AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Jeu 11 Juil - 1:12

— Ce n'est que le début de ma suprématie intellectuelle —



« La sagesse et la connaissance sont les véritables reines de ce monde, si tu ne sais rien, tu n'iras pas très loin dans ce bas-monde »
Falcon D. Roy × Giorgio Puncho

J'étais parti de l'archipel Shabaody à mes 16 ans, je n'en pouvais plus de me retrouver bloqué là-bas et ne plus être capable d'explorer le monde que je voyais dans les livres, un monde qui n'attendait qu'à être compris pour sûr ! Un monde qui n'attendait que l'on perce tous ces secrets, un monde qui attend l'élu en quelques sortes et je ferai tout pour que cet élu... ce soit moi ! Enfin bref, ma route m'avait mené sur les Blues, le nom que l'on donnait aux quatre mers qui étaient autours de Grand Line, à savoir : West Blue, South Blue, East Blue et North Blue. Quatre mers qui représentaient généralement le point de départ de désormais grandes pointures dans le monde que l'on connaît aujourd'hui, oui un point de départ.

Quant à moi, je ne faisais que commencer mon voyage qui allait s'annoncer extrêmement long et laborieux, mais c'était le prix à payer si je voulais découvrir ce que cachait le monde et si je voulais pourvoir un jour faire face à l'homme qui me servait de géniteur, j'avais besoin de devenir beaucoup beaucoup plus fort. Enfin bref, j'arrivais à Drink Island, l'île de la beuverie, j'avais décidé de débuter mon voyage par cette île composée principalement de bar et d'autres établissement distribuant de l'alcool à flot un peu partout. C'était vraiment une île faite pour la détente, une île de repos. J'avais décidé que ce serait l'un de mes points de repère, si j'en avais marre de voyager et que j'avais besoin de prendre une pause, j'irais là-bas car tout explorateur, guerrier ou autre aventurier qui se respecte se doit d'avoir son havre de paix.

J'entrais dans un bar, le "Fight Club", un nom qui reflétait l'ambiance de l'endroit, remplis d'enflure de la première espèce qui ne cherche qu'à se battre. J'entrais à l'intérieur avec un livre sur la reproduction des baleines ou autres créatures marines, j'apprenais que cela se produisait généralement dans les eaux chaudes ou tempérées et que les mâles utilisent leur chant ou leurs vocalises pour faire la cour aux femelles. Enfin bref, je me rendais au bar et je voyais là un gars assez balèze, plus de trois mètres environs, dépassant les 200 kilogrammes aisément. Je souriais, c'était peut-être le meilleur moment pour tester ma force. Je m'asseyais à côté de lui, son crâne chauve me donnait envie d'éclater une bouteille dessus et c'est bien ce que j'allais faire, bien que je n'ai pas vraiment besoin de cela pour le provoquer, des mots bien placés et qui font mal peuvent le faire craquer, j'optais aujourd'hui pour la manière forte.

Hey, gros balourd, tu t'amuses bien, ta bière est bonne ? Tiens laisse-moi t'arroser avec ça !

C'est à ce moment-là que je décidais d'éclater ma bouteille à l'arrière de son gros crâne, je venais maintenant de provoquer un duel de la manière la plus traditionnelle dans un bar, quoi de mieux pour me tester sur ce début de voyage ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Jeu 11 Juil - 23:32

Le Fight Club ! L’un de mes bars préférés !


Toujours dans ma barque. Je voguais aux grés des courants. Bien entendu, vu que je n’étais pas suicidaire et que je savais que beaucoup d’hommes était mort de déshydrations sur leur bateau. Quand je voyais une île au loin. Je sortais la rame et réorientait mon navire vers ce bout de terre ! En attendant que j’arrive sur l’île, dont je voyais la silhouette. Je décidais de faire une petite pause apéro ! Ainsi, pour me remplir le ventre. Je me préparais un sandwich pâté de lapin-cornichon. Que je m’empressais d’avaler. Bien entendu comme ce repas était un peu bourratif. J’avalais quelques bonnes gorgées de mon alcool fétiche, la liqueur de figues de barbarie. Une fois ce cet apéritif fut fini. J’étais arrivé au port. A l’aide de la corde que j’avais à bord de mon moyen de transport, j’attachais mon navire au quai, puis d’un bond, je sautais sur l’embarcadère. En faisant ça, je pus entendre que les planches de poids avaient du mal à soutenir mon poids, puisqu’elles craquèrent légèrement. Après avoir fait quelques pas, j’arrivais devant un panneau, c’était celui qui souhaitait la bienvenue sur l’île, dessus, il y avait marqué cela : « Drink Island … La seule île où on ne vous dit jamais que vous buvez trop » ! Trouvant cela drôle et attrayant. Je décidais de suivre ces indications, pour voir si elles mentaient ou pas ! Ainsi, je me dirigeais vers la vieille île, là où je pourrai trouver les bars les plus typiques. Sur le chemin, je croyais un nombre important de ces établissements, qui proposaient soit Happy Hour ou soirée Open Bar ! Visiblement, je n’allais pas rester un seul jour sur cette île, mais bien une bonne semaine ! Après quelques minutes de marches. J’arrivais devant un, qui attirait mon humeur de combattant, puisqu’il avait pour nom : « Le Fight-Club » ! Si jamais, je ne trouvais pas tête à mes poings, je serai fortement déçu. Motivé, en poussant la porte du bar, j’entrais à l’intérieur de celui-ci. Ici se regroupait beaucoup d’hommes, fans de combats ! Certains étaient taillés pour être des boxeurs ! D’autres, avec leur manque de muscles, se concentraient sur le free-style ! Puisqu’eux avec leur rapidité et leur agilité, arrivaient à trouver des failles dans les défenses ennemies. Bien entendu, il y en avait certains, qui étaient de simples touristes, qui venaient ici juste pour observer les combats et non en faire partie. Après avoir bousculé quelques-uns de ces hommes et femmes, pour voir si quelqu’un voulait se fighter avec moi ! Sur un tonneau, je m’installais au bar pour commander un triple scotch ! Malheureusement pour moi, dans ce court laps de temps. Ma taille avait fait peur aux gens et aucun ne s’était interposé à ma personne. Alors que je buvais ma boisson et que j’allais en redemander une. Un homme fit le gros chieur. Il me disait une phrase. Prononçant qu’ici, la bière était bonne et qu’il voulait m’arroser avec la sienne ! N’aimant guère qu’on joue avec la nourriture et la boisson. Je me retournais, néanmoins, je ne le fis pas assez vite et la bouteille, qui contenait de l’alcool se fracassât sur ma tête. M’ouvrant un peu cette dernière. Alors que je remettais mon masque. J’observais le jeune homme. Contrairement à moi, il n’était pas d’une taille extraordinaire. A l’inverse de moi, l’homme portait des cheveux sur sa tête. Ses derniers étaient bleus ! Une chose assez rare ! Sûrement un petit con, fan de mangas, qui aimait ressembler à ses héros, en se teintant les cheveux. Ce qui m’attirât le plus sur sa gueule, c’était l’étrange cicatrice qu’il avait. Visiblement, il avait failli se faire scalper par des aborigènes. Une fois que j’eus fini de remettre les lanières de cuir autour de mon visage. Je tournais le dos à mon assaillant. Marchant un peu plus vers l’arrière de la salle. Pendant que la majorité des îles formaient un cercle autour de nous, afin que l’on ne s’enfuie pas. On pouvait appeler ça un combat de bucherons improvisé. En plus de se regrouper, ils criaient ce mot en boucle : « Ahou ». Pendant que le gérant de la taverne criait cela via un micro :

Messieurs ! Vous connaissez les coutumes ! Les plus petits paris commencent à 1000 berrys ! Et le gagant de ce combat gagne la moitié des mises !

Alors, que les premiers commençaient à miser de l’argent. En le donnant aux serveuses, qui étaient plutôt mignonnes, il faut dire. Moi je continuais ma petite marche. Ramassant au passage un petit plateau de métal, où était incrusté l’insigne du bar. Ce dernier était deux poings, recouverts de bandage, qui se croisaient. Avec cette arme, je me retournais et courrais vers mon idée mon jour. Pendant que je me rapprochais de plus en plus de lui, je lui disais cela :

Ouai, pas mal pas mal ! Moi, je kiffe leur objet signé !

Une fois que je fus assez proche. Je prenais appui sur mon pied droit. Puis en basculant mon cœur vers la droite, je pivotais sur cet appui. Accompagnant ainsi, mes bras qui tenaient l’objet de métal, vers la tête du jeune homme. Tel un base-balleur qui voulait faire un home-run ! Moi je voulais fracasser la tête de mon adversaire en seul coup. A l’inverse du sportif, je ne tenais pas une batte d’alu’ ou de bois, mais bien un plateau fait en acier.

Techniques utilisées:
 
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Ven 12 Juil - 15:17

— Ce n'est que le début de ma suprématie intellectuelle —



« La sagesse et la connaissance sont les véritables reines de ce monde, si tu ne sais rien, tu n'iras pas très loin dans ce bas-monde »
Falcon D. Roy × Giorgio Puncho

Ma provocation semblait avoir fonctionné comme sur des roulettes et la bouteille s'éclata à l'arrière du crâne de mon opposant, lui faisant une entaille minime. Il se retournait vers moi, replaçant un masque bizarre sur son visage et je me disais que seul un gros chauve comme lui pouvait mettre un masque de ce genre, un tel manque d'esthétique, c'était assez affligeant. Enfin bref, il semblait désormais s'éloigner alors que l'on se fit encerclés par toutes les personnes qui étaient présentes dans le bar. Le plus surprenant fût que le barman commençait à lancer les paris, 1 000 berrys minimum ! La majorité des parieurs avaient misés sur le gros balourd qui me faisait face, c'est vrai que si on regarde nos gabarits, on voit que je pars perdant.

Cela m'amusait énormément et je souriais, je reportais alors ma concentration sur mon adversaire qui commençait à courir dans m direction, avec un plateau d'acier dans ses mains. Allait-il l'utiliser contre moi ? Je l'attendais de pied ferme, je lui devais bien de le laisser me frapper, mais qu'il ne pense que je ne me protégerai pas. Il arrivait en face de moi, prenant appui sur son pied droit et faisant pivoter tout son corps, je me positionnais en garde en croix, campant sur mes appuis pour ne pas voler trop loin. L'impact arriva enfin, je fus repoussé jusque dans le mur du fond, c'était quoi cette puissance ? Ce coup avait excité les puristes, tout le monde hurlait comme-ci l'homme en face de moi avait gagné en un coup.

Je me relevais alors, l'arcade ouverte et donc la partie gauche de mon visage ensanglanté, un lueur d'assassin brillait dans mes yeux, il voulait la force brute, il allait l'avoir ça je le garantis. Le fait que je me relève aussi facilement avait fermé la bouche des spectateurs un court instant, puisqu'ils recommençaient leur boucan infernal juste après, peut-être étaient-ils excités à l'idée de voir que ce combat allait continuer ?

Je sortais alors le livre que j'étais en train de lire avant que je ne pénètre dans ce bar, le livre sur les baleines oui et je fonçais sur mon adversaire à pleine vitesse dans sa direction. Arrivé à un mètre de lui, je lui envoyais ouvert en direction de ses yeux, pour obstruer son champ de vision. Je pris ensuite moi aussi un énorme appui sur mon pied gauche et commençais à tourner mon corps et donc j'amassais de la puissance dans le même moment et j'envoyais ma technique.

Jigoku no Genkotsu
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Ven 12 Juil - 16:37

Les jeux sont faits ! Rien ne va plus !


Armé d’un plateau de fer. Je dessinais un demi-cercle avec mon corps, afin d’accumuler le maximum de puissance. Si jamais, je réussissais ce coup-là ! Les répercussions pour le jeune homme, pouvaient être graves, tel que des gens qui volent ou une arcade totalement démolie. Néanmoins, vu qu’il n’était pas suicidaire. Il osait quand même se défendre. Adoptant ainsi une garde de croix ! Soit en croisant ses bras devant son visage. Le choc fut relativement puissant et un lourd bruit s’en échappât. L’homme fut repoussé sur quelques mètres, avant de se prendre le mur. Pendant qu’il était sonné, je pus voir que son arcade saignait. Une blessure bien embêtante en combat. Puisque le sang qui y coule vient toujours obstruer la vue. Comme je n’allais plus me servir du plateau, vu qu’il était déformé. Tel un vieil objet. Je le jetais par terre.

Alors que beaucoup d’hommes présents ici, ne savaient pas si le jeune homme allait pouvoir se relever ou pas ! Ils commençaient à parler entrer et à insulter mon adversaire de toutes les manières. Ne voulant pas se laisser faire comme ça. L’homme aux cheveux bleus se relevât. Et là, tout le monde se tut ! Tous étaient totalement impressionnés ! Et à cause de ça, les paris reprenaient de plus bel, vu que mon ennemi avait de bonnes ressources. Une fois, qu’il fut de retour sur ses jambes. L’homme sortit un livre. Ce dernier expliquait la reproduction des baleines ! Une chose qui me fit quelque peu rire ! Vu que je trouvais totalement nulle, qu’on lise un truc aussi chiant. Néanmoins, sachant que j’étais en combat ! Je reprenais tout de suite mon calme.

Avec ce bouquin en main. L’homme s’avançât vers moi, en courant et une fois assez proche de moi. Il me balançait sa paperasse en pleine figure. Afin que cela ne me réduise pas trop mon champ de vision. Je m’agenouillais, laissant ainsi passer le livre au-dessus de ma tête. Malheureusement pour moi. Le jeune homme avait lu dans mes mouvements et m’attendais avec une solide droite en direction de mon plexus. Sachant que s’il me touchait à cet endroit, mon corps pouvait devenir paralyser un petit moment, vu qu’un gros paquet de nerf se trouve là. Je décidais d’attendre son poing avec ma main ouverte. Ainsi au lieu qu’il se prenne mon épaule ! C’était une main gauche qui allait se prendre le choc. Le choc fut relativement puissant. Je sentais une légère chaleur dans ma paume ! Comme si son poing avait tellement été puissant, qu’il avait créé une étincelle ! En plus de ça. Comme un con. Je n’avais pas regardé ce qu’il y avait derrière. Et mon coude s’était tapé contre le comptoir du bar et cela faisait relativement mal.

Vu que peu de distance nous séparait. Je décidais de lancer une offensive directement, afin de contre-attaquer à son coup ! Ainsi, je resserrais mon étreinte autour de son poing, afin qu’il ne puisse s'enfuir. En plus de faire ça, je me rapprochais du sol, dans le but d’essayer de le saisir au niveau de la ceinture. Pourquoi faisais-je cela ? Car si jamais je le réussissais à faire ça ! Je pourrai soulever ce petit homme au-dessus de moi ! Et du haut de ces trois mètres, je pourrai aisément le balancer sur une table, recouverte de différents couverts, assiettes et verres. Soit des objets coupants ou perforants, ce qui devrait lui faire bien mal !

[HRP] Comme j’ai dit dans mon rp’. C’est bien entendu esquivable.[/HRP]

Techniques utilisées:
 
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Ven 12 Juil - 17:51

— Ce n'est que le début de ma suprématie intellectuelle —



« La sagesse et la connaissance sont les véritables reines de ce monde, si tu ne sais rien, tu n'iras pas très loin dans ce bas-monde »
Ma vitesse s'était véritablement accrue depuis mon départ de Shabaody et je le ressentais, je me sentais tellement plus léger lors de ma course que j'avais l'impression que je pouvais m'envoler si je continuais sur une assez longue distance. Enfin bref, proche de mon ennemi, mon livre envoyé en direction de sa face d'abruti et mon poing chargé à fond les boulons ! Alors que je pensais que mon coup allait lui écraser le plexus, je le vis soudainement se baisser, pour esquiver mon livre et par a même occasion mettre sa main gauche en opposition, je n'avais pas le choix mon coup devait continuer et, dans une ultime concentration de puissance je balançais mon poing qui, comme il l'avait prévu se fit réceptionner par sa main ouverte. Faisant reculer un petit peu son bras, dont le coude se cognait contre le comptoir du bar, ce qui avait dû causer un petit choc électrique sur tout le bras.

A la fin de cette action, une petite rafale de vents créé par le choc faisait voler mes cheveux et avait encore une fois fait taire les spectateurs, qui semblaient tellement choqué par une telle débauche de puissance venant de nous deux, cela amènerait un petit peu de calme dans ce monde de brutes. Alors que je voulais reculer, l'homme qui me faisait face ne semblait pas l'entendre de cette oreille et resserra son étreinte sur mon poing, m'empêchant alors de m'enfuir. Il me soulevait alors avec une certaine aisance, je pesais quand même mes 100 kilos ! Mais lui, il est là il me soulève comme si j'étais un petit enfant de huit ans et je n'allais pas aimer la suite...

J'étais désormais plus haut que lui après qu'il m'ait attrapé tel un catcheur au niveau de la ceinture, j'étais vraiment mal, même le dernier des idiots comprendraient que c'est la fin des haricots si je me prenais cette attaque. C'est alors que j'eus une réaction à l'instinct rare et intelligente, j'enroulais mes jambes autour de sa taille à lui, et comme mes mains étaient libérées je m'accrochais à lui par le haut de son crâne luisant tout en lui mettant des petits coups de coude dans les temps espérant lui ouvrir moi aussi l'arcade pour nous ayons le même handicap. Je réussissais à envoyer trois coups et je me fis balancer contre une table. Je me fis écorcher vif à cause des couverts, des morceaux de verres et d'assiettes présents dessus.

J'étais vraiment très mal en point, pour ne pas dire au plus mal, j'avais vraiment l'impression que j'allais me prendre une sacrée rouste si on continuait ainsi bien que ce soit déjà le cas. Je repartais alors à l'assaut car j'étais à mi-distance, je pouvais envoyer mes Flickers et c'est ce que je faisais sans hésitation aucune. Espérant déjà l'avoir au visage car lorsque l'on utilise des coups de genre généralement les endroits touchés gonflent à une vitesse ahurissante et, si je réussissais ma manœuvre, j'aurais une chance de placer une super attaque. Ne sachant si j'avais fait mouche à cause de la mauvaise vue que j'avais vu, je fonçais encore de nouveau et je pris le même appui que tout à l'heure, sauf que cette fois-ci je balançais ma jambe gauche, visant son foie, pour bien tout lui chambouler dans son corps et pourquoi le faire recracher toute sa boisson.

Jigoku no Dageki
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Sam 13 Juil - 1:50

Chacun montre ses capacités ! Seul le plus résistant pourra ressortir vainqueur de ce combat !

Le jeune homme aux cheveux bleus ne se trouvait qu’à quelques décimètres de moi. Trouvant cela intéressant qu’il n’y ait que peu de distance qu’il y avait entre nous. Je décidais de me saisir de lui, afin de le balancer quelque part. Ainsi, je resserrais mon étreinte autour de son poing. Cela ne se fit pas sans mal. J’avais encore un peu de douleur dans ma main. Mais bon, cela ne m’arrêtait pas. Je baissais mon centre de gravité, afin de mieux me saisir du jeune homme. Une fois que j’eus fini de faire, je le soulevais à plus de trois mètres. Même si l’homme pesait son poids. J’arrivais aisément à faire ça. Une fois en l’air, l’homme tentait de se défendre en me donnant de puissants coups de coude ! En plus ce salop, visait la coupure qu’il m’avait faite à la tête. Certes sonné, je n’en oubliais pas mon principal but. Et en regardant aux alentours, je trouvais le bon endroit où le lancer. Ainsi, avec toute la force que j’avais dans les bras. Je le lançais sur une table où se trouvait non loin. Celle-ci avait le bon avantage, de n’être pas vide. Elle comportait assiettes, verres et autres couverts. Ça pouvait bien le faire mal et ça fit mouche ! Après un lourd bruit de fracas d’objets et d’autres choses. On pouvait voir que l’homme était un peu blessé. Il eut même du mal à se relever. Pendant qu’il réalisation ce mini-exploit, je lui criais cela :

Voilà ! Maintenant tu connais tout dans ce bar, que ce soit assiettes, plateaux, verres ou couverts ! On peut dire que t’es un vrai touriste ! Ah oui et mon nom c’est Giorgio Puncho !

Après s’être relevé, l’homme fonçait sur moi. Une fois assez proche, il me donnait une multiples de petits coups de poings au visage. Rien de bien méchant. Cela ne faisait pas trop mal. On aurait plus dit des claques qu’autres choses. Néanmoins, à cause de ça, j’avais du mal à tenir mes yeux parfaitement ouverts et mon champ de vision se réduisait. Comme quoi, même affaibli, il savait bien se défendre. Après cette multitude de petits coups. L’homme fit une attaque plus dangereuse ! Il pivotait sur l’une de ses jambes et voulait me frapper avec l’autre. Sachant très bien que les jambes sont largement plus puissantes que les bras. Je pouvais prendre très cher. En plus, l’homme visait mon bide ! Et là, il n’y a pas qu’un ou deux organes, mais bien plusieurs. Ayant vu ce coup venir au dernier moment. Il ne me restait plus qu’une esquive et c’en était pas vraiment une. Ne voulant pas que son pied atteigne mon ventre. J’avançais ma jambe droite. Ainsi au lieu que ce soit mes puissants abdominaux qui soient touchés. C’était bien mes côtes flottantes. Son attaque arrivât même à me repousser sur deux bons mètres. Et une fois, que j’eus fini de glisser sur le sol. J’eus le souffle coupé durant un court instant. Afin, de voir si aucune blessure grave ne m’avait été faite. Je me tâtais le flanc droit. Malheureusement pour moi. Un os touché me faisait la gueule. N’aimant pas que je le mette face la première. Il s’était quelque peu fêlé. Après cette brève analyse, je me reconcentrais sur le combat. Cherchant une technique, qui pourrait le foutre mal. Après quelques secondes de mures réflexions. Je décidais de faire quelques pas en arrière, afin de prendre plus d’élan. Après avoir pris quelques bonnes grosses respirations. Je fonçais maintenant sur mon ennemi. Une fois assez proche, je me mettais à l’offensive. Lui donnant un coup de poing en direction de l’arcade blessée avec le pouce légèrement ressorti, afin de lui griffer cette partie du visage. Bien entendu, comme cet adversaire m’avait montré sa valeur, je ne voulais pas lui crever son œil, alors je pivotais quelque peu mon bras, afin de lui griffer la pommette. Sachant que viser une si petite partie du corps n’est facile. Puisqu’on peut faire un tas d’esquive, tel que de simple mouvement de tête ou de jambe. J’augmentais la vitesse de mon coup en déboitant volontairement mon coude. Pendant que je fis ça, je sentais une légère douleur venir de mon ventre. Visiblement la côte fêlée ne voulait pas s’arrêter de gueuler. Cela eut pour conséquence de ralentir quelque peu mon attaque.

Techniques utilisées:
 
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Sam 13 Juil - 3:17

— Ce n'est que le début de ma suprématie intellectuelle —



« La sagesse et la connaissance sont les véritables reines de ce monde, si tu ne sais rien, tu n'iras pas très loin dans ce bas-monde »
Falcon D. Roy × Giorgio Puncho

Ma tactique avait fonctionné, mes Flickers étaient vraiment plus dangereux qu'ils n'y paraissaient et je savais désormais que je pouvais me fier à une telle technique, elle m'avait permis de créer une ouverture pour lui envoyer un énorme coup de pied, qui venait de s'écraser sur ses côtes flottantes, de quoi le blesser bien comme il le faut. Et heureusement que mes coups de coude avaient réussis à faire mouche tout à l'heure, sinon j'aurais été beaucoup trop mal en point pour continuer ce combat qui était le plus excitant de toute ma vie. C'est alors qu'il m'envoya une pic mesquine qui m'amusait quelque peu et enchaîna en me donnant son nom. Alors comme ça ce combat avait tourné différemment qu'un simple combat de bar, il venait de se présenter, cela montrait que j'étais monté dans son estime et je décidais de lui répondre.

Et toi ? T'as appris que t'avais plus de cinq os dans le corps avec tout ça haha ! Moi c'est Falcon D. Roy.

Après la présentation terminée, je reportais mon attention sur mon adversaire qui était en train de s'auto-examiner en quelques sortes, il vérifiait qu'il n'avait rien de cassé mais moi je savais que je l'avais pas mal amoché, vu comment je l'avais fait reculer sur plus de deux mètres lui et son gabarit de mastodonte et c'était un exploit que j'étais fier d'avoir réalisé, j'allais sûrement dans les annales de ce bar qu'est le "Fight Club". Enfin bref mon adversaire reculait désormais, sous les huées des spectateurs qui pensaient qu'il fuyait le combat. Je savais qu'il n'en était rien, vu le combat que l'on menait, il était celui qui avait le plus de chances de gagner alors abandonner maintenant serait d'une futilité...

Il confirmait ma pensée et calmait la foule qui maintenant observée avec attention ce qui allait se passer, tout le monde savait que cela allait être un moment décisif du combat et moi aussi. Après qu'il ait amassé le plein d'oxygène, il fonça sur moi à pleine vitesse et arriva rapidement grâce à ses grands pas, à ma hauteur il envoyait son énorme poing vers mon visage, visant plus précisément mon arcade blessée. Je ne voyais plus son poing vu qu'il frappait dans mon angle mort et par instinct je tournais la tête vers là où je ne voyais rien. C'est alors que je reçus une sorte de coup de griffe qui m'entaillait un petit peu la deuxième arcade, laissant le sang un peu couler. Je reculais désormais et j'essuyais la fine coulée de sang pour ne pas que je ne puisse plus rien voir.

Cela fait, je repris ma charge, sûrement la dernière et je décidais d'utiliser la technique qui stoppait le temps de mon adversaire, le Corkscrew. J'arrivais donc en face de lui et j'armais mon poing gauche et faisant pivoter d'abord mon épaule, ensuite mon coude et enfin mon poignet et j'envoyais mon coup en vrillé. Si je faisais mouche, mon adversaire ne pourrait plus bouger pour une seconde et, sans savoir si je l'avait touché, j'envoyais mon super coup de poing en prenant appui sur ma jambe gauche.

Jigoku no Genkotsu

Techniques utilisées et non-décrites
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Sam 13 Juil - 15:18

Vitesse, fourberie et piège !


Encore une fois au corps à corps. Vu que c’était mon terrain privilégié. Etant donné que je n’avais que peu d’attaques à distance. A part balancer des objets à la gueule de mes adversaires. Je ne sais rien faire dans ce domaine-là ! A seulement quelques décimètres de la face de mon ennemi. Je préparais une attaque. Elle alliait vitesse et fourberie. Vu qu’en déboitant mon coude, je gagnais dans le premier domaine et en fourberie. Je faisais quelque chose de traître, en sortant le pouce de mon poing, afin de griffer une partie du visage de mon adversaire, voire lui crever l’œil. Néanmoins, même si je frappais dans un endroit faible de mon ennemi. Vu qu’il avait l’arcade cassée et que du sang coulait dans son œil. Le jeune homme eut la bonne idée de tourner sa tête. Ainsi, il ne se prit pas mon poing, mais seulement une griffure sur son autre arcade. Après s’être pris cette mini-attaque. Il reculât quelques peu, afin de prendre de la distance et sûrement préparait une nouvelle attaque. Néanmoins, la première chose qu’il fit, ne fut pas de lancer une offensive. Mais bien d’essuyer sa dernière blessure, afin qu’elle ne le handicape pas trop. Pendant qu’il faisait ça, tel un psychopathe. Je léchais mon pouce, afin de le laver du sang ennemi. Après, cela, je reculais en direction du bar, afin d’attendre le mieux mon adversaire. Vu que lui aussi était au corps à corps, j’avais calculé une contre-attaque appropriée. Une fois que j’eus fini de me rapprocher assez du comptoir. J’y attendais mon adversaire.

Tel une bête féroce, il fonçait sur moi. La première attaque qu’il fit, fut de me donner un coup en direction de la cage thoracique. Sachant que si je me prenais ce coup-là, je serai incapable de respirer durant quelques secondes et ainsi, je serai d’autant plus vénérable. Je décidais de l’encaisser, mais en faisant que son coup n’arrive pas à l’endroit tant désiré. Pour réaliser cet exploit. Je bombais le torse et penchait ma tête et le haut du buste en arrière. Ainsi, son coup arrivât dans mes abdominaux, qui était un minimum contracté pour diminuer la puissance du choc. Grâce à cette technique de défense, je n’eus pas trop mal, sauf à ma côte fêlée, qui osait encore râler. Vu que je n’étais pas dans la position de faiblesse tant désirée par mon ennemi. Je pouvais éviter son prochain coup. Comme à son habitude, c’était une attaque donné avec son poing. Elle était assez rapide et puissante, elle ressemblait à celle que je m’étais pris dans la main. Soit quelque chose de très dangereux. Vu que même, en l’amortissant comme ça, j’avais eu un peu mal à la main et au coude, vu que ce dernier avait été repoussé jusqu’au comptoir. Ne voulant pas me prendre encore un de ses coups. Je fis un pas chassé vers la droite. Ainsi la main adverse passait à quelques centimètres de moi. Dans la précipitation, sans demander à mon adversaire de faire une pause. Je passais à la contre-attaque. Je positionnais ma jambe droite, devant son membre inférieur droit. Dans le but de tenter un fauchage. Si jamais, je réussissais ce coup-là. Je me servirais de la vitesse qu’il a en tombant, pour l’augmenter en mettant ma main derrière sa tête, dans le but d’accompagner cette dernière jusqu’à l’objet en bois, qui se trouvait derrière moi, soit le bar. Sur ces comptoirs de taverne, j’avais déjà fracassé beaucoup de tête. Espérant fortement que cette attaque mette aussi K.O mon adversaire du moment, comme cela avait fait pour un grand nombre d’homme. Même s’il s’appelait le faucon ! Un retour à la terre allait lui faire assez mal. Puisque lui, contrairement à l’animal, n’a pas d’ailes et donc ne peut éviter un si lourd choc. A part s’il adopte l’agilité du singe !

[HRP] Comme j’ai dit dans mon rp’. C’est bien entendu esquivable.[/HRP]

Techniques utilisées:
 
(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Sam 13 Juil - 16:14

— Ce n'est que le début de ma suprématie intellectuelle —



« La sagesse et la connaissance sont les véritables reines de ce monde, si tu ne sais rien, tu n'iras pas très loin dans ce bas-monde »
Falcon D. Roy × Giorgio Puncho

L'enfoiré quel coup en traitre, mais bon cela me montrait qu'il y allait à fond avec moi et qu'il utilisait toute l'expérience qu'il avait acquise dans les bagarres de bar pour me vaincre. C'était bizarrement fier de moi que j'avais réussi à réduire au maximum les dégâts que ce coup aurait dû me faire. Je voyais alors mon adversaire reculer, se mettre extrêmement proche du bar, je n'avais pas besoin de réfléchir, mais j'avais besoin de parier, sur ce coup-là je misais tout sur mon "Corkscrew", j'étais beaucoup trop mal en point pour ne serait-ce faire autre chose après cette dernière offensive que j'allais mener avec toute la rage que j'avais emmagasiné en moi. J'accélérai, arrivant rapidement à sa hauteur, prêt à en finir et à lui détraquer le temps.

Mon coup envoyé avec toute mon âme et toute l'envie que j'avais d'en finir avec lui. Je fus sacrément déçu de sa réaction, qui était tout simplement génial ! Il avait tout simplement reculer son visage et son torse et mon coup s'écrasa alors sur ses abdominaux qu'il avait contracté dans cette position incroyable. Je savais que le coup en soi ne l'avait pas énormément affecté mais le fait que je l'avais déjà blessé au préalable me donnait la certitude qu'il avait eu mal et je pensais vraiment l'atteindre lorsque je balançais le second coup. Je déchantais rapidement, il esquivait par un pas chassé vers la droite mon énorme coup de poing, peut-être avait-il été effrayé par sa force auparavant sait-on jamais ?

Le fait que maintenant qu'il avait réussi à échapper à mon super combo, ma défaite ne faisait plus aucun doute, en plus de ça il venait de me faire un croche-patte que je ne pouvais éviter à cause de mon œil recouvert de sang qui m'empêchait de bien voir. Alors que je m'écroulais, il m'attrapa à l'arrière de mon crâne et écrasa ma tête contre le bar, excitant la foule en délire car tout le monde voyait que ce combat était désormais terminé. J'étais au sol, j'essayais de ne pas perdre connaissance mais la force de son coup venait vraiment de m'achever. J'essayais tant bien que mal de me relever faisant taire la foule et je souriais en regardant mon adversaire et je lui disais.

Félicitations, c'est ta victoire.

Et je m'aidais du bar pour rester debout et je m'asseyais, demandant un triple scotch au barman pour me remettre d'aplomb. J'attendais la réaction de mon adversaire, il en avait pas l'air comme ça, mais j'étais sûr que nous allions trinquer ensemble et rigoler comme jamais, tout du moins je l'espérais.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Dim 14 Juil - 0:34

Après l’effort, le réconfort !

Au corps à corps … Toujours au corps à corps … Pour pas changer ! Cette fois-ci, je n’optais pas pour donner un coup avec une quelconque partie de mon corps, que ce soit pied, poing, coude ou genou. Mais juste un petit croche-patte. Après que les jambes du Faucon furent fauchées par mon mouvement de jambe. Je mettais une de mes larges mains derrière la tête de mon ennemi. Et avec force, je l’accompagnais jusqu’au comptoir. Malheureusement pour lui ! Le choc fut relativement puissant. Vu que je me concentrais sur la partie supérieure de son corps, avec de multiples coups donné dans sa face, que ce soit griffure ou coup de plateau. La douleur fut plus grande pour mon jeune ennemi. Son arcade était plus proche du stade de bouillie que d’os. Enfin, c’est ce que je pensais après tout ce qu’il s’était pris. Choqué par ce dernier choc. Comme un homme complétement bourré. Il essayait de se relever en se titubant. En voyant cela. On pouvait voir que les hommes, qui avaient parié sur lui, commençaient à faire la gueule, sachant qu’ils avaient sûrement perdu un beau paquet d’argent. Quant aux autres, ils étaient contents. On pouvait remarquer cela aux gigantesques sourires qui s’affichaient et qui s’agrandissaient sur leurs visages. Ayant vu qu’il y avait trop de différences entre mon niveau et le sien. L’homme aux cheveux bleus, acceptait la défaite en me disant une phrase. Après cela, il allât s’asseoir sur un tabouret. Puis demandais un triple scotch au barman. Il fit sûrement cela pour se remettre sur pied. Afin de motiver tout le monde à rester après cette bagarre. Je criais cette phrase :

Bon les gens ! Bonne nouvelle pour vous ! Même si en normalement je suis ZE radin. J’offre une tournée générale à tous avec l’argent que j’ai gagné aujourd’hui !

Tous ceux qui peuplaient le bar étaient contents. Ils avaient compris qu’en plus d’avoir une force titanesque. Un cœur pouvait se cacher sous cette défense d’acier. Ne voulant pas que quelqu’un ne fasse la gueule pendant la soirée, qui s’annonçait être longue. Je m’approchais de l’homme que je venais de combattre. Comme d’un signe de respect fort après un long combat entre deux hommes. Je lui tendais ma main. L’homme me répondit en me la serrant. Comme ça, tout était réglé. Puis je m’éloignais un peu de lui, en me penchant vers le barman, je lui chuchotais ça :

Voilà, même s’il a montré qu’il a fait un vaillant combat. A mon avis, il doit avoir quelque peu mal. Ce serait possible de le soigner ? Ah oui et un grand pichet de bière pour moi.

Est-ce que le Faucon allait bien vouloir de mon aide. Je ne voulais pas l’enfoncer, mais juste l’aider. Pour moi, quand il faut aller en soirée, il faut être beau gosse, et non avoir une arcade fragilisée et du sang sur son visage. Durant la soirée qui suivit. L’alcool coulait à flot. Il y avait de gros buveurs dans la salle, dont moi. D’ailleurs, j’avais l’habitude de faire des concours de buveries. Grâce à ma taille, je pouvais encaisser plus ou moins bien les douilles sans gerber. Quant à d’autres. Ils n’avaient pas la même chance que moi, ils partageaient leur soirée entre chiotte et salle principale. Si c’est pour faire ça. L’alcool ne sert à rien. Puisque ce dernier doit être un minimum dégusté et non être recraché deux secondes après. Durant la soirée, il y avait aussi quelques tensions qui se créaient avec tout ce liquide absorbé. Bien entendu, j’étais toujours là pour recadrer les types. En plus, ces petits cons m’écoutaient ! Vu que j’étais un peu le chef de soirée et quand sans moi, ils n’auraient pu boire. De plus, ayant regardé comment j’avais combattu, il ne voulait pas se prendre de raclée.

(c) fiche par ocean lounge
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres) Dim 14 Juil - 2:43

— Ce n'est que le début de ma suprématie intellectuelle —



« La sagesse et la connaissance sont les véritables reines de ce monde, si tu ne sais rien, tu n'iras pas très loin dans ce bas-monde »
Falcon D. Roy × Giorgio Puncho

Assis sur mon tabouret à essayer de ne pas perdre conscience en me bourrant la gueule à l'aide d'un triple scotch qui m'avait plus mis KO que le dernier coup que je m'étais de la part de mon ancien adversaire. Je regardais les gens autour de moi, certains semblaient vraiment énervé d'avoir perdu leur argent en pariant sur le mauvais cheval, d'autres étaient fous de joie d'avoir gagné le joli pactole qui leur tombait sous le nez. Quand à mon adversaire, hmpf, il était vraiment marrant, il avait gagné un joli paquet de fric après cette victoire et il le dépensait directement : il payait la tournée de tout le monde. Il en profitait pour venir dans ma direction, je le regardais et je me renversais le liquide de mon verre plein visage, pour rester un petit peu éveillé.

Je me levais alors pour lui faire face, tout le monde pensait à un second round et certains avaient déjà pariés sur le mastodonte. Puis, tout le monde se calma lorsque celui-ci me tendit sa main, signe d'amitié, que j'attrapais sans aucune hésitation. Avec ce combat, je m'étais fait un ami en quelques sortes, c'est ça que l'on appelle "créer des liens à travers les blessures", j'en apprenais tellement plus sur la nature humaine. J'avais eu mes propres expériences mais les partager avec quelqu'un étaient très enrichissant, cela valait toutes les expériences personnelles que j'avais pu avoir. Enfin bref, il se retournait et alla parler discrètement au barman, alors que je m'essuyais le sang qui coulait abondamment de ma blessure à l'arcade je voyais l'interlocuteur de mon ancien adversaire me tendre un mouchoir et me faisait signe d'avancer mon visage, il allait me recoudre, sûrement après la demande de Puncho.

Ma blessure refermée et l'air un peu plus en forme, je rentrais à fond dans la fête, je m'asseyais au bar et je vidais verre sur verre, obligeant certaines personnes à tomber KO. Je n'en avais pas l'air comme ça, mais mon pêché mignon c'était l'alcool, je ne pouvais passer une seule journée sans boire comme un trou et défier d'autres gens à qui sait qui tiendra le plus longtemps. Et il fallait dire que j'avais un adversaire de taille, en effet Puncho était non seulement un grand bagarreur, mais aussi un énorme buveur et il arrivait facilement à tenir ma cadence, voire même à me surpasser. En même temps vu son organisme qui était plus que trafiqué, c'était déjà un exploit que j'ai pu tenir aussi longtemps face à lui. Cette fête dura toute la nuit, rien ni personne ne semblait pouvoir la stopper, nous étions tellement biens que nous avions oubliés les querelles qui avaient précédées cette beuverie générale. J'allais voir Puncho et lui disais, l'air un peu à côté de mes pompes.

Tu sais mon gars, t'es vraiment un gars bien ! La première fois que je t'ai vu je t'ai pris pour une brute sans cervelle qui ne savait que taper tout ce qui se trouvait autour de lui, et ben j'avais raison ! Mais j'ai aussi vu que tu n'étais pas le dernier des enfoirés, le fait que tu me laisses participer à cette fête en est la preuve. Je te considère désormais comme un ami...

C'était limite une déclaration d'amour que je venais de lui faire, mais je le pensais sincèrement, en plus sous l'effet de l'alcool, je n'étais pas un excellent menteur et j'avais tendance à être trop sincère. Je quittais alors le bar vers les cinq heures du matin et je voyais un groupe de trois filles qui semblaient être extrêmement ouvertes à toutes les propositions (). C'est ainsi que je terminais ma soirée, j'avais peut-être perdu la bataille, mais c'était moi qui avais gagné au change, j'avais les filles avec moi et ça s'annonçait torride !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres)

Revenir en haut Aller en bas

Bataille sur Drink Island (PV le chauve de plus de 3 mètres)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-