AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Début de l'amour [PV Ambre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Alexander Corvin
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar
Messages : 31
Points d'activités : 121
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 20

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 631
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Début de l'amour [PV Ambre] Ven 2 Aoû - 16:20

[justify]





• Oubli..

---------------------------------------------------------------------------------

Je me trouvais actuellement sur une petite ile calme sur North Blue.  Si j’étais là en cette chaude journée, c’était à cause de Jack, mon second. En effet, lors d’un arrêt sur l’ile et après avoir fait le plein de victuaille pour les longs trajets que nous faisions,  il partit de l’ile avec le bateau et en m’oubliant complètement, une conduite qui je dois l’avouer me foutais un peu les boules, j’étais bloquer ici jusqu’à ce que cet idiot se rende compte de sa connerie, je peux vous promettre qu’il va m’entendre celui-là.  Bref, j’étais donc bloquer sur cette ile pendant quelques temps, alors inutile de me faire trop remarquer pour le moment, je ne voulais pas exterminer la population encore une fois quoi que ce serait peut-être rigolo à faire. Pendant que cette idée me traversait un peu plus la tête, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas refaire la même bêtise que sur Piama. En effet, lors de mon attaque là-bas avec Jack, nous n’avions pas évalué les risques ni prit en compte le niveau des soldats, une erreur qui aurait pu nous être fatale.

L’ile n’était pas très grande, il n’y avait que quelques maisons et une petite base de la marine, sans doute mise là pour faire croire qu’ils sont partout pour empêcher le crime et les pirates de prospérer et tout un tas d’autre connerie.  L’envie d’attaquer une si petite base commença à germer dans mon esprit, mais comme j’étais tout seul, je ne voulais pas me faire remarquer, si un gradé de la marine passez par hasard sur cette ile pour faire un contrôle de routine, j’étais dans la merde, je devais donc m’abstenir pour le moment.  Comme cette idée venait d’être tuée dans l’œuf, je devais trouver autre chose à faire en attendant que cet imbécile de Jack revienne me chercher, j’espère juste qu’il n’en aura pas pour trois semaine, ce serait un peu embêtant je trouve.  Enfin, comme je ne pouvais pas me battre pour le moment, j’ai  décidé d’un commun accord avec moi-même de partir boire un coup au bar. L’établissement était assez petit et sobre, plusieurs tables et un bar avec pour seule décoration une pendule.

A l’intérieur, tout était calme, il n’y avait que peu de personne et le barman passait son temps à me fixer les yeux remplis de peur, une conduite qui m’énervait un peu, je pourrais peut être lui arracher les yeux pour lui faire comprendre ?  Effectivement, je pourrais assez facilement, en lui lançant le couteau que j’avais sur la table, comme si je jouer aux fléchettes, mais cela aurait mis à l’eau ma couverture et ce n’était pas le moment je l’avoue.  Cela faisait maintenant plus d’une heure que j’étais assis à une des tables de l’établissement et que je fixais un verre vide le barman ne voulant pas approcher pour me le remplir de nouveau, une conduite qui commençait à me mettre sérieusement en colére.  Afin d’éviter de péter un plomb et par conséquence rôtir le pauvre homme, je me suis levé de ma chaise, j’ai mis quelques pièces sur la table et sortit de l’établissement ou l’attendait alors une dizaine de soldats qui avaient tous leurs fusils braquaient sur moi, le barman ma vendu quel traitre ! Un des soldats prit alors la parole tout en tremblant un peu :

« Alexander Corvin ! Pirate prime à 5 millions de berrys, je t’ordonne de te rendre sans faire d’histoire et de nous suivre pour être juger et condamner par la puissante justice divine ! »

Encore un idiot complétement aveuglé par sa justice, non mais sérieusement les gars, il faut penser à autre chose dans la vie. Je ne voulais pas me faire remarquer, je dois bien dire que c’est complètement loupé là, j’étais donc obliger de me battre pour ma survie ! Enfin, quand je dis pour ma survie je pense surtout à faire mumuse avec les soldats, qui ne pouvais sans doute rien contre moi. Bref, transformant alors mes mains en lave, le carnage commença, les hurlements stridents des pauvres soldats dont les os étaient bruler était pour moi un chant mélodieux et leur bataillon fut vite décimé vu qu’aucun d’entre eux n’avait les capacités ou les moyens de se battre contre un logia, je m’amusais bien finalement.





---------------------------------------------------------------------------------


[/justify[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3
Points d'activités : 20

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 75
Points de popula' [PP] : 75
Divers:
MessageSujet: Re: Début de l'amour [PV Ambre] Dim 4 Aoû - 17:35

Je rage. Je suis coincée sur une petite île calme ( et encore calme c'est trop faible pour décrire la suffocante vie paisible et ennuyante de ce lieu) sur North Blue. Effectivement, hier soir alors que je naviguais tranquillement dans l'attente d'apercevoir des marines, en train de classer des livres et de faire des recherches historiques sur mon arbre généalogique, une tempête m'a surprise. Je n'en suis pas fière moi qui suis née en pleine mer mais je n'ai pas pu sauvé le petit paquebot que je m'étais dégotée. J'ai fini par réussir à m'échouer sur cette petite île, mais maintenant j'ai plus un tas de planches de bois et de toiles qu'un véritable paquebot. Il est quasiment irréparable.

J'en reviens donc à maintenant où je me retrouve sans possibilité de reprendre la mer, j'ai réfléchis et je pense que m'engager en tant qu'archiviste-bibliotéquaire-pirate sur un bateau serait sans doute la meilleure solution. Encore faut-il que je trouve un équipage qui cherche des pirates sur cette petite île. Tout en ruminant ces pensées, j'aiguise mon poignard. Ma main descend et remonte trop vite sur sa lame pour mes yeux. J'estime l'avoir assez aiguisé et me lève. J'étais adossée au dos d'une des maisons (peu nombreuses) qui se dressent comme tant de fleurs rares sur cet îlot. Je décide de me diriger vers le bar, au cas où un pirate (même si j'en doute vu la tête d'innocent et d'inconscient que tire la plupart des habitants de ce charmant endroit) qui cherche a agrandir son équipage d'un membre pour n'importe quel poste s'y trouve (nous verrons plus tard pour la bibliotequaire archiviste tout d'abord il me faut reprendre la mer).

Je traîne un peu les pieds et décoche un sourire narquois au premier habitant que je croise. Je m'amuse de la peur que je peux lire dans ses yeux quand il remarque le poignard effilé dans ma main et l'arc et les flèches que je porte en bandouillère. La peur qui fait que certains hommes donnent tout ce qu'ils possédent aux ravisseurs qui auraient le bon sens de s'aventurer avec une arme dans leur maison.

Je détaille celui qui se trouve en face de moi. Il a la trentaine c'est sans doute un pêcheur du coin, il est donc baraqué c'est vrai. mais il ne sait sûrement pas se battre, je pourrais facilement le tuer. Sans même avoir besoin d'arme ou d'avoir recourt à mon fruit du démon. Mais là n'est pas la question, même si mon humeur d'aujourd'hui est particulièrement massacrante il me faut une raison pour tuer, sinon je vais finir par exterminer la planète. Il reprend des couleurs et une certaine contenance quand il remarque ma carrure féminine. Je lui souris et fait légèrement osciller mon poignard. Bien, la peur reprend le dessus et il s'ecarte pour me laisser passer. Je continue mon chemin sans plus lui accorder d'attention. Brusquement j'entend une voix tremblante s'écrier :

« Alexander Corvin ! Pirate prime à 5 millions de berrys, je t’ordonne de te rendre sans faire d’histoire et de nous suivre pour être juger et condamner par la puissante justice divine ! »

Je sens venir une bataille et presse le pas. Je tourne au coin de la rue et m'arrête sur le tableau qui se trouve devant moi : un magnifique jeune homme dont les mains de lave décime la cohorte de soldats qui l'entoure. Chaque mouvement de la part du jeune homme fait un carnage. Les os les ligaments ou la peau des soldats sont broyés et liquidifiés au contact de la chaleur de ses mains sans distinction.

C'est un magnifique combat en règle. Et tandis qu'il achève sa dernière victime, j'aperçois un des soldat courant le plus loin possible du bourreau de ses collègues. Je décide d'aider ce charmant jeune homme et enlève mon arc pour décocher rapidement une flèche dans la direction du déserteur. Elle lui transperce le coeur dans un doux bruit auquel je suis maintenant habituée.

Je m'avance pour aller récupérer ma flèche. D'un geste sûr je lui retire de la poitrine et l'essui sur son uniforme pour la ranger dans mon carquois. Je regarde son visage, figé dans un dernier instant de pure terreur et de desespoir. Je sais ce qu'il a dû ressentir, après s'etre enfui il a cru survivre, dans sa précipitation il n'a compris qu'au dernier moment que ce qui s'etait panté dans sa poitrine etait une flèche, qu'il était donc mort. Ses derniers instans n'ont été que douleur confusion et terreur, pourtant je n'eprouve aucune pitié, ni même du mépris. Je sais ce qu'il a dû éprouver mais il l'a choisi en faisant ce métier.

Je me détourne donc de lui, le laissant à son sort pour m'interresser d'avantage au jeune homme, Alexander Corvin à ce que j'ai compris dans l'ordre d'arrêt qu'avait prononcé un des malheureux dont les cendres reposent maintenant au sol. Je décide d'entamer la conversation.

"Félicitations pour ce si beau carnage, Alexander Corvin c'est exact ? Ça fait toujours plaisir de savoir qu'un autre pirate se trouve sur cet îlot"

Je lui décoche mon premier sourire sincère et sensuel depuis plusieurs années, tandis que mon regard brille de nouveau comme aimait dire mon père d'une lueur puissante que seuls ceux qui regardent comprennent la véritable force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Corvin
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar
Messages : 31
Points d'activités : 121
Premier Haki : Busou-shoku : la Couleur de l'Armement (2/4)
Age : 20

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 631
Points de popula' [PP] : 622
Divers:
MessageSujet: Re: Début de l'amour [PV Ambre] Sam 10 Aoû - 14:42

[justify]





• Magnifique..

---------------------------------------------------------------------------------

Comme je pouvais le pensé, les soldats ne faisaient pas le poids face à moi. Ce n’est pas que je me vente, c’est juste que sur une si petite ile le gouvernement n’a sans doute vu aucun intérêt à poster des personnes puissante ici, ce qui indique donc qu’aucun de ces soldats ne maitrisaient le haki chose sans laquelle ils ne pouvaient pas me toucher. Au pire, quelques armes en granit marins auraient suffi à me blesser suffisamment pour me passer des menottes elle-même fait de ce matériau que je maudit, mais ils n’en n’avaient même pas, je me trouvais vraiment sur une ile paumée au milieu de North Blue, je promets que lorsque Jack reviendra me chercher il va vraiment avoir chaud aux fesses, m’oublier aussi facilement, c’est quand même un peu dégradant, il ne remarque même pas ma présence et je dois avouer que cela me mettait un peu les boules. Le combat en lui-même ne m’avait apporté aucun plaisir, les soldats ne pouvaient rien faire et les tuer était aussi facile que de voler sa sucette à un mioche, une activité qui n’a en elle-même aucune gloire vous en conviendrez. Par contre, je ne me doutais pas encore de la surprise que j’allais découvrir.

En effet, alors que j’étais assis sur le sol en train de fixer un des soldats que j’avais tué d’une manière assez barbare (gorge broyée, ses poumons s’étaient remplis de sang et il était mort noyer, même à moi une telle mort me semblait insupportable, c’est pour cela que par respect j’ai posé ma main sur le visage de l’homme afin de lui fermer les yeux.) Après ce petit rituel pour envoyer l’ame de ce pauvre bougre, je me suis relevé lentement tout en soupirant et en dépoussièrent ma cape légèrement tachée par le sable remué par le combat. Après mon petit nettoyage sommaire, je ne savais pas quoi faire et j’étais plongé dans mes pensées, si bien que je ne vis pas l’ombre d’un soldat qui venait derrière moi. A ce moment-là, une flèche rompu le silence de l’air laissant un sifflement à mes oreilles avant de faire un bruit de craquement quand le soldat se prit la flèche. Je me suis alors rapidement retourné, la main sur mon sabre prêt à dégainer à n’importe quel instant, je regardais dans toutes les directions, légèrement affolé par ce qui venait de se passer. Mon calme repris quand je vis le cadavre de l’homme à mes pieds.

Mon calme retrouvé, je pris une grande bouffée d’air frais mon cœur reprenant peu à peu son rythme normal. Je me suis ensuite retourné et face à moi se trouvait la plus belle des femmes que j’avais vue de ma vie : De long cheveux noir et une peau assez blanche, elle était magnifique, si bien que j’en perdis presque les moyens. Bien sûr, je me suis vite repris, je ne voulais pas qu’elle me voit dans un état de faiblesse. Je me suis donc approché d’elle pouvant alors observer de plus près ses formes…avantageuse dirons-nous. Elle m’adressa alors la parole disant que j’avais fait un joli carnage. J’ai alors souris en regardant le sourire qu’elle venait elle-même de me faire avant de lui répondre :

« Je vous remercie et mon nom est bel et bien Alexander Corvin, capitaine pirate à votre disposition. Et je vous retourne le compliment, belle et dangereuse à la fois, j’adore. »


---------------------------------------------------------------------------------


[/justify[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3
Points d'activités : 20

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 75
Points de popula' [PP] : 75
Divers:
MessageSujet: Re: Début de l'amour [PV Ambre] Mer 14 Aoû - 16:39

Je le regarde, intriguée par son commentaire sur ma personne. Belle et dangereuse, ne faisons pas de fausse modestie, je sais que je le suis, seulement je ne m'imaginais pas faire aussi vite disons… hum… "Bonne impression". Mais ne nous attardons pas trop sur ma propre personne, je pourrais vous en faire les louanges des heures durant, et (soyons réaliste) même si parler de moi est toujours une activité très lucrative et tout à fait intéressante je doute que cela puisse vous intéresser très longtemps. Passons plutôt à la personne, non moins intéressante qui se trouve face à moi. Tout d'abord, je suis obligée de lever les yeux pour pouvoir les plonger dans les siens, mesurant approximativement une tête de plus que moi, Alexander est grand et musclé. Pratique pour un pirate. Tandis que mes yeux sondent son âme, creusant derrière le noir de jais de ses yeux, je sens mon cœur s'affoler. A me demander s'il ne l'entend pas. Mais je me rassure, j'ai déjà pu percevoir l'arrêt d'un cœur mais jamais une de ses embardées, pourtant (ma modestie semble être malade aujourd'hui) j'en ai déjà affolé des cœurs. Je me rassure, mais… Et si lui pouvait le percevoir ? Mes yeux continuent de chercher en lui une trace de ce qui brille dans le regard des assassins, ses actes sont ce qu'ils sont, mais qu'est-ce qu'est son âme ? Je ne voudrais pas m'amouracher d'un homme incapable de supporter les meurtres, ils font partis de ma vie. Je souris, sûre de moi, une fois mon inspection terminée. Il est à moi. Grand, musclé, sanguinaire jusqu'à la moelle de ses os, des cheveux d'un roux flamboyant, des yeux d'un noir de jais : bref toutes qualités qui ne me laissent pas de marbre. Et puis la politesse dont il fait preuve, qui au passage m'amuse gentiment, je trouve cela plutôt flatteur, sa manière de s'exprimer et la flatterie… Disons qu'elle ne me laisse pas complètement indifférente. Mais je force mon cerveau à penser à ses paroles… capitaine pirate à vote disposition ? Peut-être qu'un capitaine chercherait à agrandir son équipage ? Je lui souris donc, choisissant mes mots tandis que l'odeur des cadavres qui m'entourent me fait froncer le nez :

" Merci du compliment, d'ailleurs vous même ne semblez ni laid, ni inoffensif, ce que je dois avouer, j'apprécie également et grandement. Mais dites-moi, qu'est-ce qui vous amène dans ce minuscule îlot, qui semble-t-il finance davantage l'entretien de son bar que la formation de ses soldats ?"

J'espère pouvoir, par ses quelques paroles, débuter une conversation qui pourrait se terminer par un agrandissement de son équipage d'un membre, et mon entrée dans un équipage. Plus je le regarde plus j'en suis persuadée : il me le faut, et je mettrai tout en œuvre pour l'avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Début de l'amour [PV Ambre]

Revenir en haut Aller en bas

Début de l'amour [PV Ambre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Autres Iles de North Blue-