AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Boku wa INBE-DA- INBE-DA- [ft Tora et sa clique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Boku wa INBE-DA- INBE-DA- [ft Tora et sa clique] Lun 15 Juil - 0:27




    Après la bataille à Marineford, Takezo avait pris un peu cher. Il faut dire que cet enculé de Samaël s'était bien moqué d'eux. D'abord, il les avait déboîtés, lui, Shizuo, sa pute, et le petit blond, mais en plus il avait surpris tout le monde en réglant son compte au vieux Onoki et en prenant son poste de Yonkou. Ça avait donc foutu un peu le bordel sur les mers, et les pirates se sentaient galvanisés par c'te nouvelle. Même si c'était déjà avéré depuis prêt d'un an, le fait qu'il n'y ait vraiment plus de Seigneur des Pirates officiel motivait toute cette racaille à s'emparer du siège tant convoité. Si tant est que le One Piece soit un siège. C'aurait vraiment été le troll ultime, des mecs qui s'écharpent pour un putain de fauteuil (#çamerappelleGameofThronestoussa). Bref, il avait pris cher, donc. Mais Shizuo avait les épaules nécessaires pour devenir un pote, donc il lui avait promis de le recontacter: pour l'heure, il fallait qu'il se ressource un peu. Il devait devenir plus fort, le laïus typique après une défaite, ou sinon il ne pourrait jamais atteindre ses objectifs. Même si son objectif c'était de ne jamais manquer d'alcool, il fallait qu'il soit assez fort pour éliminer ses proies et gagner sa croûte! Bref, il avait donc demandé à la Marine de le conduire sur Whiskey Peak, la patrie des chasseurs de primes. Pourquoi faire exactement? La raison était simple: il avait entendu ces derniers temps des rumeurs, rumeurs qui l'agaçaient au plus haut point. Selon ces dernières, le trésor de Wa no kuni, le sabre des vingts-et-unes grandes lames, Shusui, sabre du légendaire Ryuma, avait été volé par un criminel. Non seulement il avait profané la tombe d'un héros, mais en plus il se barrait avec la lame légendaire! Et comme notre guerrier avait laissé son Nobunaga face à l'autre Yonkou, et bien il était un peu démuni, avec juste un katana quelconque qu'il avait subtilisé dans une boutique. Et donc, selon les rumeurs, le type était sur Whiskey Peak et allait essayer de revendre le katana.

    Et le but de notre badass était simple: le trouver avant qu'il le fasse, l'éliminer et s'emparer de la lame. Après tout, il était un samouraï donc il méritait de porter cette lame. Et puis c'pas comme s'il allait la garder toute sa vie: non, dès qu'il trouverait une lame des douze, il irait reposer Shusui sur son île. Parole de badass. Bref,  il était donc allongé sur son lit, dans la chambre qu'on lui avait gracieusement offerte dans l'une des nombreuses tavernes de l'île lorsqu'on l'avait reconnu comme l'un des chasseurs de primes qui s'était battu à Marineford. Il avait abandonné son kimono, tâtant en grimaçant la large cicatrice qui barrait horizontalement ses pectoraux, et pensait, les yeux fixés vers le plafond. Il repensait à toutes ses conquêtes féminines, pour changer. Il y en avait quelques-unes qui sortaient du lot: une petite rose, Trish, et aussi Lollipop, la brunette, puis la blonde sur West Blue... Encore que cette blonde c'était rien à côté des deux premières. Rien de mieux qu'une femme qui peut protéger vos arrières dans un combat. C'est pour ça qu'il se réjouissait à l'idée de faire connaissance avec Elisabeth, mais hélas, depuis la bataille contre Samael, la jeune femme était dans un profond coma. C'est le Shizuosaurus qu'en était dépité: sans doute parce qu'il allait devoir s'la mettre derrière l'oreille pour un moment. Bref, Takezo pivota et s'assit sur le bord de son lit, se regardant dans le miroir: ses longs cheveux avaient encore un peu poussés, descendant jusqu'en bas de ses omoplates, et jusqu'au sommet de ses pectoraux sur le devant, tandis que sa barbe était plutôt fournie. Ça lui donnait un côté viril, donc il décida de ne pas se raser aujourd'hui. Il se releva, passa son kimono qu'il noua rapidement, enfila des sandales, puis quitta la pièce.

    Il emprunta l'escalier, se rendant à la salle commune, et lorsqu'il entra, il eut droit à une ovation de la part de tous ses confrères présents. Beaucoup d'entre eux lui tendirent des bouteilles de saké, des choppes de bière ou de rhum, et il dut y faire honneur, buvant à tous les râteliers. Une fois qu'il était un peu pompette, et que tous ses admirateurs étaient calmés, il s'installa au bar, faisant face au tenancier. Le bonhomme était un grand type musclé et chauve, qui avait pour réputation d'être un bon informateur. Il avait toujours de bons tuyaux pour les chasseurs de primes, tant et si bien qu'on l'appelait Mario l'plombier (plombier, tuyaux, toussa). Lorsque Mario demanda à notre badass ce qu'il prenait, celui-ci réclama une bière puis annonça qu'il venait parler affaires. S'interrompant dans l'essuyage de sa choppe, le barman posa un regard étonné sur Musashi: certes, son nom était connu même s'il n'était jamais venu sur Whiskey Peak, mais il n'avait pas la réputation de beaucoup travailler en groupe. On le savait plus loup solitaire. Bref, le chauve tendit sa choppe à notre barbu, qui commença à le siroter, ménageant son suspense. C'était très chiant et ça devait bien casser les couilles à Mario, mais il le faisait parce que c'était rigolo. Après un moment, il énonça un simple mot: Shushui. Le barman leva un sourcil d'un air entendu, puis farfouilla sous son bar et tendit une affiche à notre héros. Sur le Wanted était représenté un bonhomme avec des traits larges, un teint grisâtre, des cheveux ébouriffés, tenus en arrière par un bandeau violet, et avec des croix tatouées sur le front. Le natif de Wano détailla l'affiche un moment: ce type avait bien l'air d'un voleur, ouais! Et d'un cupide avec ça: voler un sabre pour le revendre, c'était plus que ne pouvait le supporter notre beau gosse, il allait donc le corriger sévèrement, ce malandrin! Il siffla sa choppe cul sec et la déposa sur le bar, essuyant la mousse dans sa barbe.

    Alors qu'il se levait, prêt à aller dehors pour chercher l'autre, même s'il ne savait absolument pas où commencer ses recherches, une conversation attira son attention: trois types vêtus de noir étaient en grande conversation, à grands renforts de gestes. Voyant là une occasion de boire à l’œil, notre guerrier s'approcha du trio, et s'invita à leur table, à grands renforts de formules sympathisantes et autres trucs du style. Ça débattait de l'ami Shizuo, puisqu'ils affirmaient qu'il avait bel et bien capturé Tsubaki D. Tenseï, cette espèce de chèvre blonde débile et dénuée de toute intelligence, et qu'il l'avait livré à la Marine pour qu'il soit exécuté. Et au deuxième homme de rétorquer que c'était impossible qu'un homosexuel comme ce White ait capturé le grand Tenseï. Alors que la querelle avançait, et que le ton commençait à monter, le troisième gars prit la parole, demandant aux autres s'ils savaient que l'équipage de feu Tsubaki se trouvait à Whiskey Peak. Aussitôt, l'attention de notre héros s'intensifia: il y avait là du fric à se faire. Oh oui il y avait du fric à ramasser. Il posa une bourse sur la table, et dit d'un ton on ne peut plus sérieux:


    - C'est à toi si tu me balances tout ce que tu sais là-dessus, l'ami.




[Vous verrez le Wanted plus tard, mystère et boule de gomme les loulous!]
Revenir en haut Aller en bas
Takahashi Tora
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 68
Points d'activités : 495
Premier Haki : Haou-shoku : la Couleur du Roi Conquérant (1/4)
Age : 22
Localisation : Au large d'Alabasta !

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 413
Points de popula' [PP] : 416
Divers:
MessageSujet: Re: Boku wa INBE-DA- INBE-DA- [ft Tora et sa clique] Mer 17 Juil - 2:30


Allongé sur son lit, Tora était pensif. Il se disait que, bien qu'ils aient finalement avancés jusqu'à Whiskey Peak, les choses allaient se corser. En effet, mis à part l'effet émotionnel de la mort de Tenseï, il fallait prendre en compte l'effet sur l'organisation … Qui allait bien pouvoir les guider plus en avant sur Grand Line ? Le roux avait vu beaucoup de groupes se déchirer suite au départ du leader. Guerres intestines avaient eu raisons de la solidarité des membres, qui s'étaient mis à se battre pour le pouvoir. Jusqu'ici, il n'avait jamais vraiment été concerné par ces problèmes, n'ayant jamais rejoint aucune organisation comme l'Atotsugi. Son expérience lui disait cependant qu'ils allaient avoir besoin de quelqu'un, mais qui ? C'était ça la vraie question … Parmi tous les membres de l'équipage, peu semblaient intéressé par le poste pour le moment, et le reste manquait d'expérience, ou bien n'avait pas la bonne mentalité. Lagi, Eden, Baka, Magnus, et les différents types de l'équipage … Lequel voudrait-il suivre ? Malgré les quelques semaines qui s'étaient écoulées depuis leur départ, il n'avait pas encore trouvé la réponse. Il avait cependant observé que le petit blond avait réussi à s'intégrer au groupe, à sa manière … Preuves que certaines bonnes choses pouvaient arriver même après un événement tragique.

Il était encore dans ses pensées quand un des hommes qu'ils avaient recrutés sur Espéris toqua à la porte. L'homme entra. Tora se souvenait de lui. Une des figures les plus charismatiques parmi ces recrues. Un grand homme, imposant, avec un cicatrice traversant tout son visage. Bref, le portrait du pirate par excellence. Ce qui contrastait avec sa personnalité. En effet, le type ( dont il avait oublié le nom ), état en fait très gentil et serviable, essayant de faire le moins de mal possible autour de lui, tout en sachant garder une certaine autorité sur les hommes de l'équipage. Bref, un vrai contraste. L'homme s'adressa au roux sur un ton familier.

« - On va bientôt arriver. Tu devrais sortir, pour aider. »


C'était en effet une bonne idée. Et Tora accepta d'un signe de tête, puis suivit le marin. Il ne connaissait pas vraiment cet homme. Il ne connaissait d'ailleurs presque aucun des hommes d'Espéris. Il était étai en effet resté un peu seul depuis leur départ, ne parlant couramment qu'à ceux présents sur l'île de Sayuki. Car, en plus de la mort de Tenseï, il avait eu plusieurs « problèmes » depuis leur départ. Cependant, même les gens auxquels il parlait n'était pas au courant de ceux-ci … Pour des raisons qui lui appartenaient, il avait décidé de ne pas leur en faire part. Il arriva finalement sur le pont, suivant toujours le grand homme. Il profita un instant du vent, puis regarda le ciel. Parfaitement dégagé. Il pouvait même voir la lune. Il avait en effet été décidé qu'ils débarqueraient de nuit. Les informations qu'ils avaient reçus montrant qu'ils s'étaient faits une petite réputation, c'était ce qui semblait de plus raisonnable. Tora connaissait la réputation de cet île, et savait qu'il aurait été stupide de foncer tête baissé dans un repère de chasseurs de primes. Car, bien qu'il ait en effet toujours réussi à éviter de finir sur une pancarte, ce n'était pas vraiment le cas de tout le monde. Lagi et Eden étaient en effet recherché, comme l'avait montré leur altercation avec l'équipage du dino … Il regarda devant lui pour voir la fameuse île aux cactus. D'ici, les grandes montagnes ressemblaient en effet à des plantes, mais encore une fois, ses années de voyage lui avaient permises d'entendre un certain nombre d'histoires. Et celle-ci était tristement celèbre. En effet, les milliers d'épines étaient en fait les tombes d'infortunés pirates s'étant aventurés sur Grand Line. Il semblait qu'ils y seraient en une dizaine de minutes, vu le vent qui soufflait … Il regarda autour de lui, pour voir que tout le monde était là. Bien. Il alla les rejoindre et entama la conversation

« - Comme prévu, nous arriverons pendant la nuit. On devrait essayer de ne pas trop faire se faire remarquer, si on veut pouvoir visiter les lieux demain. Cependant, si certains veulent aller jeter un œil ce soir, il devrai y avoir des capes dans la salle de l'équipage. »


Il n'avait pas grand chose d'autre à leur dire.Ils étaient grands, Tora n'était pas leur mère, et il estimait qu'ils pourraient très bien s'en sortir touts seuls, ou du moins appeler de l'aide en cas de besoin. Il lui vint alors quelque chose à l'esprit.

« - Ah oui, et étant donné qu'on a pu obtenir des informations de cet île, on doit s'attendre à ce que l'inverse soit aussi vrai. Même si ils ne savent probablement pas quand, ils doivent savoir que nous arrivons. »


Il pensa lors que les chasseurs de prime n'iraient sûrement pas chasser pendant la nuit. Ils n'avaient n effet aucun moyen de savoir qu'ils arriveraient maintenant, et se reposerait au maximum en vue du combat. Ce que Tora ne savait pas, c'est que l’organisation Baounker, se chargeant de l'île, avait les moyens d’avoir un vigile constamment sur le port. Vigile qui les avait d'ailleurs très bien vu arriver … Il finit avec les dernières recommandations.

« Cependant, on devrait tout de même laisser un vigile pour surveiller le port. Un seul suffira, étant donné que nous dormirons sur le bateau. »


Dans ce cas, pourquoi ne pas rester sur le bateau ? Tout simplement car ils étaient à court de provisions, et qu'il allait bien falloir en acheter quelque part … Ayant dit tout ce qu'il avait à leur dire, Tora tourna la tête pour voir si ils avaient quelque chose à ajouter, alors qu le bateau se rapprochait du rivage.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lagi E. Namino
Soldat de la révolution
Soldat de la révolution
avatar
Messages : 83
Points d'activités : 485

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 395
Points de popula' [PP] : 403
Divers:
MessageSujet: Re: Boku wa INBE-DA- INBE-DA- [ft Tora et sa clique] Mer 17 Juil - 15:30

A new way.














Un loupé... Voilà à quoi se résumait notre dernière escapade. En effet, en allant chercher Eden, nous avons subit le courroux d'un équipage ou plutôt organisation de chasseur de primes. Et au final, ils nous ont pris Tensei bien qu'au fond, on avait repris Eden... Perdre quelqu'un pour en regagner un autre. Les comptes sont quasiment équilibrés non ? Quoi qu'il en soit, nous devions aller de l'avant. Même si cela était difficile. Après tout, Tensei avait été capturé et... Cela était vraiment honteux pour nous. Laisser un ami au combat... cela avait été mal. Au fond, qui sait si on aurait pas pu faire quelque chose. Quoi qu'il en soit, nous devions tourner la page désormais.  Eden dans les pommes se remettait doucement, les autres encaissaient et avançaient. Il fallait faire tout pareil désormais. Avancer, pouvoir aller de l'avant et voyager pour accomplir notre but. Le leader de la révolution en moins, il fallait nous ressaisir et vite. En effet, nous nous dirigions vers Grand Line et pour commencer, nous allions accoster sur une île plaisante car en gros, c'est LE repaire de chasseur de prime. L'île à ces personnes qui tuent pour de l'argent et la gloire. Un genre de personne qui me dégoûte. Mais on ne peux pas changer le monde directement. Il faut taper sur la table encore et encore...

Ce soir, la nuit est belle. La fameuse île approche à l'horizon. Bientôt, nous y serons et nous pourrons faire le plein de vivres. Voici le seul but de notre escapade. Pour l'heure, appuyé contre le bord du navire à droite, je regarde ce paysage qui se dessine. En effet, je réfléchis à bien des choses. L'avenir, notre avenir à tous.. Qu'allons nous devenir ? Sincèrement... Quant à moi, quand saurais-je la vérité ? Est-ce que je découvrirais qui a mis à feu et à sang mon village ? Peu importe, pour l'heure, ce n'était pas la question du jour. La question était … Qui va prendre les rennes ?
Pour ma part, je ne me sentais pas prêt pour la simple et bonne raison que je suis dans cet équipage a 99%... Le dernier % étant pour ma propre raison. De ce fait, je ne suis pas le parfait chef de ce groupe malgré mon pouvoir et mes compétences utiles.
Alors que l'air est frais, voilà qu'un bruit se fait entendre. Une personne et après plusieurs vinrent sur le pont. Tora balançait son discours bien ficelé. Ainsi donc on était en semi surprise niveau effet ? Soit, cependant, se faire avoir serait facile et autant le signaler qu'on ne se croit pas trop discret sur ce coup.

«  … S'ils savent qu'on arrive, alors il serait plus que logique que tout les bateaux qui approchent de l'île soient inspectés et/ou fouillés... A moins que la nouvelle ne soit pas confirmé. Mais bon... C'est ce que je ferais si j'étais chasseur... Bref. Pour ce qui est de faire le vigile, je suis pour. Après tout, étant recherché, je ne peux pas trop me balader là-bas à moins d'avoir le droit de réduire en miette quelques endroits au cas où on nous attaquerais en ville... Cela me semble donc plus logique que je reste ici non ? »

Attendant son avis, je vins à regarder les autres qui étaient présent ici. La nuit s'annonçait longue malgré tout. Cette escapade allait être rude encore une fois, j'avais ce drôle de pressentiment. Pour sûr...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Boku wa INBE-DA- INBE-DA- [ft Tora et sa clique] Mer 17 Juil - 20:23



Leur whisky, il pique ?



Bordel ! Il est où mon café ?


Thème de Baka:
 

Alors, que je rêvais tranquillement de moi … Un homme vint à me taper à l’épaule. Croyant que c’était un ennemi. Comme premier réflexe, je mettais ma machette, sous son cou. Après avoir ouvert difficilement les yeux, qui était sous ma cagoule. Je le regardais et lui disais « Qu’est-ce tu veux ? ». L’homme me répondait, qu’il était un des soldats, qu’on avait recruté à Espéris que l’on était proche d’arriver à Whikey Peak. Ainsi, il fallait que je me léve. Suivant les indications de cet homme. Je m’habillais. Voulant changer de style. Je mettais un simple baggy marron. Laissant ainsi, mes ressortir les magnifiques tatouages que j’avais sur le torse. Ne voulant pas qu’on voie mon affreux visage. Au lieu de mettre une cagoule, je mettais un simple masque, que j’avais confectionné moi-même. Il avait la particularité d’avoir des leds ! Une chose idéale pour se déplacer la nuit sans réveiller les autres. Au niveau de ma bouche. Il y avait aussi une sorte de masque à gaz. Malheureusement pour moi, le filtre à charbon, ne marchait. Vu que ça me donnait un certain style de combattant. Je mettais un bandage autour de mon avant-bras gauche, ainsi que des gants à mes mains.

Afin de bien me réveiller ! La seule chose, dont j’avais bien ! C’était d’un bon café ! Et oui ! Car même s’il était super tard. Après une petite sieste, rien de mieux que ce liquide noirâtre, aux diverses qualités plus ou moins bénéfiques pour le corps humain. Néanmoins, je ne pus en boire ! Malheureusement pour moi, le sac, qui contenait cette poudre, aussi sombre que le charbon, était dorénavant vide. Déçu par cela. Je me rabattais sur un cocktail, riche en protéine, dans le but que je tienne toute la nuit, sans m’endormir sous mon masque. Alors, j’allais ainsi, vers le frigo, sortait quelques œufs, du lait et du jus d’orange. Puis dans un grand verre, je mélangeais, ce mélange, qui pouvait sembler affreux pour quelqu’un. Une fois, que j’eus fini de jouer aux apprentis magicien, qui prépare d’étranges potions. Je buvais ce liquide, qui n’était guère bon, mais qui me réveillait à la fois, par son goût et par les choses qu’il contenait. Ensuite, vu que je ne voulais pas garder cet affreux goût en bouche. Je mangeais une magnifique pomme rouge. En quelques coups de dents, elle était finie. Avant que je ne remette mon magnifique masque en place, je me curais les dents en utilisant une fourchette. Cat cette impression n’était guère bonne. Après ce repas de minuit, je sortais dehors. Là je vis un nombre important de personnes. N’étant pas content, qu’on ait fini ma boisson favorite sans me le dire, je m’emportais et criais cela :

Putain de merde ! C’est qui qu’a fini le café ? Je suis sûr que c’est le nouveau !


Une fois que ces petits mots furent dits ! Je tournais ma tête dans les deux sens, d’abord à droite puis à gauche (Vous l’aurez compris ! Vous n’êtes pas aussi cons que moi ! Quoi que vous lisez bien mes rp’s …). Et là, je vis une île. Elle avait la particularité d’être en forme de cactus. Oui, vous savez ces grosses plantes, sur lesquelles, il ne faut pas s’asseoir. Comme quoi ! Même si on avait quitté Espéris. Le désert nous suivait toujours ! Étrange n’est-ce pas ? En regardant de plus prés. Je pus voir que ce n’était pas des épines qu’il y avait sur ces grosses balles de terre vertes. Mais bien des tombes. Une fois que j’eus remarqué cela. Ayant quelque peu peur. Je fis quelques pas en arrière. Ne voulant pas que mon nom s’ajoute au registre des personnes mortes là-bas. Pourquoi cette île portait le nom d’une délicieuse boisson alcoolisée. Si elle ne ressemblait qu’à une grosse plante grasse (Et oui ! Même si ces cactées ne sont pas très gros dans la plupart des gras ! On appelle comme ça, une plante grasse ! Encore une idiotie humaine ! Comme quoi, même s’il s’en donne l’air, l’Homme n’est pas le plus intelligent sur terre). De plus tous les poivrots de cette planté, savent que le whisky vient du malt et non du cactus, contrairement à la téquila … Franchement ! Avec toutes ces idioties, je ne comprendrai jamais ce Monde !

Alors, que je méditais sur un tas de choses. Tora nous rappelait à l’ordre. Disant qu’il fallait qu’on ne fasse qu’un avec les ombres ! Or, c’était un domaine, dans lequel, je n’étais pas trop fort. Avec mon look, ce n’est pas facile de passer inaperçu après tout. Si jamais, on voulait visiter l’île ce soir et en plus de demain. Des déguisements se trouvaient à l’intérieur. Pourquoi en prenais-je un ? Alors que ma tête n’était toujours pas apparue dans les journaux ? Pour tous connards dans ce Monde. Je n’étais qu’un simple abruti, caché derrière un masque et non un grand danger. Le nouveau capitaine disait aussi, que toutes les informations que nous avions, pouvaient être fausses. Donc on devrait encore plus faire gaffe. Enfin, pour terminer, il disait qu’au moins un homme, devait rester ici, afin de garder le navire. Le second à parler, était Lagi. Sa première remarque fut intéressante, quant à la seconde … La première était sur le fait, qu’ils allaient sûrement inspecter les marines.  La seconde, quant à elle, se bassait sur sa petite personne. N’ayant pas les couilles pour se balader dans un lieu public, tout en était primé. Il préférait rester à bord … Pffff  ce n’était pas comme ça qu’il allait découvrir le Monde ! C’est vraiment décevant de penser comme ça ! Il allait se cacher toute sa vie ou quoi ? Vu qu’après cela, personne ne voulait prendre la parole. Je m’exprimais à mon tour :

Hey ! Il est stylé mon nouveau masque ? J’ai mis 50 ans à le confectionner ! Sinon, je trouve que les capes, c’est un peu nul ! Vu que c’est en se cachant, qu'on va attirer l’attention sur nous ! Comme exemple … bah je vais me prendre. Quand j’entre dans un endroit. Tout le monde se retourne sur ma magnifique personne certes je suis stylé, mais ça n'explique pas tout, mon accoutrement spé' fait beaucoup de chose ! Ah oui et Lagi, vu qu’Eden est aussi primé, passez du bon temps.


Et merde ? Pourquoi j’avais dit ça ! En plus, comme un con. Pour faire un espèce de clin d’œil. J’avais éteint une diode, qui se trouvait dans mon masque.


CRÉDIT - CSS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
MessageSujet: Re: Boku wa INBE-DA- INBE-DA- [ft Tora et sa clique] Sam 20 Juil - 17:37


○ Je ne suis pas un rat ! ○


Je réfléchissais, encore et toujours. Bizarrement je n'avais que ça à faire depuis mon arrivée chez les Révolutionnaires. Ils étaient d'un ennuis mortel tous autant que sont, sauf peut-être l'autre cinglé de Baka, mais lui, ce qui est drôle c'est de lui jouer des tours. Pour le reste, ils étaient trop sérieux et il se prenait trop au sérieux. Pour la plupart, ce n'était que de jeunes Révolutionnaire fraichement débarqué, rien de bien glorieux. Moi, j'ignorais ce que je foutais là. Je ne me sentais pas vraiment à ma place en étant le jeune nouveau. De plus et là, je me répète, mais je m'ennuis ferme. Heureusement, le miracle eu lieu ! Une île se dressa devant nous et tout le monde se précipita sur le pont. Tous se réunirent autour du "nouveau chef" pour écouter ses grandes paroles. Moi, je me déplaçais lentement vers eux avec un sourire narquois. Fukashi était sur les nerfs et pour cause, plus de café. J'avais, malencontreusement, verser le reste à la flotte après avoir pris une tasse, oups. Comme mes compagnons, j'écoutais les sages paroles du chef. Enfin, sages paroles c'est vite dit, on passait plutôt pour des rats sur le coup. Nous devions rester cacher, raser les murs et se cacher au fond de la cale ? Ridicule ! On fonce dans le tas, on éclate tout ce qui bouge et on pose les questions ensuite ! Voilà un plan qui a de la gueule. Ceux-là était trop calme, trop sérieux. Il passait leur temps à élaborer des plans et des combines, il négligeait l'essence même de la Révolution… le chaos ! À moins que ce soit mon essence ? Oh, puis on s'en fout ! Là, pour le coup, c'était pas franchement grandiose comme plan. Raser les murs et observer, de plus, il fallait quelqu'un pour surveiller. Je ricanais légèrement, histoire de me faire remarquer et je prenais la parole.

-Nan, mais vous êtes sérieux ? On va jouer les rats alors que l'action nous tend les bras ? Oh, les gars réveillez vous ! On entre, on fracasse quelques cranes et on se tire ! C'est un plan nickel ça, non ? Un plan au poil de cul même !

Je me mis alors à rire, mais bien comme il faut, après tout ma blague était franchement drôle. Une fois remis de mes émotions je soupirais, ma remarque ne semblait pas très constructive. J'en avais marre de rester sur un navire à glander et à dézinguer les mouches. Moi, contrairement à eux, je n'étais pas recherché. De plus, j'avais un avantage, on ignorait mon appartenance à la Révolution. Bien que certains de mes faits d'armes soient connut, ils appartiennent au passé. Ce n'est pas trois Chasseurs qui vont me reconnaitre. De plus, j'ai l'apparence d'un chasseur avec mon look trop classe et mes pistolets. Je pourrais aisément me fondre dans la masse. Telle une idée de génie qui me traversa l'esprit, je m'écriais "EUREKA" me souciant guère si quelqu'un parlait ou non.

-Restez donc sur le navire à jouer aux billes, moi je pars sur l'île ! Bah ouai, après tout personne ne me connais… enfin je crois, puis quand bien même c'est le cas, je trouverais surement une histoire de jumeaux diaboliques… Bah quoi ? On parle de Chasseurs de primes là, les gros bourrins sans cervelle ! Tu leur dit que je suis un saucisson mutant et ils te croient ! Bref, c'est décidé, moi je pars en éclaireur !

Je prenais une pause de héros avec un large sourire sur le visage. J'allais surement passer pour un dingue, mais ce n'était pas la première fois et en plus, je n'avais pas envie de rester sur le navire. Moi, j'étais fait pour l'aventure et le danger ! Ma vie, je la risque tous les jours, alors un jour de plus ou un jour de moins, ça ne changera pas grand-chose dans la balance. Je ne laissais même pas le soin à mes compagnons de juger mon plan de génie. J'attendais patiemment la terre pour sauter et m'envoler vers l'aventure. J'avais hâte d'aller boire un verre en compagnie des plus dangereux, mais néanmoins stupide, chasseurs de primes ! Whiskey Peak me voilà !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Boku wa INBE-DA- INBE-DA- [ft Tora et sa clique]

Revenir en haut Aller en bas

Boku wa INBE-DA- INBE-DA- [ft Tora et sa clique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Grand Line :: Whiskey Peak-