AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Une ronde pas comme les autres!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aoi Akimitsu
Caporal
Caporal
avatar
Messages : 4
Points d'activités : 40
Localisation : Dans ton ....

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 60
Points de popula' [PP] : 60
Divers:
MessageSujet: Une ronde pas comme les autres! Mer 7 Aoû - 0:10

Une ronde pas comme les autres.

Attendre… C’est bien, le truc le plus gonflant à faire. Droit comme un piquet, congeler par le froid. Je garde le regard lourd et glacial sur le débarcadère. Foutue vie, on ma assigner une personne du même grade que le mien, avec qui je dois faire des rondes.

Sérieusement, des rondes ?! Les trucs ou j’arrêter les voleurs de pomme quand j’avais 15 ans! La chose, ou juste après avoir eu la confiance de la chef de mon QG, je passer mes nuits blanches dehors ?! Ca me met juste hors de moi ! Franchement, pourquoi me faire ça ? Je devrais déjà être en mers à la recherche de ma sœur ! Pas là à glander en attendent une personne, qui va juste me déranger !

Bon, il faut que j’arrête de me plaindre, même si ça m’énerve tellement… Au tour de moi, il commence déjà à faire nuit. Les tavernes se remplissent, petit à petit d’alcoolique qui rentre du boulot. Normalement, ils ne vont jamais plus loin que casser une bouteille, et tomber comme des boulets parterre. Oui, comme d’habitude. La petite île où j’habite, ne fait ni grand peuple, et voit toujours les têtes des mêmes personnes, minimum trois fois dans la journée. Tout le monde ce connais, et tout le monde arrive à ce supporter. Chose, souvent difficile ici quand même…

J’attends encore, pas possible quand même ! Pourquoi ce bateau a du retard ? Encore froid, très froid même. Je suis sûr, que c’est à cause du Caporal. Je ne sais pas pourquoi mais, je le sens à plein nez. Comme si ça doit être évident, mais tellement évident. Au loin je vois un bateau, je me rapproche sur le Quai. Mes muscles ressemblé à des glaçons, donc difficile de les bougés. Un bateau de la marine, Enfin…

Vite, vite. Qu’il pose l’encre, qu’il arrive, la petite ronde et hop au dodo. Bien sûr sur mon visage, aucun signe de fatigue ne se montrer, ou même un brin d’énervement. Un air neutre, et un regard vide. C’est bien tout ce qui pouvait ce voir, mais alors qu’il pose la planche. Je me mets à zieuter un peu partout, pour regarder qui est ce foutue Caporal.

Les soldats me saluent d’un signe de main bien droite sur la tête. Un hochement de tête suffisez à leur faire comprendre que je leurs rend leur bonsoir. D’un coup, je vois une tête blonde, non habiller comme chaque soldat du bateau. Minishort, petit haut, elle devant surement congeler sur place. Mais elle réussit à arriver, d’une démarche quelque peu féline devant moi. Je compris que j’avais affaire a non un homme, mais bien à une femme Caporal dans la marine. Droit comme il le faut, ni aussi rigide ou même moue. Ma main plate et ferme, les bouts des doigts se pose sur mes cheveux. Elle fit rapidement de même et je t’end la main et fait en même temps ma petite présentation.


« -Je suis Aoi Akimitsu, Caporal et pour ce soir, votre guide pour notre ronde. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby long
Caporal
Caporal
avatar
Messages : 5
Points d'activités : 30

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 50
Points de popula' [PP] : 50
Divers:
MessageSujet: Re: Une ronde pas comme les autres! Mer 7 Aoû - 7:51

Le bateau c'était pas mal ennuyant il n'y avait pas de tête à frapper, bien que cela reste rare qu'elle fasse ça. Ruby était emmener dans une étrange petite île sur north blue, là raison elle s'en souvenais plus vraiment et s'en fichait au final. La blonde était perdue dans ses bouquins de médecine, il n'y a que ça à faire pendant un voyage et elle ne sait pas quand arrive ce fichu bateau. Elle se rappeler d'un truc c'est qu'il faisait froids là bas il parait, c'est un détail après tout, elle avait l'habitude à force. Celle qui lui avait appris à ce battre, lui faisait vivre des moment de solitude dans la neige assez horrible. Rien que d'y repenser elle en tremblait, c'était tellement horrible comme souvenir.

Un collègue vint voir la blonde, en lui disant qu'il devrait arriver dans pas longtemps pour aider la marine local. Fermant son livre, Ruby réfléchissait et se souvenait maintenant de la raison de sa venue ici. Certain suspecter qu'il y est un danger là bas, c'était idiot selon ses information c'était une île hyper calme. Bon c'était un détail elle était payer pour ce genre d'intervention, elle allait pas non plus pleurer pour ça. Elle sortait enfin dehors l'île était visible là bas au loin, dans 5-10 minute ils étaient arrivée en effet, le vent ici était un peu plus fort. Il y avait de la fumée qui sortait des narines et des bouuches de chacun, cela prouve que le temps était pas forcément chaud. La blonde bougeait pas vraiment mais n'avait pas trop froids même si ses jambes le ressentait très bien cette air ambiant. Elle avait débarquer où, elle espérait que cette mission ne dure pas trop longtemps, après tout elle voulait pas non plus mourir de froids en restant des semaines ici.

Ruby descends du bateau, une démarche très feminine, c'est pas parce qu'on est marine qu'il faut rester coincer. Elle fixait un garçon loin d’être moche qui mettais sa main dans les cheveux, c'était assez feminim comme tique ça.La blonde remis aussi ses cheveux en place, ils était quand même un peu plus long que lui. Il se présentait, Aoi c'était pas moche comme prénom il faut le dire, il devait avoir pas mal de succès auprès des femmes.

-Enchanter Aoi, je me Nomme Ruby Long. J'espère qu'il a pas mal de truc à visiter donc, après tout quitte à être ici. Autant je profite pour faire connaissance, faire la fête plus tard. Ca serait génial aussi un peu de baston. Que fait don un si jolie homme coincé ici sur cette île à faire simplement là ronde?

Ruby pouvait encore et encore débiter des choses, l'utilité de ce qu'elle racontait était tout sauf utile. En tous cas la blonde allait bien profiter de ce séjour ici, il devait bien avoir d'autre beau gosse qu'elle pouvait soumettre un peu. Enfin maintenant il n'y avait plus qu'à attendre la réponse de son collègue,même si le flot de parole de la blonde avait peut être du lui faire bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Layme
Bandit
Bandit
avatar
Messages : 16
Points d'activités : 85
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 110
Points de popula' [PP] : 100
Divers:
MessageSujet: Re: Une ronde pas comme les autres! Mer 7 Aoû - 19:27




Seul sur une île !


Comment est-ce que j'avais atterri ici ? Ne me posez pas cette question, je ne saurais pas vous répondre. J'avais oublié Alexander sur une île que nous avions accostés quelques jours auparavant. Une fois les vivres montés à bord, je n'avais pas fait attention au fait que le Capitaine n'était pas monté et j'étais parti seul avec l'Angry Drake, le nouveau navire de notre équipage. Nous l'avions acheté avec la quantité colossale d'argent amassé sur Wallis Island après notre victoire sportive sur les mafieux. C'était un petit Drakkar, mais un bateau solide et fiable, plus rapide que la moyenne, et qui ne nécessitait pas de rameurs, un avantage, puisqu'on ne possédait pas d'esclaves à notre disposition. J'étais tombé fou amoureux de ce navire dès que je l'avais vu, et nous avions décidé de l'acheter. A peine fut-il mis à flots que nous montâmes à bord, prêt à dévorer le bleu des eaux marines sur ce fier bâtiment. A tel point que j'étais tout excité à chaque fois que je montais à bord, et cela m'avait mené à l'oubli de mon Capitaine. Mais je n'avais pas de suite remarqué sa disparition, je ne m'en étais aperçu qu'une fois arrivé sur cette île.

J'avais envie d'aller cherche le Capitaine, mais quelque chose me retenait étrangement sur cette île, je n'avais pas envie de la quitter de suite, sentant que j'y ferais peut être une rencontre importante. De plus, j'avais reçu une lettre de la part de ma sœur qui m'informait de sa progression, et de son entrée imminente sur Grand Line, alors qu'elle était en vue de Renverse Mountain au moment ou elle avait écrit cette lettre. Elle me laissait la surprise qu'elle avait eue en découvrant cette montagne, me disant simplement que cela me surprendrait moi aussi, me laissant donc baver de curiosité. Je répondais en lui expliquant ce qui c'était passé sur Wallis Island, et la suite des évènements qui m'avais mené à me séparer d'Alexander de façon provisoire. Je lui expliquais que je n'avais jamais vu une ville si tranquille que celle là, et que cela me permettrait de me reposer un peu, même si il y avait ici la présence d'une base de la Marine, qui devait sûrement s'occuper de problèmes comme un vol de pommes sur un étal par un jeune enfant de sept ans ? Je n'imaginais pas la présence de soldats très forts, mais je restais néanmoins méfiant.

Toutes ces pensées furent communiquées dans ma réponse, ainsi que l'expression de mes sentiments profonds envers ma sœur. Une fois que j'eus fini d'écrire la lettre, je sortais la porter à une autre mouette factrice pour qu'elle l'emporte au loin. Je décidais alors d'aller me promener, malgré l'heure tardive, et les personnes qui affluaient déjà au bar était l'indication qui me fournissait l'heure avancée. J'allais faire une petite promenade dans la ville, arpentant les ruelles qui avaient leur charme à mes yeux , et j'aimais bien regarder les choses de ce genre, aimant l'architecture et les styles de bâtiments. Ce village possédait sûrement une histoire vieille, car les maisons avaient une apparence très ancienne. Je ne m’attardai pas devant la base de la Marine, qui avait un style que je n'aimais pas, celui de l'armée mondiale, un style sans aucune classe, juste du béton placé de façon stratégique, afin de protéger au mieux ses habitants, délaissant le charisme. Les constructions étaient bien le seul domaine ou le charisme était important pour Jack, ou aussi il servait aussi à impressionner.

Je continuais ma petite promenade en me dirigeant vers le port, où je vis qu'un navire de la Marine s'était installé à côté de l'Angry Drake, et que deux Marines discutaient sur le ponton. Ils me firent une impression bizarre au premier regard. Dans un premier temps car l'un d'entre eux était une jeune femme dans une tenue non-conventionnelle pour un Marine, et le second car je ressentais de l'assurance et une étrange chose autour de lui. Si mon regard s'était fixé sur eux, c'était sûrement qu'ils avaient quelque chose de plus que les autres, et je découvrirais quoi, peut être pas pendant mon séjour, mais plus tard en un autre endroit. Je devais attirer leur attention pour les voir de plus près. Ils commencèrent à marcher, et j'imaginais qu'ils devaient faire la ronde. J'avais déjà vu des soldats faire une ronde, et je savais a peu près ou ils passeraient. Je m'en allais donc vers un endroit stratégique, où ils étaient forcé de passer, un endroit en face d'un bar. Quand ils passeraient là, ils me verraient en train de commencer à en venir aux poings avec un ivrogne, et ils interviendraient pour nous séparer.

J'entrais dans le bar où le ton commencer à monter, et ce n'était que du bonus pour moi. Je commençais à provoquer l'un d'entre eux, mais il était plus calme que ce que je pensais, et l'heure tournait. Je finissais par l'attraper et le jeter au dehors, juste au moment où ils arrivaient au niveau de la porte de l'auberge. Ils me virent sortir, et l'homme eut la merveilleuse idée de me foncer dessus. J'utilisais mon poing droit en me désaxant, le laissant se briser sur mon poing avec son seul élan. Mais j'avais trop de force dans le bras pour un simple homme, et il s'écroula au sol en crachant du sang par la bouche. Je m'accroupissais immédiatement auprès de l'individu pour regarder si il allait bien, et je hurlais sur les deux Marines en leur demandant d'aller chercher de l'aide, voyant que son état empirait. J'avais frappé bien trop haut, dans le plexus solaire, et lui avait surement enfoncé des côtes. Je ne savais pas vraiment, étant donné que je ne m'y connaissais pas en médecine, mais tout était à parier que mon hypothèse était la bonne. Les occupants du bar sortirent et ramassèrent l'homme, et je me tournais vers les Marines :

- Et maintenant, il se passe quoi ?



Dernière édition par Jack Layme le Dim 11 Aoû - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aoi Akimitsu
Caporal
Caporal
avatar
Messages : 4
Points d'activités : 40
Localisation : Dans ton ....

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 60
Points de popula' [PP] : 60
Divers:
MessageSujet: Re: Une ronde pas comme les autres! Ven 9 Aoû - 13:24

Elle me regarde de haut en bas, je reste silencieux le temps de ca présentation. Ruby Long ? Eh bien, cette femme parle bien plus vite que ces propres lèvres. Je la regarde un instant, bloquer par autant d’énergie face à moi. Un léger sourire se place sur mon visage, puis je commence à marcher vers la direction de notre tour de ronde. Comme je mis attend, elle me suit. Elle aller vraiment être déçue, ici il n’y a pas grand-chose à visiter. Puis la baston, elle peut oublier. On est sur une petite île séparer du monde, pas sur Est blue. Et où elle voyait que l’on aller faire la fête ? Je suis plus concentrer à retrouver ma sœur, qua aller glander dans un bar. Puis franchement, c’est quoi ce coup de compliment sur mon physique ! Je la regarde quand même, on dirait qu’elle a mon âge, vers les vingt ou les vingt-deux ans. C’est avec une simplicité et une pointe de froideur, que je lui dis en continuent de marcher

-« Ne rêve pas, ici il n’y a rien faire. Puis de toute façon on fait une ronde et je rentre chez moi. Je dois préparer mais affaire, je pars en voyage. Je suis coincé là, parce que je suis justement née ici. »

Je ne lui adresse pas un regard, mais je continue de marcher. Pas rapidement, ou même comme un escargot. Mais au rythme, de la fameuse Ruby. On marcher dans un lourd silence, elle me fixait, comme pour m’analyser. Que j’ai horreur quand on fait ça… Mais en même la pression qu’elle met pour parler est juste étonnante. Je n’arrivais pas à me concentrer, elle regarder partout ! Aucune discrétion cette femme !

Moi qui aller penser que ça aller vite être fini… Nous passâmes devant la taverne de mon enfance, puis quelque pas plus loin. Un, non enfin deux homme. Je regarde la scène, immobile. Comme tous les soirs, foncé comme un bourrin ce prendre un coup de poing et tomber comme une larve sur le sol. L’homme se releva paniquer, enfin celui qui lui a mis le coup de poing. Je le regarde, le fixe un certain instant… Il n’est pas d’ici, rien que son style vestimentaire pouvait le démarquer des autres.

Je ne bouge pas une seconde, on aurait dit une scène de cinéma. Et l’homme, est apparemment gravement blessé. Si mes flammes pouvaient soigner les autres, c’est vrai que je m’en serais servie depuis un moment. Mais là n’est pas le sujet, le fameux donneur de coup de poing commencer à nous crier dessus. Le tavernier sorti, et me reconnue directement. C’est avec des hommes dans le bar, qu’elle décide de rentrer le pauvre blessé. Je continue de regarder le suspect, non inquiet on même époustoufler, mais juste curieux. Que voulait un homme comme lui ici ?


« - Et maintenant, il se passe quoi ? »

Je regarde Ruby, l’homme, puis Ruby. Il fallait « agir », il nous défier ça se s’enter à trois kilomètres au moins. Sortent une main de mon manteau blanc de la marine, je la pose sur l’épaule de la jeune femme à coter de moi, et lui dit en regardent droit devant moi, dans un ton froid qui ne voulait pas qu’elle réplique.

« - Tu devrais aller voir l’état de l’homme blesser, si il est capable de parler, essaye de prendre sa version des faits. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby long
Caporal
Caporal
avatar
Messages : 5
Points d'activités : 30

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 50
Points de popula' [PP] : 50
Divers:
MessageSujet: Re: Une ronde pas comme les autres! Sam 10 Aoû - 8:41

Ruby le fixait et elle ne se faisait pas discrete en même temps il n'y avait pas forcément à l'être. Elle suivait son collègue attendant ses réponses, même si elle se doutait au vu du calme que la fête semblait compromis. Cette Aoi semblait pas très marrant ou trop sérieux c'était d'un ennuie, c'était peut être qu'il faisait cela à contre cœur. Ruby n'avait pas forcément envie de ce genre de mission pourtant elle tirait pas la gueule, la joie de vivre dans la marine ça existe pas c'est ça. Ruby soupirais intérieurement en e disant qu'au final cette soirée aller être longue avec quelqu'un de ce genre. Aoi répondais enfin et sa réponse était d'un inutile, pas la fête pas de baston. Rien de bien intéressant, enfin il doit bien connaitre vu qu'il est née ici. Avec une ville fantome comme ça, c'était normal qu'il était aussi blasant.

Ruby fixait partout sans but peut être pour passer le temps, il n'y avait rien à faire et lui parler ne servait à rien.L'ennui chez la blonde s'installait vite, parfois les marines n'avait rien de bon à faire. Ce genre de missions là c'était tellement inutile sauf peut être avoir un peu de reconnaissance et encore. Il  avait du chahut dans le bar, de l'action tiens enfin ça changerait de cette discution pas très passionnante. Il y avait des hommes qui se battait. Et un fut mis HS par terre, en même temps le cou portée était dangereux. Ruby fixait l'homme au sol agonisant, il fallait qu'elle aille faire quelque chose elle sentie la main de son collègue sur l'épaule. Il disait un truc très inutile, et le regard de Ruby avait changer.Elle tapait la main qui l'emmerder sur son épaule.

-N'apprends pas mon métier. Occupe toi plus de tes oignons.

Elle allait donc à l’intérieur ne daignant même pas regarder l'auteur des faits ni son collègue, elle était déjà en train de réfléchir comment aidait cette homme. Elle arrivait à l'interieur ici au moins il faisait moins froids, il ne mourrais pas hypothermie. Elle mis sa tête sur la poitrine il respirer très mal, le but était de rendre sa voix aérienne de retour. Le seul moyen serait de faire un trou dans sa gorge. Demandant un couteau, elle pratiqua une trachéotomie sur le garçon qui respirer beaucoup mieux d'un coups. Elle le couvrait et fit appeler de vrai secours elle n'avait rien ici. Puis la blonde ressortie d'un air blaser et fixait les deux hommes d'un air blaser. Elle supposait qu'elle ne pourrait pas participer à cette bataille surtout si le patient venait à avoir des complication. Ruby croisait les bras ne bougeant pas et appuyer contre le mur du bar, ne disant rien et se demander qu'elle serait la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Layme
Bandit
Bandit
avatar
Messages : 16
Points d'activités : 85
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 110
Points de popula' [PP] : 100
Divers:
MessageSujet: Re: Une ronde pas comme les autres! Dim 11 Aoû - 12:29




Le début des embrouilles


Visiblement, la femme soldat était médecin, puisque son collègue lui demanda d'aller voir l'état du blessé. Elle ressortit de là quelques minutes plus tard, avant de se mettre contre un mur en nous regardant. J'imaginais donc que j'allais devoir me battre, et cela ne m'enchantais pas tellement, moi qui voulais juste jauger le niveau de mes adversaires de la Marine. J'allais essayer de ne pas révéler mes pouvoirs d'entrée de jeu, mais se serait complexe en raison du système de défense extraordinaire des logias. J'allais tout de même tenter de le faire, maintenant qu'un affrontement fut inévitable. Mais je n'étais pas à mon aise en cet endroit, non, il me fallait un endroit beaucoup moins habité. Je commençais à reculer doucement, tout en continuant de regarder le Marine. Je ne savais pas si il avait compris ce que je lui faisait passer comme message, soit que ma puissance risquer de blesser les personnes alentour. Je pouvais également jouer la carte du lâche et m'enfuir en courant, mais c'était vraiment une option que je ne pouvais pas adopter. Je me mettais en garde, mais dans une garde faible.

Mon objectif n'était pas le combat, et j'adoptais une attitude craintive en façade, pour leur faire croire que je n'étais pas puissant, et qu'ils essaye de m'arrêter sans qu'on ait besoin de combattre. J'attendais patiemment une attaque de sa part, et bien qu'ayant adopter une mauvaise garde, j'étais en mesure de contrer si l'attaque était trop dangereuse. J'avais l'impression qu'ils étaient différents de leurs collègues, de par leur apparence et leur caractère. C'était quelque chose que je ne pouvait qu'apprécier, quelque chose de génial, ils avaient tout deux un potentiel énorme, et je ne savais même pas pourquoi je me retenais tant. Je ne voulais pas les massacrer, simplement leur montrer l'écart de niveau entre nous pour les pousser à progresser et devenir plus fort. Je changeais alors de posture, montrant tout d'un coup une assurance sans bornes, ainsi qu'une détermination à toute épreuve. Je levais la tête vers mon adversaire, en le soutenant du regard, avant de sourire, et d'avancer vers lui, calmement, en sortant mon sabre. Je ne devais pas montrer une attitude qui ne me correspondait pas, et je ne perdrais plus de temps.


- Regarde l'incompétence de ta faction, et tais-toi

Voilà les mots que je lui glissais calmement en le dépassant, regardant les pirates qui venaient apparemment de débarquer, et qui se rapprochaient de nous, couvert de sang, les armes à la main. Je n'allais pas les laisser perpétrer un massacre sur cette île si calme, je ne le permettait pas, même si c'était ce que j'avais fait quelques semaines plus tôt. Je continuais à marcher droit vers eux, renforçant alors mon sabre avec de la neige, le rendant ainsi plus tranchant. J'avais toute mes chances face à ces pirates de seconde zone. Je m'élançais vers la troupe, et au moment où j'arrivais sur eux, je lançais un coup de sabre direct vers la gorge de leur capitaine qui s'effondra. Ils se stoppèrent tous avant de se ruer vers moi, et j'arrivait à en toucher certains, bien que leur nombre était trop grand. Il me faudrait l'aide des Marines, du moins pour balayer la zone. J'arrivais à m'extirper de la foule, et je lançais alors un violent coup de poing dans le premier qui arriva, lui brisant l'arrête du nez. Le second eut droit à un coup de sabre, à l'instar du troisième. C'est ce moment là que je choisit pour attirer vers un autre endroit une partie des pirates, environ le tiers. C'était un grand équipage.

- Considérez cela comme un remboursement envers celui que j'ai blessé

Je les dépassais en sprintant, les pirates à mes trousses. Il ne me restait plus qu'à espérer qu'ils coopèrent et s'occupent de leurs parts d'ennemis, qui en fait était bien inférieure à ce que je pensais. Je continuais à courir en forêt, avant de sauter dans un arbre pour laisser passer devant mes poursuivant, qui s'arrêtèrent dans une jolie clairière adaptée pour un massacre. Je me rapprochais d'eux sur un pas mesuré, lent mais audible. Ils comprirent que l'attaque viendrait de l'arrière, mais il réagirent trop tard, les premiers des rangs arrière furent froidement exécutés. Je pouvais mettre toute ma violence dans les coups que je portais, personne ne me verrait ici. Je répandais le sang de ces déchets impurs sur le sol, en y mettant tout mon cœur. Ils étaient trop faibles pour résister à mes pouvoirs, et je n'avais pas besoin d'utiliser de techniques spéciales, mes poings et mon sabre suffisant à m'occuper des bandit médiocres qu'ils incarnaient. C'est quand il n'en resta plus qu'un que je réalisais mon erreur. Je ne m'étais pas occupé de leur capitaine, car il venait de se dévoiler. Il me félicita d'avoir battu tous ses hommes, avant de se lancer violemment sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une ronde pas comme les autres!

Revenir en haut Aller en bas

Une ronde pas comme les autres!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: North blue :: Autres Iles de North Blue-