AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[Flasback]Renaissance et décisions [rp libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre] Mer 29 Mai - 14:04

Music thème

Six mois venait de passé depuis la trahison de mon soit disant ami Angeal sur l'île de Banora. Durant ces deux années, nous avions enchainé missions sur missions en tant que mercenaires. Mais depuis le début il savourait être un Colonel de la Marine. Et il était aussi l'un de ceux qui avait attaqué la demeure de ma famille. Il m'avait tout avoué en croyant qu'il allait laisser un mourant. J'avais tout perdu à cause de la Marine et du Gouvernement Mondial. Mon père ; ma mère ; ma sœur ; sans oublier mon mentor Lucrétia, tous n'étaient plus de ce monde. Mais ma peine était plus importante concernant ma sœur Lacus. J'étais beaucoup plus proche d'elle que je l'étais avec mes parents, même si j'aimais énormément ces derniers. Quand je pensais à Lacus, je ne pouvais m'empêcher de me rappeler le jour où je lui avais fait cette promesse, celle d'être toujours là pour elle. J'avais échoué en tant que grand frère, j'avais manqué à ma parole. Et concernant mon mentor, je m'étais résolu qu'elle n'était plus de ce monde aussi. Depuis ces deux dernières années, je lisais tous les journaux pour espérer voir la moindre nouvelle d'elle. Mais rien, je devais me rendre à l'évidence que même un tel personnage qu'elle avait disparue. Mais au fond de moi je ne voulais le croire.
Depuis deux jours j'avais réussi à embarquer sur un navire marchand qui faisait voile vers l'île d'Odel dans South Blue. De ce que je savais au sujet de cette île, c'est qu'il s'agissait d'une île commerciale avant tout. Et j'avais lu dans les journaux récemment qu'une sorte de tournois était organisé dans la ville. Il n'y avait pas d'autres explications à ce sujet. Je reconnais que ce tournoi m'intéressait dans un certain point. Bref, j'étais donc sur ce navire de marchand. Mais il fallut que j'accepte une certaine compensation pour monter à bord, celui de passer le balai. Après tout s'était un service pour un autre. On m'avait donné une toute petite loge où je pouvais mettre mes affaires. Il s'agissait qu'un petit service contraignant certes, mais un service qui allait durer que quelques jours, le temps de faire la traversée.
Il fallut au navire marchand quatre jours pour arriver à l'île d'Odel. Une fois accosté et après avoir récupéré mes affaires, je saluais respectueusement le capitaine de ce navire tout en le remerciant de cet accord passé entre nous deux. Descendant du navire, je traversais le port afin de me diriger vers la ville. Durant ma marche, je vis un panneau d'annonce concernant le fameux tournoi qui était organisé aujourd’hui. Prenant le temps de lire, tous pouvaient participer. Les règles semblaient simples, le participant était éliminé s'il sortait de la zone de combat ; s'il abandonnait ou s'il était tué. On pouvait même tuer son adversaire sauf si le vaincu mentionnait son abandon avant. Si le vaincu avait annoncé son abandon se faisait tuer malgré cela, son adversaire serait déclaré hors jeu. Je ne savais pas si j'allais ou non participer à ce tournoi. Le mieux afin de me décider était de m'y rendre tout simplement.
Continuant ma marche je pris une allée, quittant donc le port pour me retrouver ensuite en ville. L'allée m’emmena au quartier marchand. Il y avait plusieurs stands vendant différents produits plus différents les uns que les autres. J'y voyais aussi différents individus, notamment des troupes de la Marine qui semblaient faire des rondes. J'aperçus d'autres individus qui vu comment ils étaient vêtus, semblaient êtres des pirates, des mercenaires ou des malfrats. Les Marines ne disaient rien, surement y avait-il une sorte de traité dans cette ville où les Marines n'interviendraient que si les choses devaient déraper. Enfin c'est ce que je supposais. Je continuais donc à marcher dans cette, les différentes troupes de la Marine se dirigèrent dans d'autres rues. C'est alors que je vis un homme faire tomber une petite fille qui transportait une bouteille de lait.
- "Hmm ?? Et alors sale gamine ! tu peux pas regarder où tu vas ahaha !"
- "Je suis ..désolée .. monsieur. Ma bouteille ... snif"
- "Eh ?! regarde ce que tu as fais ? Ton lait a salit mes chaussures ! Tu mérites une punition sale gamine ! Héhéhé"
Je commençais à serrer mes poings. Ce type avait fait trébucher volontairement cette petite fille. Vu comment elle était vêtue, elle ne devait pas appartenir à la haute société. Et en plus, cet ingrat allait corriger cette fillette par simple et pur amusement. La petite fille tremblotait et des larmes symbolisant la peur commencèrent à couler sur ses joues. Le bandit sortit un long bâton en bois et s'apprêtait à faire son mouvement pour taper sur la fillette. Je ne pouvais pas rester les bras croisés à ne rien faire. Surtout que du peu que je voyais, personne ne voulait se donner la peine d'intervenir. Main à mon fourreau, je me ruais donc vers ce type. Arrivé entre la fillette et lui, je dégainais son sabre Duel et bloqua son attaque. Fronçant mes yeux, je regardais l'homme en face moi.
- "Il faut vraiment être un pathétique lâche pour s'en prendre à une petite fille s'en la moindre défense ?!"
L'homme fut surprit sur le coup, son regard devint noir à mon encontre. Il aurait eut des fusils à la place des yeux, il m'aurait déjà mitraillé sur place. Avec un ton orgueilleux, il me demanda comment j'osais me mettre sur son chemin. Mais aussitôt, il fit un tour sur lui-même vers sa droite afin de m'attaquer. Je réussis à esquiver son attaque. J'haussais un sourcil, il semblait être à fond dans son attaque mais cette dernière manquait cruellement de vitesse. C'est la raison pour laquelle j'avais réussi à l'esquiver avec facilité. En voyant cela et en déterminant cela, il s'agissait pour moi d'un pauvre type qui surestimait grandement son potentiel et qui en plus sous-estimait ses adversaires. L'homme dénué de bon sens m'attaqua une nouvelle fois. Esquivant une nouvelle son attaque qui manquait de vitesse, je me rapprochais de lui. Rengainant mon sabre dans son fourreau, je fis en sorte qu'il reçoive un bon coup de mon fourreau en pleine mâchoire. Ce dernier se retrouva à terre. Ces deux compagnons le ramassèrent puis partirent. Avant de partir, l'un d'eux m'annonça que j'allais grandement le payer. Aurai-je dû le tuer ? Pour moi, je ne comptais pas me salir les mains pour une telle vermine. J'avais pour principe de ne pas tuer impunément mes adversaires. Quoi qu'il en soit, je me retournais vers la petite fille, m’accroupis en face d'elle posant ma main gauche sur sa tête et lui souriant.
- "Tout va bien petite, tu n'as plus rien à craindre. Tiens prend çà ! "
- "Vraiment ?! Merci beaucoup monsieur !"
J'avais sorti de ma poche un peu de monnaie que je lui avais donné. Juste de quoi se racheter une bouteille de lait et aussi un peu de nourriture. Les pleurs de la fillette disparurent et un sourire apparut sur son visage. Malgré qu'elle appartenait surement à la basse société, elle était cependant bien élevée puisque qu'elle me remercia poliment. Je me relevai, sourire en lèvre puis repris ma route en direction de ce fameux tournois...


[Hors rp : voici l'ordre de passage => Orbi Tal ; Jin Karuga ; Scarlett ; Azuma ; Fujiiro Eishi ; William ; Tsume et Madarame]


Dernière édition par Orbi Tal le Dim 2 Juin - 14:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre] Mer 29 Mai - 16:18

      « Pas le courage, pas le courage ... non mais j'te jure !! Je vais lui montrer moi si j'ai pas le courage ... »


    Et me voici donc dans les rues d'une ville sur l'île d'Odèle à parlé tout seul devant le regard plus que surprit des habitants de l'île. Il faut dire que ce ne doit pas être souvent qu'ils voient un soldat de la Marine sans son unité, qui parle tout seul et qui traine les pieds les mains dans les poches. Mais bon, pour ma défense, je ne suis pas de très bonne humeur. Quelques heures plus tôt, l'un des soldats de mon unité a eu vent qu'un tournoi de combat devait avoir lieu dans l'après midi sur cette île. Hors, nous autres soldats, nous n'avons pas forcement l'autorisation de combattre pour l'argent ou tout autre récompense et, malgré qu'il est insisté pour que je m'inscrive a ce tournoi j'ai refusé catégoriquement. Et c'est ainsi qu'il a utilisé les mots a de pas dire avec moi ... "pas le courage" ! Et oui, voici mon point faible, un défi ainsi qu'une attaque sur mon courage. Mon sang n'a fait qu'un seul tour avant que je ne vois rouge et que j'accepte sans plus attendre de m'inscrire à ce tournoi pour en découdre avec les autres participants. Et c'est ainsi que je me retrouve dans cette galère, dans les petites rues de cette ville a cherché l'endroit ou allait ce dérouler ce tournoi.

    Je continue ainsi ma recherche en me renseignant auprès des locaux. Mais l'uniforme que je porte ne m'aide pas beaucoup Il est vrai que voir un marine débarquer dans les bas quartiers de la ville avec son air nonchalant et pose des questions sur un tournoi qui a plus que l'air d'être illégale, cela ne fait pas bon effet. Cela est donc normal que très peu de langue n'ose prendre la parole a ce sujet. Me voici donc dans une impasse, que faire ? J'ai accepté un défi plus que stupide mais ne trouve pas pour autant le lieu du tournoi. Je ne peut pas retourné a la base sous peine de recevoir des moqueries de mes camarades n'y me renseigner d'avantage sur le tournoi dans cette tenue. Heureusement pour moi, au moment ou je crois que tout est fini je passa à côté d'une petite boutique de vêtement. Je m'empressa alors de rentrer a l'intérieur de celle ci et de choisir des vêtements qui se rapprochait le plus de mes vêtements habituels lorsque je ne suis pas en service. Un gilet noir sans manche ainsi qu'un pantalon de la même couleur. Malheureusement pour moi il n'y avait pas de gant pour parfais ma tenue. Tant pis, je combattrai a mains nue, pas que ce soit un réel handicap pour moi, juste un soucis esthétique. Je confia ensuite mon uniforme à la vendeuse pour qu'elle le garde en sécurité jusqu’à mon retour, lui laissant au passage un gros pourboire pour qu'elle y fasse bien attention. Puis je quitta ensuite la boutique dans l'espoir de trouvé plus facilement l'adresse du dit tournoi.

    Et ce fut le cas, après quelques demandes infructueuses, je rencontra un homme d'un certain age qui me donna toutes les informations dont j'avais besoin. Il m'indiqua au passage que lui aussi aller au tournoi, mais en tant que parieur et non comme combattant. Une fois l'adresse en poche, je pressa alors le pas pour rejoindre le tournoi. Sur le chemin, je laissa mon esprit vagabonder, espérant que le tournoi ne s’éternise pas trop et que mon unité ne soit pas réquisitionner pour prendre la mer rapidement. Il faut dire que je ne suis pas en stationnement sur base, mais que mon bateau est mon unité son a quai pour faire le plein de vivre avant de reprendre le large. Je n'est pas encore était mis au courant de la date de notre départ, mais cela ne devrai plus tarder a présent. J'espera ensuita de toute mes forces que ce ne soit pas pour aujourd'hui et que je ne passe pas pour un déserteur aux yeux de tous. Moi qui est tant fait pour rejoindre les rangs de la Marine et pour devenir sous-officier de celle ci, cela serrai tellement injuste de subir les foudres de mes supérieurs pour un stupide pari avec un camarade, même si tout cela est illégale et que je ne suis pas du tout en droit d'aller a ce tournoi. Je me mis à rire tout seul lorsque je me rendis compte de la stupidité de la situation ou je me trouve actuellement, moi qui ne refuse jamais aucun défi, celui ci m'apportera certainement des problèmes ... je verrai bien. Mais je revins rapidement a la réalité lorsque je fus bousculer sans gêne par un petit groupe de trois personnes. Quoi ? On m'attaque ? Qui cherche la bagarre ?! Je serra la mâchoire et lèva les poings près a en découdre contre l'adversaire, mais au lieu de cela les trois personnages continuèrent de courir en lâchant des insultes a une personne un peu plus loin. Je me détendis alors rapidement et regarda ensuite autour de moi et remarqua un homme devant une petite fille qui lui donnait quelques Berry. Je ne comprit absolument rien a la situation, mais ne chercha pas pour autant plus loin, ce n'etait pas le moment de faire des vagues. Il fallait que je reste discret et pas que je joue au "Marin".

    Quelques minutes plus tard, me voici donc à l'adresse que le vieux m'avais donné tout a l'heure. Je me retrouva devant un bâtiment a l'aspect imposant. Je rentra à l'intérieur de celui ci et je fus grandement surprit par le nombre de personne présente ici. Du parieur au simple spectateur, il y en avait du monde. Je m'avança a l'intérieur, passant au travers de la foule en direction d'un homme qui semblait prendre les paris. Après une brève discutions avec celui ci, je m'inscris donc au tournoi avec comme seul information mon nom, Jin. On m'envoya ensuite dans une sorte d'arrière sale miteuse qui servait comme vestiaire et salle d'échauffement pour les futurs combattants. Je m'assis sur un banc sans faire attention aux autres concurrents, ferma les yeux afin de me concentré pour mes futurs combats ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre] Sam 1 Juin - 16:19

~~ PV : Kage no Hi Kuro ~~
~~ La lumière ne vit que grâce à l'ombre. ~~


Il était un petit navire, il était un petit navire, qui passait son temps à na-na-naaaviguer sur la mer, jamais il ne coulait en mer, il s'arrêtait pour poser pied à terre … Qu'est-ce que je raconte ? Je fous quoi ici moi ? Putain le soleil me pète les yeux ! Pourquoi je suis dans la rue avec un poivrot dans les bras … Je hais vraiment ne pas me rappeler de la veille j'ai toujours peur d'avoir fait des conneries ! Je fermai les yeux afin de me remémorer la veille.

J'étais donc dans mon petit bateau à voguer au grès de la sainte mer … Comme je le dis souvent je suis pas une navigatrice par conséquent les trois/quart du temps c'est le destin qui me permet de vivre de nouvelles aventures … Un point très ironique d'ailleurs étant donné que pour moi rien n'est prédéfini et qu'on écrit sa propre histoire … Ben oui sinon on a aucun mérite ! Si Gol D. Roger était destiné à devenir le roi des pirates, cela veut dire qu'il n'a pas eu grand chose à faire pour avoir son titre, les dieux avaient décidé d'avance qu'il posséderait le trône … Et par conséquent ce n'est pas son caractère ou son charisme qui l'ont permit d'avoir des compagnons comme Rayleigh, mais encore une fois se sont les dieux qui lui ont offert cette chance. Bref, je réfléchissais un peu à cela, le regard tournait vers les nuages pendant que mon navire se dirigeait droit vers une petite île. Elle ne semblait pas tellement grande, mais au moins si je la détruisais cela n'alerterait pas trop la marine ! Mon navire avait donc heurté la côté ce qui lui avait permit de se stopper tant bien que mal … J'avançai donc dans la petite ville en cherchant des informations à droite et à gauche. J'avais apprit en traînant dans les bars le nom de l'île où je me trouvais : L'île d'Odel … En soit c'était une île des plus banals, mais vous savez ce qu'on dit non ? Il ne faut jamais se fier aux apparences ! En effet dans cette petite ville qui avait l'air en apparence d'une île genre Orange Town … Orange Town est une îl à chier si vous voyez pas ce que c'est … Le genre d'île ou tu tombes sur un Tenryuubito casse couille qui se la pète que tu rêves de buter … Oui c'est du vécu et je vous emmerde bande de charclos. Bref, dans cette petite île se déroulait un événement annuel, un événement très simple … BATTLE ROYAL ! Pardon, se sont mes instincts Kuja qui reprennent le dessus, bref, un battle royal allait avoir lieu sur cette île et il allait regrouper les gros poissons présents ici. Rapidement je me dirigeai vers un bar afin de prendre du bon temps … J'allais picoler toute la nuit jusqu'à demain matin ! Pourquoi ? Sur Amazon Lily c'était la tradition, un Battle Royal commençait par une beuverie sans pareil et se fêtait par une beuverie sans nom … Ouais on aime bien picoler je vous l'avoue.

Voilà je me ramène de ça et c'est tout … Bref, je donnais un grand coup de pied dans les côtes du clochard qui m'avait servi de couverture pendant cette nuit plutôt agitée. Je me levais, m'étirer, avant d'entreprendre ma marche vers un nouveau bar, je ne savais pas pourquoi, mais pour décuver j'avais besoin de boire encore plus … Bonne ou mauvaise idée on verra ça sur le ring ! J'étais vraiment impatiente de combattre ! Avec la chance que j'ai je vais tomber sur des ennemis badass genre Shinchou et je vais leur latter la gueule ! J'étais chaude bouillante et mon ombre commençait avoir soif de sang, mais elle allait devoir patienter le temps que le combat géant commence … Je me demandais bien si j'allais pouvoir rencontrer des anciennes connaissances ou me faire de nouveaux amis … Enfin amis, la plupart de mes amis comme ils aiment se caractériser sont des pions sur mon dément échiquier. Bref, j'avais réussi à rejoindre un bar assez près du lieu d'inscription du tournoi … Je poussai les portes battantes avant de me mettre au comptoir pour commander une collation.

« S'il vous plait my dear pourriez-vous me faire le plaisir de me servir un TGV »

L'homme s’exécuta et il alla préparer le divin breuvage, pendant ce temps j'observai les personnes présentes dans le bar de mes beaux yeux hétérochrome … J'avais rapidement fait le tour, mais un visage m'avait intrigué plus que les autre … Qui ? Pourquoi ? Ce visage angélique était celui d'Azuma … Un véritable ange … Pas littéralement, il venait réellement des cieux et si je savais ça c'était pour la simple et bonne raison que l'on s'était rencontré au par avant ! On avait eu l'occasion de coupler nos talents dans une situation plutôt perillieuse. Je m'avançai donc vers mon vieil ami avant de lui adresser quelques mots.

« Cela faisait combien de temps ? Deux ? Trois mois qu'on s'était pas vu non ? Bref, comment ça va mon petit ? Je meurs d'envie de faire la Battle Royal et j'imagine que toi aussi tu vas y participer non ? Autant epic que mythique le duo démon ange est de retour n'est-ce pas ? »

Je connaissais bien Azuchou et j'étais quasiment sur qu'il allait participer à cet événement … Il aimait bien prouver sa valeur tout comme moi … Même si moi c'était plus le sang qui m'avait attiré dans cet event.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre] Sam 1 Juin - 17:01





Retrouvailles avec un Démon


Sacre bleu ! Comment cela se faisait-il qu'à chaque fois que je prends la mer il faut qu'il y ait des grosses vagues qui md fassent chavirer, c'était comme-ci les Dieux eux-mêmes étaient contre moi, pourtant j'avais bien fait toutes les offrandes nécessaires depuis mon arrivée sur la "Mer Bleue". J'en avais vraiment assez, la journée commençait avec un soleil magnifique mais en moi il y avait une tempête qui faisait rage et qui balayait tout sentiment de gaieté. J'apercevais enfin une île, après une semaine de voyage à galérer sur les eaux n'ayant que pour seul repas des poissons que je "pêchais", car ce terme n'est vraiment pas le plus approprié pour désigner ce que je faisais, et que je faisais cuire grâce au feu d'un petit briquet que l'on m'avait donné sur la dernière île où j'étais passé, au moins ça c'était de l'objet ! Mais bon, le nombre d'utilisation étant limité, après cinq jours il n'émettait plus aucune flamme et depuis je ne mangeais plus rien, j'avais même hésité au début à manger du poisson cru, mais l'idée d'avaler ça m’horripilait au plus haut point, j'avais donc décidé de ne pas en manger, tout simplement.

Après deux jours sans rien avaler, que ce soit de l'eau ou de la nourriture quelle qu'elle soit, j'arrivais sur une île, qui était extrêmement petite. A la limite la taille je m'en fichais, j'espérais juste que les habitants ne soient pas des enfoirés de première, pas comme ceux de la dernière île où j'étais passé. Ces enflures m'avaient laissés crever de faim pendant trois jours avant de me proposer un bout de pain, un putain de bout de pain ! Qu'est-ce que j'étais censé faire avec ça, pour réponse j'étais parti dans une maison, au hasard, et j'avais totalement vidé leur réserve de nourritures, ça leur apprendra à ne pas nourrir les affamés. Enfin bref, sur l'île où je venais d'arriver, la première chose que je fis était de me diriger dans un bar/restaurant, le plus proche que je voyais et tous étaient trop remplis, si j'y allais, j'aurais été servi deux heures après donc non merci. J'arrivais désormais devant une grande affiche, celle-ci disait qu'une grande Battle Royal était organisée, de quoi montrer ce que je valais malgré le fait que j'ai le ventre vide. Il y avait aussi une adresse pour l'inscription au bas de la feuille.

Arrivé là-bas quelle fut ma surprise lorsque je voyais que juste à côté du lieu d'inscription, se trouvait un restaurant avec très peu de personnes à l'intérieur. Je me dirigeais là-bas et je commandais à manger, j'avais commandé la totalité du menu et lorsque celui-ci arriva je ne pris même pas le temps d'observer ce qu'il y avait dans mon assiette que je me jetais dessus, finissant rapidement le contenu. Alors que je me relevais pour aller m'inscrire, une brune vint à ma rencontre et je reconnaissais son visage : Scarlett Lollipop. Une femme aux allures de déesse mais sous ses airs de femme sensuelle, c'était une véritable sorcière, elle tuait, torturait et commettait un nombre incalculables d'atrocités sans même éprouver le moindre regrets. Nous nous étions alors entraidés il y a de cela trois mois si ma mémoire est bonne lors d'une périlleuse aventure, je m'étais bien amusé. Elle m'adressa alors la parole, me disant que cela faisait longtemps qu'on ne s'était pas vu, me demandant comment j'allais et surtout, elle avait devinée juste par rapport au fait que j'allais participer à la Battle Royal, cela me fit sourire et je lui répondais.

Hey, comment ça va Lolli ? Ouais trois mois ça fait un bail !! Tu as devinée juste, j'imagine que si tu m'en parles c'est que toi aussi tu souhaites y participer, le duo ange et démon est de retour !





Dernière édition par Azuma le Lun 3 Juin - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre] Sam 1 Juin - 21:59




- BUVETTE & TOURNOI -

J'étais maintenant devenu un sans abri, un sans domicile fixe, un clochard vagabond. Ma vie était devenue tortueuse, pas vraiment dans mes aventures, ni dans mes rencontre, non, la tempête était dans mon crâne. Je ne dormais presque plus, impossible pour moi de fermer les yeux, je revoyais le bain sanglant dans lequel mon clan fût baigné juste après mon mariage. L'alcool et les herbes hallucinantes n'arrangeaient absolument rien, je me confortais de plus en plus dans mes névroses.

D'ailleurs cela faisait quelques temps que je bossais pour un groupe de marchand, enfin un groupe, une grosse barque et deux acolytes aussi bourré que moi. Mes deux collègue dormait sur le pont, moi je titubais accrocher à ma barre. Après un trajet tumultueux, je me rendis compte que nos vingt fûts de bière étaient désormais vides. Les deux autres étaient écroulés depuis des heures. Je me dis qu'il était temps de faire le plein. Mon cerveau était embrouillé je ne savais même plus où on était, ni quelle mer, ni le but de notre transport. Je me dirigeais sur la première île que j'aperçu. Le bateau n'arriva pas exactement sur le quai, il s'écrasa dessus et me projeta sur le bois du ponton, la gueule dans le sol. Je devrais peut-être me calmer sur la vinasse. Je me relevais doucement, j'étais encore sonné par mon vol plané. George et George semblait eux aussi réveillé par le choc, ils m'insultèrent dans un langage de signe et d'injures d'ivrogne.

Je crois qu'ils venaient de me virer, je crois qu'il mon toujours payé en liquide environ un fût de saké ou de bière par mois. Pas grave c'était un boulot de merde. Je me dirigeais alors vers le centre de la ville, j'aimais ça, c'était une ville de marchands, ça me rappelait Suukou, mes talents innés du commerce me permettait de me faire embaucher assez facilement, il ne faut pas oublier que je viens d'un clan guerrier et marchand, cette île me plaisait déjà. Je décidais de fêter ça dignement, un sursaut d'humeur était si rare ses temps ci. Je vis alors une taverne non loin d'où je me tenais, je marchais devant et me retrouva devant un homme crachant ses tripes, il me prit alors pour Gold Roger. Chose étrange car, je n'avais vraiment aucun trait en commun avec lui, je m'adressais alors à lui.

« « Dit moi mon jeune ami, c'est quoi que tu as bu là ? ça a l'air ...alcoolisé. »

« Demande un.... Un... Brûle Paradis... ça déchire, graaaaave. »

Le jeune accentua sa phrase par un jet verdâtre. Bien goûtons alors ce fameux brûle Paradis. Je poussais alors la porte en bois de l'auberge, quelques yeux se tournèrent vers moi, mais la plupart des gens ne détournèrent pas le regard. Je m'assis alors au comptoir.

« « Bonjour, je voudrais un brûle paradis »

« « Euh, oui bien je vous fais ça »

Le barman sortit une pinte vide et commença à verser différent liquide, il y avait de la vodka, de la tequila, du gin, du saké et beaucoup d'autres bouteilles que je n'identifiai pas du tout, mais je remarquais qu'il n'y avait pas un seul diluant. Bien, quand il faut y aller ! Je pris alors le verre et je le vidai en quelques secondes, puis je partis en titubant, ma vision était déjà trouble, mes jambes complètement libéré de ma volonté. Je ne sais pas comment je me retrouvais là, mais il y avait du monde, des gens étaient regroupés, il semblait qu'une sorte de tournoi soit organisée, une bataille royale d'enfer ouverte à tous, allez pourquoi pas ! Moi quand je suis bourré, je fais n'importe quoi. Voilà j'étais devenu un participant, je décuvais en attendant que ça commence.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre] Dim 2 Juin - 1:44





South Blue – île d’Odele


Il y a 6 mois

Que c’était délicieux ! Je me trouvais à la table d’un restaurant, à manger les produits locaux que je pouvais, prenant du bon temps tant qu’il en était encore temps puisque je serais bientôt sur un ring. En y repensant, l’officier en charge des missions de South Blue était vraiment au taquet vu le nombre de boulot que je devais faire. Mais c’était la voie que j’avais choisi et je ne pouvais y réfuter, je n’en avais même aucunement l’envie.


Bon, William, je t’ai trouvé une nouvelle mission. Tu vas rester sur South Blue pour le moment et évite de faire tomber la pluie sur la base parce que tu es de mauvaise humeur. Regarde la carte, sur l’île d’Odèle, il y a un tournoi qui se déroule chaque année. On y envoie souvent les jeunot dans ton genre qui ont la tête pleine de bêtises et qui doivent apprendre parce qu’ils ne savent rien. Je t’explique rapidement, il s’agit d’un combat géant entre plusieurs participants délimité par une zone, et si tu en sors, ou que tu es tué, tu perds. Bien entendu, si tu y vas ce n’est pas pour te faire éjecter dès le début. Soit inventif et ingénieux et débrouille toi pour aller au bout. Ah et avant de partir, n’oublie pas que tu es du CP9, alors fait ton travail mais ne gâche pas ta couverture pour rien. Bon voyage.


Celui-là franchement… j’avais cependant bien envie de m’y coller, un combat géant, voilà qui devrait être intéressant à découvrir. J’étais prêt à utiliser toutes mes connaissances pour gagner, puisque c’est ce qu’ils attendaient de moi-même s’il y aurait sûrement de sacrés participants. J’avais débarqué incognito, toujours habillé en touriste des mers comme à mon habitude et je me baladais en ville, prenant le temps de découvrir la vie des habitants de cette île. On m’avait expliqué le fonctionnement de plusieurs instruments, j’avais écouté diverses histoires narrées par des intellectuels et je mangeais et buvais les spécialités qu’on offrait. Sans oublier le magnifique soleil que South Blue offrait à qui le voulait. Ah… se prélasser sur une terrasse devant un repas copieux n’a pas de prix… Mais peut-être était-il l’heure ? Une certaine agitation régnait dans les rues, autant me rendre sur place et profiter d’un dernier instant de répit.

Doucement, je me levais et traînait des pieds le long des rues commerciales où étaient exposés diverses produits en tout genre avant de m’enfoncer dans la foule d’un boulevard pour remonter vers l’arène. Il y avait tant de monde que j’en fus surpris, au point de me demander si ce n’était pas un festival très connu avant d’atteindre ma destination, une sorte de colisée. Je me suis alors rendu au hall des participants.

- Bonjour, voici ma carte. Je m'adressais à un type qui était chauve et qui occupait le poste de portier.

- Très bien, voyons voir... oui tout est en règle ! Vous pouvez entrer, bonne chance.

- Merci.

Entrant dans la salle d'attente, je marchais jusqu'au vestiaire pour me positionner allongé sur un muret qui me permettait de m’étendre au soleil. Fermant les yeux, je n’avais plus qu’à attendre le signal.

William Fly



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre] Lun 3 Juin - 10:54



... Vacance mouvementée ...


Des vacances... Oui, j'avais demandé mes vacances à mes supérieurs et malgré leur étonnement, on me les avaient accordées. Normal ! Je bosse comme un dingue depuis mon entrée dans la Marine. J'ai rarement demandé des vacances et puis, j'en avais grandement besoin. Ma destination ? L'île d'Odel sur South Blue. Un petit coin de paradis idéal pour se reposer. Je partageais ma journée entre le bar, le restaurant ou un petit coin tranquille pour dormir. C'était la belle vie ! Enfin ça, c'était avant que tous ses crétins débarquent sur l'île. Un tournoi avait été organisé, une Battle Royal pour être exact. En gros une poignée de fous furieux lâcher sur un ring qui s'affronte, aucun style ! Moi qui étais là depuis quelques jours, j'avais vu le changement. Ces combattants se croyaient tout permis, seulement, certains ignoraient la présence d'un Colonel de la Marine. J'étais en vacances, mais je n'allais pas laisser passer ce genre de débordements. Puis un peu d'action, même en vacances, ça fait du bien ! En parlant d'action, j'étais en route pour un petit bar en ville. Un lieu très sympa où j'avais l'habitude de descendre. Un barman super sympa qui propose un cocktail original et explosif ! Un soir on a pas mal discuté et c'est un chic type, pourtant il n'aime pas la Marine. Il faut croire que je suis une exception. Donc je me rendais dans ce bar, comme d'habitude, sauf que cette fois trois types étaient postés devant moi. Je devinais que cet accueil était pour moi, puisqu'ils murmuraient lorsqu'ils me vis. Je souriais en les saluant amicalement pour éviter les ennuis, mais c'était trop leur demandé. Ils me foncèrent dessus sans même dire un mot. Je bloquais le premier et j'éjectais les deux autres à coup de griffes. Pour le dernier, j'en voyais une lame d'air avec mes griffes, ce qui le projetait à travers la porte du bar. Puis j'entrais avec un large sourire.

-Ah Colonel Azakeri ! Je me disais bien que c'était à vous que je devais une telle entrée...
-Que veux tu... même en vacances j'ai un succès fou ! Puis je te l'ai dit non ? Pas de Colonel ! Je suis en vacances... Sans quoi j'aurais découpé de la racaille toute la journée !
-Sacré Colonel ! Décidément je n'arriverais jamais à vous cerner... La même chose que d'habitude ?

Je lui faisais un simple signe de patte pour lui répondre et j'allais m'installer. Bien sûr, mon entrée avait été remarqué et je ne cache pas que s'était mon objectif. Hors de question que ces racailles se croient tout permis. Ils doivent savoir qui ils ont en face. Je m'étais posé une limite "Je n'attaque pas, si on ne me provoque pas". C'était assez simple et jusque là ça fonctionnais très bien. C'est alors que je remarquais un visage familier parmi tous ces visages de crapules. Il faut dire qu'il fallait être aveugle pour ne pas la remarquer. C'était une pirate, mais... j'avais une certaine sympathie et un grand respect pour elle. Oui, elle, car c'était une humaine du nom de Scarlett Lollipop. Je m'approchais d'elle en m'écriant.

-Scarlett Lollipop ! Ah j'aurais dû me douter de te trouver ici ! De l'action, de l'argent... ça m'étonne que tu te mêles à une telle racaille !

Je ne perdais pas de temps et je saisissais une chaise pour m'installer, ignorant totalement l'humain avec elle par la même occasion. J'aimais bien cette pirate, je regrettais même le fait qu'elle soit pirate. Il est rare de croiser des gens comme cette humaine. Ce n'était qu'une aventure, mais quelle aventure ! Le barman arrivait et me servait une étrange mixture dans une grande pinte. Lait et alcool, mon cocktail préféré ! Bien que je sois le seul à aimer, j'avais réussi à négocier avec ce barman pour me le faire. Je n'ai pas souvent l'occasion d'en boire. Après une gorgée, je sortais mon Kiseru que je remplissais de tabac et que j'allumais. Je recrachais la fumée à l'opposer de ces humains.

-En tout cas, tu as bien de la chance de participer... Soi-disant que je risque de tout casser si j'entre sur le ring, tu le crois ça ? Pfeuh, heureusement que j'ai eu des places gratuites. Dit moi, qui est cet humain avec toi ? Un autre pirate ? Décidément, il n'y a que ça !

Je me mis alors à rire tout seul. Quand bien même un de ses pirates avaient l'envie d'en découdre, j'étais son homme... ou son chat ? Bref, j'étais d'accord ! Pas question de me laisser marcher sur les pieds, même en vacances. Malgré tout, c'était marrant, très marrant même. J'étais un Colonel reconnu de la Marine et je me baladais au milieu des pirates ou autres racailles. C'était une drôle de situation et je me ferais surement engueuler en rentrant. Les vacances c'est sacré ! Déjà que je dois faire face à ceux qui ont décidé de s'en prendre à moi, si je dois aussi attraper tout le monde. Puis moi j'avais envie de le voir ce combat ! Encore plus si Lollipop y participe, j'avais hâte de voir ce qu'elle savait faire, même si j'avais déjà eu un avant goût. Pour moi, ces vacances s'annonçaient parfaite ! Car même si je subissais des attaques, j'avais hâte de voir lesquels serait capable de m'attaquer. Bien qu'il soit peu nombreux à pouvoir me vaincre, c'est tout aussi drôle que le reste. Je m'amuse comme un fou ici, les meilleures vacances de toute ma vie... Enfin, ce sont surtout les premières.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 7
Points d'activités : 52

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 90
Points de popula' [PP] : 90
Divers:
MessageSujet: Re: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre] Lun 3 Juin - 21:32




South Blue, une mer calme et limpide, Ginjô adorait y nager à toute vitesse et faire des courses contre les gros poissons de là-bas. S'il perdait, ce qui était extrêmement rare, il tuait sans hésiter. Il arrivait désormais sur une île et comme à son habitude il reçut un accueil des plus chaleureux, certaines personnes ne le regardaient même pas, d'autres avaient le regard dégoûté, comme-ci notre ami Homme-Poisson n'était rien d'autre qu'un Démon. Enfin, lui s'en fichait et le plus important pour lui était de se faire des amis, et même s'il est détesté, il savait que ce ne serait pas ces humains qui iraient l'aider à accomplir son objectif principal. Il demandait aux passants ici et là s'il pouvait le renseigner au sujet de cette île, quelles en étaient les coutumes et autres informations qui pourraient l'aider à mieux s'adapter au quotidien des habitants de l'île.

Fatigué par ses courses répétées contre les habitants des mers, le requin se décidait à taper un somme, et sachant pertinemment qu'il ne pourrait se payer le luxe d'un bon lit douillet dans un hôtel, il se décidait à dormir sur le toit d'une petite baraque aux bords de la mer. Un truc de pêcheur, plusieurs personnes y allaient, partaient en bateau, et retournaient dans ces lieux avec pleins de poissons. Il n'aimait pas ça, ces humains qui font du mal aux animaux pour rien, et s'étonnent ensuite que la nature réclame vengeance. Le lendemain, Ginjô avait mis son plan à exécution, il utilisait sa capacité à respirer sous l'eau et sa force surhumaine pour rester près du bateau, une fois que celui-ci avait rejoint son point de pêche, il attaquait sans hésitation aucune.

Plusieurs heures plus tard, les humains étaient sur la plage, inconscient et lorsque ceux-ci se réveillèrent, ils se rappelèrent de ce qui s'était passé : un monstre avait attaqué leur bateau. Ils avaient retrouvés ensuite un petit mot accroché à la porte de leurs cabanes, il était écrit :"Kusso yaro domo, ne pratiquez plus jamais la pêche, sinon c'est pas seulement le bateau qui ira reposer au fond de l'océan, mais vous !!". Une annonce qui fit froid dans le dos aux hommes qui la lisaient, depuis ce jour-là, une légende apparut sur l'île d'Odel, celle-ci disait qu'un monstre marin attaquait tous les bateaux de pêcheurs, et depuis ce jour-là, la pêche a considérablement diminuée, les plus courageux vont dans des mers plus éloignées pour pratiquer cette activité.

Après une semaine passée sur l'île d'Odel, Ginjô avait remarqué une augmentation de la population mais aussi des merdeux qui étaient omniprésents sur l'île, il concluait qu'un grand événement se préparait et il avait vu juste : un tournoi avait été mis en place. Une Battle Royal, réunissant plusieurs participants sur un même ring et ceux-ci devaient éliminer les adversaires, soit en les sortant de l'air de combat, soit en les tuant. Ginjô était vraiment intéressé par ce genre de tournois, avec ça, il pourrait montrer à l'île entière qu'il ne faut jamais sous-estimer un Homme-Poisson, surtout un qui a fait de la Garde Royale sur son île. Il s'était donc inscrit à ce tournoi, espérant tout de même qu'il y aurait un peu de niveau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre] Mar 4 Juin - 18:04

Music thème


Précédemment dans Renaissance et décisions :
Six mois s'étaient écoulés depuis les évènements de l'île de Banora. Je me remettais tranquillement de ces aveux à mon égard mais aussi de cette trahison. N'ayant aucun navire et aucun équipage, je devais me débrouiller par mes propres moyens afin d'aller d'île en île. C'est pour cette raison que j'avais rejoins une île nommée Odel via un navire de commerçant. Une fois arrivée, je fus surpris de voir que toutes factions confondus se trouvaient sur l'île : marines ; pirates et j'en passe. Je compris alors pourquoi en voyant un panneau faisant la pub pour un tournoi ! Plus précisément une Battle Royale ! Ba, ce n'était pas vraiment le genre de loisir qui m'intéressait. Bref, je continuais ma route vers le quartier marchand quand je dû intervenir pour protéger une petite fille face à l'un de ces lâches qui avaient le don de me mettre hors de moi.


Et maintenant, la suite :
J'avais donc secouru cette fillette de ce vantard de pirate ou de bandit. Bref d'un déchet quoi. Je reprenais donc ma route vers ce fameux tournoi. Je n'avais pas trop l'envi d'y participer mais plutôt de regarder. Ce tournoi, non cette Battle Royale allait très probablement amener de gros morceaux à s'affronter. Cela pourrait être une occasion pour moi d'observer afin de voir le niveau des guerriers de South Blue mais aussi des autres blues. Ainsi je pourrai me faire une idée du niveau de ma puissance face à ces combattants. Même si je savais que je faisais très surement partie des bas étages. Oui j'étais un pirate, mais je l'étais depuis peu, je n'avais aucune prime. En gros je n'étais rien du tout. Je continuais donc ma marche tranquillement en direction de cette arène, quand l'envie de me désaltérer me prit à la gorge. J'avais un peu de berry sur moi et donc de quoi me rafraichir.
J'aperçus alors une taverne au loin et pris la décision d'y aller. A l'entrée de cette taverne se trouvait déjà deux hommes à terre. Soit que ces hommes s'étaient fait virés du bar où alors le ou la responsable se trouverait surement à l'intérieur. J'ouvris donc la porte et entrai. Regardant la salle, je fus assez surpris de l'enrichissement de cette salle. Un long bar se trouvait tout au fond, avec un tas de tabouret positionné le long du bar. Concernant la salle, les trois quart de cette dernière était remplie de table ronde de deux ; quatre ou huit places. Le dernier quart de la salle faisait place à des musiciens et leur instrument. L'ambiance était assez conviviale, de sorte de bien accueillir les clients.
Mon sabre était rangé dans son fourreau, fourreau attaché à ma ceinture sur ma gauche. J'avais en effet gardé ma tenue de mercenaire qui je le reconnais était assez pratique. J'avais juste rajouté un morceau de tissu que j'avais pris soin de coudre a mon haut. Bout de tissu qui dépassait de mon plastron et qui recouvrait le haut de ma cuisse droite. Depuis mon départ de mon île natale, de Corélia, J'avais emmené ce morceau de tissu où était tissé l'emblème de ma famille, la tête d'un loup argenté. J'avais décidé de le coudre à ma tenue, pour ne pas oublier qui j'étais ; d'où je venais et pourquoi je le portais. La famille noble des Tal, mes parents, étaient apparemment connue dans South Blue, de ce que me disait mon mentor lorsque j'étais enfant. Est ce que les citoyens de South Blue avaient appris de qu'il s'était passé à Corélia ? Je n'en savais rien. Et si oui, comment réagiraient-ils ? Ba de toute façon, les réponses à ses questions ne m'étaient guère importantes. Il s'agissait vraiment des cadets de mes soucis. Et puis, même si des gens reconnaitraient cet emblème, et admettons qu'ils réagiraient d'une mauvaise manière à mon égard, je m'en fichais, arrivera ce qui arrivera. Quand qu'il en soit, je me dirigeais donc vers le bar afin de me commander à boire.

- "Un saké je vous pris !"
Peu avant de commander mon saké, en étant à quelques mètres du bar, je vis le barman hausser un sourcil quand son regard s'était porté sur le haut de ma cuisse droite. Mon regard me disait qu'il semblait avoir reconnu l'emblème. Je me fis d'ailleurs la même réflexion sur deux ou trois client qui avaient eux aussi haussé un sourcil à cette encontre. J'étais donc au bar à attendre mon verre. Le barman semblait vouloir sortir des mots de sa bouche mais rien ne sortir. Avait-il peur ? Mais peur de qui ? De moi ? Non, cela était improbable, je n'étais pas connu. Enfin pas officiellement. Ils savaient probablement que mes parents eurent des enfants, mais ma sœur et moi même n'avions jamais quitté notre île natale. Et puis, aux yeux de tous, il n'eut aucun survivant chez les Tal. A la limite, seul la Marine pouvait savoir que j'avais survécus. Et encore je n'avais plus donné signe de vie depuis que j'avais rejoins les mercenaires de ce traitre d'Angeal. A moi qu'il envoyait secrètement et régulièrement des rapports, mais j'en doutais. Mais je ne me considérais plus comme l'enfant noble que j'étais. Non les nobles qu'étaient les Tal n'étaient plus aujourd'hui. J'avais certes des projets, mais je savais que je ne pourrais pas réaliser ne serait-ce une once de mes projets avant plusieurs années. Au même moment, un homme entra dans la bar accompagné d'un des hommes que j'avais attaqué un peu plus tôt. Ce dernier me vit au fond de la salle et en me montrant du doigt, annonça à son camarade ma position. Ce dernier regarda dans ma direction où je buvais tranquillement mon saké.
- "Alors c'est cet enfoiré qui a mit mon frère dans cet état ?! Je vais le crever !!"
L'homme mit sa main sur son fourreau et se rua vers moi, faisant une tête d'ahuri, non plutôt d'un psychopathe qui était déterminé à me tuer. Il faut dire que cet homme n'était pas très distrait. Entrer et dire à son ennemi qu'il allait le tuer et donc s'annoncer par la même occasion. Puis ses pas s'entendaient grandement. Même un troupeau de vache était plus distrait que çà. Mais pour combler sa malchance, j'avais en face de moi un miroir qui me permettait de le voir. Je le vis s'approcher grandement de moi. Je bu donc d'un coup de ce qui me restait de saké, reposant le verre sur le bar pour la mettre ensuite sur mon fourreau. Plissant mes sourcils, j'agis alors avec rapidité. Je m'étais donc retourné tout en dégainant mon sabre. L'homme était en train de dégaina et stoppa son geste et aussi sa course. La pointe de la lame de mon sabre n'était même pas à un millimètre de sa gorge. J'avais en effet reconnu l'autre gars et remontant à mon léger combat de tout à l'heure j'avais remarqué qu'ils portaient tous la même épée. Mais leurs épées avaient une lame qui était plus courte que celle de mon sabre. Mon action fut basée sur mon instinct et la logique. Pour cet homme avait lui aussi ce genre d'épée et je ne m'étais pas trompé. Dans le cas contraire, on aurait eut très mal tout deux. La main de mon opposant lâcha son fourreau, puis son regard vint croiser le mien.
- ".. grr.. qu'attends-tu enfoiré ?! T n'as pas les couille de me tuer !!!"
- "Hm ! Le courage ce n'est pas quand on doit tuer un déchet comme toi mais plutôt quand épargner un déchet comme toi ! Et franchement tu ne vaut pas pas la peine que la lame soit souillée de ton sang ! .. Aucune discrétion ! Bourré d'orgueil et de stupidité ... dis moi comment quelqu'un d'aussi faible que toi a-t-il pu réussit à survivre jusqu'à maintenant ?"
- "?? grrr ... tu oses m'humilier ?? JE TE DÉFI LORS DU BATTLE ROYAL !! JE TE CRÈVERAI LA-BAS !!!"
J'haussais un sourcil en ayant entendu cela. Était-ce le genre de personne à bien cacher son jeu ? Ou était-il complètement stupide ? Cet homme venait de me défier devant un grand nombre de gens et j'avais un certain sens de l'honneur et aussi un peu de fierté. Il m'était impossible de refuser. Je fis en sorte de reculer ma lame de son cou, sans pour autant rengainer mon sabre et ainsi baisser ma garde.
- "Battle Royale hein ?!" *Au final je vais quand même y participer en fin de compte ..* "... Soit ! Si c'est ainsi qu'agit ta stupidité ... on reprendra dans l'arène ..."
L'homme vira au rouge au mot stupidité, mais celui qui l'accompagnait vint le cherchait pour le faire sortir. Il ne semblait pas avoir comprit pourquoi il avait dicté une telle demande aussi suicidaire selon lui. L'enragé le menaça de le tuer sur place s'il ouvrait encore la bouche. Les voyant sortir, je rengainais mon sabre puis me retournais de nouveau vers le barman. Je sortis quelques pièces de monnaies afin de payer mon saké.
- "Gardez la monnaie et ... désolé pour ce ..cinéma"
Allant vers la sortie, mon regard rencontra plusieurs regards, des personnes qui allaient très probablement être de très farouche et rude adversaire. mais cela, je l'ignorais encore totalement ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Flasback]Renaissance et décisions [rp libre]

Revenir en haut Aller en bas

[Flasback]Renaissance et décisions [rp libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-