autres mourir. Me laisser seul, sans rien. Où était Liam ? Eli était-elle vivante ? Tant de question... Pourtant, je ne pouvais pas abandonner. Malgré ma douleur, ma souffrance, mon mal, je me devais d'aller vers lui. Pour me venger, quitte à perdre la vie... Au moins, je me serais battu pour quelqu'un non ? Tensei... J'allais le rejoindre tient...


«  E... foiré... »


Non, je n'abandonnais pas. Rampant au départ, je me dirigeais vers l'homme qui semblait occupé. Mais bien qu'il semblait occupé, je me doutais qu'il me verrait venir, alors autant le distraire non ? Me détournant, je vins proche d'une sorte de colonne pesant aisément plus de cent kilos et je me mis à la soulever pour alors le lancer dans sa direction. Suite à quoi, je couru usant de mes dernières forces, atteignant une vitesse de course pas plus grande qu'un homme trottinant. Direction l'homme pour juste le croquer... Devenant de plus belle énorme, devenant une cible parfaite incapable d'esquiver à cause du mal ressentis, j'ouvrais grand la gueule comptant le croquer.

(c) fiche par ocean lounge



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Mer 26 Juin - 22:20



    Comme le badass l'avait prévu, cet idiot de Shizuo s'était fait envoyer bouler lorsqu'il avait tenté de se camoufler derrière les rochers pour faire son attaque stupide. Samaël n'avait pas manqué de le punir, puisqu'il avait profité de son saut réalisé pour éviter la queue du saurien, pour envoyer un javelot d'air enflammé vers le reptile, qui l'avait mangée sans rien pouvoir faire. Notre beau gosse était ensuite déjà prêt à attaquer. La lame des vingt-et-un cogna celle des cinquante, et les vibrations se propagèrent dans tous le corps du samouraï, déjà pas mal affaibli précédemment. Nouveau contre, nouveaux tremblements, grincement las de Nobunaga, en écho avec celui des dents du beau gosse: bordel. Ensuite, le pirate leva le sabre, pour bloquer l'estoc... Gagné! Hélas, l'étincelle dans son regard fit comprendre à notre héros que la suite sentait très mauvais: des flammes commencèrent à courir le long de l'épée du nakama d' Onoki, qu'il abattit vers le katana du samouraï. Craquement, fêlure, bris. La lame tomba au sol, inutile. Pendant un moment, Musashi resta là, à se sentir un peu con: il leva ses mains, puis regarda le manche et le début de lame de Nobunaga, brisée, inutile. Il se tourna vers Elisabeth, inanimée, puis vers le Shizuosaure, qui rampait vers le barbu... Non, vers une colonne. Il se releva lentement, la souleva, puis la lança soudainement vers son adversaire. Le natif de Wano n'avait même plus le courage de soupirer, parce que Shizuo était horriblement con, et aussi parce qu'il venait de se faire niquer son sabre... SON SABRE PUTAIN!

    Maintenant, le plumeausaure fondait vers le barbu pour le croquer à pleines dents... Comment allait faire notre héros? Il ferma les yeux, se remémorant son passé sur son île...


    ***


    Takezo regarda autour de lui. Il était dans une situation coton, tout seul, dans la forêt de Wa no kuni. L'île n'était pas la plus dangereuse du Nouveau Monde, mais pour un garçon de dix ans, c'est quand même un sacré défi que d'en affronter les bestiaux seul. D'autant que son katana était cassé. C'était qu'un sabre de base, mais il se révélait souverain pour pénétrer le scalp de la plupart des bestiaux de l'île... Mais là. Le grand singe qui lui faisait face n'avait pas l'air commode. Sa face ressemblait beaucoup à celle des habitants de l'île, sauf qu'il faisait genre dix fois leur poids et était beaucoup plus poilu. Dans ses yeux brillait une flamme de sauvagerie animale, mais il comprit bien vite en regardant notre futur beau gosse que les plus sauvages des yeux n'étaient pas celui qu'on croyait. Sans armes, il avait l'impression de se retrouver devant son alcoolique de père, au moment où il battait sa mère et lui donnait aussi sa part "parce qu'il l'avait regardé avec sa sale trogne larmoyante". Il serra les dents, se retenant de bondir sur le primate: d'abord, le jauger... Mais c'était dur. Le grand singe se redressa, frappant son torse de ses mains comme le faisaient tous ses congénères pour prouver qu'ils avaient la plus grosse... Sauf qu'encore une fois, il se trompait! Takezo fit la même, tabassant son poitrail et criant aussi fort qu'il le pouvait, beuglant le nom de son père. Et puis, il se jeta sur le gorille, lui envoyant un crochet au visage, se faisant saigner les phalanges et se brisant un doigt tellement il frappa fort.

    Il agrippa des touffes de poil sur les épaules du singe, puis lui envoya un coup de tête, avant de lui mordre ses narines écrasées, arrachant un cri de douleur au singe. Il bascula dans la nuque du géant , et lui tapa violemment l'arrière du crâne de ses deux mains jointes, indifférent à la douleur dans son doigt brisé. Pas question de crever ici! Criant de plus belle, il mordit la nuque du primate, lui arrachant un grand morceau de fourrure et de chair, qu'il cracha avec une mimique dégoûtée. S'agitant avec un nouveau râle, le singe jeta le garçon et prit la fuite en courant, courant comme un dératé à travers les arbres, l'air penaud. Takezo resta là, les poings serrés, haletant comme une bête après une bataille pour la survie... Mais qu'était-il d'autre? Puis, soudainement épuisé  par cet assaut, il commença à tituber vers son "abri": une petite grotte sous un rocher, là où la faune sauvage ne l'atteignait pas... Et il s'endormit, serrant contre lui les restant de son sabre...


    ***

    Ça faisait longtemps qu'il l'avait pas fait, mais quand il n'y avait plus que cette solution, il était bien obligé d'le faire. Il dénoua sa ceinture, jetant son kimono, déjà bien abîmé suite aux différentes lames d'air, puis tâta sa grosse future cicatrice, grimaçant: le sang s'était un peu arrêté de couler, mais ça allait sûrement faire mal à soigner. Il secoua ses mains, échauffant ses poignets, puis fit tourner ses épaules, roulant ses mécaniques. Il plongea ensuite un regard de bête sauvage sur Samaël: il allait sûrement finir repoussé comme Shizuo, mais bon, il avait plus de sabre, et qui ne tente rien n'a rien! Prenant une impulsion, il se jeta sur Samaël, adoptant une garde haute. Il décocha un jab du droit vers le visage, suivi d'un direct du gauche à l'estomac, puis d'un coup de genou vers l'estomac. Il pensa alors que son jab partait qu'il allait sûrement se niquer la main sur l'armure vu qu'il avait pas la force de Shizuodino, mais bon... Qu'on aille pas dire qu'il servait à rien, même si c'est lui qui avait tout fait dans ce combat!

Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés Sam 13 Juil - 21:32

Disciple du Jeu a écrit:




Que le soleil se lève...


Spoiler:
 

J'avais attendu assez longtemps et il était temps pour moi de saisir mon moment ! A vrai dire, je pensais pas que j'aurais pu mettre ce plan dément à exécution, mais tout était en place. Sans aucune autre forme de procès, il me fallait me débarrasser de mes adversaires. Les voies m'ont appris tout ce que j'avais besoin de savoir. Le moment était venu, les dés jetés ! La saurien était rongé par la rage et la colère, mais il ne devait s'en prendre qu'à lui... Envoyé un être cher droit sur la lame du bureau c'est d'une stupidité... C'est lui qu'il devrait fracasser et pas moi. Enfin, le problème va rapidement être réglé ! Les voix ont guidés mes pas sans aucun problème, l'épaisse colonne risquait d'être plus gênante. Concentrant des flammes sur ma lame, j'ai tranché la pierre en deux la laissant s'écrouler de part et d'autre de moi ! Quelques bonds m'avait permis, difficilement, d'éviter la charge final du réptile. Pour mieux retomber devant le samouraï qui avait enlevé son kimono et voulait jouer des poings avec moi. Son premier coup s'est fracassé sur mon armure, lui faisant infiniment plus de mal qu'à moi ! Les autres ayant était évité sans aucune difficulté. Puis, relâchant la totalité de mon pouvoir, une violente implosion de flamme m'a entouré et les a emporté eux !


« - Vous les oubliés,avait quand même une destiné. Mais ce n'est pas votre nom dont on va se rappeler... Mais du miens, vous avez été les témoins de mon premier mouvement, alors attendez la suite avec impatience ! »


Puis, bondissant, j'avais disparu de la zone de combat, à la recherche de ma cible, concentrant aussi fort que possible, mon propre pouvoir, celui de mon fruit et les voix que je pouvais contrôler. Je devais masquer ma présence, effacer mon existence pendant au moins quelques secondes...  




[ HRP:  Fini Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Event] Le destin des oubliés

Revenir en haut Aller en bas

[Event] Le destin des oubliés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Red Line :: Marinford-