AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
20/03/13 : Le forum a subi de nombreuses modifications aujourd’hui. Pour prendre connaissance de tout ce qui a changé veillez cliquer : ici

Partagez|

Retour à Goa, "Je suis noble !" [PV : Eden Gaki et Ruby Long]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Leck Demonis
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar
Messages : 10
Points d'activités : 45
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 77
Points de popula' [PP] : 81
Divers:
MessageSujet: Retour à Goa, "Je suis noble !" [PV : Eden Gaki et Ruby Long] Mar 13 Aoû - 13:41




Après les péripéties qui ce sont produites durant le concert d'Irys Godwin, Leck avait décidé de prendre la poudre d'escampette sans demander son dû. En effet le jeune homme avait pour objectif de voler une riche famille qui avait organisée ce concert, afin de s'offrir un bateau. Mais son entreprise avait échoué à cause de la perspicacité de la chanteuse. Heureusement pour lui l'homme avait caché sa véritable identité, de ce fait ses projets n'étaient pas mit en périls, du moins il l’espérait. Car aujourd'hui il s'apprêtait à franchir la première étape de sa vengeance. Cette première étape était en réalité une formalité. Plutôt de la paperasse, le jeune garçon avait disparut lors d'un naufrage sur grand line suite à une attaque de l'armée de la révolution, ses deux parents sont quant à eux mort ce jour la. Par la suite, il c'est fait recueillir par la reine du royaume de Kamabakka, où il en devin le premier prince.
Aujourd'hui, sur l'ile de dawn dans la cité principale du royaume de Goa, Leck allait réclamer ce qui lui revenait de droit de part sa naissance. A savoir son titre de noble. Et par la même occasion démentir sa présumé mort des archives du royaume.
Il avait du passer par de nombreux périples qui habitaient les montagnes et la foret cachant ce magnifique royaume. Il combattit durant des jours contre des tigres à dent de sabre, des ours, des insectes en tout genre et même quelques brigands voulant le dépouiller du petit paquetage qui lui restait. (enfin petit, une grosse valise de taille xxl). Ce fut lorsqu'il sentit l'odeur nauséabonde du Grey terminal qu'il comprit qu'il était arrivé. Un amas de détritus en tout genre jeté à l’extérieur de la ville par ses habitants. Un amas d’immondice qui faisait la joie de certaines personnes vivant là dans ce dépotoirs. Leck en avait des haut-le-coeurs en traversant cette misère humaine, il n'avait pas l'habitude de tant d'odeur de moisi et surtout de voir des gens vivre ainsi. Sans se faire prier l'homme se hâta, il ne prit qu'une demi-heure à allure constante pour arriver à la porte principale de la décharge. Fortement gardée il comprit que son entrer ne pouvait ce faire ici. Bien sur il avait son médaillon pour prouver son statue de noble, mais les gardes ne le croiraient jamais. Un noble aurait pu la faire tomber dans les poubelles par mégarde et un « clochard » l'aurait ramassé pour pouvoir entrer dans la ville. De ce fait, il n'avança pas vers les portes et rebroussa chemin tout en observant les alentours. Mis à part quelques mendiants, il n'y avait pas un chat. Il se réfugia alors entre deux cartons sûrement l’abri d'une de ces « personnes ». Là, il fit sortir son ombre du sol.

« Tu va te fragmenter et voler jusqu'au dessus de la muraille, prend bien soin de monter assez haut pour que personne ne te vois. Et écoute bien la suite ! Je ne veux pas me faire prendre ! Arrivé au dessus de la ville tu fera descendre qu'un seul fragment toutes les minutes, et à des points assez éloignés pour pas attirer l'attention. Puis tu te rassemblera en une seule entitée et on échangera nos places. Tu reviendras vers moi de la même façon je ne veux pas que qui que ce sois connaissance l’existence de mon pouvoir, est ce bien clair ? »

Pour toute réponse l'ombre hocha la tête qui était elle même à moitié sorti du sol. Par la suite, l'ombre exécuta les demandes de son maîtres et s'envola vers les cieux. Quelques minutes plus tard et après exécution des indications de Leck, l'ombre se reconstitua et entreprit un échange de place avec son maître. La « créature » avait choisi les toilettes pour hommes d'un assez beau salon de thé pour se reconstituer. Ce qui réjouit le jeune noble. Lui, qui avait apporté des vêtements de rechanges dans sa valise. Il sorti le costume qu'il voulait pour aller voir le roi, le seul de toute l’île à avoir le pouvoir de lui rendre son titre de noblesse (que d'ailleurs il ne pouvait refuser en vu de la preuve que le jeune homme apportait). Le beau Demonis sorti des toilettes pour hommes tout en verrouillant de l’intérieur la cabine et laissa sa valise sans trop s’inquiéter. Il accrocha fièrement à son cou le médaillon. Symbole de noblesse, chaque noble du royaume se vois offrir ce bijoux a la naissance afin de prouver au monde son rang supérieur. En sortant des toilettes, Leck reconnu l'endroit, il s'agissait un des quartes salons de thé que sa mère et lui avait l'habitude de fréquenter lorsqu'il était petit. Il s'agissait du salon de thé d'une famille bourgeoise assez aimable, il s'agissait aussi du seul établissement non noble que sa mère fréquentait pour ne pas trop faire gazé (même si cela était chose faite). Le garçon se souvint grâce à l'odeur ambiante que la propriétaire était assez jeune à l'époque et qu'elle portait un parfum envoûtant. Les lieux n'avaient rien perdu de sa fraîcheur et donna à Leck un sentiment de nostalgie.
Toutefois, il prit une grande respiration et sorti la tête haute de la salle de bain, comme un client lambda pouvait le faire. Personne ne remarqua qu'il n'avait jamais passé par la porte d'entrer et qu'il n'avait fait en réalité que sorti du salon.
Town center, le centre ville de la magnifique cité, là où toute la bourgeoisie se réunissait, l'odeur des rues étaient agréables et riches avec plein de saveur et de parfums. On sentait que la richesse était partout. Leck était assez fier de sa ville d'origine, même si pour lui elle n'était qu'un souvenir, parfois doux, parfois douloureux. Il senti cette douleur lorsqu'il avança dans la ville et vit son ancienne maison. Toujours inhabité, il avait lu dans la presse que le royaume avait subit une attaque de la part d'une personne, il ne se souvenait plus s'il s'agissait de la révolution ou d'un quelconque pirate. Heureusement sa maison a été épargné.

« Ne restons pas là mon grand, tout ça c'est fini, ta vie n'est plus ici. »

Il dit cette phrase à lui même pour ne pas se laisser engloutie par son passé, il se devait d’être fort, pour sa nouvelle famille ! Il regarda alors à l'horizon et vit sur les hautes sphères de cette ville, le palais royal. Il était enfin à porter, il pouvait à présent rétablir l'honneur de sa famille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Gaki
Agent de liaison
Agent de liaison
avatar
Messages : 25
Points d'activités : 161

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 182
Points de popula' [PP] : 222
Divers:
MessageSujet: Re: Retour à Goa, "Je suis noble !" [PV : Eden Gaki et Ruby Long] Dim 18 Aoû - 15:59


◊◊◊ Au royaume des inégalitées social criantes ◊◊◊







Par cette nuit étoilée de mille feux, Eden poirotait dans un immense bois, situé dans les montagnes qui se dressaient tous autour de la ville de Goa, véritable joyaux de ses mers, cette citées avait toutes les caractéristiques qui exècrent les grands esprits, ou du moins c’est comme cela que les appellent les gens du petit peuple ; de par les rapports presque sectaire qu’entretenaient les différentes castes social. Ville du luxe et de la débauche, une sacrée claque attendait celui qui passait des orgies que renfermaient ses murs à la misère qui croulait à l’extérieur de ses remparts imposants, on aurait dit que ceux-ci se dressaient contre la pauvreté, comme si on souhaitait l’oublier, ou du moins la chasser de ce pseudo paradis. L’agent gouvernemental détestait cette ville, qu’il trouvait fondé sur des valeurs nuisible à l’humanité, en effet chaque personnes se cachaient constamment derrière un masque, il fallait se plier aux règles et aux exigences des plus puissant pour exister, cette société n’était basée que sur le paraitre, une belle connerie en somme.


Vous l’aurez compris, le jeune homme n’était pas venu ici pour s’amuser, il venait en ces lieux pour remplir son rôle, parfois un peu chiant, d’agent du gouvernement. Il y a quelques mois de cela, il avait reçu l’ordre de représenter ses supérieurs auprès du Roi de ces lieux, non pas en le rencontrant en personne, mais en escortant sa fille. Il suffisait de s’assurer qu’elle puisse rejoindre son paternel au château, alors qu’elle revenait d’un long voyage et faire bonne face devant celle-ci pour conforter les bons rapports entre le gouvernement et le roi. Rien de bien compliqué, cette tâche n’était autre qu’une simple mission diplomatique, mais pour Eden c’était un vrai fiasco, pour avoir mené à bien ce genre de devoir il commençait à connaitre ces grandes dames, ou du moins c’est ce qu’elles rabâchaient toutes, à longueur de journée, avec leurs manies, leurs art de la médisance ainsi que leurs caprice d’enfants gâtés, les minutes se transformaient vite en heures !


Malgré cela, il était toujours fier de représenter la puissance incarnée par ses supérieurs et s’appliquait toujours à réussir avec brio ce qu’on lui confiait, sachant qu’il fallait en passer par là pour un jour espérer des taches moins ingrates et plus passionnantes. Le vent venait de se lever et ses brises venaient caresser le visage, ainsi que les cheveux du jeune agent, qui les avait coiffé pour l’occasion, on ne sait jamais, la princesse avait un certain charme à ce qu’on disait. Alors qu’Eden commençait sérieusement à s’agacer, à cause de l’attente qu’il trouvait trop longue, des bruits de chevaux commençaient à se faire entendre, pointant son regard vers ces bruits, le jeune homme aperçut deux chevaux au galops, le premier monté par une femme et le second par un homme en armure et alors que l’Eden Gaki commençait à se rapprocher du cortège, la jeune femme, visiblement à bout de souffle s’écriât d’une voie stridente, dans laquelle on pouvait aisément déceler de la panique.


« A l’aide !!! Aidez-moi !!! »


Notre Don Juan en herbe, toujours à la disposition des demoiselles en détresses, s’élança en direction de l’inconnu et attrapa son bras pour le déstabiliser, entrainant ainsi sa chute. Celle-ci fut assez violente et un bruit important l’accompagna, dut à l’armure lourde porté par le cavalier. Soulagée par la déroute subite par son agresseur, la jeune femme se présenta à Eden. Il s’agissait en fait de la princesse qu’il devait escorter, celle-ci ayant subi une embuscade à son arrivée, elle avait été contrainte de fuir, poursuivit par ses mystérieux agresseurs qui n’étaient autre que des pauvres voulant la séquestrer pour l’échanger contre une somme d’argent importante ou encore faire pression sur son père. Il fallait croire que la vie de princesse n’était pas rose tous les jours ! Quoiqu’il en soit, une fois les présentations faites, Eden s’étant présenté sous le pseudonyme de numéro 26, pour garder son identité secrète, ils prirent la route, direction le château !


C’est l’agent gouvernemental qui avait ouvert la discussion en demandant à la jeune fille comment c’était passé son voyage, puis progressivement le contacte s’établit entre les deux jeunes personnes. Apparemment, la jeune héritière avait à cœur d’en savoir plus sur les missions menées par le jeune homme, ce qu’il avait vu lors de ses différents voyages ; on était loin des courbettes qu’il avait dut faire lors de ses missions précédentes et ça n’allait pas pour lui déplaire, enfin une mission agréable ! Le courent passait si bien entre les deux interlocuteurs que le voyage passa très vite, numéro 26, comme elle l’appelait, n’avait aucune envie de la quitter, tant sa compagnie était agréable, loin des clichés mondains auxquels il c’était attachés, la jeune princesse était très intéressante et ouverte, elle avait un regard plutôt moderne et progressiste sur le monde et sur son royaume et avait voyagé à travers le monde, autant si ce n’est plus que lui.


Une fois arrivés à Goa, les habitants de la cité saluaient tous avec respect et affection, la jeune femme, qui souriait sans cesse, sans doute ravie de retrouver ses terres natale. La jolie jeune fille avait adopté un pas souple et gracieux, digne des plus grandes souveraines. Plus on s’approchait du château, plus les personne saluaient celle qui marchait aux côtés d’Eden, bien que beaucoup étaient hypocrites, la future reine remerciait tous ses sujets d’un signe de la tête comme le voulait la coutume. Après un long parcours, ils arrivèrent enfin dans le château où un grand banquet avait été organisé pour fêter l’arrivée de celle qui était promis à un grand avenir. Bien évidemment, toute la haute bourgeoisie avait répondu présent pour cette occasion qui était une fois de plus le moment rêvé de cirer les bottes des haut dignitaires du royaume. Dès lors et à son grand désarrois, l’agent numéro 26 venait de terminer sa mission et alors que celui-ci commençait à quitter la princesse qui c’était précipité dans les bras de son père, le roi en personne vint à sa rencontre, pour le remercier de ce qu’il venait d’accomplir, apparemment la belle princesse n’avait pas perdu de temps et c’est avec fierté, que le jeune homme se retrouva à tabler avec les plus grands hommes et femmes de la région !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby long
Caporal
Caporal
avatar
Messages : 5
Points d'activités : 30

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 50
Points de popula' [PP] : 50
Divers:
MessageSujet: Re: Retour à Goa, "Je suis noble !" [PV : Eden Gaki et Ruby Long] Mer 21 Aoû - 9:34

Goa une ile que Ruby ne connaissait pas il n'y pas si longtemps de ça. Elle se demandait même ou c'était sur une carte en fait pourtant, c'est une île réputée pour les riches qui s'y trouve. La blonde avait atterrie ici parce qu'il parait qu'il fallait aider à ce qu'il ne soit pas en danger. Ruby était pas vraiment d'accord sur cette idée, mais elle n'avait pas forcément le choix que d'obéir. Elle avait remarquer que cette îles était très séparée en deux, une de très riche et l'autre de très pauvre. C'était très visible qui en avait une ou les forces de l'ordre ne pratiquer pas son travail ordinaire. Ruby en ferait un rapport c'était certain ce genre de comportement était inadmissible. La blonde pensait aller aider les pauvres mais elle devait garder un manoir ou il y aurait une réception ce soir. Elle essayerait d'y aller demain cela serait au moins pas un affront aux ordres. Une tenue correct était exigée même au marine, et autant vous dire qu'il valait mieux avoir la classe. Pourquoi pas même s'amuser à cette fête de l'intérieur au moins elle pourrait les protéger plus efficacement et personne ne serait vraiment que Ruby était une marine.


La blonde revenais donc avec une robe blanche le nir ne lui va pas tellement , avec un collier avec un petit diamant. C'était ses parents qui lui avait donner ça il parait que c'était la robe de sa mère, bien que Ruby est arrangée le récoltée. Elle profiterait de cette soirée pour prendre quelques infos croustillante, il y avait surement des gens qui connaissait des trucs pas net ici. La marine en profiterait bien que la bourgeoisie et la noblesse soit ridiculement pas son domaine et que ça l'énerve pas mal de devoir les protéger. La nuit semblait tomber ici, Ruby était à l’intérieur déjà ayant pu se faufiler sans être vu par les autres. Il y avait de tout ici et c'était vraiment très grand. Il faut avouer qu"il ne manquer de rien ici, si seulement tout le monde sur cette île pouvait ne manquer de rien. Pour ne pas paraître trop bizarre la blonde essayer de se fondre dans la masse en prenant un verre à la main, même si elle ne le toucherais pas. Sa couleur de cheveux attirée déjà pas mal les regard alors si elle ne faisait pas comme tout le monde elle serait vite répertorier et virer. Dans la salle il y avait un jeune homme blond aussi, mais Ruby ne l'avait pas vu entrée. Pourtant elle était là depuis le début et elle surveiller assez bien, peut être habitait il là tout simplement. Il y avait aussi un autre homme mais lui avait accompagner la princesse ici, c'était donc certainement un collègue de travail. La blonde le fixait d'ailleurs, elle ne l'avait jamais vu auparavant en même temps la marine est vaste et les mers aussi.

La princesse avait fait son entrée d'ailleurs et pas mal de gens allait lui cirer les pompes, Ruby soupirait comme pour pester de cette idée. C'est pas elle qui ferait se genre de chose mais, l'autre blond n'ont plus ne semble pas s'y précipiter.Il avait peut être les même conviction que Ruby après tout, mais elle se demandait bien qui c'était. Cette soirée semblait tellement banale mais, il fallait bien la faire, la blonde était déjà blasée d'avoir accepter un telle travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leck Demonis
Capitaine pirate
Capitaine pirate
avatar
Messages : 10
Points d'activités : 45
Premier Haki : Aucun

Feuille de personnage
Points de force [PF]: 77
Points de popula' [PP] : 81
Divers:
MessageSujet: Re: Retour à Goa, "Je suis noble !" [PV : Eden Gaki et Ruby Long] Mer 21 Aoû - 15:17




"Laurabelle Reversking fille du roi du royaume de Goa, noble des nobles de ce royaume. Quel plaisir de vous revoir."

Ce furent les mots de Leck lorsqu'il vit du coin de l’œil la princesse de Goa traverser le pas de la porte de sa maison. Au début Leck ne l'avait pas reconnu, après tout cela faisait des années qu'il n'était pas revenu dans sa patrie. Mais ces yeux, les yeux de la princesse était unique comme les siens, elle les avaient brun clair. Ce qui lui donnait une couleur d'or, une fois éclairé par le feu ou des lumières tamisées. Ce qui fit « tilt » dans l'esprit du Demonis. Il remarqua qu'elle était également accompagné par un jeune homme assez séduisant bien qu'étrange sûrement son majordome ou son précepteur. La demoiselle ne le reconnu pas tout de suite ce qui était normal qui s’attendrait à voir en face de sois un « mort » ? Leck s'inclina et laissa la princesse s'en aller sans un mot, déjà accaparé par la foule qui était dans ce foyer. Le château était en fête ce soir, ce qui empêchait Leck d'avoir un entretien sérieux avec le roi et de façon calme. Alors il décida non pas d'approcher du roi qui était de toute façon non enclin à traiter d'affaire du royaume. Mais avec la princesse en lui faisant travailler sa mémoire.
La famille royal était assez proche de celle des De Monis, le nom originel de Leck prononcé différemment du nom qu'il porte actuellement. Petit Leck tenait compagnie a la princesse lors de petit événement, tel que des banquets royaux où les nobles étaient invités pour certaines occasions. Bien sur beaucoup était avec la princesse, mais à l'époque il y avait des rumeurs comme quoi Leck devait devenir son époux. Cela c'était vite estompé lorsqu'il disparut en mer. Mais les deux enfants avaient vécus des moments où leurs titres ne pesaient pas sur leurs épaules et il espérait faire remonter ces souvenir afin de faire sa demande. (non pas de mariage!)
Tout le monde bavardait, et attendait que la princesse prennent la parole suivi de son père afin de lancer officiellement le banquet et le bal. Leck patientait au fond de la salle, fixant la demoiselle avec frénésie et son regard le plus charmeur. Après tout, même si cela remontait il y a des années la haute noblesse le nommais « le bel enfant de goa ». Il se demandait comment cette même noblesse l'aurait appelé après ces années passés. Un bref instant, il observa les personnes qui constituaient l'actuelle cour du roi. Il y avait beaucoup de nobles que Leck reconnaissait, surtout les enfants de ces nobles. Nombres de familles détestaient la sienne, à cause de leurs idées avant-gardistes et de ce fait il pouvait compter sur eux pour le reconnaître à la moindre occasion. Un poids de plus pour jouer en sa faveur pour sa fameuse demande de réintégrer son titre de façon officiel. Pour accélérer ce « phénomène » Leck remarqua qu'il y avait des gens qui n'étaient pas nobles, sûrement des invités du roi ou encore des gardes déguisés en nobles. Ce qui n'était pas franchement convainquant. Le jeune homme s'approcha d'un de ces jeune homme qui ne semblait pas noble. Il était vêtu de noir et ornait sur son front des espèces de stigmate.

« Bonsoir, la soirée est a votre convenance ? » s’adressât il à Eden sans connaître son identité.

Leck garda sur son visage son sourire doux et charmeur, un visage amical, aimer de tous. Un visage d'ange pour un filou de première, le masque parfait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retour à Goa, "Je suis noble !" [PV : Eden Gaki et Ruby Long]

Revenir en haut Aller en bas

Retour à Goa, "Je suis noble !" [PV : Eden Gaki et Ruby Long]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Royaume de Goa-