AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

[Flashback] Sorcière et tempestaire font-ils bon mènage ? [PV Lady Halliwell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: [Flashback] Sorcière et tempestaire font-ils bon mènage ? [PV Lady Halliwell] Mer 29 Mai - 19:26




South Blue – Military Island


Quartier Général de la Marine, an 13


Trois années après son départ du royaume de Saint-Urea, William Fly avait reçu un document officiel du gouvernement qui lui permettait de rejoindre le Cipher Pol 9 à Enies Lobby sur l’île militaire en charge de la mer du sud. Trois années durant lesquelles il avait fait face au monde tout seul, allant jusqu’à assassiner pour survivre encore un peu plus. Lors de ses premiers pas dans ce nouvel environnement, il avait à peine débarqué sur le ponton des quais que l’ordre qui régnait en ces lieux l’avait choqué. Bien que la réputation de la Marine n’était plus à faire, la façon dont les soldats se mouvaient et exécutaient les directives étaient un vrai spectacle auquel le rouquin aurait pu assister plusieurs heures. Son rendez-vous avec l’officier en charge des documents s’était parfaitement déroulé, le marin se laissant convaincre rapidement par le jeune homme lorsque ce dernier lui avoua ses motivations. William ne désirait qu’une chose, rejoindre l’Ordre Mondial pour entrer au CP9, autrement appelé le Cipher Pol, l’unité d’élite et secrète du gouvernement qui s’occupait des missions d’infiltrations, d’espionnage et d’assassinat. Contrairement à l’institution de la Marine, les agents du CP9 étaient libres d’agir à leur guise pour exécuter et remplir les missions qui leur étaient conférées ce qui changeait considérablement la donne. Les deux pouvoirs exécutifs s’opposaient dans la façon d’agir et le fait d’être autant libre que dans l’impossibilité d’être considéré comme un hors la loi le charmait particulièrement. Il n’avait pas souri depuis qu’il était arrivé sur l’île, c’était inutile puisqu’aucun de ces hommes n’étaient intéressants. Ce qui importait, c’était d’aller à Enies Lobby, l’île judiciaire où il faisait toujours beau. D’ailleurs, cette légende intriguait énormément ce garçon qui possédait les capacités d’un fruit du démon particulier puisqu’il pouvait agir sur la météo environnante. Evidemment, son envie de savoir si la pluie pouvait tomber sur le quartier général du Cipher Pol l’intéressait tout autant que la section en elle-même. Etant aussi curieux que distant avec les autres, ses futurs rapports avec les membres qu’il aurait à côtoyer retenaient ses pensées lorsqu’il s’ennuyait.

De nouveau à l’extérieur des bâtiments, William s’avança doucement dans la grande cour centrale en direction du bureau des départs que lui avait indiqué un jeune mousse fraîchement recruté. Entrant dans la pièce mal éclairée, il se rapprocha rapidement du premier guichet ouvert qui était tenu par un homme chauve et mal rasé, ce qui lui donnait l’air stupide.

- Bonjour, je voudrais connaître l’horaire des prochains départs pour Enies Lobby s’il vous plaît.

Le marine ne répondit pas tout de suite, jaugeant du regard celui qui avait des cheveux rouges, un bermuda noir et une écharpe. Autant dire que cet accoutrement ne lui plaisait pas et qu’il ne savait pas s’il pouvait répondre à un jeune garçon, l’île judiciaire étant rarement demandée par les civils. D’un air fétide, il lui répondit alors qu’il ne savait rien mais que les prochaines correspondances ne partiraient pas avant une semaine quel que soit l’arrivée avant de replonger dans ses activités, résumées par un journal et un café. Soupirant, William ressortit déçu par la nouvelle. Ecoeuré par l’attitude de cet informateur à son égard, il ne put s’empêcher de laisser la porte ouverte de façon à diriger le vent directement sur les dossiers diverses et variés qui débordaient des tiroirs et du bureau. Le cri alarmant qu’il entendit dans son dos le fit frémir, s’orientant inconsciemment vers le port militaire. Il n’y avait aucune chance qu’un navire puisse en sortir dans les jours à venir mais William espérait tout de même une bonne nouvelle, si faible soit-elle. S’asseyant alors sur un muret, il contempla l’arrimage d’un navire de guerre et s’extasia jusqu’à la sortie de ses occupants tous chargés par de lourds sacs qu’il n’aurait pas voulu porter. Il aperçut alors une personne qui détonna des uniformes classiques des marines. C’était une femme dans un bataillon de soldats, ce qui était d’ores et déjà un exploit en soi car se retrouver au milieu de la transpiration de tous ces imbéciles ne devait pas être une mince affaire pour une dame. De plus, elle ne portait pas l’uniforme réglementaire et elle se détacha même du groupe de tête pour s’en aller de son coté, comme si de rien n’était, ce qui surpris énormément William. Ce dernier n’était pas le dernier des pleutres et s’aventura à sa rencontre sans détour, voulant comprendre ce qu’une blonde pouvait bien fabriquer dans un tel endroit bien qu’il ne soit pas de nature très sociable ! Il lui réserva donc un sourire étrange qu’il réprima très vite jugeant que c’était sans doute plus terrifiant que cordial. Un inconnu qui vous aborde et vous fait une belle grimace, ça n’arrive pas tous les jours !

- Bonjour, mademoiselle, excusez-moi pour le dérangement, mais qui êtes-vous ? Vous ne semblez pas faire partie de l’équipage de ce bateau. Je vous dis ça car je suis un touriste bloqué pour plusieurs jours sur cette île et me voilà désormais à attendre et à tuer l’ennui.

S’il se doutait qu’elle n’était pas venue cueillir les champignons, il ne voulait pas dire à la terre entière sa destination, l’officier lui ayant bien précisé que cela devait rester secret.


William Fly
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Flashback] Sorcière et tempestaire font-ils bon mènage ? [PV Lady Halliwell] Sam 1 Juin - 12:03




~~ Soyez le maître que vous voudriez avoir ~~
Lady Halliwell & William Fly



J'ai dû être maudit à ma naissance … Sûrement un truc dans le genre qui fait que je dois toujours me trimbaler un boulet ou que je dois toujours me farcir un problème … Je m'explique, je devais partir pour Grand Line … J'avais enfin finit de taffer sur les blues ! Après année et année de purge et massacre de crapules en tout genre. J'avais vraiment bien bossé et je venais d'accomplir la dernière mission ici sur les mers calmes … Moi et mon bâteau nous nous dirigions donc vers les mers cruelles, mais le destin aime bien se foutre de ma gueule donc par conséquent il changea mon planing à la dernière minute … J'étais entrain de bronzé sur le navire quand mon escargophone se mit à retentir … J'avais bien essayé de ne pas répondre à cet appel, mais malheureusement un officier un peu trop collant prit le petit escargot afin de m'obliger à répondre … J'en ai marre de ses connasses de mouettes, elles ont déjà du mal à s'occuper de leurs propres fesses et elles veulent s'occuper de ma vie.

« Ici Miss Halliwell vous me voulez quoi encore ? »

« Bien le bonjour mademoiselle, je vous contacte afin de vous demander la mission suivant, vous devez tester et entrainer la dernière recrue du CP9 : William Fly »

« Vous m'énervez vraiment vous le savez ça ? Je suis censée me reposer connard ! Dites moi une caractéristique que je puisse le retrouver au moins … »

Rapidement mon interlocuteur m'expliqua que c'était une jeune homme aux cheveux rouges et … Et j'ai oublié le reste en faite, mais on s'en fout le faite qu'il soit roux est un crime en soit et je m'en rappellerai sans aucun mal ! J'interpellai donc le navigateur afin qu'il change de cap ce n'était pas encore le jour de mon départ de ses mers, mais peut-être que cette journée n'allait pas être aussi mauvaise que ça …

Après une bonne heure de trajet j'avais étudié la position de notre cher petit nouveau et j'avais pu observer un petit QG abandonné par le gouvernement il y a quelques années, pour l’entraînement, certes ce n'était pas l'installation parfaite pour bizuter un petit nouveau, mais je devais faire avec n'est-ce pas ? Bref, je venais de finir mon voyage et toutes les mouettes étaient descendus du bateau … J'aurai pu voler le bateau et me casser loin d'ici, j'aurai pu, mais j'avais une soudaine envie de rencontrer ce William … Du sadisme sûrement, j'avais envie de me défouler face à l'homme qui m'avait empêché de rejoindre Grand Line … La route de tous les dangers venaient de se fermer juste sous mes yeux et tout ça pourquoi ? Pour un entrainement qu'un autre agent aurait pu lui procurer … Alors certes j'étais la plus puissante personne du CP9 à trainer sur les blues, mais quand même ! Pourquoi gâcher mon art, mon talent et mon savoir en me forçant à rester sur des mers tellement peu agité que même les nuages dans le ciel s’ennuie … Seuls les déchets veulent rester sur cette mer et non pas les futurs maîtres de ce monde.

Bref, je venais de descendre du bateau, légèrement fatiguée par ce voyage ennuyant où j'avais passé mon temps à étudier et à chercher de nouvelles techniques mortelles … Une activité non seulement ennuyante, mais qui demandait une concentration à toute épreuve … Concentration que je ne possédais pas forcément d'ailleurs ! J'étais donc sorti quand un jeune homme vint à ma rencontre … Un jeune roux ! Était-ce l'homme que j'étais venue chercher ? Je ne savais pas trop, mais j'allais en être sur d'ici peu.

« Vos mensonges sonnent aussi faux qu'une chanson de Colonel Reyel mon cher … Et si vous voulez faire partie du CP9 le minimum c'est de savoir mentir correctement ! Bref, mon nom est Mai Halliwell et je suis venue ici pour vous entraîner … Vous ne vous rendez surement pas compte de la chance que vous avez de m'avoir comme entraineuse, mais faites attentions un seul faux pas, une seule seconde d'inattention et c'est la mort assurée ♥ »

Après ses paroles emplies d'amour, de gentillesse et toutes ses conneries je lui fis signe de me suivre, j'étais entrain de me rendre vers l'ancienne base qui se trouvait sur cette île … Elle allait sûrement être délabrée, mais au moins j'allais pouvoir la détruire sans me soucier de détruire un monument ! Pendant la route je n'adressai aucune parole à mon jeune « disciple », à vrai dire je ne savais même pas s'il m'avait suivi ! Un silence assourdissant s'était installé, mais par chance ce silence se rompit aisément lorsque j'arrivai au niveau de la dite base ! Je mis la clé dans la serrure afin d'ouvrir la porte.

« Les questions si t'en as c'est maintenant, après il n'y aura place qu'aux bruits de nos attaques respectives. »

Je marchai donc dans les sombres couloirs de la base afin de descendre plus en profondeur … Je voulais rejoindre la salle d’entraînement qui se trouvait à l'étage en dessous, j'avais réussit à rejoindre la salle assez rapidement à l'aide du soru, d'un simple coup de pied je venais d'exploser la porte de bois. Je fis quelques pas dans la salle afin de me diriger vers le centre de la pièce … Une pièce pleine de roches … De la pierre partout … Cet entrainement allait s'avérer intéressant sans nul doute, mais je ne savais pas encore si mon adversaire était à ma hauteur.

« L'heure est au duel et en bonne maîtresse que je suis je te laisse porter le premier coup … Honneur aux faibles ♥ »



code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: [Flashback] Sorcière et tempestaire font-ils bon mènage ? [PV Lady Halliwell] Sam 1 Juin - 17:13






South Blue - Military Island

Une réponse simple, cordiale voir même gentille était espérée. C’était la moindre des choses de se montrer discourtois avec les autres et William avait été très surpris, presque choqué même du comportement de la jeune femme qu’il avait croisé sur le quai des navires de la marine. Issu du gentleman, gavé de valeurs en tout genre, il n’aurait jamais cru qu’un bout de femme lui répondrait aussi brutalement et l’effrontée ne s’arrêta pas à lui balancer diverses piques dans la face, mais le menaça même de mort ! Quelle sournoiserie ! Malgré cela, il s’habituait de plus en plus aux femmes qui voyageaient dans le monde puisqu’il en avait déjà rencontré, dont certaines étaient de vrais tirantes, malines et capables de profiter des vices des hommes. Et voilà qu’un nouveau spécimen se présentait à lui, du moins il avait obtenu son nom et l’information qu’elle était plus que probablement membre du CP9 ce qui était une surprise réelle… Une femme dans le cipher pol ? Qu’était-ce donc que cette histoire ? Bien qu’il n’avait aucun jugement concernant la gente féminine, il n’aurait jamais imaginé qu’il pourrait en rencontrer dans le gouvernement, à vrai dire ça lui donnait froid dans le dos de l’imaginer assassiner un pauvre homme pris au piège par ses charmes.

Tout en suivant cette dénommée Mai Halliwell, le rouquin analysa rapidement la situation. Il suivait une inconnue à qui il n’avait adressé que quelques mots qu’elle lui avait renvoyé en pleine figure et lui avait intimé de la suivre. Et c’était exactement ce qu’il faisait sans même penser à refuser ! Il se sentait forcé par sa volonté, animé d’un désir de découverte puisqu’elle était remplie de mystères à ses yeux. Que pouvait-il faire après tout ? C’était ça ou s’ennuyer et patienter à l’arrivée du prochain départ. Le jeune homme la détailla alors qu’il marchait quelques pas derrière elle. Fine, grande, cheveux longs, démarche souple et chaloupée, un peu délurée et probablement complètement dingue sans oublier un œil blanc parfaitement anormal. C’était définitif, il voulait savoir qui était cette femme toute menue qui dégageait autant d’assurance et d’arrogance que de charme !

La visite guidée de l’île militaire se passa sans encombre, traversant chemins, cours, bâtiments en tout genre bien qu’ils ne disaient rien. William retenait au maximum sa respiration, se déplaçant le plus agilement possible. Si elle ne disait rien, ce silence pesant lui convenait parfaitement puisqu’il n’était pas très loquace. Ils arrivèrent finalement devant une porte qu’elle ouvrit à l’aide d’une clef, le prévenant qu’il n’avait que quelques secondes pour la questionner, après quoi il devrait la fermer et se battre avec elle.

- Je mettrais des gants pour éviter d'abîmer votre minois, lui répondit-il sereinement, tout en sentant intérieurement qu’il était assez bouleversé par tout ce qui se passait. Pourquoi lui demander quoi que ce soit ? Elle avait ses histoires, elle était membre du CP9, elle n’avait rien à lui dire et il se doutait qu’en lui posant des questions il se ferait envoyer balader.

En voyant que l’intérieur n’était fait que de mur, le cheveu rouge n’était pas particulièrement ravi. D’autant plus qu’ils descendaient de plus en plus profondément et s’enfonçaient à un point qu’il pensait maintenant que s’ils ne se combattaient pas à la surface, c’était parce qu’elle savait quel type de fruit il possédait. Mais c’était impossible et il se secoua la tête pour chasser cette pensée. Ils ne s’étaient jamais rencontrés auparavant, voilà la vérité, ce n’était que de la malchance. Soudain, il l’a vit utiliser le soru avant de fracasser une porte en bois d’un coup de pied anodin. Décidemment, elle avait de la force à revendiquer malgré son apparence fluette… Il l’a rejoignit dans une pièce où elle attendait, debout, au centre et il ne put réprimer un regard sombre en balayant la salle du regard. Il n’y avait aucune ouverture sur l’extérieur, ils étaient sans aucun doute à plusieurs dizaines de mètres du sol et pour terminer le magnifique tableau qui s’offrait à ses yeux, il n’y avait ici que de la roche ! Bien, toute possibilité d’utiliser ses capacités liées à son fruit étaient impossibles s’il n’avait pas de contact avec l’extérieur alors autant s’en remettre exclusivement au rokushiki bien que sa maitrise n’était que récente.

- Je vois que vous avez trouvé un petit coin de paradis… c’est magnifique, je me sens à mon aise dans un tel endroit ! Il l’a gratifia d’un sourire sans joie. Il n’aimait pas être enfermé et comprit qu’il allait devoir mettre un terme à tout ceci rapidement s’il voulait ressortir au plus tôt.

- Lady Halliwell, je m’excuse d’avance pour ce qui risquerait de vous arriver en ces lieux… Dit-il en s'inclinant légèrement, par respect pour son mentor. Il n’y croyait pas le moins du monde, elle était sans aucun doute plus expérimentée, plus dingue aussi, et il ne pourrait combler cet écart avec ses capacités spéciales. Maintenant qu’il était sous terre, autant se donner au maximum.

Pleine de charme, la maline lui annonça alors que le duel pouvait démarrer et qu’il n’avait qu’à débuter. William se ne fit pas prier, sentant déjà l’air qui l’entourerait et la pluie lui fouetter le visage dès qu’il sortirait

- Soru ! Il se déplaça au-dessus d’elle, avant d’enchaîner.

- Tekkai ! Son poing en avant, il utilisa sa protection de fer pour augmenter la puissance du coup à mesure qu’il tombait sur elle tout en étant immobile, projeté par sa chute. Etait-ce suffisant ? Il n’en savait rien, mais si elle était réellement du CP9, il devrait utiliser tout ce qu’il savait pour la mettre à terre et tenter de lui ôter la vie s’il le fallait. Après-tout, n’était-elle pas une future collègue ?


William Fly


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Flashback] Sorcière et tempestaire font-ils bon mènage ? [PV Lady Halliwell]

Revenir en haut Aller en bas

[Flashback] Sorcière et tempestaire font-ils bon mènage ? [PV Lady Halliwell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-