AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Ohara Conflict !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Ohara Conflict ! Ven 12 Juil - 14:25





Le Colis  !



Ohara, un événement spécial aujourd’hui allait se produire. Les troupes de la marine ainsi que les troupes gouvernementales se tenaient prêtes à recevoir un colis bien spécial. Le colis devait être livré à bord d’un navire cargo de la marine escorté par des vaisseaux gouvernementaux. Apparemment en plus d’être un gros colis c’était également quelque chose d’important qui susciter une sécurité plutôt rigoureuse. Un plan Vigipirate qui était censé découragé toute menace ou toute tentative de vol et d’attaque.

Celui qui devait s’occuper de cette affaire de haute importance, n’était autre qu’un homme de confiance de l’amiral en chef Gensui Makkura. Il s’agissait d’un vice-amiral fraîchement nommé également au poste de chef-conseillé de la marine. D’ailleurs le navire cargo arrivait et il était temps que le colis soit livré à bon port. Immédiatement un soldat de la marine s’était chargé de rejoindre la localisation du chef pour cette mission afin de l’avertir que le colis serait bientôt livré comme convenu.

Parlons du colis maintenant. Il s’agissait en faite d’une très ancienne stèle de poneglyphe qui aurait été trouvé par hasard au large de l’île de Mouse Amazone Island. Immédiatement le gouvernement à jugé bon de l’envoyer à Ohara afin que le chef archéologue Mr. Trugi et son équipe puisse faire une analyse complète de la stèle. Ils devaient la traduire et faire un rapport détaillé au gouvernement de ce qu’elle disait précisément. C’était donc un gros challenge mais aussi un excellent appât pour attirer tout type de criminel ou de voleur.

D’autant plus que Ohara porte un passé litigieux, notamment avec l’attaque du Yonkou Zabuza Tenshi qui donna lieu à une bataille légendaire. Bataille d’ailleurs à laquelle Byakuya Makkura y avait participé lorsqu’il était encore dans la filière du CP9. Le navire cargo venait d’arriver, et le vice-amiral de la marine serait immédiatement prévenu puisqu’il devait diriger lui-même l’opération du paquetage et de la réception du colis pour ensuite l’amener dans l’enceinte même de l’arbre gigantesque d’Ohara.



« Vice-amiral Hiko-Sama ! Le colis est enfin arrivé, les troupes attendent vos ordres pour débuter la réception de la stèle.  La zone a été sécurisée, aucun pirate en vue. »



Le vice-amiral se tenait non loin du port, sur un petit pont qui juxtaposait près d’un navire de pêche. Il avait immédiatement réagit lorsqu’il avait entendu les mots du soldat, il avait une certaine pression puisqu’il avait été mandaté par l’amiral en chef en personne pour exécuter cette tâche importante même si elle paraissait simple à première vue. Néanmoins le vice-amiral Hiko de son nom dégageait une certaine prestance, habillé d’une longue veste de la marine déposé sur ses épaules il quittait le petit pont tout en s’adressant au soldat.


« Très bien. Faite ordonner de ma part que les troupes se divisent en deux groupes. Un groupe se chargera de sécuriser l’accès au port et de m’accompagner pendant tout le trajet et l’autre groupe ira en éclaireur dans les alentours de l’arbre d’Ohara. Cette stèle de poneglyphe est très importante et elle ne doit en aucun cas être vue hormis pour les archéologues et le chef de projet. Bouclé la zone et ne laissez pas les habitants approcher du lieu de transport. »



Immédiatement le marine acquiesça d’un geste de la tête et d’un salut militaire pour finalement faire parvenir les ordres le temps que le vice-amiral puisse arriver. C’était donc un événement important qui se déroulait aujourd’hui à Ohara. Mais est ce que cette journée serait perturbé par des visiteurs inattendues ? Seule l’avenir nous le dira pour le moment tout se passait à merveille et rien en semblait présager le moindre mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Points d'activités : 30
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 400
Points de popula' [PP] : 110
Divers:
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Dim 14 Juil - 15:37




Ohara Adventure
Cache-Cache !






Cela fait déjà plusieurs semaines que Zack surnommé « Bunny Boy » avait fuit le royaume de Drum. Il avait été chassé de son foyer, là ou il avait toujours vécu. La blessure était profonde puisque il avait du abandonner son père adoptif le médecin Geas. Des larmes de douleur et de haine coulaient le long de joues bombées de l’homme-lapin. Il ne pouvait pas s’imaginer que celui qui l’avait recueillit depuis tout bébé pouvait être tué par les habitants de Drum juste parce que Zack était un homme-lapin. Voilà que Bunny Boy partageait le même sort que les hommes-poissons : être détesté des humains justes à cause d’une apparence différente. A bord du navire marchand qui avait quitté Drum, Zack était prostré, affamé et désespéré dans un coin caché en attendant d’arriver là ou le navire devait accoster toujours en pensant à ce qu’il avait vécu sur Drum.


♥ ♠ ♣ ♦


Le tout premier problème  qui se poserait pour Zack serait de se montrer en public avec son apparence d’homme-lapin. Mais il se doutait bien qu’il rencontrerait le même problème que sur Drum et qu’il serait sûrement victime d’un racisme humain constant. Il devait donc avoir quelque chose pour au moins dissimuler ses longues oreilles.  Se levant de son coin, il était tapi dans l’ombre pour se déplacer discrètement vers le pont. Il scrutait toute la zone en se dissimulant derrière une caisse de marchandise en bois afin de voir si quelqu’un passait par là. Il y avait pas mal de marin pêcheur et l’un d’eux portait un grand chapeau noir, un chapeau assez long pour dissimuler les oreilles de Bunny Boy. Il allait donc lui subtiliser, puisque le navire arrivait maintenant près de l’île d’arrivée. West Blue : Ohara. Un endroit qui avait un lourd passé et connu une bataille mémorable contre un des Yonkou de l'époque.


♥ ♠ ♣ ♦


Au loin déjà on pouvait apercevoir un navire cargo de la marine immense qui avait accosté à l’instant. Il y avait énormément de membre de la marine et d’agent du gouvernement mondial. Raison de plus pour Zack de passer inaperçu puisque son apparence insolite pourrait sûrement attirer les foudres des forces de l’ordre même si il n’était qu’un simple civil et non un criminel. Bref se concentrant sur le marin à qui il devait voler le couvre-chef, Zack attendait que celui-ci s’isole du reste du groupe pour le suivre doucement. Une fois isolé le lapin d’un bond ahurissant assomma par derrière le marin pour le soulever et le ramener dans un coin du navire. Il saisissait le chapeau noir pour ensuite l’enfiler convenablement en repliant légèrement ses oreilles afin que tout entre et que tout soit dissimulé. Concernant le marin il l’avait calé contre une caisse pour ensuite le recouvrir d’une nappe bleue qui servait à recouvrir la marchandise. Il se réveillerait plus tard avec un gros mal de tête de au pire des cas.


♥ ♠ ♣ ♦


Il avait également recouvert son museau avec sa longue écharpe autour du coup. Il était maintenant convenablement camouflé physiquement parlant. Le navire marchand avait finit par accoster tandis que le cœur de Bunny Boy s’était accéléré, c’était la première fois de sa vie qu’il avait quitté de Drum, il allait donc être confronté au « monde extérieur » avec des nouvelles têtes, une nouvelle culture et surtout il n’était pas tombé n’importe ou puisque l’île en question était Ohara même si il ne le savait pas encore. Une fois le navire mobilisé, Zack s’était dépêché de sortir en sautant par-dessus la rampe du navire. Non loin il y avait plusieurs troupes de la marine et du gouvernement mondial. Il avait donc prit l’initiative de se fondre dans la masse en rasant les murs pour s’éloigner du port le plus discrètement possible. Cependant l’homme-lapin allait faire sa première rencontre, une jeune fille venait de se cogner contre lui alors que celle-ci était en pleine course. La jeune fille trébucha au sol pour se lever légèrement, gênée elle allait immédiatement s’excuser jusqu’à ce qu’elle croise le regard de Zack.



« HUUUHAA !!!?? »



« Humain ! Dégage de mon chemin-Bunny ! »


Le regard remplit de haine de Zack pouvait en dire long sur la colère qu’il avait envers la race humaine à cause de son histoire à Drum. La jeune fille effrayé se mit à hurler pour courir et s’éloigner le plus loin possible de l’homme-lapin. Zack pouvait sentir que les problèmes n’allaient pas tarder à pointer du nez. Il avait donc accéléré sa marche pour s’évanouir dans le décor en se dissimulant de bâtiment à bâtiment pour finalement s’engouffrer vers les jardins d’Ohara au niveau des hautes-herbes. Pendant ce temps là, la jeune fille avait prévenu des agents du gouvernement posté au port. Une stèle de poneglyphe semblait sortir d’un navire et un Vice-amiral se tenait sur les lieux. Vu l’affolement de la jeune fille les quelques agents présents sur la trajectoire de la gamine lui avaient barré la route. L’un d’entre eux s’écria alors sur un ton autoritaire :


Agent N°1 : « Que se passe-t-il ? »

La fillette : « M..M…Monsieur les agents, j’ai croisé un homme bizarre effrayant qui semblait dangereux et il avait le visage caché ! »

Agent N°1 : « Un homme bizarre !? Que t’a-t-il dit ? »

La fillette : « Euuuh, un truc bizarre aussi, il m’a dit : « Humain, dégage de mon chemin ! »



Agent N°2 : « Humain ? Pourquoi l’avoir appelé comme ça ? »

Agent N°3 : « C’est sûrement un Homme-Poisson, ils ont souvent tendance à nous appeler comme ça nous les humains. Sur Shabondy j’ai pu voir toute l’étendue de leur haine envers ceux de notre race. Et en plus il avait le visage caché comme l’a dit la petite, raison de plus pour penser que c’est peut être un Homme-poisson ! »

Agent N°1 : « Par ou est ce qu’il est partit ? »

La fillette : « Vers l’Est, là bas ! »


Immédiatement sans attendre les trois agents avaient réunit un petit groupe afin de ratisser les lieux vers l’Est D’Ohara. Ils prenaient très au sérieux le moindre problème signalé, puisque aujourd’hui c’était la fameuse réception d’une stèle de poneglyphe qui devrait être livré jusqu’à l’arbre géant, le siège même des archéologues et chercheurs. Ils partaient tous à la recherche de l’individu qu’ils pensaient être un homme-poisson à cause du terme « Humain » que Zack avait utilisé pour appeler la petite fille. A peine quittant les problèmes sur Drum que Zack serait confronté à un nouveau problème de taille.



♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣


© By ZakuS-Sama, so don't touch !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Dim 14 Juil - 20:31

— Ce n'est que le début de ma suprématie intellectuelle —



« La sagesse et la connaissance sont les véritables reines de ce monde, si tu ne sais rien, tu n'iras pas très loin dans ce bas-monde »

Cela faisait une semaine que j'avais réussi à atteindre Ohara, l'île de la connaissance et de la sagesse. C'était de là que venait le vieillard qui m'avait tout appris sur les Ponéglyphes et sur toutes les choses que ce monde avaient à me cacher. Je l'avais d'ailleurs revu et j'habitais chez lui depuis mon arrivée, il me montrait tout ce qu'il y avait à savoir sur Ohara, les moindres recoins, les endroits où les enfants avaient l'habitude de se cacher lorsqu'ils s'amusaient. Depuis une semaine maintenant j'avais appris à habiter avec les gens d'ici, ceux qui étaient loin d'être difficiles car j'appréciais tout bonnement le fait que je sois entouré de personnes ayant un semblant d'intelligence pour pouvoir faire des débats et autres discussions construites et qui ne se terminent pas mal.

Aujourd'hui était un jour comme un autre, rien ne semblait pouvoir empêcher le soleil de briller, rien ne semblait pouvoir empêcher les oiseaux de chanter, oui, rien ne semblait pouvoir gâcher cette journée. Ce ne fût qu'en d'après-midi, lorsqu'un navire de la Marine accosta que je sentais qu'il y allait avoir du lourd qui allait se produire. Que faisait un navire de guerre de la Marine ici ? Une question que tous les habitants de l'île, les habitants de la partie Est de l'île plus précisément. J'allais voir directement à l'endroit où était le navire et je vis plusieurs agents postaient là, attendant les ordres de celui qui était le chef de ce manège. J'allais donc à leur rencontre.

Bonjour messieurs, excusez-moi de vous importuner de la sorte mais j'aurai une petite question à vous poser ? Quel est tout ce raffut ? Pourquoi semblez-vous si agité et autant sur vos gardes ?

Une question bien sûr qui n'attendait aucune réponses car je la reçus lorsque je vis un homme avec une cape arborant le signe de la Justice dans le dos descendre du bateau, d'après ce que je savais, c'était un Vice-Amiral de la Marine, un gros morceau quoi. Je décidais alors de m'éclipser suite à l'ignorance de mes interlocuteurs et surtout pour éviter tout problème avec l'homme qui venait de descendre, rien que sa prestance témoignant d'une grande force et mieux ne valait pas l'embêter.

Je retournais alors dans le village pour expliquer la situation, plusieurs personnes me disaient qu'elles avaient une petite idée de ce qu'il se tramait là-dessous, et c'était quelque chose de gros. Ces mêmes personnes étaient allées en direction de l'arbre géant qui était au centre de l'île et qui la surplombait de par sa grandeur. Je décidais d'y aller et je demandais si quelqu'un connaissait un endroit d'accéder à l'arbre sans que personne ne le sache, ce fût trois enfants qui me répondirent qu'ils savaient, je décidais de leur faire confiance et je commençais à aller en direction de l'arbre.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Mar 16 Juil - 12:46







La Nouvelle Ohara !


    Edward venait de rejoindre la région de West Blue. Il s'agissait de sa dernière halte avant de s'engager sur Grande Line. Cette quête lui tenait à cœur, il voulait en apprendre plus sur cette île. Il avait déjà visité la ville de Season Town et avait été plus que ravis. Rosen s'intéressait de plus en plus aux choses mystérieuses qui peuplaient le globe. Il avait découvert l'existence de la fleur du royaume printanier. Une chose rarissime que l'on ne peut qu'observer en mélangeant la lumière de la lune à celle du soleil. Après, avoir encore fouillé dans quelques livres, il apprit que les plus grands archéologues vivaient sur cette terre. Ed' devait apprendre les fondements du métier s'il voulait continuer plus loin. Hélas, avec son pédigrée, il n'était pas toujours évident de passer inaperçu.



    Il masque sa présence durant tout le long de son périple. Il ne voulait surtout pas éveiller les soupçons sur lui. Il remarqua promptement que la Marine était très active aujourd'hui. Il avait déjà attaqué des convoies du Gouvernement. Il pouvait les identifier entre milles ! La Marine transportait quelque chose d'important de ce lieu. Un Vice-Amiral avait même été décoté pour la mission. Les choses devenaient plus intéressantes et beaucoup plus sérieuses. On ne déplaçait pas un tel officier pour transporter juste des boites de nourriture. Il fallait être prudent et observer sans être décelé. Edward regarda de loin et prit note de loin. Il compta approximativement les soldats présents sur le site de déchargement. Il pouvait sentir les ennuis à plein nez. Il avait beaucoup trop de gardes pour une livraison de bas étage.



    La curiosité prit le dessus sur la raison et notre pirate s'approcha un peu plus. Il avait masqué son apparence sous un long manteau brun. Une capuche sur la tête, il cachait parfaitement son visage des voyeurs. Un calepin en main, il griffonnait sans cesse des mots sur ses pages blanches. Les gardes commencèrent à regarder dans sa direction et notre héros prit la décision de passer son chemin. Un problème survenu et les hommes partirent inspecter les lieux. Un autre évènement venait d'attirer leur attention, il serait tranquille encore quelques temps. Rosen avait déjà combattu deux Vice-Amiral, mais il ne pouvait pas se permettre d'engager le combat si prestement. Il ne savait pas que contenait les cales du navire et il comptait bien le découvrir.



    Il partit vers le centre-ville, afin de masquer sa silhouette dans la foule. La discrétion serait sa seule arme contre tous ses marines. Il devait demeurer discret pour continuer ses petites investigations. Rosenkreuz trouva une nouvelle vue sur la cargaison. Le Gouvernement venait de faire transporter quelque chose de très important. Bizarrement, il ne s'agissait que d'un vulgaire bout de cailloux. Ed' le pensa si fort, que quelques mots s'échappèrent de sa bouche. Un vieillard, sur un banc, l'entendit sermonner. Il lui apprit que cette pierre était un artéfact du nom de "ponéglyphe". Cet artéfact était un ancien texte qui pouvait parfois comporter des informations cruciales. Il n'en fallut pas plus pour donner une nouvelle cible à notre Supernova. Il devait s'emparer de cette pierre pour connaître son secret.



    Il frémissait d'impatience !! Sa curiosité lui martelait les tympans. Il donnerait tout son possible pour connaître ces informations et apprendre à comprendre cette langue morte. Il devait trouver un archéologue digne de confiance et arriver à dérober l'artéfact sous les yeux de la Marine. La mission n'était pas de tout repos et certainement pas aisé à réaliser. Il y avait un Vice-Amiral dans les parages ... Rosen savait que le combat serait inévitable. Il serait également difficile à remporter ! Il devait trouver des partenaires dans cette tâche. De plus, il ne savait s'il était seul sur le coup ou non !!! Il devrait rester sur ses gardes, afin de tirer profit de la moindre ouverture.





Codage by Makkura & Eddie. Don't touch please !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Mer 17 Juil - 2:48

THE Rock Star est arrivée à Ohara


Étalé par terre. J’étais sonné. Je ne me souvenais de rien, comme si j’avais trop bu. D’ailleurs c’est ce qu’il fut sûrement arrivé. En plus de ça, j’avais un horrible mal de crâne, mes oreilles bourdonnaient et ma peau semblait être sèche. En gros, tous mes sens étaient affaiblis. Quand j’ouvris les yeux, je fus comme aveuglé par le soleil. Après quelques secondes, ma vue redevenait normal. En regardant à droite puis à gauche. Je pus voir une barque … C’était sûrement elle qui m’avait amenée jusqu’ici. D’où venait-elle ? J’en avais une petite idée. La dernière chose que mon cerveau voulait bien se souvenir. C’était que j’étais sur un bateau de croisière. Peut-être avait-il rencontré des pirates ou un truc du genre. En observant mieux, cet objet de bois. Je pus voir dessus une grosse valise, faite de cuir. Visiblement, c’était la seule chose que j’avais pu sauver. Tant bien que mal. J’arrivais à me soulever. Néanmoins, cela se fit tout doucement et dans la douleur, puisque j’avais d’horribles courbatures. Après avoir marché jusqu’à mes affaires. J’ouvrais l’objet qui les contenait. Histoire de chercher quelque chose qui puisse me rafraichir. Cependant, les seules choses, que je trouvais furent de l’alcool en quantité importante. Cela n’était pas fait pour moi, car cela risquait d’empirer les choses. Afin de limiter les potentiels dégâts. Je pris une bière que j’ouvris et que je bus, vu que cet alcool a un très faible degré. Puis, je sortis quelques armes, étant donné que je ne savais pas où j’étais et ça se trouve, c’était une île où était des cannibales et si c’était le cas, je devais de me défendre. En plus de ça, je faisais une ligne de poudre grise, que je sniffais. Vu que j’étais un peu en manque et cette drogue-là risquait plus me réveiller qu’autre chose. Enfin, même si j’aurai d’autant plus une gueule de shootés. Afin que l’on ne me vole pas ma valise, je la mettais dans une grotte, se trouvant non loin. Ainsi, elle sera plus dure à trouver et la perdre, serait la pire des choses, qui pourraient m’arriver aujourd’hui, après le « drame » que j’avais vécu.

Une fois que j’eus fini de faire tout ça. Je longeais le bord de mer en zigzagant (et oui ! Vu comment j’étais, je ne pouvais pas marcher droit !). Car le plus souvent les villes, sont face à l’océan. Et qui sait, j’en trouverai peut-être une. Et je fis là, un très bon choix. Puisqu’après avoir marché pendant des dizaines de minutes. Je tombais sur un petit village, guère grand, mais qui comprenait de petits bistrots ! Et en ce moment, j’étais plus à la recherche de ça que d’autre chose ! Quand j’en trouvai un qui me plaisait assez. J’ouvrais la porte de l’établissement. Bien entendu, vu qu’un homme-poisson aussi badass que moi, ça choque toujours. Tous les regards se tournèrent vers moi. Je leur répondais d’un simple clin d’œil, pour montrer que j’étais venu pour ne pas me bagarrer. Puis, complétement épuisé, sur un petit tabouret, je m’asseyais. A l’aide d’un regard et de cette phrase, je commandais au barman, ce que j’avais envie de manger :

Yo Garçon ! Une jolie entrecôte, bien cuite, sauce échalotte, accompagnée de frite (BIM ! Quatre rimes en « te » de suite ! Ça, vous voyez, c’est la classe !), accompagné d’un grand verre d’eau !


Et oui ! Vous avez bien entendu chers fans ! J’ai bien commandé un verre d’eau ! Et non une quelconque bouteille d’alcools ! Chose rare, souvenez-vous de ce rp’, car cela n’arrive pas souvent ! Alors que j’attendais mon plat, je pouvais sentir l’odeur de la viande qui est en train de cuire. Et une fois, que ces délicieuses senteurs eurent finie ! Je pouvais déguster mon plat. Afin de relever un peu le gout de tout ça. Je sur-salé et sur-poivré mon plat. Vu que j’étais un gros flemmard dans l’âme. Au lieu, de tremper mes bouts de viande dans la sauce, je mettais cette dernière sur le bifteck. Et croyez-moi ! Un aussi bon repas ! C’est toujours aussi bon après une fête trop arrosée, même si vous n’avez pas trop envie de manger ! Afin de compléter cette dégustation. Je demandais au serveur de me servir un petit café, bien serrée. C’est ce qu’il fit ! Néanmoins, je fus un peu dégouté par ce liquide noirâtre. Puisque je trouvais qu’il ressemblait plus à un jus de chaussette qu’à autre chose ! Sur cette note négative. Avec ma bourse, qui contenait quelques pièces, je payais le propriétaire de la taverne. Puis je sortais dehors. Alors, que je prenais un bon petit bol d’air, tout en fumant un cigare. Un soldat de la marine s’approchât vers moi et pointât vers moi. Tout en ayant une voix tremblante, le jeune homme me disait cela :

Alors, c’est toi, l’horrible homme-poisson, qui insulte les humains ?


Hein ? Mais de quoi il parlait ! Je viens d’arriver ici et déjà on me cherche ! Je n’aime pas trop ça ! En plus, pourquoi je dirai des mots méchants, envers mes plus grands fans ? Pfff n’importe quoi ça ! Trouvant ça louche, je disais à l’homme cette simple phrase :

Putain ! Je viens d’arriver et on me cherche déjà des embrouilles ? C’est quoi votre blém’ ? Moi, je suis un putain d’homme-poisson rock-star,  qui chante cela : I WANT TO BREAK YOU ! ♪♫


Alors que je prononçais les premiers mots de cette célèbre chanson, dont j’étais l’interprète. Le jeune homme, vêtu de blanc et bleu, ne pouvait s’empêcher de rire ? Putain ! Mais qu’est-ce qu’il a lui ? Il trouve que je chante mal ou quoi ? Je vais lui montrer comment une star, ça se défend, quand il n’a pas de garde du corps ! Prenant Ze Guitare entre les mains ! Et frappais un grand coup vertical en direction du monsieur ! Quand mon objet rencontrât sa petite tête ! On put entendre un Ré et qu’est-ce qu’il était beau ! Même en étant méchant, je savais rester un artiste ! Alors que le soldat se tenait la tête. Je continuais ma route, tout en chantonnant le tube, qui m’avait fait connaître à travers le Monde. Vu que j’avais envie de me la couler douce pendant quelques jours. Je prenais la direction, de l’arbre géant, qui se trouvait au centre de l’île. Car certes, dormir sur une branche, c’est nul, mais c’est un minimum classe. Sur la route, je rencontrais un homme accompagné de trois gosses.


[HRP]Makku', je vais me venger un jour Razz[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Mer 17 Juil - 11:57





Poséidon  !



Le vice-amiral Seijuro était maintenant en route vers l’arbre d’Ohara. La stèle était déposée sur une charrette immense pour supporter le poids. Bien évidemment presque la totalité des troupes se trouvaient tout autour de la stèle tout en accompagnant le vice-amiral qui se tenait en tête de peloton. Pour le moment tout se passait à merveille et jusqu’ici la mission du haut gradé était une réussite. Du moins jusqu’à ce qu’un incident fasse semer le trouble. En effet un agent du gouvernement venait de rejoindre le grand groupe après une course effrénée pour rattraper le vice-amiral.

En effet une intrusion signalé par trois autres agents, un homme-poisson plutôt louche et mal intentionné selon le témoignage d’une petite fille aurait peut être l’intention de troubler l’ordre public. Le moindre souci devait être rapporté au vice-amiral afin qu’il puisse agir.  Pourtant l’information était erroné, il ne s’agit pas d’un homme poisson, mais d’un homme-lapin déguisé et camouflé. Décidément la question de la « race » en ce bas monde posait beaucoup de problème mais c’était ainsi. L’agent avait finit par atteindre la position du haut gradé Seijuro pour lui dire alors sur un ton sérieux :



« Vice-amiral ! On a signalé une menace près d’ici, un homme-poison ne cesse de semer le trouble ! »


Quel idiot, voilà le fameux effet du dit « téléphone arabe ». Au lieu de dire « Homme-Poisson » l’agent avait dit « Homme-poison », ce qui était totalement différent. L’agent était tellement essoufflé qu’il n’avait pas remarqué l’erreur qu’il venait de commettre, à son tour celui-ci aussi venait d’erroné une nouvelle fois une information déjà elle-même erronée. Du grand n’importe quoi. Bien entendu le vice-amiral paraissait confus et ne savait pas de quoi il s’agissait. C’était bien la première fois qu’il entendait parler d’une race « d’Homme-Poison ». Mais peu importe il allait tout de même ordonner quelque chose :


« Un « Homme-Poison » ? Il doit être dangereux ! Que toutes les troupes enfiles des masques à gaz et des combinaisons de protection, l’ennemi veut peut être nous empoisonnés pour mieux nous prendre la stèle ! »


Suite à cela les ordres avaient été suivit à la lettre, on avait ramené du matériel pour équiper chaque homme de la marine et du gouvernement. Des vrais idiots tout ça à cause d’une mauvaise information et d’une mauvaise transmission également. En tout cas ce signalement avait eu comme effet de faire presser le pas aux hommes de la justice. Ils avaient repris une marche plus rapide et cette fois-ci le convoi ne s’arrêterait pas. Une bonne vingtaine de minutes plus tard, le convoi finit par arriver devant l’immense arbre d’Ohara.

Au pied de l’arbre toute une équipe d’archéologue ainsi que des troupes d’agents du gouvernement et de la marine se tenaient prêt à accueillir le convoi. La charrette qui soulevait la stèle entrait en premier lieux au sein de l’arbre suivit du vice-amiral tandis que le reste des troupes restaient devant pour garder la seule entrée d’Ohara. Il y avait environ en tout et pour tout deux cents hommes de la marine et agents du gouvernement qui se tenaient postés devant l’entrée, armé et bien évidemment en état d’urgence suite à l’information erroné concernant « L’homme-poison ». Au cœur de l’arbre au sein de l’immense bibliothèque d’Ohara qui a été érigée 5000 années avant l’ère actuelle, la stèle se tenait là devant le chef archéologue et le vice-amiral qui dit alors :



« Dépêchez-vous de traduire cette stèle et de noter les informations dans un rapports concis et précis ! »



« Gensui Makkura compte énormément sur ce qui est écrit là-dessus. Je vous préviens, la moindre entourloupe et je demande le « Buster-Call » ! L’amiral en chef a déjà approuvé cette action en cas de litige ! »


Le vice-amiral de la marine mettait la pression sur le chef archéologue afin qu’il fasse son boulot le plus efficacement et le plus rapidement possible. Cette stèle descellait un secret important et le chef archéologue n’avait pas perdu de temps pour traduire la stèle, il restait silencieux tout en lisant la totalité de la stèle. Ce qu’il lisait était tout bonnement incroyable, car cette fameuse stèle était en effet très importante puisqu’elle indiquait clairement l’indication d’une des armes antiques. Pensif le chef archéologue tentait de gagner un peu de temps en faisant mine de lire et de traduire alors qu’il venait déjà de terminer :


** Nom d’un poulpe ! Ces poneglyphes indiquent clairement la nature et la localisation de l’arme antique Poseidon !! Un pouvoir détenu par une princesse sirène et qui se transmet d’une lignée royale de génération en génération. Le pouvoir d’appeler et de contrôler les Rois Des Mers ! Autrement dit actuellement Poséidon n’est autre que l’actuelle princesse sirène qui vit sur l’île des hommes-poissons. Si le gouvernement apprend ça, cette personne risque d’être une cible de choix. Et je n’imagine pas si des pirates venaient à l’apprendre…Je dois gagner du temps et trouver un plan avec les autres…Cette stèle doit être détruite coûte que coûte ! **



« Vice-amiral ! J’ai besoin d’un peu plus de temps et j’ai surtout besoin de mes associés archéologues, car il y a des nouveaux symboles poneglyphes que je dois déchiffrer minutieusement. »


Le chef archéologue avait bien évidemment mentit puisqu’il venait déjà de traduire en son fort intérieur cette stèle, mais il avait besoin d’en parler à ces associés afin que les archéologues puissent trouver un plan pour déjouer les ambitions gouvernementales. Le vice-amiral d’un hochement de tête donna son accord tout en soupirant d’impatiente. Il resterait auprès de la stèle pendant que le chef archéologue tenterait de communiquer avec ses confrères au vu de la situation inquiétante.

Pendant ce temps sur la totalité de l'île, des troupes avaient été déployé pour partir à la recherche de ce fameux Homme-Poison mais aussi à la recherche de tout intrus louche. Chaque rue serait infesté de marine et d'agent du gouvernement afin d'assurer une sécurité maximale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Mer 17 Juil - 17:27

— Ce n'est que le début de ma suprématie intellectuelle —



« La sagesse et la connaissance sont les véritables reines de ce monde, si tu ne sais rien, tu n'iras pas très loin dans ce bas-monde »

Une grosse angoisse, après que l'on m'ait informé quelle était la chose que transportait tous ces Marines et ces agents gouvernementaux, je pouvais aussi l'assimiler à de l'excitation, en effet, qui peut se vanter de faire parti de ces gens qui lancent des offensives contre des agents gouvernementaux, pas moi. Moi, mon objectif est de trouver la vérité, de la balancer à la gueule du paternel en lui montrant ma force, mais en aucun cas je pensais devoir me rebeller contre le monde. En plus de ça, je savais bien ce qu'ils transportaient était super important vu qu'il y avait un Vice-Amiral qui avait été envoyé surplace, preuve que le colis en question avait une certaine valeur aux yeux du Gouvernement Mondial. Moi, je m'amusais d'une telle situation, si j'arrivais à leur voler ce Ponéglyphe sous leurs barbes, je commencerai véritablement ma quête de la vérité, si j'échouais, bah je serai sûrement en prison...

Alors que nous progressions de plus en plus profondément dans la forêt - dont l'herbe était de plus en plus dense - tout en regardant à droite et à gauche pour voir s'il n'y avait personne qui nous suivait, les enfants qui me dirigeaient et que je considérais pour le moment comme mes yeux sur cette expédition commençait sérieusement à penser que l'on jouait, je les calmais tout de suite et ils reprirent leur sérieux. Arrivé un moment, nous arrivâmes sur un petit amas de terre retourné, alors que j'allais creuser pour faire découvrir le passage qu'il renfermait, un homme... ou plutôt un Homme-Poisson sortit de nulle part me regardait intensément, il avait une tête de requin défoncé, ça se voyait qu'il avait beaucoup dormi lui. Je me souvenais des plaintes des gouvernementaux sur un Homme-Poisson et je concluais qu'il s'agissait de celui qui me faisait face.

Hé toi, approches, t'es l'Homme-Poisson recherché sur toute l'île non ? Allez viens, suis-moi je te cache si en échange tu m'aides à récupérer un truc sous la barbe de ces merdeux.

J'espérais qu'il accepte et sans plus attendre je creusais l'amas de terre, à partir de là les enfants m'indiquèrent qu'il ne fallait plus que suivre le chemin. Je leur disais alors de rentrer discrètement au village et d'informer les habitants de la situation dans laquelle je me trouve. S'ils pouvaient amener de l'aide pour distraire les agents pendant que je déplacerai la stèle dans le trou que je reboucherai, il fallait provoquer seulement deux minutes... Deux minutes où je jouerai le tout pour le tout, deux vrais minutes, c'est tout ce qu'il me fallait. Arrivé à la fin du chemin, la stèle se trouvait être juste à cinq mètres de ma position, j'espérais que l'Homme-Poisson m'avait suivi alors que j'écoutais l'archéologue dire qu'il lui fallait plus de temps, excellent !

A ce moment-là j'entendis que les agents parlaient "d'Homme-Poison" et non pas "d'Homme-Poisson", c'était soit un lapsus, soit une erreur de compréhension, dans tous les cas c'était bon pour nous, il fallait maintenant profiter de la prochaine distraction des villageois pour voler la stèle sous la barbe de ce Vice-Amiral qui se sent un peu trop pousser des ailes, en plus j'avais entendu que le Buster Call pouvait être lancé sur le champ et ça, c'était pas bon pour les affaires. Je me retournais alors vers l'Homme-Poisson pour lui indiquer ce que j'avais comme idée, bien sûr s'il avait mieux, je l'écouterai je suis pas borné à ce point-là.

Alors écoutes, déjà mon nom c'est Falcon D. Roy, je sais ça n'a rien à voir mais mieux vaut que tu le saches maintenant. Ensuite, je vais t'expliquer ce que je veux qu'on fasse, si t'as mieux n'hésites pas ! C'est simple, j'ai demandé aux trois petits qui m'ont accompagnés d'aller trouver les villageois et de tus les ramener ici, pour créer une diversion, cela devrait attirer toutes les personnes autour de cette stèle, dès qu'ils se barrent, on sort et on la récupère, ensuite c'est le plus rapidement possible qu'on devra se rendre à l'opposé des villages et autres, j'espère que tu sais nag... Hmpf, t'es un homme-poisson, ça devrait pas poser trop de problèmes. Mon radeau nous attendra toutes façons....

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6
Points d'activités : 30
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 400
Points de popula' [PP] : 110
Divers:
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Jeu 18 Juil - 16:01




Ohara Adventure
Lapin En Cage !






Amghar Zack avait pu se dissimuler jusqu’à maintenant en se cachant dans les hautes herbes hors du village comme un vrai pokémon le ferait héhé. Néanmoins ça marche subtile et silencieusement l’avait emmené inexorablement au sein du village. C’était simple tout les chemins menaient obligatoirement au village donc pas le moyen de contourner d’avantage. Le surnommé Bunny Boy entrait timidement dans la première ruelle qu’il voyait, rasant les murs tout en étant camouflé de son chapeau noir et de ses vêtements sombres. Il allait devoir faire preuve d’une grande discrétion lui qui voulait à tout prix éviter de croiser un humain. Etrangement les rues étaient presque vide, on pouvait voir certains commerçant fermer boutique, comme-ci on leur avait forcé la main. Sûrement un coup des membres de la marine et du gouvernement afin de mieux localiser et intercepter toute menace qui perturberait l’ordre public.


♥ ♠ ♣ ♦


Bref, l’homme lapin tentait de rester discret au maximum en passant de ruelle en ruelle, jusqu’à atteindre une immense place public. Cette place malheureusement pour lui grouillait de soldats de la marine qui surveillaient les alentours. Une alerte avait été sûrement donnée pour que le village soit pris d’assaut de la sorte. Bunny Boy n’avait pas le choix, il allait devoir contourner le village par son extrémité. Après une bonne heure de marche, l’homme lapin finit par déboucher vers un chemin sinueux et boueux entouré de verdure. Il paraissait isolé et peu emprunté et donc sans aucune hésitation l’explorateur s’engouffrait sur cette route incertaine. Il ne savait absolument pas ou le chemin menait. Cependant Zack venait de remarquer que plus il avançait et plus il semblait entendre des voix qui venait du fin fond de ce chemin mystérieux. Ses pas devenaient hésitant, il ne savait pas si il devait continuer encore.


♥ ♠ ♣ ♦


Mais trop tard, il venait déjà d’arriver au bout du chemin. Tombant nez à nez sur l’arbre gigantesque d’Ohara et sur une multitude de membre de la marine et du gouvernement. Quelle poisse, lui qui voulait fuir les problèmes, il venait de tomber pile dedans. Et bien évidemment ses vêtements sombrent et son très grand chapeau noir n’était pas passé inaperçu. Il fut immédiatement repéré et encerclé par un groupe des forces de l’ordre. A cet instant là quand il fut interpelé, il ne savait pas quoi faire, devait-il fuir pour être pourchassé indéfiniment et être perçu alors comme un criminel qui avait des choses à se reprocher ? Ou alors devait-il simplement expliquer qu’il n’était qu’un simple voyageur qui s’était égaré ? Non pas moyen, ils ne croiraient jamais un truc pareil surtout au vu de l’apparence de Zack. Toujours le visage totalement dissimulé par son chapeau et son bandana, l’homme lapin restait silencieux tandis que le groupe l’entourait :



« Tu dois être fatigué de vivre pour venir jusqu’ici ! »

« La zone est interdite au public ! »



« Contrôle d’identité, retire tout ton attirail ! »

« Héhéhé ! Je te préviens si tu es venu chercher les ennuies tu vas les trouver ! »


Zack était pourtant resté calme et il n’avait montré aucune agressivité et malgré ça la marine et les agents du gouvernement semblaient particulièrement sur les dents. Et puis c’était une raison de plus pour que Bunny Boy déteste encore plus les humains. C’était décidé, à partir d’aujourd’hui il serait un ennemi déclaré de la race humaine, il en avait trop subit de leur part. Il s’était fait chasser de Drum à cause de son apparence et de son origine et cette fois-ci encore on lui manquait de respect alors qu’il n’avait strictement rien fait. Zack retira son chapeau, laissant dévoiler ses grandes oreilles de lapin au grand jour, abaissant son bandana de couleur rouge à point blanc pour dévoiler son museau. Le groupe fut totalement stupéfait par une telle apparence, un lapin sur deux pattes s’était du jamais vu pour eux. C’était le moment de passer à l’attaque, profitant de cet effet de surprise, Bunny Boy prit une légère impulsion sur ses jambes et il lança de plein fouet :




Zack frappait dans le vide droit devant lui de toutes ses forces avec la puissance de ses jambes afin d'envoyer des « coups d'air » à distance. On pouvait voir des jambes qui s'envolaient vers les soldats de la marine et les agents à grande vitesse. Au même titre que les sabreurs pouvaient envoyer des lames d’airs, Bunny Boy lui pouvait envoyer des coups d’air aux effets percutant et non tranchant. Le groupe fut frappé rudement et envoyé dans les airs de toute part. Les cris des victimes des coups du l’homme lapin venait de retentir dans toute la zone. Et tout autour de l’arbre gigantesque d’Ohara, chaque soldat et chaque agent tournaient la tête en direction de Zack. Cette fois-ci ce n’était pas un petit groupe de dix hommes qui lui faisait face, mais bien plus de deux cents hommes. Zack avait beau être fort il connaissait ses limites et il savait bien que cette fois-ci il serait pris de court. Les hommes de la justice se ruaient sur lui pour le maintenir au sol pour ensuite le menotter.  


♥ ♠ ♣ ♦


Une fois menotté, Zack fut emmené au cœur même de l’arbre auprès de la stèle et surtout auprès du vice-amiral de la marine qui était en charge des opérations. L’homme lapin était dans de beaux draps, il ne pourrait jamais rivaliser contre un homme aussi puissant qu’un haut gradé. Il était beaucoup trop faible pour le moment et surtout son état ne lui permettait plus de bouger. Bunny Boy se sentait atrocement humilié et rabaissé, des humains l’avaient capturé si facilement. Une fois de plus ça haine venait de monter d’un cran et sa colère pouvait se lire dans ses yeux rouge rubis. Puis il venait aussi de remarquer cette étrange pierre cubique sur lequel des écriteaux y étaient gravé. Et non loin un groupe d’archéologue était en pleine discussion. Mais que se passait-il ici ? Pour le moment l’homme lapin n’y comprenait rien, mais en y regardant mieux il pu se rappeler qu’il avait déjà vu ce genre de stèle dans un livre lorsqu’il était encore étudiant chez son mentor le docteur Geas.


♥ ♠ ♣ ♦


Comprenant que tout ce raffut était sûrement du à cause de cette stèle, Bunny Boy tentait de se pencher un peu plus pour mieux observer la stèle. Elle avait peut être une grande valeur ? Ou plutôt les informations qui étaient inscrite dessus étaient de grandes valeurs. Dans tout les cas il ne pouvait rien faire d’autre que d’observer jamais sans pouvoir bouger puisqu’il était menotté et ligoté livré aux mains d’un vice-amiral qui ne tarderait pas à le courroucé. Comment allait-il s’en sortir ? Lui-même ne le savait pas, l’avenir paraissait maintenant incertains. Presque désespéré l’homme lapin repensait au seul humain qu’il aimait, son mentor et son père adoptif le docteur Geas qui l’avait élevé depuis sa tendre enfance. Il priait pour que quelque chose se passe afin qu’il puisse profiter d’un moment d’inattention pour se tirer de ce mauvais pas. En tout cas une chose était sur si quelqu’un venait à l’aider il lui serait très redevable.




♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣


© By ZakuS-Sama, so don't touch !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Ven 19 Juil - 12:25







Bunny Boy !


    Edward masquait sa présence dans la foule d'Ohara. Les patrouilles étaient de plus en plus présentes et proches de sa position. Il avait du mal à se mouvoir discrètement. Il ne savait plus comment faire pour passer inaperçu. Il y avait trop de marines sur ce bout de cailloux. Il aurait cru être sur Logue Town. Cette cargaison valait vraiment le coup !!! Le Gouvernement avait mis beaucoup d'effectifs à disposition pour s'assurer de la réussite de cette mission. Rosen était très curieux de découvrir la signification de ce texte ancien. Hélas, pour l'instant, il n'avait aucun moyen de s'infiltrer dans le centre de l'arbre. Il remarqua soudainement un homme à l'allure étrange. L'individu se frotta directement aux agents présents autour de l'arbre. Mauvaise idée ... Les renforts vinrent promptement sur place. Il eut le droit aux menottes et fut directement emmener dans l'immense bibliothèque. Hum ?? Il avait peut-être bien joué son coup. Pourtant, Rosenkreuz ne pouvait pas se permettre de ce retrouver avec une paire de menottes en granite marin. Il devait penser à un autre plan. Le temps pressait, certains regards se tournaient déjà dans sa direction.



L'étranger vient par ici ! Décline ton identité !!!


    Shit !!! Notre pirate venait d'être décelé. Maudit soit-il ... il aurait mieux dû partir plutôt que d'observer le combat de l'autre individu. Maintenant, il se trouvait dans une impasse. Il n'avait plus que deux choix devant lui : fuir ou la manière forte. Il y avait toujours un moyen d'entrer dans cet arbre. Il lui suffisait de détruire la porte de la bibliothèque et de s'engouffrer à l'intérieur. Il ne savait pas à quoi s'attendre là-dedans. Pourtant, il n'avait que ce choix en tête. Il ne pouvait plus faire machine arrière. S'il voulait découvrir la vérité sur cet artéfact, il devrait remonter ses manches et foncer dans le tas. L'agent semblait perdre patience et il fit quelques pas vers notre Supernova. Très mauvaise idée de mettre la pression sur notre héros. Rosen détestait l'ordre et surtout la Marine. Il avait assez combattu contre celle-ci pour pouvoir en dire le contraire. L'homme s'approcha encore plus, jusqu'à être à porter de bras. Il ne tenait donc pas à sa vie le bougre.


| Rézâ No Hikari |



    Un laser embrocha l'agent qui tomba au sol. Il agonissait aux pieds de notre pirate et dans son propre sang. Les soldats écarquillèrent les yeux et notre Supernova laissa tomber son masque. Il n'y avait plus aucun intérêt à rester masquer dans une pareille situation. Il pointa son index en direction de la porte de l'arbre et la fit voler en mille éclats. La déflagration souffla une trentaine de soldats qui étaient regroupés proche de celle-ci. La voie était libre et notre capitaine pirate n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. Il poussa sur ses jambes et fonça droit en direction de l'ouverture. Les balles fusèrent à ses oreilles et passèrent au travers de son corps de lumière. Sa vitesse était exceptionnelle et le moindre coup de poing envoyait un homme valser sur une dizaine de mètre. Il passait en plein milieu de cette marée humaine.



    Une fois à l'intérieur de l'arbre central, les gardes devenaient de moins en moins présent. Grâce à sa téléportation, il évita le plus gros du gibier. Il réussit à se frayer un chemin aux travers de tous les soldats. Il ne frappa que deux ou trois personnages sur le chemin. La téléportation faisait le reste et lui permettait d'éviter la plus grande partie des mouettes. Il débuta la descente d'un escalier, mais préféra se téléporter en se reflétant sur les parois. Il émergea d'une lueur dans une large salle. Il y avait le ponéglyphe avec un drôle d'homme penché sur celui-ci. Il y avait quelques gardes et un manteau blanc. Cet homme était certainement un officier de la Marine et un gros poisson. Edward pouvait sentir sa force rien qu'en plongeant son regard dans le sien. Un homme était menotté et tenu par plusieurs gardes. Il était temps de libérer le fauve. Il pointa son index dans sa direction et tira un laser dans ses menottes qui volèrent en éclat. Espérons qu'il soit de son côté et non pas avec les mouettes !


Et si vous vous écartiez intelligemment de l'artéfact pour que je puisse le prendre avec moi sans qu'il n'y est trop de morts ... ... ...


Codage by Makkura & Eddie. Don't touch please !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Ven 19 Juil - 16:53

L'archéologue
Shiwara Fusaaki





Cela faisait déjà quinze ans que j’avais quitté le gouvernement et la marine en faisant croire que j’étais mort. Ces quinze dernières années, j’avais consacré tout mon temps sur l’étude des poneglyphes et sur le passé qui nous ait été caché jusqu’à présent. J’étais persuadé que le siècle oublié avait été supprimé par des gros poissons, ces gens ne sont pas mort, enfin leurs dépendances sont toujours là et il continue de nous cacher ce qu’ils sont fait. Une chose était sûr, celui qui découvrira le siècle oublié, déclenchera une guerre immense ou nous périrons tous ! Ce n’était pas vraiment mon intention, mais je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour connaître cette « histoire ». Cela faisait maintenant un an que je me cachais sur mon île natale, jusqu’à présent personne ne m’avait reconnu.

Même pas ma tante qui m’avait élevé, même pas le maître de la bibliothèque qui m’avait quasiment tout enseigné. C’est mieux comme ça, apprendre que je suis vivant pourrait les mettre en danger. Le danger n’était pas la marine, ni le gouvernement, car eux ils s’en foutaient complétement de moi. Le vrai danger était les pirates dont j’ai bouleversé leurs vies en les capturant autrefois. De toute façon, j’ai bien vieilli et bien changer, donc ça m’étonnera qu’une personne me reconnaisse en me voyant. Bref ! Je me trouvais au sud d’Ohara dans ma cabane, un ami qui habitait au cœur d’Ohara venait me voir en m’annonçant que la marine allait venir avec un nombre important de flottes sur l’île afin de déchiffrer une stèle qu’ils sont trouvés sur grandline.

Ça ne sentait pas bon ! Rien de mieux pour attirer un grand nombre de pirate, et si tout ça n’était qu’un piège pour capturer un grand nombre de bandits ? Quoiqu’il en soit, je m’habillais rapidement, mon sabre à l’intérieur de mon Kimono et ma canne dans ma main gauche et un dictionnaire dans ma main droite. Je me dirigeais rapidement vers la bibliothèque d’Ohara. Quelques minutes plus tard, j’arrivais à quelques mètres de la bibliothèque, malheureusement on m’interpellait en me disant :


    «  Qui êtes-vous, monsieur ? Aujourd’hui seuls les déchiffreurs de Poneglyphes ont le droit d’entrer dans la bibliothèque ! »


Il y avait un nombre incroyable de soldats, que ça soit des agents du gouvernement ou de la marine. L’entrée de la bibliothèque était très sécurisée, on aurait dit Impel Down. Heureusement, j’étais habillé comme un scientifique et en plus ces derniers temps j’avais passé beaucoup de mon temps dans la bibliothèque. Je le regardais d’un air sérieux et je lui rétorquais en disant :



    « Vous m’avez fait perdre quelques secondes, ce n’était pas très gentil, le temps est très précieux pour nous les scientifiques. J’ai été appelé par le grand chef de la bibliothèque pour déchiffrer la stèle que vous avez apporté, mais si vous me laissez pas rentrer, ce n’est pas grave, je pourrais aller dormir tranquillement chez moi. Tandis que vous … Aie … Je n’ose pas imaginer ce que votre chef fera de vous ! »


J’aimais beaucoup bluffer et faire peur aux gens, en plus cela avait l’air de marcher sur lui. Il avalait sa salive et décidait de réfléchir …. Mais pourquoi ? Il n’avait même pas à réfléchir ! Tant pis pour lui … Je décidais donc de faire demi-tour, à peine un pas vers l’avant et il m’interpellait en me disant :


    « Excusez-moi, je suis désolé, on m’a demandé de ne pas laisser entrer n’importe qui dans la bibliothèque, donc j’espère que vous comprenez. Veuillez entrer, les autres doivent sûrement vous attendre. »


Je le savais … Voilà qui est fait ! On me laissait ainsi rentrer dans la bibliothèque, il y avait un petit nombre de soldat, le maître se trouvait devant la stèle avec un air un peu bizarre. Je tentais de m’approcher de lui que malheureusement les soldats refusaient de me laisser passer. Je le connaissais bien, donc j’espérais qu’il parlerait aux soldats pour qu’on me laisse m’approcher un peu plus près de la stèle. Je tournais mon regard un peu partout dans la salle et j’apercevais un homme qui avait été capturé par les marines. Enfin une femme ? Peu importe, il avait l’apparence d’un lapin. J’esquissais un léger sourire comme j’avais l’habitude de le faire.

Qu’avait-il bien pu faire pour se retrouver dans les mains de la marine ? Alala … Ces jeunes ! J’aurais bien voulu le libérer, mais pour le moment, je n’avais aucune raison de le faire et d’attirer l’attention sur moi. Soudain une sorte de lumière m’aveuglait quelques secondes … C’était l’œuvre d’une personne, il était là dans la salle, je le connaissais, j’avais lu beaucoup de chose sur lui. Que faisait-il ici, avait-il des intentions suicidaires ? Comme je vous le disais, ces jeunes …. ! Il était fou, je le confirme ! Il venait d’utiliser un laser pour enlever la menotte de son ami, le lapin. Enfin je supposais que c’était son ami, sinon pourquoi l’aiderait-il ? La menotte s’éclatait en mille morceaux et voilà maintenant il avait réussi à attirer l’attention de tous les soldats sur lieu. Je lui remerciais pour ce grand service, j’en profitais pour m’approcher de la stèle, je regardais le maître de la bibliothèque et je lui adressais la parole en disant :



    «  Vous avez vu un fantôme ? » Lui disais-je ironiquement. Je me tournais vers le poneglyphes et je la lisais … Je n’avais même pas fini de lire que je m’arrêtais et j’adressais de nouveau la parole avec un air surpris : «  Vous ne devez en aucun cas dire la vérité. Je ne veux même savoir la suite, ça ne m’intéresse pas ! Mais cela ne doit pas tomber dans les mains de la marine. Il faut absolument détruire cette stèle. »


Je dégainais mon sabre et je portais un coup vertical sur la poitrine du maître de la bibliothèque. Ce n’était qu’une petite blessure, mais au moins il ne pourrait pas donner à la marine ce qu’ils voulaient. Maintenant qu’il était blessé incapable de pouvoir lire et déchiffrer cette stèle. Qu’allait-il se passer à présent ?



Hors rpg : Bon je ne savais pas vraiment ce que je devais faire, donc j'ai laissé l'improvisation faire le travail. Makkura, si je dois édité, fait le moi savoir par mp s'il te plaît. Sinon ça fait longtemps j'ai pas rp, donc désolé si vous trouver que la qualité est bof.

One Piece History
Quête Ohara

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Sam 20 Juil - 10:45





Battle In The Tree  !



C’était finalement arrivé, le trouble avait été causé par des intrus. Alors qu’on avait pourtant signalé qu’un seul homme. Un « homme-poison » il y avait eu tout un tas d’énergumènes à l’affût de la stèle maintenant. La première personne ou plutôt la première chose à avoir intrigué le vice-amiral était le fait qu’un homme-lapin avait été capturé. Il avait de longues oreilles de lapin et une fourrure également. C’était bien la première fois qu’il en voyait un, un spécimen rare qu’il voulait emmener à Marinford. Mais les projets du marine haut gradé venaient de tomber à l’eau avec une intervention énergique.

En effet dehors on pouvait entendre un vacarme assourdissant ainsi que de nombreux coups de feu. Le vice-amiral à cet instant là venait de comprendre qu’il y avait un gros problème. Et avant même que quelqu’un d’autre n’entre dans l’arbre d’Ohara le marine de l’état major avait sortit de sa poche un Den Den Mushi en or.  Oui vous l’aurez compris il s‘agissait de ce fameux Den Den Mushi qui avait le pouvoir immense dé déclencher le « Buster Call ». Le Vice-amiral de la marine prenait au sérieux le moindre problème et peu importe ce que cette manœuvre allait engendrer. Il n’avait pas hésité une seule seconde à actionner le bouton d’alerte.






En ayant à l’instant actionné le bouton, le vice-amiral venait d’envoyer un message automatique au « Silver Den Den Mushi » qui résonnerait comme d’une puissante sirène dans la totalité du quartier général de Marinford. Dans peu de temps tout un bataillon de navire de guerre de la marine serait aux portes d’Ohara pour la raser totalement. Par cet acte le Vice-amiral venait de se condamner lui-même également. Ensuite il avait rangé discrètement le Den Den Mushi en or dans sa poche pour finalement dégainer son sabre. Et c’était à ce même moment qu’un pirate de grand renom venait de faire son apparition au sein même de l’arbre gigantesque.

Oui il s’agissait du Supernova Edward V. Rosenkreuz, un très puissant pirate qui avait défait de nombreux ennemis de hautes volées, dans le tas il y avait eu un ou deux vice-amiraux qui n’avaient pas le poids. Il avait à faire un gros poisson avec une prime de 225 millions de berry rien que ça. Le vice-amiral esquissa un sourire ravis, il avait eu raison de provoquer le buster call et mieux encore tout le monde à cet instant là ignorait cela, non tout le monde sauf ce maudit homme-lapin qui avait été capturé, il avait sûrement du voir quelque chose ? Peu importe il n’était pas l’heure de se déconcentrer.

Rapidement le pirate supernova utilisa un puissant rayon pour délivrer justement cet homme-lapin qui susciter tant de mystère dans les œuvres de mère nature. Le pirate demanda ensuite au vice-amiral de s’écarter de la stèle. Cette arrogance était digne de la puissance qu’il possédait et bien évidemment le vice-amiral souleva son sabre de l’avant comme pour répondre « non ». Mais les festivités étaient loin d’être terminé. En effet un homme mystérieux habillé de vert qui était entré avant Edward et qui s’était fait passer pour un archéologue venait de trahir sa couverture en s’en prenant directement au chef archéologue. Le vice-amiral venait de voir rouge, il venait de perdre le seul homme compétent à pouvoir déchiffrer convenablement cette foutu stèle.  Du moins c’est ce qu’il croyait jusqu’à ce que le chef archéologue qui fut précédemment tranché se relève difficilement avec une arme à la main. Il avait pointé son arme directement dans la direction du vice-amiral de la marine :



« Vice-amiral…Je ne peux pas vous dire le secret de cette stèle, le gouvernement en fera un usage des plus morbide ! Renoncez-y par pitié ! »



Le vice-amiral esquissa un sourire, il venait de comprendre que l’archéologue avait déjà traduit la stèle depuis le début alors. Immédiatement le marine de l’état major découpa en deux la stèle de lui-même. Maintenant que l’archéologue connaissait le secret de ces poneglyphes gravées il n’avait plus besoin de cette stèle et de par ce geste il venait d’anéantir l’objectif de ses assaillants. La cible de tous était maintenant le chef archéologue qui détenait la vérité. Le vice-amiral saisissait le chef archéologue par le col pour le jeter un peu plus loin afin qu’il soit hors de portée du pirate et de l’homme habillé de vert. Au même moment plus d’une centaine de soldat de la marine et d’agent du gouvernement venait d’entrer à leur tour pour bloquer l’accès aux intrus :


« Vous êtes foutus ! Rendez-vous immédiatement ! »



S’écria l’un des soldats de la marine parmi le groupe. Le vice-amiral jouissait à cet instant là, il avait tout les atouts de son côté : Un « Buster Call » en approche et personne ne le savait mise à part peut être l’homme-lapin qui avait peut être vu quelque chose ou pas ? Une centaine de soldat qui bloquait le seul accès de l’arbre et juste devant plus loin, le vice-amiral de la marine qui avait en plus de ça le chef archéologue sous son joug et qui lui-même détenait le secret de la stèle qui venait être détruite. Autrement dit, Edward V. Rosenkreuz, L’homme-lapin et l’homme aux vêtements vert étaient totalement encerclé et démuni.  Le vice-amiral s’écria alors :


« Autant vous dire que vous n’avez aucune chance…J’ai été mandaté par l’amiral en chef Gensui Makkura en personne ! Vous êtes encerclez c’est terminé pour vous ! Et même si un miracle venait à se produire, vous serez encore plus primé et vos têtes seront mises à prix de manière excessif et vous serez pourchassez tout au long de votre vie. Troubler une opération qui a été décidé par l’amiral en chef vous coûtera très cher. Réfléchissez ! »




Stats Du vice-amiral :

PF : 900.
Capacité : Maîtrise parfaite du haki de l’armement et du style à un sabre.
Autre : Il a été entraîné durant quelques semaines par Gensui Makkura à Marinford.
Objectif : La stèle n’a plus aucune valeur maintenant et elle a été détruite, celui qu’il faut attraper c’est le chef archéologue qui connait le secret de la stèle puisqu’il la traduite entièrement.
PS : Un Buster Call est en approche et personne n’est censé être au courant mise à part peut être Bunny Boy qui était avec le vice-amiral à ce moment là puisqu’il venait d’être capturé, à lui de voir comment il agira par rapport à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Sam 20 Juil - 18:54

— Ce n'est que le début de ma suprématie intellectuelle —



« La sagesse et la connaissance sont les véritables reines de ce monde, si tu ne sais rien, tu n'iras pas très loin dans ce bas-monde »
Falcon D. Roy × Fukashi Baka x Alexander Corvin

Mais merde mais à quoi il joue ces mecs, c'est quoi ça ? C'est une caméra cachée, c'est une blague d'auteur, on me tend un piège ou quoi ? Je soupirais après m'être énervé intérieurement, le fait est que dans l'instant présent, j'étais vachement en colère, il fallait dire que je m'étais fait rarement surprendre comme ça, à ce point-là, je savais que le monde était peuplé d'abrutis, mais je ne pensais pas qu'ils devaient tous se réunir pour aller foutre mes plans à l'eau, la blague quoi. Tout d'abord, un homme-lapin était sorti de son trou et c'était fait attraper par les forces gouvernementales de la Marine, ça, encore ça allait ça ne me dérangeait pas vraiment, je comptais envoyer l'homme-poisson le libérer, et donc, l'envoyer à l'abattoir, pendant que je récupérais la stèle et m'en irais dans le plus grand calme. Non, c'est ensuite que ça m'emmerde, c'est le fait qu'en enfoiré en vert s'est pointé comme une fleur et a tranché le chef archéologue ! Et ensuite, que des emmerdements ! Un pirate arrive et libère l'homme-lapin et veut faire le beau gosse parce qu'il a une prime de 225 millions de Berrys sur la tête, je lui en foutrais des interventions de ce genre moi.

Enfin bref, le grand problème était maintenant de voir la réaction des Marines qui était exactement celle que j'attendais, une colère noire. Je pensais désormais qu'il fallait que je mette en place tous les moyens pour arriver à m'échapper avec la stèle, c'était sans compter sur le courage, si je peux me permettre d'appeler cet acte du courage, du chef archéologue qui se relevait en pointant une arme à feu en direction du Vice-Amiral, lui disant qu'il devait l'empêcher de s'emparer de la stèle parce que le Gouvernement ferait trop de folies avec enfin bref, ce que je comprenais c'était qu'il connaissait les secrets que renfermait cette stèle. Il semblerait que le Vice-Amiral ait aussi compris ce qu'il se tramait vu que sa dernière action était celle qui me foutait le plus en rogne, en effet il venait, devant mes yeux ébahis, de détruire la stèle d'un coup d'épée, simple, cela montrait aussi sa puissance. Je me retournais vers l'homme-poisson et lui disais avec colère et étonnement.

Putain la bande de connards quoi ! Il a carrément détruit la stèle, si je ne savais pas que je me ferai défoncer si je l'affrontais je peux te dire que j'y serais allé à la vitesse de la lumière ! Enfin bref, le plan a changé, la stèle est détruite, donc faut sauver l'archéologue avant qu'il ne balance tout sur le contenu à la Marine, ils l'exécuteront sans sommation. C'est parti.

Je savais quoi faire maintenant, ça avait un petit gâché ce que je voulais faire initialement mais ce n'est rien, je m'adaptais. C'est alors que je sortis de mon trou, ce chemin souterrain m'avait enfin de compte amené derrière la bibliothèque, si je sortais, je me retrouverais derrière tout le monde et à quelques mètres de là où a été envoyé le chef archéologue, qui était gardé par une dizaine de Marines, on dirait bien que j'allais devoir me salir les mains. Je sortais alors, vraiment c'était un excellent mécanisme très bien pensé et j'allais sûrement le prendre pour le retour.

Enfin bref, il ne fallut pas longtemps pour les Marines pour me remarquer, ils foncèrent sur moi mais étaient trop lents, j'avais déjà réussi à placer l'une de mes techniques, "Shinsei no Yari" qui consistait à m'élancer en direction d'un ennemi et de faire en sorte que ma main soit une lance, grâce à ça, j'éliminais deux Marines qui tombèrent KO. Dans le même temps je pris appui sur ma jambe et je commençais un énorme coup de pied, "Jigoku no Dageki", cette technique élimina trois Marines de plus, j'en mettais quatre KOs grâce à ma technique Tsubame Gaeshi, qui consiste à envoyer deux uppercuts avec un angle différent, sans une bonne vision on ne l'esquive pas. Je finissais le dernier en utilisant ma technique du Corkscrew, qui consistait à envoyer un coup vrillé vers le cœur de l'adversaire, le stoppant net pendant une seconde et ensuite le mettre KO avec un autre coup, j'avais choisi le Flicker, des coups de fouets envoyés à l'aide de mes bras. J'attrapais alors le bras du chef archéologue et je lui disais.

Allez, on se bouge mon vieux !

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 6
Points d'activités : 30
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (1/4)

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 400
Points de popula' [PP] : 110
Divers:
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Dim 21 Juil - 14:54




Ohara Adventure
Humain !






La situation devenait de plus en plus dangereuse, Bunny Boy avait été capturé et ligoté pour être amené à un vice-amiral de la marine peu commode et qui paraissait horriblement fort. Il dégageait une aura assez terrifiante et l’homme-lapin savait qu’il ne serait pas bon de faire quoi que se soit contre lui. D’autant plus que le vice-amiral de la marine venait d’appuyer sur un bouton en ayant sortit un objet en or. L’homme-lapin avait reconnu les fameux Den Den Mushi mais il n’en avait jamais vu de la sorte. Et pourquoi avait-il appuyé sur ce bouton ? S’agissait-il d’un moyen de prévenir des renforts ? Impossible de le savoir pour lui puisque c’était bien la première fois qu’il en voyait un comme telle.  Alors que l’espoir semblait vain et que l’avenir semblait également incertains. Un homme venait d’entrer avec panache et puissance. Il s’agissait d’un humain qui avait la capacité d’envoyer des rayons ultra lumineux. Bunny Boy n’en revenait pas, ses yeux écarquillaient pouvait témoigner de son étonnement.


♥ ♠ ♣ ♦


Mais ce n’était pas tout ce même homme venait de tirer un laser qui dégomma d’un coup les menottes de Bunny Boy. C’était encore plus surprenant pour lui, oui lui qui détestait les humains il venait d’être sauvé par l’un des leurs. A ce moment même l’homme-lapin était chamboulé, pensif, se demandant finalement si il y avait des humains qui méritait d’être traité avec respect. Bref, après que les menottes aient été détruites, Bunny Boy enleva les cordes qui maintenaient ses jambes pour finalement se remettre sur pied. Il s’étira pour reprendre de l’aplomb et lança un regard sérieux à l’homme qui venait de lui sauver la vie. Au fond de lui-même l’homme-lapin savait qu’il était extrêmement reconnaissant envers cet homme, mais il ne savait pas comment le lui dire, il n’avait jamais eu un semblant de sympathie pour les humains. Il ne savait pas comment exprimer son remerciement. A ce même moment un homme parmi les archéologues venait littéralement de trancher le chef des archéologues sans sommation. Il était habillé de vert et il semblait puissant.


♥ ♠ ♣ ♦


Quel bordel, tout tournait en drame. Mais courageusement le chef archéologue avait dégainé une arme pour menacer le vice-amiral en précisant qu’il ne dirait jamais rien sur cette stèle à la marine et au gouvernement mondial. Voilà un humain qui était digne d’honneur et d’éloge. Bunny Boy se disait qu’il avait tout de même des humains qui valaient le détour. Puis la situation se mit de plus en plus à dégénérer, une centaine de soldat de la marine et d’agent du gouvernement venaient de bloquer la seule entrée de l’arbre gigantesque tandis que des soldats venaient de neutraliser le chef archéologue en le désarmant et en le plaquant violemment au sol. La situation était maintenant critique, les trois intrus étaient encerclés et juste devant eux le surpuissant Vice-amiral de la marine les prenait de haut. Il avait même dégainé son sabre signe qu’il allait combattre tout en avertissant les trois intrus de ce qu’ils encourraient si il ne se rendait pas maintenant. Bunny Boy à ce moment précis sortait de sa poche une carotte-cigare, l’une de ses inventions loufoque et il s’écria alors à l’attention d’Edward :



« C’est bien la première fois qu’un humain me tend la main-Bunny…Je te suis reconnaissant et je vais t’aider du mieux que je pourrais-Bunny ! »



Dit-il avec classe et charisme tout en tirant sur sa carotte-cigare pour dégager une fumée au parfum de carotte. On pouvait également remarqué qu’à chaque fin de phrase il rajoutait le mot « Bunny ». Un tic verbal qu’il avait eu depuis le jour où il avait appris à parler. Bunny Boy allait donc aider Edward dans ses desseins. L’homme-lapin ramassa son long chapeau noir qu’il plaça sur sa tête, l’air sérieux il se dirigeait vers le vice-amiral comme pour l’affronter. Mais sa marche fut vite mise à néant par l’intervention d’un autre intrus qui venait de surgir de nulle part et qui avait éliminé rapidement les soldats pour finalement s’emparer du chef archéologue. Non il était hors de question qu’il kidnappe cet homme qui possédait un secret lourd de conséquence. Immédiatement Bunny Boy à une vitesse de 60 km (vitesse de course d’un lièvre) arriva nez à nez devant l’intrus pour finalement lui asséner un surpuissant coup qui le ferait regretter son geste :



‘‘ Double Rabbit Peace ! ’’





« C’est quoi ce coup en traître-Bunny !!! BAKAYAROOOOO-BUNNYYY !!! »


Pour neutraliser cet homme qui voulait capturer le chef archéologue, Bunny Boy venait d’utiliser le « Double Rabbit Peace ». Cette technique de combat au corps à corps consistait à contracter les muscles de ses bras au maximum et focaliser sa force sur deux doigt pour former un signe de la victoire. Il avait visé les oreilles de son ennemi pour les endommager. A cet instant là Falcon D. Roy serait sourd et il n’entendrait plus aucun son. Ensuite Bunny Boy saisissait Falcon pour le lancer droit vers Edward afin que celui-ci l’achève. Après cela Bunny Boy saisissait le chef archéologue pour le soulever et le porter sur son dos. Il venait de remarquer qu’il y avait un passage, plus précisément un trou qui menait à un tunnel, c’était sans doute par là que Falcon D. Roy avait surgit. C’était bien des stratégies de traîtres dignes de ce nom. Cet homme n’avait même pas eu le courage de foncer dans le tas et de venir aider convenablement les autres intrus en galère. Bref Bunny Boy s’adressa à Edward et à Fusaaki :



    « Humains ! Je vais mettre ce gars en lieu sûr et je vais essayer de trouver un navire pour qu’on se tire d’ici-Bunny. Je serais bien resté pour vous aider, mais je n’ai aucune chance contre ce sabreur-Bunny ! Je ne vous abandonnerais pas faite moi confiance-Bunny ! Je vous attends au port-Bunny !! »



Sans plus attendre l’homme-lapin quitta les lieux par le trou pour emprunter le passage secret qui menait à l’extérieur de l’arbre gigantesque en emportant avec lui le chef archéologue qu’il mettrait en sécurité. Il tenterait également de trouver un navire afin de préparer le départ de l’île. Il se devait de rendre la pareille à Edward qui l’avait sauvé et il allait rester fidèle à ses principes, son honneur d’homme-lapin ne devait pas être bafoué par la trahison et l’égoïsme. Il allait laisser les deux hommes faire face au surpuissant Vice-amiral puisque lui-même n’était pas de taille pour livrer un tel combat. Au même moment très vite Bunny Boy fut poursuivit par toute une troupe de la marine qui tentait d’emprunter l’accès au trou menant au tunnel. Mais l’homme-lapin était extrêmement rapide puisque en vitesse de course il pouvait atteindre facilement les 60 km/h. Spécificité liée à ses origines peu commune. Il espérait réellement qu’Edward ainsi que l’homme habillé de vert s’en sortent sans dégât. Plus loin encore à quelques kilomètres de distance d’Ohara, le « Buster Call » était en approche, une multitude de navire de la marine approchaient de plus en plus avec l’unique but de raser cette île qui était un vrai sanctuaire d’histoire. Comment tout ceci se déroulerait ? Seule l’avenir nous le dira…




♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣


© By ZakuS-Sama, so don't touch !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Dim 21 Juil - 16:49







Affrontement !


    Edward venait de faire une entrée fracassante dans l'arbre d'Ohara. Il voulait à tout prix connaître cette vérité qui animait tant sa curiosité. Il avait déjà développé une telle animosité depuis plusieurs mois. Il avait découvert le métier d'archéologue en effectuant quelques recherches et aujourd'hui l'existence des ponéglyphes. Il avait encore beaucoup de chemin à parcourir avant de pouvoir se considérer comme archéologue. Puis, ses hiéroglyphes ! Il comprenait rien du tout à cette ancienne écriture. Il lui faudrait des décennies pour pouvoir les déchiffrer convenablement. Il était vraiment pas aidé sur ce coup. Heureusement, il semblait y avoir du monde dans la salle. Il trouverait au moins une personne pour lui déchiffrer l'artéfact. En parlant des personnes, Edward n'avait pas fait attention à sa dernière offensive. Il y avait cet ... hein !!! !!! !!! C'est pas un homme ça ! Il venait de libérer un homme-lapin des griffes de la Marine. Cela ne choquait pas trop notre pirate. Il avait déjà combattu un homme-chat et sauver une paire d'hommes-poisson. Il y avait toute sorte de races sur ce monde. C'était l'une des facettes qui le rendait si attrayant.



    Bunny Boy s'était mis en tête d'avoir une dette envers notre Supernova. Ed' n'était pas du genre à profiter des autres, mais sur ce coup il aurait bien besoin d'un coup de main. Il faisait face à un puissant gradé de la Marine et une bonne centaine de soldats étaient déjà dans les lieux. Il ne pouvait pas trouver un moyen de voler la stèle et combattre en même temps le Vice-Amirale. Alors qu'il pensait tranquillement à un plan et qu'il écoutait les dires du lapin. Un homme émergea derrière la stèle. Ah oui !! Auparavant, un autre gusse avait fait irruption dans le cercle. Il s'était déguisé en scientifique et avait immédiatement trancher le chef archéologue avec son épée. Il ne faisait pas dans la dentelle celui-là. Entre temps l'artéfact avait été détruit par l'officier, réduisant les espoirs de notre pirate à néant. Il n'avait plus aucun moyen d'accéder à l’objet de ses convoitises. Puis, il reporta son attention sur l'archéologue en chef. Il était légèrement touché, mais ses jours n'étaient pas en danger. L'homme avait certainement put lire la stèle, sinon il n'aurait pas braquer le Vice-Amirale. Il n'y avait qu'un seul moyen pour découvrir son secret : c'était de protéger le civil et de lui faire cracher le morceau.



    Rosen avait le sourire aux lèvres. Il venait de trouver le moyen de connaître cette vérité. Au pire, il pourrait même kidnapper le gusse pour qu'il l'aide dans sa quête jusqu'à sa mort. Arf ! Il aimait pas trop ce genre de manière. Bref, il devrait passer à autre chose. Sauf qu'un mec sortit de nulle part, qui venait de mettre des soldats au tapis, se cassait avec son plan B. Mais il se prend pour qui ce type ? Le sang bouillonna dans les veines de notre héros. Il détestait les lâches et encore plus dans ce genre de contexte. Bunny Boy prit alors les devant et mit une raclée à ce zigoto. Le mec n'eut même pas le temps de bouger, que notre Duracel avait déjà cogné sa tronche. Il jeta le corps du jeune adolescent à ses pieds en signe de gratitude. Notre héros lui esquissa un petit clin d’œil et souleva délicatement le jeune homme. Il l'aida à se relever et le gratifia d'un large sourire. Il saisit ensuite sa tête et d'un mouvement sec et rapide, il lui brisa les vertèbres. Un gêneur de moins sur la surface du globe, la mission était remplie dans son intégralité.



    L'homme-lapin prit ensuite la décision de se rendre plus que utile. Il attrapa l'archéologue en chef et partit avec celui-ci. Les soldats s'étaient déjà porter à ses trousses. Il n'aurait que quelques secondes de répit. L'officier n'avait pas bougé d'un pouce. Bunny s'occupait des préparatifs pour la fuite de ce cailloux. Il se chargeait également de garder l'homme en vie. Edward ne savait pas comment le prendre, mais il n'avait pas d'autre choix que de croire en lui. Il devrait faire confiance à cet inconnu. Il ne pourrait pas s'enfuir de cette île avec le civil s'en aide. Il devait compter sur le lapin et lui faire confiance. Le Vice-Amirale faisait face aux deux criminels. Ed' savait que l'autre étranger disposait d'une épée. C'était donc un sabreur et son ennemi également. Il ne serait qu'une aide dans cette affaire. Il ne pourrait pas servir à plus. Si, il pourrait attaquer immédiatement l'officier comme il le fait à son habitude. Pourtant, cette fois-ci, il laisserait les devants à l'autre inconnu. Rosen n'était pas un épéiste, l'autre individu aurait plus de chance de terrasser le gradé que lui.


Je te fais confiance Bunny Boy !!! Je me nomme Edward V. Rosenkreuz. Je t'aiderais dans ce duel, mais vu que tu es un épéiste ... tu auras plus de chance que moi de terrasser ce type !

| Rézâ No Hikari |


    Edward se mit un peu en retrait et leva les mains vers le ciel. Les paumes ouvertes, la lumière s'accumulait dans ses mains. Il était en train de charger un puissant laser. Il voulait être sûr de détruire le plafond du premier coup. Il lui faudrait donc être immobile durant quelques minutes. Espérant que l'inconnu soit assez fort pour tenir l'officier à l'écart encore quelques secondes.




Codage by Makkura & Eddie. Don't touch please !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 114
Points d'activités : 541
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 23

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 3770
Points de popula' [PP] : 770
Divers:
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Dim 21 Juil - 19:58

L'archéologue
Shiwara Fusaaki





J’en revenais pas encore que cette stèle donnait la position d’une arme antique, heureusement que je n’avais pas tout lu. Personne, personne ne doit réveiller ses armes, mon objectif était d’essayer de sauver ce monde du virus qu’elle avait attrapé. Réveiller les armes antiques, c’était détruire ce monde : c’est comme si nous avions un malade, au lieu d’essayer de le soigner, vous lui injecter du poison pour le tuer. Il semblerait que j’avais bien fait de venir ici, je ne savais pas ce qui se passait, mais j’avais un mauvais pré-sentiment. Des pirates, un révolutionnaire pacifique, des marines et des agents du gouvernement dans un même lieu et dans ce même lieu se trouvait quelque chose d’incroyable convoité par tous, sauf moi bien évidemment. Donc je vous laisse deveniez ce qui allait se passer !

En tout cas, je ne regrettais pas d’avoir blessé le maître archéologue et je pense qu’il préférait plutôt mourir que de dire la position d’une arme antique à la marine et au gouvernement. Si le gouvernement parvenait à apprendre cette information, les révolutionnaires ne seront plus un problème pour eux et plus personne ne pourrait les arrêter ! A ma plus grande surprise, me maître archéologue pointait son arme sur l’officier de la marine et le menaçait … ! Il était con ou il le faisait exprès ? Je l’avais blessé exprès pour que le gouvernement ne s’intéresse pas à lui … Trop tard maintenant, il avait attiré l’attention du vice-amiral qui avait désormais compris  ce que la stèle racontait !  Merde alors !

Un moment d’inattention et j’apercevais que la stèle avait été coupé en deux par le vice-amiral qui m’avait obligé à m’éloigner du maître archéologue. Celui-ci tombait donc dans les mains de la marine ! Il ne devrait pas nous sous-estimer, parce que moi vivant, je ne laisserais pas la marine emporté cet homme admirable qui m’avait tout appris lorsque j’étais jeune, enfin c’était son père si je ne me trompais pas ....  Bref, ce n’était pas très important ! Un homme sorti de nulle part décidait de nous enculer en prenant le maître archéologue, je n’avais pas pu empêcher d’esquisser un sourire. Aussitôt le lapin surgissait sur lui tel un lion affamé et l’abattait comme un lion le ferait avec un lièvre. Ce n’était pas tout, l’homme aux pouvoirs effrayant l’achevait en lui cassant les côtes. C’était tellement drôle que je n’avais pas pu m’empêcher :



    « JAHAHAHAHA !! Monsieur le vice-amiral, ne trouvez-vous pas que ces jeunes débordent d’énergie ? Si j’étais vous, je ne les provoquerais pas. »




Disais-je tout en rigolant comme j’avais l’habitude de le faire. Le lapin nous demandait d’avoir confiance en lui, il partait avec le maître archéologue et nous laissait en plan contre le vice-amiral et une vingtaine de soldats de la marine. Sacré lapin, il était vraiment intelligent, après tout c’est un lapin, ahaha ! L’homme au pouvoir étonnant s’approchait de moi et il me demandait de m’occuper du vice-amiral, pendant ce temps il allait préparer quelque chose. Non mais j’hallucine ! Le lapin qui nous laisse en plan et lui qui me demande de m’occuper du vice-amiral, ils sont qui ces fous ? Toujours sourire aux lèvres, je dégainais mon sabre de son fourreau et j’utilisais ma technique suivante :

FUURYO KU   -  La force du vent

Je portais un coup horizontal dans la direction de la stèle coupé en deux morceaux, soudain une grosse lame d’air se dirigeait vers celui-ci et le pulvérisait en petits morceaux. Je connaissais la marine, en plus il avait parlé de Makkura, ce jeune homme très talentueux que j’avais connu autrefois.  Le connaissant, il serait capable de prendre les deux morceaux et de le recoller pour essayer de déchiffrer cette stèle, heureusement maintenant il était pulvérisé ! Je soupirais un bon coup et j’adressais la parole à l’homme au pouvoir effrayant en disant :



    « Pas de problème, gamin ! Je m’en charge, tu peux dormir tranquillement. » Je me tournais vers le vice-amiral en lui disant : « Votre sabre est vraiment très attirant, si jamais vous mourrez je pourrais le prendre ? » Disais-je tout en sautant d’un coup.


KIAI NO KAZAKAMI  -  LeCri du vent


D’un coup très rapidement je lui envoyais une vague d’air tranchant, ce n’était qu’un petit échauffement. Aurait-il le temps d’esquiver, vu la rapidité de mon enchaînement ? Rien n’est impossible, en tout cas, il n’était pas question de m’arrêter là. Je m’apprêtais à enchainer, que mon escargophone sonnait, ce n’était vraiment pas le moment, mais j’étais curieux et je répondais en disant :



    « Ce n’est pas le moment Gajuro ! »



Je savais que c’était lui, car il était le seul à m’appeler toujours quand il ne fallait pas ! Il enchaînait aussitôt avec un ton effrayé :


    « Fusaaki !! Il se passe quoi ? Y a une vague de navire de la marine qui arrive et en plus ils détruisent tous les bateaux même les bateaux commençant, ils sont vraiment nombreux, j’ai peur ! »


Hein ? Les secours ? Non ce n’est pas eux, sinon ils n’auraient pas tout détruit ! Enfin je ne savais pas ce qui se passait, mais j’avais un mauvais pré-sentiment. Je ne savais pas si le vice-amiral avait esquivé ma technique, mais les soldats commencent à souler, ils avaient pris pour cible l’homme au pouvoir lumineux. Ce gamin préparait quelque chose, donc je me devais de l’aider ! Je tournais sur moi-même pendant trois secondes tout en faisant des ronds avec mon sabre et soudain je prononçais le nom de ma technique suivante :

TORUNEEDO  -  La tornade


Je créais une grosse tornade qui allait emporter la plupart des soldats de la marine, malheureusement ça allait déformer un peu la bibliothèque. Suite à cela, je me posais par terre, les jambes croisées et je décidais de réfléchir.  Que se passait-il sur cette île exactement ?


One Piece History
Quête Ohara

_____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Disciple du Jeu
Explorateur Très connu
Explorateur Très connu
avatar
Messages : 169
Points d'activités : 1928
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Mer 24 Juil - 12:17





Buster Call Coming  !



L’homme-lapin avait finit par dégommer le nouvel intrus suivit du pirate à la prime ahurissante. C’est ensuite que cet homme bête eut l’audace de capturer le chef des archéologues pour s’engouffrer dans un trou qui menait droit vers un passage pour se rendre à l’extérieur. Le salopard, futé et vif comme un lapin. Le vice-amiral allait immédiatement se mettre à sa poursuite mais il fut très vite bloqué par l’homme habillé de vert qui était vraisemblablement lui aussi un sabreur. Tandis que Edward lui préparait quelque chose qui allait s’avérer être énorme. Mais une chose dangereuse était maintenant déjà aux portes de Ohara : Le « Buster Call ».

Ensuite le sabreur étrange venait à s’adresser directement au vice-amiral en riant à perte d’haleine pour finalement rendre hommage à l’énergie de la jeunesse. Le haut gradé restait impassible et savait bien que derrière ce sourire Béa se cachait un adversaire redoutable. Il dégageait une aura bien particulière. Et c’est ensuite qu’il lance une lame de vent pour détruire totalement la stèle. Le bougre il était plus malin qu’il n’y paraissait, en détruisant complètement la stèle, le vice-amiral ne pourrait plus la remettre en état. Le sabreur lança une lame de vent directement sur le vice-amiral en expliquant qu’il allait s’occuper de lui.

Le vice-amiral esquissa d’un sourire et d’un geste vif de sa la lame qui était apparemment convoité par cet homme, il renvoya la lame de vent droit vers son adversaire. En bref, la lame de vent venait de ricocher directement pour être renvoyé à son envoyeur. Cela était du au fait que sa lame était une lame de catégorie du rang des 21 grands sabres. Le sabreur serait très certainement touché puisque au même moment il avait été distrait par son escargophone, ors à ce moment même la lame de vent dirigeait sur lui à grande vitesse. Comment allait esquiver un coup pareil alors qu’il n’était pas encore concentré sur le combat ?

Ensuite le sabreur avait eu le temps de répondre et de défendre Ed contre les soldats qui l’acculaient. D’ailleurs une partie des soldats avaient pris en chasse l’homme-lapin précédemment et de ce fait les troupes furent amoindrit ici même au cœur de l’arbre. Le vice-amiral n’allait pas laisser Edward agir à sa guise, il avait imbibé sa lame du haki de l’armement et d’un sourire presque machiavélique il s’écria à edward, se montrant hautain et arrogant et sa lame dressé contre lui au niveau de son visage :



« Edward V. Rosenkreuz ! On dit que tu as combattu Makkura lorsqu’il était encore un Vice-amiral de la marine. Et étrangement tu es connu pour t’attaquer à tous ceux qui portent le rang de vice-amiral. Si tu as survécu à Gensui Makkura c’est que tu dois être un combattant de l’élite ! Je vais tout de suite vérifier ça ! »



« Busou SHoku : Edo Tensei !! »




Le vice-amiral agita son sabre laissant apparaître une flopée de fleur de cerisier qui entourait une bonne partie de la lame tout en prenant la forme d’un aura rougeâtre, et c’est ensuite qu’il avait envoyé non pas une dizaine, ni une vingtaine, non une CENTAINE de la lame de vent imbibé du haki de l’armement. Cette attaque porte ce nom du fait qu’on à l’impression que le sabre invoque des lames de vents d’un autre monde. Bref les lames de vent se dirigeaient droit vers Edward et sa consistance de Logia de la lumière n’y pourrais rien puisque les lames étaient imbibé du haki de l’armement et surtout il avait beaucoup trop de lame de vent qui était enchaîné en même temps. Et a ce même moment, enfin le Buster Call venait de débuter alors que le combat venait de commencer aussi.






Toute l’île venait d’être soudainement soumit à un bombardement violent. L’arbre gigantesque fut pris au dépourvu et attaquer en premier lieux. Tout ceux au sein de l’arbre serait surpris. Le vice-amiral compris se qu’il se passait, il esquissa un sourire qui montrait sa satisfaction. Etant donné que le Buster Call était une arme de guerre redoutable, il savait qu’il pourrait mourir en restant dans les lieux. Donc il n’allait pas rester au cœur de l’arbre de peur d’être ensevelit sous les débris de bois pesant des tonnes et puis les canons surpuissant transpercer l’arbre comme on transpercer du beurre.

Le vice-amiral de la marine profita de l’agitation pour utiliser le « Soru » et arriver au niveau du trou, le même passage emprunté par Bunny Boy pour fuir. Le vice-amiral finit par emprunter le trou pour ensuite emprunter le tunnel. Il espérait également rattraper Bunny Boy afin de reprendre le chef archéologue et de monter dans l’un des navires du Buster Call pour être hors de portée. Il fallait savoir que sur cette manœuvre de Buster Call, chaque navire était dirigé par un Vice-amiral à son bord. La situation était critique pour les trois intrus, comment s'en sortiraient-il ? En tout cas la fin pour Ohara venait déjà de sonner. A cause des tirs de canon, l'arbre commençait déjà à prendre feu de toute part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 124
Points d'activités : 1215
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 26

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 756
Points de popula' [PP] : 832
Divers:
MessageSujet: Re: Ohara Conflict ! Mer 24 Juil - 19:36







Buster Call !


    La situation commençait à tourner au vinaigre. Le Vice-Amiral faisait face à nos deux héros et ne semblait pas perdre confiance. Il disposait d'une force non négligeable. Il avait dégainé son sabre et comptait bien s'en servir. Heureusement, bunny-boy avait pût prendre la poudre d'escampette avec le chef archéologue sur son dos. Edward espérait qu'il soit dans une meilleure posture que notre pirate. L'atmosphère était lourde et électrique dans la bibliothèque. Le nombre d'ennemis avait baisser drastiquement, mais ils pouvaient toujours être un gène. Rosen ne concentrerait son attention que sur les mouvements de l'officier. Il avait déjà combattu des adversaires de sa trempe. Il savait que le moindre faux pas pouvait lui coûter la vie. Les bras tendus vers le haut de l'arbre, il accumulait de l'énergie dans ses bras. Habituellement, il aurait déjà tirer son laser mais il voulait être sûr de son coup. De plus, cela lui permit de laisser la place libre à l'homme en vert. Cet individu était également un sabreur, alors autant laisser deux spécialistes se battre l'un contre l'autre. Bizarrement, l'homme en vert n'avait aucunement l'avantage. Ed' pensait qu'il arriverait à faire quelque chose de particulier avec sa lame. Mais son coup fut aisément paré par le gradé. Bon il fallait tout de même l'admettre, sa tornade avait dégagé la vermine ce qui était déjà un bon point.



    Hélas, l'officier n'allait pas entendre sagement que notre Supernova lance son attaque. Il passa promptement à l'offensive en effectuant une drôle de technique. Un seul coup de sabre lui suffit pour faire émerger une centaine de lames de vent en direction de notre pirate. Rosen n'était vraiment pas à l'aise à cet instant précis. Il savait qu'un homme de son palmarès était certainement capable d'utiliser le haki de l'armement. Il aurait pût rester dans cette position pour tester sa probabilité, mais s'il avait juste, il serait mort dans la seconde. Les lames étaient faites de vent et notre capitaine pirate n'avait plus de temps à perdre. Tant pis, il ne ferait pas s'écrouler le plafond sur la tronche du Vice-Amiral. Il plaça ses bras devant soit et tira en direction des lames de vent. Il ne pourrait pas les anéantir toutes, mais ce serait déjà un début. Une énorme déflagration émergea au moment de l'impacte faisant trembler la structure dans son intégralité. L'explosion fut large et grande, qu'elle souffla les trois-quarts des lames de vent. L'arbre s'embrasa comme une brindille et un énorme trou était visible dans son flanc. Ok ! sur ce coup, notre héros avait peut-être abusé.



    Dans un flash lumineux, il s'évapora juste après son explosion pour arriver au niveau de l'ouverture. Il avait tout de même été touché par l'offensive de l'officier. Une plaie légère était visible sur son épaule gauche et un autre au niveau de sa cuisse droite. Arf ! Il n'avait même pas eu le temps de réagir. Il inspecte les gravats et remarqua que le gradé avait disparu de la circulation. Impossible que l'explosion est eu raison de lui ! Il remarqua ensuite un petit trou non loin de sa position. Le lapin l'avait emprunté pour quitter les lieux. Il fit un petit signe à l'homme en vert, avant d'observer la vie. L'arbre se mit soudainement à trembler et on pouvait entendre des coups de canons au loin. Une flotte entière de navires de guerre était présente autour de l'île. Comment cela était-il possible ? Rosenkreuz ne craignait pas les explosions et les boulets de canons. Mais il ne serait certainement plus en mesure de s'échapper avec autant de marines dans les parages. Il devrait faire le ménage ... Un laser pouvait aisément détruire un navire ou au pire en détruire une bonne partie. Mais l'essentiel était en train de fuir au loin. Il visualisait le manteau blanc qui courrait dans une drôle de direction. Le lâche ! Il partait à la poursuite de l'archéologue.


| Hikaridisuku |

J'espère que tu ne pensais pas qu'il serait aussi aisé de se débarrasser de nous !!!


    Edward avait fait signe à l'homme en vert, espérant qu'il prenne le tunnel pour fuir l'arbre en feu. Il sauta dans le vide et réapparut à quelques mètres au-dessus du Vice-Amiral. Il créa trois disques de lumière et les envoya dans la direction de l'officier. Les disques étaient capables de suivre les mouvements de son adversaire durant trente secondes. Ils étaient capables de traverser un navire de guerre, comme ceux qui étaient stationnés tout autour d'Ohara.




Codage by Makkura & Eddie. Don't touch please !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ohara Conflict !

Revenir en haut Aller en bas

Ohara Conflict !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: West blue :: Ohara-